"Access" : Sur le tournage de la nouvelle série de C8 avec Ahmed Sylla

Partager l'article
Vous lisez:
"Access" : Sur le tournage de la nouvelle série de C8 avec Ahmed Sylla
Ahmed Sylla sur le tournage d'"Access"
Ahmed Sylla sur le tournage d'"Access" © Nicolas Auproux/Calt production/Allys Productions
L'humoriste incarnera Yanis, une star d'internet qui fait ses premiers pas à la télévision dans une bande d'humoristes. Un parcours semé d'embûches.

C8 fait le pari de la fiction. La chaîne gratuite du groupe Canal+ lancera d'ici quelques mois sa nouvelle série, "Access", une comédie produite par Calt Production ("Caméra Café", "Kaamelott") et Allys Prod, avec Ahmed Sylla dans le rôle principal. L'humoriste révélé par l'émission "On n'demande qu'à en rire" sur France 2 en 2011 jouera le rôle de Yanis, une star d'internet qui a connu le succès grâce au duo formé avec son ami Tristan, incarné par Pierre Langlois.

À lire aussi
C8 : Jean-Luc Lemoine perd (temporairement) le prime du vendredi, Cyril Hanouna le remplace dès ce soir
Programme TV
C8 : Jean-Luc Lemoine perd (temporairement) le prime du vendredi, Cyril Hanouna le...
"Quotidien" : Yann Barthès insulte Donald Trump et tacle Canal+
TV
"Quotidien" : Yann Barthès insulte Donald Trump et tacle Canal+
NRJ Music Awards 2018 ce soir sur TF1 : La liste des nommés
TV
NRJ Music Awards 2018 ce soir sur TF1 : La liste des nommés

Leurs chemins vont finir par se séparer après que Tristan décide de se tourner vers le cinéma. Yanis va rebondir dans le vieux monde, la télévision, en étant recruté grâce à son meilleur ami par une productrice (Mathilda May) pour intégrer la bande d'humoristes de l'émission fictive "Sketchs & Associés". Mais l'intégration de Yanis ne va pas être facilitée par ses nouveaux collègues de travail, interprétés par Olivier Charasson, Julie Bargeton et Amir El Kacem, qui le considèrent comme un OVNI et le prennent de haut.

"C8 nous a donné carte blanche"

puremedias.com s'est rendu jeudi sur le tournage d'"Access". En plein centre-ville de Nogent-sur-Marne, l'équipe a investi pour la journée une petite place, devant un café. Ahmed Sylla, en forme, déambule, perruque sur la tête. Non loin, un autre comédien porte lui aussi une perruque pour les besoins d'un sketch. "Pour plaisanter, on dit qu''Access' est la série des perruques", sourit Thomas Pone, co-créateur de cette nouvelle fiction avec Moussa Sylla, le frère de l'humoriste. "C8 nous a donné carte blanche", assure-t-il. Le tournage de cette première saison, débuté en octobre et réparti sur plusieurs sessions, prendra fin la semaine prochaine.

Qu'on ne s'y trompe pas, "Access" n'est pas le portrait d'un youtubeur. "Je n'ai pas voulu faire une caricature. C'était un prétexte pour être dans l'air du temps et trouver un rôle qui colle à mon âge. Le personnage de Yanis me ressemble", explique Ahmed Sylla, 28 ans. Internet n'est en réalité qu'un prétexte pour développer des thèmes plus larges comme celui de l'intégration ou du racisme, avec juste ce qu'il faut d'humour. Le personnage de Yanis, loin d'être lisse, est radin et prétentieux tout en restant attachant. Pour l'anecdote, la série accueille une vraie youtubeuse, en la personne d'Audrey Pirault, qui va jouer la copine du héros.

"Les préjugés de Yanis vont être confrontés aux préjugés des autres. Ce n'est pas seulement une série sur la télé qui parle de la télé", résume Thomas Pone. Avec le reste de l'équipe, dont Varante Soudijan qui réalise les épisodes, ils se disent volontiers adeptes de "l'humour de gêne" à la Larry David ou à la Ricky Gervais, avec des silences assumés. Thomas Pone et Varante Soudijan ont déjà oeuvré sur des programmes made in Canal+ comme "Action discrète" ou "Groland". "Avec Thomas et Varante, on a le même état d'esprit, les mêmes références et les mêmes envies", abonde Ahmed Sylla, qui rêvait depuis longtemps d'avoir sa propre série. "On voulait un titre accessible, mémorisable, façon 'H'". "Access" était donc né.

Sketches et fiction traités à parts égales

puremedias.com a pu visionner en avant-première deux épisodes, les 2e et 4e de la série. La manière dont la série est construite est assez originale puisqu'elle mêle à la fois sketchs - ceux diffusés dans l'émission fictive "Sketchs & Associés" - et fiction, avec les déboires de Yanis dans l'univers de la télévision. "On tient à cet aspect feuilletonnant pour donner envie de suivre le destin des personnages", souligne Thomas Pone, co-créateur d'"Access". Mais là où d'autres séries se contentaient habituellement de diffuser des extraits de tournages fictifs, "Access" tient solidement sur ses deux jambes que sont les sketchs et la fiction, les deux étant traitées de manière aussi qualitative l'une que l'autre. Dans le même temps, les parodies permettent de faire progresser la fiction.

