"Top Chef 2017 : Le Choc des brigades", épisode 11 : "C'est ultra sexy !"

Partager l'article
Vous lisez:
"Top Chef 2017 : Le Choc des brigades", épisode 11 : "C'est ultra sexy !"
"Top Chef 2017 : Le Choc des brigades"
"Top Chef 2017 : Le Choc des brigades" © ETCHEGOYEN/M6
Pour les quarts de finale du concours de cuisine de M6, les candidats ont dû séduire les inspecteurs du guide Michelin et Pierre Gagnaire. Résumé détaillé.

C'est l'avant-dernière ligne droite avant la finale. Ce soir, Giacinta, Franck, Jérémie et Julien s'affrontent lors des quarts de finale de "Top Chef 2017 : Le Choc des brigades". Un seul d'entre eux sera le gagnant du concours culinaire de M6, mais avant de s'imposer, ils devront tous relever deux nouvelles épreuves. La première les confrontera à cinq inspecteurs du Guide Michelin tandis que la seconde sera jugée par Pierre Gagnaire autour des plats populaires. En cas d'échec, ils pourront se rattraper grâce au poireau lors de la dernière chance. Comme chaque semaine, puremedias.com vous donne rendez-vous dès 21h sur M6 pour suivre l'émission en direct !

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée face à la colère d'un auditeur de RMC
TV
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée...

"Je pleure de joie quand je vois ça !"

21h12. Pas de qualification d'office cette semaine à l'issue de la première épreuve, mais un système de points sur les deux épreuves. La première n'a pas de thème précis, les candidats sont libres pour essayer d'impressionner au maximum les cinq inspecteurs du guide Michelin. "Cette épreuve est pour Franck", assure Philippe Etchebest, qui n'a plus qu'un seul candidat dans sa brigade. Franck se lance dans un poulet pomme de terres-salade réinventé, en deux services. Au menu : volaille pochée puis rôtie, sucrine braisée, oignons et mousse de pommes de terre au raifort, ailerons, gras de cuisses, bouillon de pain torréfié et toast d'abats, histoire d'utiliser toute la volaille. "Je tabasse comme une machine", assure-t-il pendant qu'on nous impose non pas un, ou deux, ou trois, mais QUATRE gros plans sur son foie en charpille. Merci... !

21h21. On découvre d'ores et déjà la dégustation du plat de Franck par les inspecteurs, sans avoir aperçu quoi que ce soit des trois autres candidats. Mais avant d'entendre leur avis, Philippe Etchebest félicite son candidat et son attitude. "C'est comme ça que tu gagneras 'Top Chef'", lui lance-t-il. Visuellement, le plat emballe énormément le jury. "Je pleure de joie quand je vois ça !", avoue même l'un des inspecteurs. "On atteint la promesse au niveau gustatif", enchaîne ensuite un autre inspecteur une fois la dégustation entamée. "La question que je me pose, c'est est-ce qu'on a le droit de terminer son assiette ?", lance un autre. Carton plein !

"Ca manque de punch"

21h24. Julien, coaché par Michel Sarran, a opté pour un cabillaud confit à l'huile d'olive, avec brunoise de cèpes, velouté de cresson, maquereau fumé et pizza soufflée au tarama, un plat qu'il n'a jamais fait ! "Julien est fou !", avoue son chef de brigade. Mais il apprécie que, à l'instar de Franck, Julien travaille aussi bien le cabillaud que ses oeufs pour le tarama.

21h31. L'heure du verdict a sonné. "Visuellement appétissant, avec un poisson qui donne envie", décrypte l'un des jurés. "C'est très bon, le poisson est parfaitement cuisiné", lance l'un, l'autre parlant de "cuisson magnifique". "Ca manque un peu de texture, de croquant", regrette cependant l'un d'eux, un autre parlant de "manque de punch".

