2012, mauvaise année pour les magazines et les radios de Lagardère

Partager l'article
Vous lisez:
2012, mauvaise année pour les magazines et les radios de Lagardère
Lagardère Active
Lagardère Active © Lagardere
Le chiffre d'affaires de Lagardère Active, la branche média du groupe d'Arnaud Lagardère, a chuté de 4% en 2012. Si la télé se porte plutôt bien, la radio et la presse ont reculé.

2012 aura été une mauvaise année pour la branche média de Lagardère. La faute à la faiblesse du marché publicitaire bien sûr, mais aussi aux faibles audiences de plusieurs de ses médias, à l'instar d'Europe 1 (plus faible année depuis 2007 avec 4,7 millions d'auditeurs quotidiens selon Médiamétrie), du Journal du dimanche (diffusion en baisse de 4% sur un an selon l'OJD), Télé 7 Jours (-3%), Paris Match (-2%), Public (-16%) ou encore Virgin Radio (record à la baisse).

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde 2018 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde 2018 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Europe 1 : Daniel Cohn-Bendit remercié, Maxime Switek sur le départ
Radio
Europe 1 : Daniel Cohn-Bendit remercié, Maxime Switek sur le départ
Europe 1 : L'équipe de "Y'a pas péno" virée des commentaires des Bleus au Mondial
Radio
Europe 1 : L'équipe de "Y'a pas péno" virée des commentaires des Bleus au Mondial

Au final, les revenus de Lagardère Active sont ceux qui ont le plus chuté parmi toutes les activités du groupe, baissant de près de 30% par rapport à 2011, à 1,01 milliard d'euros. A données comparables, en excluant les cessions d'actifs, la chute atteint encore près de 4%. Notons toutefois que la tendance est positive, avec un quatrième trimestre 2012 positif (+1%).

La télé se porte mieux que la radio et la presse

L'année 2012 a été particulièrement mauvaise pour les magazines édités par Lagardère dont les recettes publicitaires ont chuté de 7,5%, contre une baisse plus modérée de 3,8% pour la radio "grâce aux bonnes performances de RFM", note Lagardère. Le groupe précise que sur l'ensemble de l'année, "la diffusion des magazines est en contraction sensible de -7%, affectée par les perturbations intervenues dans la distribution en kiosques. Les titres de la branche du groupe résistent cependant mieux que la concurrence, avec en conséquence une amélioration des parts de marché".

Enfin, en 2012, les activités de télévision (Gulli et Lagardère Entertainment notamment) ont progressé (+1% environ par rapport à 2011), "tout comme les activités de licence sur les marques de la branche, notamment celles générées par la marque Elle".

commentaires
comments powered by Disqus
l'info en continu
Franck Appietto (TV Notes 2018) : "C8 est une chaîne à fans"
Interview
Franck Appietto (TV Notes 2018) : "C8 est une chaîne à fans"
Alexia Laroche-Joubert dans #QHM : "La 'Star Academy', c'est une télé qui ne pourra plus exister"
Interview
Alexia Laroche-Joubert dans #QHM : "La 'Star Academy', c'est une télé qui ne...
Camille Combal (TV Notes 2018) : "Je n'aurais jamais imaginé animer 'Danse avec les stars' !"
Interview
Camille Combal (TV Notes 2018) : "Je n'aurais jamais imaginé animer 'Danse avec...
Audiences : "The Island" affiche un bilan en baisse pour sa saison 4 sur M6
TV
Audiences : "The Island" affiche un bilan en baisse pour sa saison 4 sur M6
Elise Lucet (TV Notes 2018) : "Chaque numéro de 'Cash Investigation' suscite une ou deux procédures judiciaires"
Interview
Elise Lucet (TV Notes 2018) : "Chaque numéro de 'Cash Investigation' suscite une...
"New York Unité Spéciale" : La saison 19 de retour ce soir sur TF1
Séries
"New York Unité Spéciale" : La saison 19 de retour ce soir sur TF1