De un à trois sketches sont diffusés dans chaque épisode, interprétés par la bande d'auteurs et d'humoristes qu'intègre Ahmed Sylla, alias Yanis, dans une belle mise en abyme. L'équipe de tournage qui apparaît dans "Access" est constituée de figurants, qui le temps de quelques répliques, deviennent même parfois des comédiens à part entière. Dans l'épisode 4, une des séquences parodiques diffusées, très réussie, met Ahmed Sylla dans la peau d'une femme enceinte, qui fait tout pour éloigner son mari du domicile conjugal en multipliant les prétextes bidon. Un clin d'oeil à sa parodie remarquée en 2017 de l'émission "Une ambition intime", où il avait campé une Karine Le Marchand plus vraie que nature.

Des comédiens bien dans leur rôle

"Access" séduit par sa sobriété, là où on pouvait craindre une débauche de bruitages et de musique indigestes façon "Scènes de ménages" sur M6. Dans le rôle des parents de Yanis, Mc Jean Gabin, qui joue le rôle d'un contremaître et Princess Erika, celui d'une gérante de salon de coiffure, sont très justes. On a l'impression de retrouver les personnages incarnés sur scène par Ahmed Sylla. Enfin, le rôle de la productrice semble avoir été conçu sur mesure pour Mathilda May. L'ensemble est donc très plaisant à suivre.

C'est la première fois qu'Ahmed Sylla occupe le premier rôle d'une série. Entre 2013 et 2016, il avait incarné Noah dans la série policière de TF1 "Alice Nevers" avant de connaître un joli succès dans son premier film, "L'Ascension", début 2017, qui a dépassé le million d'entrées.

Deux mini-saisons en une

20 épisodes de 26 minutes ont été commandés par C8, pour une diffusion qui débutera à la rentrée prochaine, à raison de deux épisodes par semaine, dans une case qui devrait précéder une des émissions de Thierry Ardisson le week-end. Une éventuelle deuxième saison dépendra bien entendu des audiences obtenues. Dernière confidence : cette première salve est structurée comme deux mini-saisons, avec un cliffhanger à la fin de l'épisode 10 et une ellipse entre l'épisode 10 et l'épisode 11. "Access" fait le pari de la surprise.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
zop

ça c'est un bel axe de développement pour C8 !
Je leur souhaite que ça marche pour en refaire d'autres.



Matmat

Ils misent sur lui mais c'est pas une valeur sûre. Elmaleh, Debouzze, Baffie, (liste non exhaustive) oui. Lui, non. Ca va s'arrêter dans 2 mois......... grand max



Walladoox

Ben Gad Elmaleh c'est trois persos qu'il joue en boucle et qu'il adapte a tous les rôles.



Aucunavis

Par contre Gad c'est très mauvais il parodie un homme politique normalement.



caline27 35

s'il est aussi bon comédien qu'humoriste ,c'est pas gagné!



La Sardine

Il était pourtant désopilant dans ONDAR, plein de fraicheur voir d'innocence dans son jeu.
On ne peut que conseiller de voir sa prestation dans le Saturday Night Show d'M6 ou il parodie excellemment Karine Lemarchand. https://www.youtube.com/wat...



imperialpop_

Je me suis arrêtez à 'Ahmed Sylla', désolé mais j'ai l'ai jamais trouvez drôle.
Échec d'audience assurer car la chaîne c'est jamais placé dans les fictions et série interne. Il auraient du le faire depuis le début, maintenant c'est trop tard, le public quand ils entend 'C8' relie la chaîne à Hanouna et films le soir mais pas les séries.



Nina Ritchie

Le miracle serait de vous entendre dire du bien de C8 !



Nina Ritchie

Bravo à C8 d'essayer des nouvelles choses !



ElRom16

Pour le coup, on ne peut pas dire qu'Ozap est tort. J'ai abandonné pas mal d'émissions d'M6 pour cette raison, c'est insupportable à longueur de temps.



Furious Angel

Allez si ça fait 300 000 c'est un miracle.



Aucunavis

il y a un conflit avec le site et M6 ?

"là où on pouvait craindre une débauche de bruitages et de musique indigestes façon "Scènes de ménages" sur M6"



Walladoox

Pourquoi pas. ca a l'air créatif sur la forme. A voir si sur le fond on ne tombe pas sur du vu et revus ("Les préjugés de Yanis vont être confrontés aux préjugés des autres.")
Dommage pour le nom en anglais encore et encore sur C8 !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
CNN attaque en justice la Maison Blanche après le retrait de l'accréditation de l'un de ses journalistes
International
CNN attaque en justice la Maison Blanche après le retrait de l'accréditation de...
"Au Tableau !" : Matteo Salvini inaugure l'adaptation italienne
TV
"Au Tableau !" : Matteo Salvini inaugure l'adaptation italienne
"Histoire secrète de l'antiterrorisme" : Un doc événement ce soir sur France 2
TV
"Histoire secrète de l'antiterrorisme" : Un doc événement ce soir sur France 2
Tous les programmes de la télé du 1er au 7 décembre 2018
Programme TV
Tous les programmes de la télé du 1er au 7 décembre 2018
"Le nom n'est pas facile" : Cauet recadre Aya Nakamura et défend Nikos Aliagas
Radio
"Le nom n'est pas facile" : Cauet recadre Aya Nakamura et défend Nikos Aliagas
"Game of Thrones" : La dernière saison arrivera finalement...
Séries
"Game of Thrones" : La dernière saison arrivera finalement...