Audiences radio : NRJ au plus haut, RTL et Inter en chute libre, Europe 1 résiste

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences radio : NRJ au plus haut, RTL et Inter en chute libre, Europe 1 résiste
Mauvais sondage pour le média radio, qui perd près de 500.000 auditeurs en un an.
Mauvais sondage pour le média radio, qui perd près de 500.000 auditeurs en un an.
Le média radio souffre sur la période avril/juin 2014. NRJ progresse et confirme sa place de leader incontesté devant RTL et France Inter, toutes deux en forte chute. Europe 1 limite la casse alors que RMC baisse.

Gueule de bois pour le média radio ce matin. La plupart des antennes voient leurs audiences fortement baisser sur la période avril/juin 2014, selon l'enquête "126.000" de Médiamétrie. Le trio de tête souffre, avec une perte moyenne de 417.000 auditeurs pour RTL, France Inter et Europe 1. Même RMC, en hausse depuis 50 sondages, marque le pas !

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée face à la colère d'un auditeur de RMC
TV
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée...

C'est l'ensemble du média radio qui dégringole sur la période, avec 42,8 millions d'auditeurs quotidien (-445.000 en un an). Le plus mauvais sondage depuis trois ans, notamment en raison d'un mois de mai très impacté par les ponts. "Pendant ces vacances imposées, les musicales sont souvent privilégiées. Mais pas que, il y a aussi une vraie désaffection du média radio sur la période", reconnaît un dirigeant. Car si les généralistes perdent du terrain, les musicales sont aussi dans le rouge (-168.000). Seule station à sortir son épingle du jeu, NRJ, qui surperforme sur la période.

1. NRJ, record historique

Depuis avril 2013, NRJ est la première radio de France. Ce printemps, la radio musicale de Jean-Paul Baudecroux confirme son leadership incontestable, avec 13 points d'audience cumulée (+0,5 sur une vague, +0,7 sur un an). La station décroche pour la cinquième vague consécutive le titre de première radio de France. Elle est écoutée tous les jours par plus de 6,9 millions d'auditeurs, soit 400.000 de plus qu'il y a un an (+6,2%), son record historique. En trois saisons, NRJ a gagné... 1 million d'auditeurs !

2. Gadin pour RTL, France Inter au plus mal

RTL est deuxième du paysage radiophonique avec 5,7 millions d'auditeurs. La vague est catastrophique pour la station de la rue Bayard qui perd 661.000 paires d'oreilles en un an (-10,4%). Il s'agit du pire sondage sur cette période pour RTL. Sur l'ensemble de la saison 2013/2014, RTL égare 465.000 fidèles, un revers. Comme toujours, la radio domine le classement en part d'audience, largement en tête avec 11,1%, contre 7,8% pour NRJ, une avance dûe à une durée d'écoute nettement supérieure. Les nombreux changements annoncés par la direction, notamment avec une nouvelle matinale orchestrée par Yves Calvi et Philippe Bouvard remplacé par Laurent Ruquier, pourront-ils enrayer cette chute ? Réponse dans les prochains mois.

France Inter n'est pas mieux lotie en troisième place. Avec 4,8 millions d'auditeurs, elle perd 454.000 auditeurs sur un an (-9%) ! La chute est vertigineuse, il s'agit du plus mauvais score de la radio publique depuis avril/juin 2006 ! A 150.000 auditeurs près, Inter perdait sa place sur le podium. Même sur une vague, la station plonge. Ces résultats catastrophiques expliquent les nombreux changement annoncés par la nouvelle direction de la station pour septembre. "Ces chiffres d'audience pour l'ancienne grille ne nous réjouissent évidemment pas, c'est très difficile de récupérer des auditeurs perdus", se désole un cadre de la station.

3. Europe 1 résiste, pire score pour France Info

Après un bon sondage en janvier/mars 2014, Europe 1 suit la tendance baissière de ses concurrentes, avec 138.000 auditeurs égarés sur un an (-2,9%). Même si elle résiste mieux que les généralistes, il s'agit de son plus mauvais score depuis janvier/mars 2013 en audience cumulée. Europe 1 peut se consoler avec une part d'audience en forte progression, à 8,2% (+0,9). Mais on est encore loin de l'objectif, fixé à 10. En moyenne sur les 4 sondages, Europe 1 signe sa meilleure saison depuis quatre ans en audience cumulée. Contrairement à certains pronostics, son écart avec RMC s'amplifie sur la période, à près de 600.000 téléspectateurs de différence.

