"The Dark Knight Rises" : un nouvel homme armé arrêté dans une salle de cinéma américaine

Partager l'article
Vous lisez:
"The Dark Knight Rises" : un nouvel homme armé arrêté dans une salle de cinéma américaine
Scène du film "The Dark Knight Rises" de Christopher Nolan
Scène du film "The Dark Knight Rises" de Christopher Nolan © Warner Bros
Trois semaines à peine après la fusillade du Colorado, un homme transportant un sac d'armes a été arrêté dans une salle de cinéma américaine lors de la projection de "The Dark Knight Rises".

Le 20 juillet dernier, James Holmes créait la stupeur aux Etats-Unis en tuant douze personnes lors d'une projection de "The Dark Knight Rises" à Aurora, une ville située dans l'Etat du Colorado. Alors que les mesures de sécurité ont été renforcées dans la plupart des cinémas projetant le dernier volet des aventures de Batman de Christopher Nolan, un homme est parvenu à pénétrer dans une salle de l'Ohio avec un sac rempli d'armes. Repéré par un agent de police qui n'était pas en service, l'homme de 37 ans a été interpellé.

À lire aussi
Clovis Cornillac à propos de Niels Arestrup : "Je déteste cet homme"
Cinéma
Clovis Cornillac à propos de Niels Arestrup : "Je déteste cet homme"
"Affaire Hulot" : "Le Canard Enchaîné" se paie "Ebdo"
Presse
"Affaire Hulot" : "Le Canard Enchaîné" se paie "Ebdo"
Laurent Baffie s'en prend à Christine Angot dans "ONPC" : "Vous n'aimez pas les blagues ni les comiques"
TV
Laurent Baffie s'en prend à Christine Angot dans "ONPC" : "Vous n'aimez pas les...

Scott Smith était seul dans un cinéma de la ville de Westlake lorsqu'il a été arrêté. Il transportait un sac contenant un pistolet de marque Glock, deux chargeurs pleins et trois couteaux. De nombreuses armes et munitions ont par ailleurs été découvertes par la police à son domicile dans une commune voisine. Les charges retenues contre Scott Smith ne sont pour l'heure pas encore connues. Une semaine après la fusillade d'Aurora, un homme se comparant au "Joker", l'un des adversaires de Batman, avait déjà été arrêté après avoir menacé son employeur. Un véritable arsenal avait été retrouvé à son domicile.

Interpellé quelques minutes après le drame, James Holmes a comparu la semaine dernière devant le tribunal de Centennial, près de Denver, où il a pris connaissance de la centaine de chefs d'accusation qui pèsent désormais sur lui. Maintenu à l'isolement au centre de détention du comité d'Arapahoe, le jeune homme de 24 ans encourt désormais la peine de mort.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"The Voice" 2018, épisode 4 : "Tu es très moche, ce n'est pas de ta faute"
TV
"The Voice" 2018, épisode 4 : "Tu es très moche, ce n'est pas de ta faute"
Radio France choisit Jean-Luc Vergne comme président de transition
Radio
Radio France choisit Jean-Luc Vergne comme président de transition
"Quotidien" : Après la diffusion d'une séquence polémique, Laurent Wauquiez menace l'émission de "suites judiciaires"
TV
"Quotidien" : Après la diffusion d'une séquence polémique, Laurent Wauquiez menace...
"C'est de la communication, pas du journalisme" : Le coup de gueule d'une journaliste de France 3 contre Matignon
TV
"C'est de la communication, pas du journalisme" : Le coup de gueule d'une...
Hugo Clément sur son départ de "Quotidien" : "Nous ne voulions pas faire une fausse cérémonie en live"
TV
Hugo Clément sur son départ de "Quotidien" : "Nous ne voulions pas faire une...
"Samedi c'est parodie" : Michel Drucker se moque de la télévision ce soir sur France 2
TV
"Samedi c'est parodie" : Michel Drucker se moque de la télévision ce soir sur...