"Le Grand Journal" : Stéphane Le Foll agacé par une question d'Augustin Trapenard

Partager l'article
Vous lisez:
"Le Grand Journal" : Stéphane Le Foll agacé par une question d'Augustin Trapenard
"Le Grand Journal" avec Augustin Trapenard.
Le ministre de l'Agriculture a répondu avec véhémence au chroniqueur d'Antoine de Caunes.

"La Ferme des 1.000 vaches" continue d'être très contestée. Cette exploitation géante située dans la Somme (Picardie), accusée d'industrialiser la production de lait, fait débat depuis plusieurs années et a donné lieu à de très nombreuses manifestations. Hier soir, le sujet est de nouveau revenu sur le tapis avec la venue du ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, sur le plateau du "Grand Journal" d'Antoine de Caunes sur Canal+. Lors de sa chronique, Augustin Trapenard a conseillé à l'invité le livre "Le business est dans le pré" de l'altermondialiste Aurélie Trouvé, dénonçant "l'industrialisation de l'agriculture".

À lire aussi
Michael Zazoun harcelé, la mère de Cyril Hanouna convoquée par la police
Justice
Michael Zazoun harcelé, la mère de Cyril Hanouna convoquée par la police
Stéphane Guillon viré de "Salut les Terriens" sur C8
TV
Stéphane Guillon viré de "Salut les Terriens" sur C8
Diffusion Coupe des Confédérations 2017 : Le calendrier des retransmissions sur TMC et SFR Sport
TV
Diffusion Coupe des Confédérations 2017 : Le calendrier des retransmissions sur...

"C'est du sensationnalisme"

Et alors qu'Augustin Trapenard évoquait un parallèle qu'il approuvait avec l'agriculture à l'américaine, Stéphane Le Foll s'est agacé. "Vous pensez qu'elle a raison... Ben moi, je peux vous dire qu'elle n'a pas raison !", a lancé le ministre de l'Agriculture avant de hausser le ton avec la diffusion d'une carte de projets de "fermes usines", fausse selon lui. "Vous ne faites pas du journalisme, c'est du sensationnalisme sur cette question-là. Vous l'avez dit vous-même, ressortez les chiffres des moyennes de tailles d'élevages laitiers en France, c'est 60 à 70 vaches laitières. Vous avez un exemple d'une ferme et vous dites 'Ca y est, c'est fait, la France va basculer dans ce modèle'", a-t-il débuté.

"Je ne supporte pas cette manière de faire de la politique, de prendre un exemple et d'en tirer une généralité, et en plus de faire peur !", s'est énervé Stéphane Le Foll avant de revenir à la charge quelques instants plus tard. "Vous organisez un débat sur l'agriculture et vous m'invitez, c'est pour ça que je suis un peu véhément, pour me dire 'Ah, votre projet, ce sont les 1.000 vaches'. Mais c'est une plaisanterie ! C'est une plaisanterie !", a lâché le ministre, agacé par ces critiques à répétition, face à un Augustin Trapenard décontenancé. "Je ne suis pas ingénieur agronome mais je sais ce que je fais et je sais ce que je pense", a conclu Stéphane Le Foll. puremedias.com vous propose de découvrir cet accrochage entre le ministre de l'Agriculture et le chroniqueur du "Grand Journal".

Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll
Stéphane Le Foll vanne les journalistes pour son 150e point de presse
Stéphane Le Foll déplore l'absence de journalistes à son point presse
Stéphane Le Foll découvre les tweets de Valérie Trierweiler devant les caméras
Déchéance de nationalité : Stéphane Le Foll fortement agacé par des journalistes
Voir toute l'actualité sur Stéphane Le Foll
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
balthazar

qu'est-ce qu'ils sont agacés les people en ce moment ...



yoghourt

Bravo à Trapenard qui en plus ne s'est pas dégonflé (contrairement à d'autres qui se couchent tout de suite). Et De Caunes l'a laissé poursuivre, pour une fois (je trouve qu'il fait parfois taire certains de ses chroniqueurs pour éviter le moindre conflit)



tim car

et la reponse de LA FOL pour critiquer le livre, "je ne suis pas ingenieur agronome"...eh ben mon gars y serait peut etre temps de devenir competent dans ton ministere



Turboblocke

Je suis anglais et je suis choque par le facon des journalistes francais traitent les politiques. On les donnent trop de respecte et ne les obligent pas a repondre aux questions dures. (Veuillez excuser mes fautes d'orthographe, surtout car mon clavier anglais n'a pas d'accents!)



bigtv

Imbuvable , ce lefoll , en plus on sent qu'il en faut peu pour qu'il devienne violent ......



claude34

Ce porte parole du gouvernement est le plus nul de ceux que Flanby aurait pu choisir.
Un régal pour ceux qui n'aiment pas la socialie.



dr-carter31

Je pense pas que les gens qui n'ont pas assez d'argent pour manger régulièrement de la viande s'en soucient.
Pour eux c'est ça ou rien.



eiffelnord

Manque de neutralité du journaliste.