RMC et France Info sont une nouvelle fois au coude-à-coude. Mais, pour la première fois depuis très longtemps, RMC perd 194.000 auditeurs (-4,6%), soit son plus mauvais sondage depuis octobre 2012. Un score étonnant car la Coupe du monde, largement couverte par la station du groupe NextRadioTV, ne semble pas avoir eu d'effet levier sur les audiences. Sur l'ensemble de la saison (sept-juin), le bilan est bon, avec 83.000 auditeurs de gagnés. En 5 ans, RMC engrange près d'1 million d'auditeurs supplémentaires.

Autre station du groupe Radio France à la peine, France Info, qui perd 352.000 paires d'oreilles (-8%) à 3,9 millions d'auditeurs en moyenne, son plus-bas historique. C'est la première fois de son histoire que la radio tout-info passe sous la barre des 4 millions ! La relance de la radio sera l'un des dossiers brûlants de son nouveau patron, Laurent Guimier. Même France Bleu, qui avait connu une vraie embellie, perd des fidèles avec 36.000 auditeurs de moins. Une performance dans un contexte dégradé pour les généralistes. Sur l'ensemble de la saison, France Bleu résiste bien, à 3,9 millions d'auditeurs en moyenne, deuxième meilleur score depuis presque 10 ans.

4. Fun Radio, deuxième musicale

Du côté des musicales, après le leader NRJ à 6,9 millions d'auditeurs, Fun Radio reprend la place de deuxième radio, avec 3,7 millions d'auditeurs en avril/juin 2014, soit 228.000 de gagnés. Elle passe devant Skyrock, en recul de 90.000 paires d'oreilles sur un an. Nostalgie est aussi dans le rouge alors que RFM progresse et passe devant RTL2, en grosses difficultés (-301.000, soit -12%).

Malgré sa relance, Virgin Radio poursuit sa chute, avec 202.000 auditeurs de moins. Si NRJ se porte bien, Chérie FM, autre radio du groupe, est à la peine, avec 1,9 million d'auditeurs (-309.000). Même sentence pour Rire & Chansons, en baisse sur tous les critères. Elle enregistre la pire perte des musicales (-378.000). Enfin, saluons la progression de Radio Classique et France Culture, qui gagnent respectivement 165.000 et 6.000 auditeurs sur la période. A noter, la forte progression des radios locales, qui gagnent 500.000 auditeurs sur la période (+5%). Elles touchent plus de 10,7 millions de fidèles.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
hipkonfig

Bien dit



hipkonfig

Ce n'est pas avec les européennes et le mondial que les généralistes progresseront même si ce sont des grands évènements



mathias

Nan c'est juste Parce que il ont enfins compris qui ya des radios locales mieu a écouter (Générations 88.2,Ado,Urban Hit) et les libres antennes le soir sont mieu sur NRJ et sur FUN !!!



mathias

Bravo pour NRJ Bientot les 7 millions Grace a Manu,Cauet et Guillaume !!! pour Skyrock les auditeurs ont enfin compris qui yavait mieu a écouter pour et les musiques plus varriés pas les memes qui tourne en boucle comme Générations 88.2,Ado,Urban Hit et pour la radio libre sa devient pourri par rapport a NRJ ! Sinon pour RMC je comprends pas c'est la seul radio généraliste qui fait les meilleurs émissions et qui laisse la parole au auditeurs toute la de 4h30 a minuit ! meme si RTL et Europe 1 le fait un peut aussi ... Bien fait pour la chute de France inter et France Info aucune émission interresante dans ces radios et les infos tout la journé c'est chiant ...