21h33. Jérémie, qui n'a jamais travaillé dans une cuisine étoilée, a un peu plus la pression que les autres. Au menu, un plat de sa région, à base de ballottine de volaille, bisque d'écrevisses, butternut en deux textures et noix. Et il décide de lui-même d'y ajouter un cromesquis à base de cuisses de poulet. Mais quand la fin de l'épreuve approche, il réalise que sa ballottine manque "un tout petit peu" de cuisson et espère qu'elle continuera à cuire jusqu'au moment de la dégustation.

21h39. Le visuel est "appétissant", "lisible", "moderne", annonce l'un des jurés. Et au moment de goûter, les inspecteurs apprécient la promesse du plat local, applaudissant le jeu des textures entre la volaille, le cromesquis et l'écrevisse. "C'est vraiment une belle réalisation", lance l'un d'eux, mais le manque de cuisson de la volaille ne passe malheureusement pas inaperçu.

"C'est pas des choses qu'on a l'habitude de voir"

21h42. Enfin, Giacinta est la dernière à se lancer. L'Italienne opte pour une tarte aux légumes à base de sablé à l'oignon, céleri rôti, carottes blanches farcies à la crème de chèvre noisette, sorbet céleri et espuma de panais. Un plat différenciant selon Hélène Darroze. Malgré des petites difficultés avec sa pâte - la base de son plat -, Giacinta garde son calme. Et corrige le tir.

21h57. "C'est pas des choses qu'on a l'habitude de voir, il y a une prise de risques", avoue un inspecteur, tandis qu'un autre trouve le dressage "intrigant". "Malheureusement, la pâte est un peu sucrée, du coup on tombe dans le dessert", note en revanche l'un des inspecteurs. "Manger ça en plat, ce n'est pas ce que j'aurais préféré", confirme un autre.

22h00. Les quatre candidats et leurs chefs se retrouvent face à Stéphane Rotenberg et à la directrice générale du guide Michelin. "L'impression générale, c'est qu'il y a du savoir-faire, du talent", annonce cette dernière, avant de révéler les points. Sans trop de surprise, c'est Franck qui décroche les quatre points, s'assurant a priori une place en demi-finale (je vous laisse faire les calculs). Deuxième, Jérémie devance Julien, tandis que Giacinta termine logiquement dernière.

"C'est ultra sexy"

22h05. Pierre Gagnaire, formidable invité chaque année dans "Top Chef", débarque dans les cuisines pour coacher les candidats lors de la deuxième épreuve. Il demande aux quatre chefs de réinventer des plats traditionnels. Mais avant, il leur donne un petit cours de réinvention de la blanquette de veau. "C'est ultra sexy", s'enflamme Franck en voyant le chef mélanger sa blanquette.

22h08. Un plat différent a été attribué à chaque plan de travail, et les candidats choisissent leur plan au hasard. Ce sera les moules-frites pour Franck, ravi, les endives au gratin pour Julien, la ratatouille pour Giacinta, pas mécontente, tandis que la brandade de morue laisse Jérémie plus circonspect.

22h11. On commence avec Julien, assisté de Pierre Gagnaire qui vient même lui couper les endives en petits morceaux ! Il propose une soupe de jambon, mais ne sait pas trop comment réinventer la béchamel, centrale au plat, et décide finalement de la passer au siphon. "Ah putain merde ! J'suis fort", s'auto-congratule-t-il quand il découvre le résultat de son idée.

22h18. De son côté, Franck se concentre sur ses moules, qu'il va cuisiner en marinières façon asiatique, pommes de terre glacée et bouillon au gingembre. Mais le chef Gagnaire pense que remplacer les frites, craquantes, par des pommes de terre cuites au bouillon, n'est pas une bonne idée et le signifie à Franck, qui ajoute donc des chips à sa recette.

"Rien que pour ça, je pourrais vous engager !"

22h24. Pendant ce temps, Giacinta reçoit elle aussi un coup de main de Pierre Gagnaire qui touille et surveille ses oignons sur le feu ! "J'ai le meilleur commis du monde", hallucine la jeune femme. Au menu : caviar d'aubergine et oignon compoté, courgettes marinées au citron et sorbet tomate-poivron. Décidément, Giacinta aime BEAUCOUP les glaces et les sorbets. Mais le chef Gagnaire regrette que la jeune femme ait choisi d'isoler les goûts, alors que la ratatouille est justement un plat mélangé. Il la rappelle à l'ordre, et la jeune femme revoit sa copie. "Rien que pour ça, je pourrais vous engager", lui lance-t-il un peu plus tard, félicitant son sorbet. Un bien joli compliment !

