Attentat à "Charlie Hebdo" : Le gouvernement appelle les médias à la "responsabilité"

Partager l'article
Vous lisez:
Attentat à "Charlie Hebdo" : Le gouvernement appelle les médias à la "responsabilité"
Manuel Valls et Bernard Cazeneuve
Manuel Valls et Bernard Cazeneuve © Abaca
Manuel Valls et Bernard Cazeneuve ont appelé les médias à la responsabilité et à la prudence après la publication de nombreuses informations contradictoires ou non vérifiées hier et cette nuit.

Depuis hier, le gouvernement tente de calmer la frénésie médiatique créée par l'attentat perpétré à "Charlie Hebdo". Alors que de nombreuses informations parfois contradictoires, invérifiées ou fausses ont circulé toute la soirée dans les médias et sur les réseaux sociaux, le gouvernement a appelé chacun à la "responsabilité".

À lire aussi
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Radio
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
TV
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
TV
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy

Hier soir, au cours d'un point presse devant les locaux de "Charlie Hebdo", le ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, a ainsi adressé un message aux journalistes. "J'appelle chacun à la responsabilité car la diffusion d'informations aléatoires, approximatives, est de nature à compliquer le déroulement de cette enquête et à retarder son dénouement", a prévenu le ministre, juste après qu'un journal eut annoncé à tort l'interpellation des suspects.

"Je demande aux organes de presse d'être particulièrement prudents"

Aujourd'hui, Manuel Valls a de nouveau lancé un appel aux médias. "Je demande aux organes de presse d'être particulièrement prudents sur le type d'informations et de messages diffusés sur vos ondes, parce que toute information peut aussi mettre en cause le travail d'enquête et poser des risques", a lancé le Premier ministre devant le perron de l'Elysée, en sortant de la réunion de crise autour du président François Hollande.

"J'en appelle à la responsabilité de chacun", a-t-il poursuivi. "Hier soir, cette nuit, ce matin, circulent des informations, souvent sur la toile, mais aussi sur vos ondes, qui peuvent nuire au travail des forces de l'ordre". "L'information est totalement libre, les questions sont légitimes, mais j'en appelle vraiment à la responsabilité de chacun", a de nouveau lancé le Premier ministre.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Gérard Depardieu : "La culture, aujourd'hui, c'est Hanouna !"
Cinéma
Gérard Depardieu : "La culture, aujourd'hui, c'est Hanouna !"
Clash Angot/Rousseau : Olivier Schrameck recadre Marlène Schiappa
Radio
Clash Angot/Rousseau : Olivier Schrameck recadre Marlène Schiappa
Mika revient avec "It's My House"
Musique
Mika revient avec "It's My House"
"J'ai vraiment honte" : Quentin Tarantino reconnaît qu'il savait pour Harvey Weinstein
Cinéma
"J'ai vraiment honte" : Quentin Tarantino reconnaît qu'il savait pour Harvey...
Sara Sampaio compte porter plainte contre le magazine "Lui" après des photos nues
Presse
Sara Sampaio compte porter plainte contre le magazine "Lui" après des photos nues
"Pas de ça entre nous !" : Arthur lance son nouveau divertissement ce soir sur TF1
TV
"Pas de ça entre nous !" : Arthur lance son nouveau divertissement ce soir sur TF1
Ce soir que regardez-vous ?
55
Votes
Koh-Lanta
Je regarde
44
Votes
Noir enigma
Je regarde
19
Votes
12
Votes
Birkin, Hardy, Sanson,...
Je regarde
7
Votes
La soirée de l'info
Je regarde
4
Votes
2
Votes
Un menteur presque...
Je regarde
2
Votes
Mentalist
Je regarde
2
Votes
Super Nanny
Je regarde
2
Votes
Les contes de Grimm
Je regarde
1
Votes
Alliés
Je regarde
1
Votes
La maison France 5
Je regarde
1
Votes
Diane, femme flic
Je regarde
1
Votes
Football
Je regarde
0
Votes
Enquête d'action
Je regarde