• Accueil »
  • News
  • »
  • Après son dérapage, Valérie Trierweiler doit-elle fermer son compte Twitter ?
17H36 Le 12/06/12 News 117
Après son dérapage, Valérie Trierweiler doit-elle fermer son compte Twitter ?

Après son dérapage, Valérie Trierweiler doit-elle fermer son compte Twitter ?

A quelques jours du second tour des législatives, Valérie Trierweiler a semé la zizanie sur le réseau socialTwitter en affichant son soutien au concurrent de Ségolène Royal.
Valérie Trierweiler, le tweet de trop ?
Valérie Trierweiler, le tweet de trop ?

Si François Hollande a récemment demandé à ses ministres de ne pas abuser des réseaux sociaux, il aurait bien fait d'imposer la même règle à sa compagne. En affichant son soutien au concurrent de Ségolène Royal dans la 4è circonscription de Charente-Maritime, Valérie Trierweiler a semé la zizanie sur Twitter. Une tempête qui a largement dépassé le cadre du site de micro-blogging et qui met le parti socialiste dans l'embarras, à quelques jours du second tour des élections législatives.

Le piratage vite écarté

Si les internautes ont d'abord cru à un piratage de son compte, Valérie Trierweiler a pourtant rapidement confirmé son tweet à l'AFP. De quoi faire bondir les ténors de la gauche qui jugent la prise de position de Valérie Trierweiler déplacée et "indécente". "De quoi se mêle-t-elle ?" a lancé sur LCI Jean-Louis Bianco, ancien secrétaire général de l'Elysée sous François Mitterrand. "Danielle Mitterrand (...) était une grande dame (...), jamais elle ne se serait permise de se mêler de politique intérieure", a-t-il poursuivi. "Elle n'a rien à dire là-dessus. Sa démarche est inutile et pas bien du tout" a quant à lui confié Daniel Cohn-Bendit au Parisien.

"On ne peut pas me brider"

La première secrétaire du Parti socialiste, Martine Aubry, a souhaité minimiser la déclaration de Valérie Trierweiler, estimant que "la seule chose qui nous importe, c'est le soutien de François Hollande à Ségolène Royal". Un soutien qui ne paraît plus si évident, i-Télé annonce que Valérie Trierweiler aurait reçu l'accord de François Hollande avant de publier son tweet.

Valérie Trierweiler avait déjà avoué sa capacité à gaffer sur Twitter, quelques jours avant l'élection présidentielle du 6 mai. La première Dame avait en effet confié, dans les colonnes du magazine Femme actuelle : "François me fait totalement confiance. Sauf sur mes tweets !", avant d'ajouter : "Certains aimeraient que je réagisse moins sur ce réseau social mais tout le monde respecte ma liberté. J'ai du caractère, on ne peut pas me brider". Alors que la droite profite de cet incident pour souligner le "vaudeville" qui se trame à l'Elysée, Valérie Trierweiler est très attendue par les nombreux journalistes qui se sont déplacés en bas de chez elle à Paris pour connaître les raisons qui l'ont poussée à tweeter.

Bientôt interdite de Twitter ?

En tant que première dame, Valérie Trierweiler devra désormais plus que jamais assumer les conséquences de son activité sur les réseaux sociaux. Le 12 mai dernier, elle avouait envisager de fermer son compte Twitter, estimant qu'elle comprenait que "la portée de (ses) propos (avait) changé". "Je vais faire attention", avait-elle déclaré au Monde. L'incident d'aujourd'hui la conduira-t-elle à clôturer définitivement son compte ?


Qu'en pensez vous ?
  • Génial20
  • Incroyable !6
  • Prévisible5
  • Déprimant40
  • Rien à faire3


Plus sur
Valérie Trierweiler

LANCER LE DIAPORAMA
Valérie Trierweiler gagne contre "Closer" et empoche 12.000 euros

L'ex-première dame attaquait l'hebdomadaire après la publication à sa Une de photos volées de ses...

Valérie Trierweiler à la Une du "Vanity Fair" espagnol

Le frère de l'ex-première dame accorde une interview au "Vanity Fair" espagnol.

Photos volées : Valérie Trierweiler va attaquer "Closer"

Le magazine people publie aujourd'hui des photos de l'ex-première dame à Maurice, en compagnie de deux...

Le fils de Valérie Trierweiler demande à "Closer" et "Voici" de "laisser (sa) mère tranquille"

Sur Twitter, le fils de l'ex-première dame Valérie Trierweiler prend la défense de sa mère, paparazzée...

France Inter : Un syndicat critique le traitement du voyage en Inde de Valérie Trierweiler

Comme la plupart des rédactions, France Inter a envoyé un reporter en Inde pour couvrir le voyage...



Voir toute l'actualité sur Valérie Trierweiler


comments powered by Disqus
l'infoen continu
18:21 Pub : Pour Oüi FM, on "ne peut rien montrer du rock à la télé"
17:57 Une suite à "La Reine des neiges" ? Disney n'en a jamais parlé
17:35 Programme TV : "Je reste !" avec "Arthur et les Minimoys"
17:19 Européennes : Jean-Christophe Cambadélis veut plus de débats sur France Télévisions
16:40 Tipp-Ex recrute Pharrell Williams pour sa nouvelle campagne virale
16:05 TMC officialise l'arrêt de "Sans aucun doute"
15:26 Le magazine "Time" dévoile les 100 personnalités les plus influentes
14:55 "NCIS : Los Angeles" : la saison 5 dès ce soir sur M6
14:14 Coupe du monde 2014 : Estelle Denis et Denis Brogniart en après-match sur TF1
14:11 Quand Bernard Arnault s'énerve face à un journaliste qui l'interroge sur ses impôts
13:18 "Hero Corp" de retour pour une saison 4 sur France 4
12:46 Booba : "Tous les médias s'excitent comme des pucelles"
12:10 Meg Ryan rejoint "How I Met Your Dad"
11:36 "Catherine et Liliane" : La revue de presse de retour l'an prochain sur Canal+
11:07 France 2 : Petit à petit, Nagui remonte la pente de l'access
10:28 Gaspard Gantzer, nouveau conseiller en com' de François Hollande
09:54 "Pékin Express" 2014 : Denis critique le montage "express", "très très moyen" et "nian nian"
09:40 Box-office : "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?" plus fort que "Les Trois frères", "Babysitting" démarre bien
La newsletter quotidienne


Ce soir que regardez vous ?

Alice Nevers, le juge...

Je regarde 243

Sherlock

Je regarde 87

Envoyé spécial

Je regarde 81

NCIS : Los Angeles

Je regarde 76
Tout afficher