22h30. Enfin, la brandade de morue laisse vraiment Jérémie dans le doute. Il décide de cuire du cabillaud et de l'y adjoindre de la morue (cabillaud cuit au sel) afin que l'ensemble ne soit pas trop salé. "En toute franchise, ça ne me parle pas beaucoup", avoue-t-il quand Pierre Gagnaire l'interroge sur sa recette et sa réinvention. Inspiré par le chef, il décide d'ajouter du céleri en deux textures, une brunoise de pomme granny, des noix et des chips de peau de cabillaud. Seul hic, le dressage est "pas terrible" selon le chef, qui intervient en dernière minute.

22h46. A la dégustation, la ratatouille de Giacinta n'emballe pas franchement le chef Gagnaire en termes visuels. "Je ne suis pas enthousiasmé, clairement, mais je ne suis pas non plus négatif", avoue-t-il. Mais au goût, il adore son sorbet, "exceptionnel, délicieux". Au final, tout est "très bon" même si "on ne retrouve pas assez un goût de ratatouille". "Cette jeune femme a du talent", conclut-il toutefois. Le dressage de la brandade de Jérémie non plus ne l'emballe pas. La peau du cabillaud en chips, "fausse bonne idée" accompagne une brandade "pas très équilibrée et pauvre". "Très beau", lance en revanche Pierre Gagnaire face au dressage de Julien, même si l'ensemble "manque un petit peu de gras". Au goût, la soupe de jambon est "excellente" et le reste est "impeccable". Quant à Franck, il s'est "un peu planté" car son plat de moules est "trop sage". Mais les goûts sont là : "c'est délicieux, je me régale", avoue le chef.

22h55. On attendait Franck en tête du classement, mais c'est Julien qui décroche les quatre points, pour un total de six. Franck est logiquement deuxième et prend la tête avec sept points au total, se qualifiant pour la demi-finale. Giacinta finit troisième et Jérémie quatrième. Giacinta, Jérémie et Julien partent donc en dernière chance. Et Hélène Darroze prête son collier/croix à Giacinta pour lui porter bonheur.

"Je suis vraiment embêté"

22h58. Au menu, le poireau. Julien part sur une friture de blanc de poireau, des fines tranches de poireau poêlées, jeune poireau cru, et St Jacques et vinaigrette. Jérémie, lui, opte pour une bisque d'écrevisses, purée de pommes de terre au romarin servie dans des tubes de poireau, embeurrée de poireaux et racines de poireau frites. Quant à Giacinta, habituée aux dernières chances, elle cuisine un poireau grillé, avec noix torréfiées, crème de cèpes et confit de citron. Peut-être un peu trop simple, non ? En plus, elle loupe son confit de citron et se rabat sur un sabayon...

23h12. C'est l'assiette de Giacinta qui ouvre le bal. "C'est une très, très bonne idée", lance Jean-François Piège quand il voit le poireau au coeur de l'assiette. Le poireau est très bien cuit, le plat "assez gourmand", tout est bien mais "il n'y a pas de liant" selon Jean-François Piège, même si Hélène Darroze fait part de son désaccord. Le poireau en trois textures de Jérémie, lui, fait peur à Hélène Darroze, qui voit une "assiette très brouillonne". Mais l'idée des trois textures emballe le chef Piège. Reste à voir au goût... et ça marche, c'est "gourmand, très agréable à déguster", affirme Michel Sarran. Enfin, les chefs trouvent le plat de Julien "très raffiné, très élégant". "L'ensemble marche plutôt bien", analyse Hélène Darroze, mais Michel Sarran est "vraiment embêté" que la Saint-Jacques et la vinaigrette aient pris le dessus sur le poireau, "pas sublimé".

