"William à midi" : Un bon petit plat réchauffé pour les midis de C8

Partager l'article
Vous lisez:
"William à midi" : Un bon petit plat réchauffé pour les midis de C8
Les premières minutes de "William à midi" © Dailymotion
L'animateur a pris les commandes d'un nouveau rendez-vous à 12h40.

Du feel good, de la culture, de l'insolite et même... un peu de paranormal ! Pour sa première, "William à midi" a proposé un cocktail hétéroclite ce lundi sur C8. A 12h40, William Leymergie, transfuge le plus inattendu du mercato de la fin de saison dernière, a pris l'antenne en descendant les escaliers et en arpentant un couloir, avant de mettre les pieds sur le plateau de sa nouvelle émission. Quoi de mieux qu'une petite balade pour donner une impression de dynamisme ?

À lire aussi
Fou rire dans "La Quotidienne" à cause... des bouches anti-rides !
TV
Fou rire dans "La Quotidienne" à cause... des bouches anti-rides !
Clash Angot/Fillon dans "L'Emission politique" : Le CSA a tranché
TV
Clash Angot/Fillon dans "L'Emission politique" : Le CSA a tranché
Coup de gueule de Thomas Sotto : "Il y en a marre de la dictature des pisse-vinaigre !"
Radio
Coup de gueule de Thomas Sotto : "Il y en a marre de la dictature des...

Trois tables valent-elles mieux qu'une ?

Un dynamisme qui se traduit aussi par les mouvements de l'animateur sur ce qui ressemble à l'ancien plateau de la matinale d'iTELE, arrangé de manière un peu déroutante. Tout commence par un JT, au centre du plateau, où Caroline Delage déroule le fil de l'actualité face à William Leymergie, appuyé sur une petite table en plexi. Après un peu plus de dix minutes, ce dernier retrouve ses chroniqueurs, calés sur une deuxième petite table transparente, dans un coin. On dirait presque "au coin", d'ailleurs, tant ils semblent punis.

Au lieu d'une traditionnelle table de talk, l'animateur opte pour le moitié debout/moitié assis sur un tabouret haut, autour d'une troisième petite table transparente qui lui permet d'accueillir les chroniqueurs les uns après les autres. Au programme de cette première émission, Véronique Mounier et son sujet sur les vacances, Alexis Botaya, "chasseur de bonnes idées" à travers la planète venu présenter un absorbeur de pollution qui transforme les débris en bijoux, une chronique littéraire de Julia Molkou, et Caroline Ithurbide pour nous parler de la nouvelle tendance immo : tester sa maison avant de l'acheter. Sans oublier une sombre affaire de fantôme. Du concernant et du feel good, pas révolutionnaire certes, mais incarné par des chroniqueurs globalement convaincants.

Quelques couacs

On prend son temps pour dérouler les sujets, dont l'intérêt varie au fil de l'émission, sans pour autant plomber le rythme. En guise de fil rouge, William Leymergie s'adresse par ailleurs en duplex à Matthieu Gubert, son "envoyé très spécial" parti à la rencontre d'un marcheur allant de l'est de la France à l'Espagne en se nourrissant de ce qu'il trouve dans la nature. Un fil rouge qui s'avère plus chaotique que prévu, avec quelques soucis techniques et un William Leymergie bien en peine d'y mettre un terme.

Car cette première a été marquée par plusieurs petits couacs dans une mécanique probablement vouée à trouver son rythme de croisière au fil des semaines. Mais outre ces quelques soucis, on retient surtout le plateau étonnant, qui fait obstacle à la convivialité si nécessaire dans une telle émission, et dans une telle case. Les fans de "La Nouvelle édition" regretteront par ailleurs peut-être qu'on n'y parle pas politique, tandis que le programme adopte volontairement un style moins "branché" que son prédécesseur, qui pourrait faire zapper les habitués.

Mais dans l'ensemble, si la forme laisse pour l'heure circonspect et qu'il manque un peu d'huile dans les rouages, l'émission a vu juste sur son contenu et ses premiers incarnants, sans pour autant révolutionner le genre. En même temps, ce n'était pas non plus ce qu'on attendait de William Leymergie, ni la raison qui a poussé C8 à le débaucher.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Anetino

J'ai eu le sentiment de voir un pilote non diffusable.
Et celui d'une émission des années 90 en plus.
Franchement, non, mais personne ne se rend compte avant de mettre ça à l'antenne ?



MikePhoenix

chut ;)



la-zapette-folle

Mon imagination fertile complète les pointillés!



la-zapette-folle

Qu'insinuez-vous???



Château de Boigne

Autrefois, toutes les chaînes voulaient imiter Canal+, sa créativité, sa liberté de ton. Aujourd'hui, C8 veut imiter la Cinq de Berlusconi en débauchant les vedettes des autres chaînes à coups de gros chèques et sans aucun concept derrière. Dois-je vous rappeler ce qui est arrivé à la Cinq en 1992 ?



SEYYYDOU

Déjà le programme le plus fort de la grille (tpmp) ne fait meme pas 6% lol

alors 8% sur la journée meme pas en reve..