Manque de réponses nettes et dépassionnées du politique.



norbertgabriel

ah mais c'est aussi tout bon pour l'industrie pharmaceutique, et quand l'économie va, ça va.. pour la finance...



fpth

C'est le fond de commerce du Grand Journal en même temps non ? Et ça apporte quoi, au final ? ... Rien.



wanou

Soit on accepte de manger de la viande low cost mais il ne faut pas s'étonner de ces conditions de production soit on mange du cochon élevé en plein air et on peut estimer qu'ils vivent une vie meilleure ou encore on ne mange plus de viande mais in fine c'est le choix de chacun et de sa consience !



sam23

exactement, alors que la nourriture d'origine de ces animaux est de l'herbe à la base, pas des céréales (en tout cas beaucoup moins), comme les poulets qui sont à l'origine habitués à manger des vers (donc de la viande). Par effet de cascade, nous mangeons ce que les animaux mangent.
Et vu l'explosion de certaines maladies, ce n'est pas très surprenant (mais là cela réjouit l'industrie pharmaceutique)



norbertgabriel

Il est là, le problème... justement !!



norbertgabriel

L'horrible dans ces usines c'est la spirale infernale qui conduit les "producteurs" à nourrir les vaches avec des farines qui rendent les vaches folles... ou les poulets qui sentaient le poisson avec d'autres farines...



sam23

cela réduit sûrement ta facture, mais quand tu auras à payer la vraie facture de ta santé, je penses que tu parleras différemment.
La différence entre le court terme et le long terme



sam23

sérieusement ? Qu'est ce qui ne te choque pas ?



wanou

C'est partout en France et ou est le problème ?



antoine-durant2

C'est exactement ce que j'allais dire !



Clowny

Excellente question de Trappenard, Le Foll vocifère s'énerve mais ne répond absolument pas à la question, confirmant implicitement les commentaires.



dr-carter31

Est ce horrible si ça permet aux gens de réduire leur facture d'alimentation ?



Marco Muller

ça me rappelle la discussion sur shengen et l'ouvrier polonais ou les hommes politiques s'énervaient de la même façon en disant que tout le monde racontaient des conneries et qu'on n'allait pas être envahi par des ouvriers qui allaient tirer les salaires vers le bas..... et l' europe faut il rappeler que les français ont voté contre...c 'est les politiques qui ont voté pour, nous racontant que la libre concurrence allait faire baisser les prix que c'était une formidable chance pour l'emploi et pour notre vie de tout les jours.....continuez a faire confiance aux politiques....



squashman

Augustin Trapenard fait effectivement dans le sensationnalisme avec sa carte de projets mais il ne faut pas se voiler la face, la tendance est à la réduction des coûts donc à plus ou moins long terme à l'industrialisation.



The Doctor

Pour une fois qu'un journaliste de Canal n'interroge pas un politique sur la couleur de ses chaussettes...



ephesion

La phrase finale de Stéphane Le Foll dans l'extrait résume bien le personnage : "je ne suis pas ingénieur agricole mais je sais ce que je fais et je sais ce que je pense !". Bref, un politique médiocre du XXIe siècle, quoi !



mustard

Le foll est de mauvaise foi.
Le journaliste ne fait pas une généralité d'une exploitation, il soulève un problème qui est en train de naitre car cette exploitation des milles vaches est la première et va tuer tous les exploitants aux alentours. Et si cela marche, nul doute que d'autres le feront ailleurs.
Le problème c'est que les petits exploitant n'auront pas les moyens de telles infradtructures, ce seront des industries qui controleront ces exploitations où l'animal sera un objet, mal traité, dans des conditions qui seront toujours plus desastreuses pour de meilleures rentabilités, ensuite on commencera à leur injecter plein de saloperie d'hormone comme aux USA pour les faire grossir, et on finira comme les poules avec des vaches en batterie, enfermé dans des box minuscules.

je ne comprend pas, comme un gouvernement, de gauche qui plus est, et quele ministère de l'environnement laisse passer de telles projets. C'est la mort de nos vaches dans nos prairies, paisibles, et heureuses. Maintenant c'est l'ère de la vache industrielle en batterie qui arrive. Lamentable c'est une honte pour Lefoll, pour ce gouvernement et meme pour les verts qui restent silencieux sur cette affaire.
On a fait tout un patacaisse pour le mais transgénique et on laisse passer ça ? c'est une honte.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Riviera" : Le créateur de la série furieux des changements dictés par la production
Séries
"Riviera" : Le créateur de la série furieux des changements dictés par la...
La radio ADO change de nom dès ce jeudi et devient Swigg
Radio
La radio ADO change de nom dès ce jeudi et devient Swigg
"El Marginal" : Canal+ lance une série argentine ce soir
Séries
"El Marginal" : Canal+ lance une série argentine ce soir
"Pitch Perfect 3" : Première bande-annonce du troisième volet de la comédie musicale
Cinéma
"Pitch Perfect 3" : Première bande-annonce du troisième volet de la comédie...
"Conversations avec Mr Poutine" : France 3 lance une série documentaire ce soir
Programme TV
"Conversations avec Mr Poutine" : France 3 lance une série documentaire ce soir
Une grave dispute dans le "Loft" britannique contraint la sécurité à intervenir
TV
Une grave dispute dans le "Loft" britannique contraint la sécurité à intervenir
Ce soir que regardez-vous ?
4
Votes
L'arme fatale
Je regarde
4
Votes
4
Votes
Et pour quelques...
Je regarde
2
Votes
Les mystères d'une...
Je regarde
1
Votes
Les copains d'abord...
Je regarde
1
Votes
Australie, la route...
Je regarde
1
Votes
RRRrrrr ! ! !
Je regarde
0
Votes
Des nouvelles de la...
Je regarde
0
Votes
Patron incognito
Je regarde
0
Votes
Les guerres cachées...
Je regarde
0
Votes
Prime exceptionnel :...
Je regarde
0
Votes
Bandidas
Je regarde
0
Votes
Fais pas ci, fais pas ça
Je regarde
0
Votes
Depeche Mode : la...
Je regarde
0
Votes
4 pattes pour une famille
Je regarde