"Chiennasse", "Je t'ai pas encore baisée" : Tex rattrapé par d'autres dérapages

Partager l'article
Vous lisez:
"Chiennasse", "Je t'ai pas encore baisée" : Tex rattrapé par d'autres dérapages
Tex
Tex © BARBEREAU Bernard / FTV
L'ex-animateur de France 2 réclame 1,2 million d'euros à Sony Pictures, la société de production des "Z'amours".

La défense de Tex s'annonce compliquée. Dans son édition du jour, "Le Parisien" fait un compte-rendu détaillé de l'audition aux prud'hommes qui s'est déroulée hier au Conseil des prud'hommes de Paris et qui a opposé l'ex-animateur des "Z'amours" à Sony Pictures, société de production du jeu de France 2. Incarnation de ce dernier pendant dix-sept ans, Tex avait été écarté de l'animation en décembre dernier par Sony Pictures, en accord avec France 2, suite à une blague douteuse et sexiste prononcée dans "C'est que de la télé" sur C8.

À lire aussi
"Brigitte Macron à poil sur un tas de palettes" : Marlène Schiappa va saisir le CSA
Politique
"Brigitte Macron à poil sur un tas de palettes" : Marlène Schiappa va saisir le CSA
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux mains sur RMC
Sport
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux...
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct
TV
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct

Marlène Schiappa insultée, une candidate qualifiée de "chiennasse"

Défendu par Jérémie Assous, l'avocat médiatique qui s'occupe également de la défense d'Eddy G. dans l'affaire "Koh-Lanta", Tex réclame 1,2 million d'euros à Sony Pictures. Une somme qui correspond à deux ans de salaire et à des indemnités. L'animateur demande par ailleurs la requalification de ses 144 CDD cumulés en dix-sept ans en CDI. Face à une telle demande, la société de production a semble-t-il minutieusement préparé sa défense et s'est appuyée sur les rushs des derniers enregistrements des "Z'amours", contenant des propos que Tex aurait prononcés entre deux prises. Selon l'avocate de Sony, Tex aurait ainsi déclaré avoir fait sa blague sexiste "pour le buzz". "De toute façon, je savais ce que je faisais. C'était pour faire parler de moi" aurait-il également déclaré.

Problème pour Tex, ce ne sont pas les seuls propos accablants qui lui sont reprochés. Selon l'avocate de la production, l'animateur aurait également qualifié une candidate de "chiennasse avec (des) grosses loches". Tex aurait également tenu des propos insultants, non détaillés, sur Marlène Schiappa, la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes qui avait saisi le CSA suite à la blague de l'animateur sur C8. L'avocate de Sony Pictures a également dévoilé le contenu d'une conversation que l'animateur aurait eue avec une collaboratrice de l'émission.

Tex pointe les "méthodes déloyales" de Sony

"Ah, je ne t'ai pas encore baisée ? Parce que tu sais, je les prends par devant, par derrière, sur le côté" aurait lancé l'animateur. L'ensemble de ces propos constituent autant d'éléments sur lesquels Sony s'appuie pour justifier une "faute grave caractérisée", motif du renvoi de l'animateur. Interrogé par "Le Parisien" suite à cette audition, Tex a accusé le coup. "C'est dégueulasse. Ces méthodes sont déloyales. C'est de l'espionnage. On voudrait détruire ma réputation, on ne ferait pas mieux. Vous êtes là à vous faire insulter et vous ne pouvez même pas répondre" a ainsi déclaré l'animateur à nos confrères.

Invité du "Quart d'heure médias" de puremedias.com le mois dernier, Guillaume Tonquédec avait réagi à l'éviction de Tex et mis en garde contre un muselage excessif :

Guillaume de Tonquédec dans #QHM © DR
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
amenolud

Comment un benguigui peut faire cette blague dans une emission des grosses tete sans qu'aucune intervention d'un ministre ou CSA et qu'un tex lui ce fait fusiliers .sur la place publlique



amenolud

C'est avec plaisir que je peut voir que certain peuvent etre manipulé par un simple article des medias.



NorbertGabriel

Bien sûr que je vois la différence, c'est parole contre parole, mais quand il y a concordance et multiplication... C'est comme l'affaire Weinstein, une parole et puis des dizaines de paroles..



NorbertGabriel

""avec ce genre de méthode, on peut faire passer n'importe qui pour raciste, homophobe, sexiste, antisémite"

Là je suis d'accord, avec une phrase sortie de son contexte on peut faire condamner n'importe qui.



ritch14

j ai un collègue comme ça , qui a un souci avec les femmes , un gros con quoi lui aussi



Misterpoussin

Oui, peut être !! En attendant, en ce qui me concerne, c'est très simple : propos diffusés sur une antenne --> intransigeance absolue puisque je peux juger sur pièce (c'est le cas de la blague sur C8 ou personne ne peut défendre ça) / prooos rapportés sans enregistrement avec des "on dit que..." ou "quelqu'un l'a entendu dire que..." --> grosse méfiance et doute (et surtout à qui profite la manœuvre avant tout ?). Vous voyez la différence ?