Enough

Je pense que les modes de calculs doivent prendre en compte des marges d'erreur différentes pour ces fameuses "petites heures". Tout cela reste bien scientifique et l'apanage des professionnels de l'audimat.
Les mesures de Médiamétrie sont de toute façon des outils à destination des professionnels, médias et annonceurs. Je ne suis donc pas surpris que parfois, les résultats sont non conformes à ce que je pense ou aux habitudes d'écoute de mon entourage.



stef38

Skyrock qui se fait re-doubler par Fun Radio, c'est bizarre, ça ne m'étonne pas du tout... ^^ Les auditeurs ne seraient-ils pas lassés de la Zic "racaillarde" ?



norbertgabriel

Je ne doute pas que ça ait évolué, et globalement, sur les grosses tranches horaires à forte audience, la marge d'erreur doit être négligeable. En revanche, pour les "petites heures" avec audience plus faible, je doute un peu..



floflo

si vous n'aimez pas Cyril, n'en dégoûtez pas les autres, rien ne vous empêche d'aller voir ailleurs vous.



lahautsurlamontagne

RTL en chute libre ? C'est bizarre, cela ne me surprend pas du tout...



ckankonvaou44

A souligner, le record d'audience d' ALOUETTE, première radio régionale de France avec 1,3 point et plus de 660 000 auditeurs!!!
Soit plus que MFM ou NOVA qui ont un réseau national, et à 0,1 point de FRANCE MUSIQUE.

Une progression fulgurante de 0,3 points soit +30% avec seulement 42 fréquences sur 15 départements et 5 régions.



dark-vador

oui je suis bien d'accord c'est comme tf1 première chaine depuis des années ....



dark-vador

Oui c'est ce qui est arrivé quand Hees et val on pris France inter première année baisse et ensuite ça monte ....

Avec Cluzel pareil les 2 premières années catastrophique et la dernière années avec Schlesinger meilleure audience ...

Je remarque que les déplacés ou mis au placard de Val reviennent en force avec Schlesinger ( jean marc four, l'excellent Frederic Pommier qui reprends la revue de presse du week end et qui avait été viré comme une merde de la revue de presse par val et l'insupportable Demorand)

Bref c'est toujours pareil..



Enough

Bonjour.
Oui, c'est comme d'habitude.
Néanmoins, en toute objectivité, Europe 1 est comme toutes les autres stations, en baisse sur ce trimestre. Mais elle est de celles (rares) qui limitent le plus les dégâts.

S'agissant de RTL, la station joue donc son va-tout sur Laurent Ruquier et Yves Calvi, deux très bons choix pour moi. Bizarrement, RTL est en train de reconstituer l'Europe 1 période Jérôme Bellay...



bigtv

NRJ 1ere radio de France ...............qd je dis que l’époque est a la médiocrité , en voila une preuve..........pauvre France



Baudouin de Pompignan

Pas sûr que Laurent Ruquier se réjouisse d'arriver sur une radio dont les audiences sont en chute libre.
Fabien Namias (directeur des programmes d'Europe 1) était l'invité du Grand Direct de Médias de "sa" station ce matin. Il nous l'a jouée victoire humble mais ça transpirait d'auto-satisfaction et ça dégoulinait de bons sentiments feints.
De toutes façons, chaque station analysera ses propres audiences à sa sauce et personne ne s'avouera réellement perdant.
Comme d'habitude...



Enough

Bonjour.
je fais parti du panel qui mesure les audiences, et cela a dû évoluer depuis votre expérience de travail chez eux.
Le questionnaire auquel je dois répondre me demande quelle radio j'ai écouté le mois dernier (les mesures sont mensuelles), quel moment, mes habitudes d'écoute etc...
Ainsi, je dois répondre quelle(s) radio(s) j'ai écouté durant le mois écoulé (l'enquête est mensuelle), combien de temps, quels jours, quel moment de la journée, etc.
Pour les résultats, les mesures, comme pour tout sondage, prennent en compte des marges d'erreurs.
N'oublions pas que les actionnaires de Médiamétrie sont les médias eux-même (et donc les concurrents) ce qui devrait assurer un minimum de neutralité. Y sont présents également les annonceurs, qui ont tout intérêt à une mesure juste, à défaut, leurs campagnes seraient inutiles.
Par ailleurs, dans d'autres pays, les mesures sont effectuées de la même façon (exemple : Nielsen aux Etats-Unis) et selon les mêmes méthodologies et modes de calcul.
Je pense donc que les résultats de Médiamétrie reflètent assez correctement la réalité... jusqu'à preuve du contraire.