23h18. "Quelqu'un nous a bousculés", avoue Jean-François Piège au moment de rendre le verdict du jury. Sans surprise, il parle de Jérémie, qualifié pour la demi-finale. Ca se joue donc entre Julien et Giacinta, qu'on a vue très souvent en ballottage. Et sans surprise, c'est elle qui est éliminée.

Le débrief de l'épisode 11 de "Top Chef 2017 : Le Choc des brigades" :
- Un bel épisode, deux très belles épreuves et un peu plus de cuisine que d'habitude grâce à un nombre réduit de candidats. Un bon équilibre.
- Pas sûr qu'on avait besoin des flashbacks et qu'on nous re-présente les candidats au bout de trois mois, mais le tout était assez court pour qu'on ne râle pas trop.
- Superbe première épreuve. La présence des inspecteurs du guide a - judicieusement - poussé la production à laisser quartier libre aux candidats, qui se sont surpassés et ont proposé de très beaux plats.
- Chaque année, on se dit que Pierre Gagnaire est vraiment le chef, le coach, le mentor, le juré idéal. Chaleureux, pertinent, n'hésitant pas à filer un coup de main sans jamais pour autant vraiment avantager un candidat plutôt qu'un autre, il serait idéal à temps plein dans le concours.
- Pas sûr qu'il soit nécessaire d'alterner le montage des épreuves : pour la première, la dégustation a lieu dès le plat d'un candidat présenté, pour la seconde, on attend que tout le monde soit passé. C'est quand même plus efficace - et ça crée plus de suspense - quand on attend tout le monde, non ?
- Le départ d'un autre candidat que Giacinta ce soir aurait été profondément injuste. La jeune femme a été en dessous tout au long de l'épisode, et s'est retrouvée en ballottage très régulièrement cette saison. Mais sa personnalité manquera au concours !

Top Chef 2017 : Le Choc des brigades
Top Chef 2017 : Le Choc des brigades
"Top Chef" 2017 - "Le Choc des brigades" en direct : Du sang, du favoritisme et des vannes
Jérémie Izarn, gagnant de "Top Chef" 2017 : "Le choix de Philippe Etchebest m'a froissé humainement"
Audiences : Bilan stable pour "Top Chef 2017 : Le Choc des brigades"
"Top Chef 2017 : Le Choc des brigades", la finale : "Avec le recul, je changerais tout"
Voir toute l'actualité sur Top Chef 2017 : Le Choc des brigades
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Maverick92100

Encore une licence qui à eu droit à une adaptation cinématographique médiocre... le 8eme art en quête de reconnaissance du 7eme.



mmalicorne

Assassin's Creed pour moi. Beau film.



Michel Licorde

France 3 pour moi. Un bon match de Paris.



ElRom16

Si même les historiques s'y mettent ...



flehay

Comme si ça ne terminait pas déjà assez tard...



mmalicorne

Début du prime 21h10. Toutes les chaînes partent en cacahuètes. ..



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Tous les programmes de la télé du 29 décembre 2018 au 4 janvier 2019
Tous les programmes de la télé du 29 décembre 2018 au 4 janvier 2019
"Les Rois du Gâteau" : La saison 2 arrive le 31 décembre sur M6
Programme TV
"Les Rois du Gâteau" : La saison 2 arrive le 31 décembre sur M6
"On va s'aimer un peu, beaucoup" : France 2 lance la saison 2 le 2 janvier
TV
"On va s'aimer un peu, beaucoup" : France 2 lance la saison 2 le 2 janvier
"Incroyable talent" : Pourquoi ne verra-t-on pas ce soir tous les candidats qualifiés pour les demi-finales ?
TV
"Incroyable talent" : Pourquoi ne verra-t-on pas ce soir tous les candidats...
"The Bridge" : Le nouveau jeu de M6 débarque le 3 janvier en prime
TV
"The Bridge" : Le nouveau jeu de M6 débarque le 3 janvier en prime
"Big Bounce" : La course de trampolines de TF1 démarre le 4 janvier
Programme TV
"Big Bounce" : La course de trampolines de TF1 démarre le 4 janvier
Vidéos Puremedias