Marcel Bouchu

Non, c'est juste une question con, désolé :)



Marcel Bouchu

J'ai moi aussi Google, hein :)



Baudouin alias Poenszs

Bjorn Borg a pris sa retraite à ... 26 ans et Manoël de Oliveira travaillait toujours à 106 ans.



greints

Ca c'est de la repartie,Regis, rien a dire tu roxxe.



Baudouin alias Poenszs

Le plus svelte des corps ne peut pas être mis en valeur avec cette vilaine petite chemise que vous prenez plaisir à exhiber ici.



Baudouin alias Poenszs

Merci ma Nonos ;-)

Je vous renvoie le compliment ! Vous êtes très agréable à lire ;-)



zop

Bon là on peut dire sans trop s'avancer que c'est ter-mi-né pour lui !
Plus personne ne va vouloir l'embaucher.



Marcel Bouchu

Cessez des vous prendre pour Jean-Jacques Bourdin alors que vous êtes GNEU®.



Marcel Bouchu

On sent que c'est pas votre truc les contrats de travail :)



Marcel Bouchu

Répétitives.



Nonos

240 lignes certes, mais drôles !



A French

Je crois que oui. Tex a dépassé les limites. Après tout, il s'agissait d'un animateur du service public. Il a un devoir d'exemplarité, et tant pis si c'est trop politiquement correct.



rabatjoie-tv

Donc en gros il est licencié pour UN propos et à l'audience des enregistrements sans qu'il ait été informé quece soit enregistré sont utilisé dans d'autres circonstances que le licenciement ??
Il me semble que les prud'hommes ça gère par les enregistrements sans rapport avec une affaire bien précise non ?? Ou alors France Télévisions devait le licencier en le prévenant au moment venu pour L'ENSEMBLE de propos, pas juste un.
Et pourquoi France 2 diffuse les Grosses Têtes émission certes radio qui a quand même diffusé la même blague avant ??? Dans ce cas France 2 doit définitivement arrêter de diffuser les Grosses Têtes en prime



Furious Angel

Le cas de Nagui chez RTL avait été assez médiatisé aussi. C’était sur 18 ans et il avait obtenu gain de cause.

Le cas de la Poste est assez connu aussi.



Marcel Bouchu

Les contrats courts sont fréquents dans les médias, mais pas que, j'ai entendu parler d'une dame de la Poste qui avait eu quelque chose comme 50 CDD dans sa carrière, c'est pas moins dur que pour Tex, peut-être plus parce que les sommes étaient nettement moins importantes.



Marcel Bouchu

Oui, mais c'est un site média normalement. Enfin, bref, on peut en parler, mais pour les détails je déclare forfait, voilà :)



NorbertGabriel

Et en plus il est vraiment con de se faire piquer...



Furious Angel

Oui, mais ça change rien au côté CDI ou CDD. Ce n’est pas la nature des propos qui change la durée de sa présence dans l’émission...

En revanche, ces propos peuvent justifier son licenciement.

Mais bref la requalification de son contrat de travail c’est totalement indépendant...



guilem2

La question est savoir si une mauvaise blague, annoncée comme blague, vaut une éviction brutale. Encore une fois, je ne suis pas ici entrain de pleurer la lourdeur beauf de Tex, elle ne me manquera personnellement pas.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences : Pas de miracle pour "The Bridge" en deuxième partie de soirée sur M6
Audiences
Audiences : Pas de miracle pour "The Bridge" en deuxième partie de soirée sur M6
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de France 2 bloque sous les 20%, "Quotidien" leader talks
Audiences
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de France 2 bloque sous les 20%, "Quotidien"...
Audiences access 19h : "DNA" leader, record pour "TPMP" plus fort que "Quotidien", "Les rois du gâteau" toujours faible
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader, record pour "TPMP" plus fort que "Quotidien",...
Audiences : "Profilage" leader en baisse, "Envoyé spécial" et TF1 Séries Films en forme
Audiences
Audiences : "Profilage" leader en baisse, "Envoyé spécial" et TF1 Séries Films en...
"Vu" : Quand le "Zapping" de France 3 se paie Cyril Hanouna
TV
"Vu" : Quand le "Zapping" de France 3 se paie Cyril Hanouna
2018, année noire pour le cinéma français à l'étranger
Cinéma
2018, année noire pour le cinéma français à l'étranger
Vidéos Puremedias