Enough

Bonjour.

Les marges d'erreur rentrent dans le mode de calcul des mesures d'audience.

ce n'est pas parce que cela ne correspond pas à l'idée que vous vous faîtes des résultats que ceux-ci sont forcément faussés...

Qui plus est, Médiamétrie ne mesure pas que par enquête téléphonique, mais également par Internet. Je suis dans leur base, et doit répondre à leur questionnaire tous les mois.



norbertgabriel

c'est vrai, mais si on ne se base que sur le nom, c'est assez léger, on pourrait me prendre en compte pour NRJ parce que je l'ai entendue 5 mn dans une boutique, alors que je n'écoute jamais cette radio, ni chez moi, ni en voiture, ni chez des amis .. J'avais fait remarquer ça il y a quelques années chez Médiamétrie où j'ai travaillé une année, ça ne les a pas émus plus que ça...



fpth

RTL radio vieillissante, c'est une certitude. Que ce soit pour l'information avec des tranches de pubs, jingles, musiques, concours, interrompus par de l'info, ou des chroniqueurs partisans... Pour les divertissements avec des musiques datées, ou des émissions à l'humour de maison de retraite... Bref, il est temps de changer !



bernard59

A suivre donc, mais pas évident à gérer...
Il faudra que ce boitier puisse suivre les différents moments de la journée (radio réveil, radio "normale", autoradio, etc...)



norbertgabriel

Parti comme c'est, avec Europe qui monte régulièrement et France Inter qui descend aussi régulièrement, Europe sera deuxième au prochain tour. De plus les changements, en général, ça ne bénéficie pas à France Inter. Et comme les changements font souvent partir de "vieux" auditeurs, sans forcément en amener ds jeunes, c'est la quadrature du cercle en question.
Et puis, il y a de nouvelles habitudes d'écoute, je me demande si elles sont vraiment prises en compte, le podcast, ou le différé. Et puis ce serait bien de donner aussi les durées d'écoute... Quoi qu'il en soit, toutes les généralistes sont en baisse.



steph3333

Saint Hanouna, priez pour nous.
Perso, je trouve les fans d'Hanouna de plus en plus lourds. Sortez un peu, il fait beau.



azerty774

Des évolutions sont prévues, avec un système d'écoute par boitier comme pour la TV. Des expérimentations seraient même en cours.



bernard59
mais un simple sondage téléphonique ou le nom seul de la radio compte! pas de l'émission ou de l'animateur


C'est à peu près ça.
Moi aussi, j'ai des doutes sur cette mesure par sondage téléphonique.
Ayant été sondé une fois par téléphone, il faut se souvenir au 1/4 h près de ce que l'on a écouté la semaine précédente. De ce fait, il n'y a pas que la station écoutée qui compte, mais aussi l'émission.



le-requin

Europe 1: merci qui? Merci Cyril.....



comments powered by Disqus
l'info en continu
Pierre Ménès : "Je ne supporte pas Elise Lucet !"
Radio
Pierre Ménès : "Je ne supporte pas Elise Lucet !"
"Un si grand soleil" : France 2 déprogramme l'épisode de ce soir
Séries
"Un si grand soleil" : France 2 déprogramme l'épisode de ce soir
Baisse des dons du Téléthon : "Dire que je suis déçue serait faire affront aux donateurs", affirme sa présidente
Radio
Baisse des dons du Téléthon : "Dire que je suis déçue serait faire affront aux...
L'année médias 2018 vue par... Alessandra Sublet
Année médias
L'année médias 2018 vue par... Alessandra Sublet
"Les visiteurs", "Rabbi Jacob" : Les Marmottes de France 3 parodient les comédies françaises
TV
"Les visiteurs", "Rabbi Jacob" : Les Marmottes de France 3 parodient les comédies...
Echecs d'audience, M6 déprogramme "Quantico" et "SEAL Team"
TV
Echecs d'audience, M6 déprogramme "Quantico" et "SEAL Team"
Vidéos Puremedias