Thomas

il devenait ronchon avec l'âge c'est tout ^^ c'est pas toujours facile le matin, il sera déjà mieux à midi :-p



Backpacker

Ce midi, j'ai regardé 15 minutes le vieil Etrangleur égocentrique et narcissique, avant de zapper pour de bon et ne plus revenir sur C8, tellement il m'insupportait et tellement c'était mauvais.
A titre de comparaison, "La nouvelle édition" faisait figure de Rolls, c'est tout dire...! Et encore un gros gâchis de plus, voulu par Bolloré, un!



bigtv

Ces vieux qui veulent jouer au jeune a tous prix c'est d'une tristesse sans nom ...



bigtv

Ca ne m’étonne pas ; )) ...



MikePhoenix

Moi j'aime manger de la pizza sur ....
Mince je n'arrive pas à écrire la fin de la phrase peut-être car c'est trop cochon pour OZAP ;)



la-zapette-folle

C'est vrai ça! Moi aussi j'aime le sexe mais surtout la pizza.



FPth

Un bon ptit cassoulet le midi, après, tous les jours... ;)



Furious Angel

Sérieux le truc sur Dutronc ? C'est de la télé à la papy là...



Fillipus

le dernier particulièrement



Antoine

Gros problèmes de rythme et les sujets étaient parfois vraiment peu intéressants.



salies64

Peut mieux faire. C'est moins déjanté que LNE mais c'était prévisible Leymergie n'est pas Bürki. Plusieurs reportages, un plateau coloré. L'herbivore du fil rouge ne fait pas envie ! L'acronyme WAM devrait arriver à faire sa place dans le vocabulaire télévisuel.Pour le moment je reste sur "c'était mieux avant" avec LNE et Le Grand Journal.



MikePhoenix

Entre lui et Couture, vous devez grimper aux rideaux ;)



MikePhoenix

ça devrait vous plaire aujourd'hui, une chroniqueuse a parlé du livre "J'aime le sexe mais je préfère la pizza" à un Leymergie sous coke :)



Fillipus

non merci... A partir de demain j'ai gym à midi -)



Daniel Duret

Quand je vois Leymergie, je ZAAAAAPPE !



Furious Angel

C'est drôle, l'article a été modifié pour enlever "flambant neuf". Mais pour dire un autre truc faux, que c'est l'ancien platrau d'iTele, alors que ce ne sont pas les mêmes locaux !

iTele n'a JAMAIS été sur ce plateau. iTele est au nouveau siège, cette émission est à l'ancien (comme les émissions de sport hors CFC)



Fillipus

2 choses assez risible :

. son arrivée au début, très essoufflé pendant 5 minutes
. son micro ouvert quand il demande à la régie pendant un sujet (ne sachant pas qu'on l'entend) si Dutronc est au téléphone, explique à la régie que l'on peut finir l'émission avec lui c'est bien aussi... Avant de faire le mec étonné quand il apprend que, tiens tiens, Dutronc lui fait une surprise au téléphone...

Bref de la vieille télé, pas convivial sur un petit plateau trop froid,
car effectivement on retrouvait là le plateau de la matinale de Canal avec une absence de public qui fait vraiment émission au rabais....

A zapper très vite.



la-zapette-folle

J'aime quand il est agressif.



la-zapette-folle

Pq ils n'achètent pas ces fauteuils qui montent? d'une pierre deux coups, placement de produit!



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Premières séances : "Ca" loin devant, "L'un dans l'autre" démarre mal
Cinéma
Premières séances : "Ca" loin devant, "L'un dans l'autre" démarre mal
"Sous les jupons de l'histoire" : Christine Bravo revient le 7 octobre sur Chérie 25
TV
"Sous les jupons de l'histoire" : Christine Bravo revient le 7 octobre sur Chérie 25
Quand les catastrophes naturelles dictent le programme télé
Édito
Quand les catastrophes naturelles dictent le programme télé
NT1 dégaine (enfin) "The Tomorrow People" ce soir
Séries
NT1 dégaine (enfin) "The Tomorrow People" ce soir
Philippe Vandel dans #QHM : "Il n'y a plus aucune liberté de parole à la télé"
TV
Philippe Vandel dans #QHM : "Il n'y a plus aucune liberté de parole à la télé"
La série "Billions" sur Canal+ dès le 12 octobre
Séries
La série "Billions" sur Canal+ dès le 12 octobre
Ce soir que regardez-vous ?
75
Votes
Alex Hugo
Je regarde
51
Votes
Viêtnam
Je regarde
47
Votes
Cauchemar en cuisine
Je regarde
37
Votes
Esprits criminels
Je regarde
16
Votes
La folle histoire de...
Je regarde
9
Votes
Les combattants
Je regarde
7
Votes
Enquête de santé
Je regarde
6
Votes
Hitler et Churchill :...
Je regarde
4
Votes
90' Enquêtes
Je regarde
3
Votes
The Tomorrow People
Je regarde
3
Votes
Piège en eaux profondes
Je regarde
2
Votes
Maman a tort
Je regarde
2
Votes
Interrogation
Je regarde
1
Votes
Enquêtes criminelles :...
Je regarde
1
Votes
Père et maire
Je regarde