Britney mérite-t-elle sa place dans le jury du X Factor américain ?

Partager l'article
Vous lisez:
Britney mérite-t-elle sa place dans le jury du X Factor américain ?
Britney Spears
Britney Spears © Abaca
C'est (presque) fait : cette bonne vieille Britney va gagner 15 millions de dollars pour boire du Pepsi en direct chaque semaine. Elle dira "Oh my God", bien sûr, et fera semblant d'être émue en écoutant des chanteurs qui n'auront jamais de carrière. L'embaucher, était-ce vraiment une bonne idée ?

L'été dernier, Simon Cowell, le producteur star richissime et botoxé, se la jouait. Il avait quitté le jury de son émission phare en Angleterre pour présider celui de la version américaine, lancée en grande pompe sur la chaîne Fox. Mais cet idiot à la tête de hérisson a tout gâché en disant : "si on ne fait pas 20 millions de téléspectateurs, ce sera un échec". Bingo : 12 millions et demi le premier mercredi. Ça lui apprendra à faire sa Lady Gaga. Madonna Jr. avait en effet saboté sa carrière en déclarant au monde entier, pleine d'humilité : "Born this way sera le meilleur album de la décennie". Pas vraiment, non... mais que Gaga se rassure : la couverture, elle, était bien la plus vilaine de ces dix dernières années. Un an après, que penser du télé-crochet ultra médiatisé ? Eh bien, le X Factor US n'a pas brillé : une audience moyenne +, un jury en toc - Nicole Scherzinger ne sait donc décidément rien faire - et une gagnante transparente. Il faut dire que l'émission a dû affronter deux mastodontes : Christina Aguilera (dans The Voice) et J. Lo (dans American Idol). Difficile de ne pas crouler sous leur poids médiatique et leurs kilos d'extensions capillaires. Alors Simon veut mettre les bouchées doubles. Cette deuxième saison est celle de tous les dangers, comme on dit sur NRJ 12. Et il a appelé Britney. Enfin, son père et son manager, puisque, légalement, elle doit leur demander la permission avant de s'acheter un bonbon.

À lire aussi
L'audiovisuel public est "la honte de la République", l'Elysée dément les propos prêtés à Emmanuel Macron (MAJ)
Politique
L'audiovisuel public est "la honte de la République", l'Elysée dément les propos...
"Les Z'Amours" : Tex mis à pied par France 2 après sa blague douteuse sur C8
TV
"Les Z'Amours" : Tex mis à pied par France 2 après sa blague douteuse sur C8
Mort de Johnny Hallyday : Les chaînes de télévision bousculent leurs programmes
TV
Mort de Johnny Hallyday : Les chaînes de télévision bousculent leurs programmes

Une femme fatale pour l'émission ?

En bookant Britney, Simon Cowell est devenu Mister Buzz 2012. Si ses ventes d'albums se sont écroulées comme des Bouddhas en Afghanistan, l'ex-vierge n'en reste pas moins une icône. Les followers pleuvent sur son compte Twitter - et pleurent un peu aussi, tant ses tweets sont tartes. Ses likers, sur Facebook, sont légion. C'est donc une armée qui, comme un seul homme, se lèvera pour aduler Britney à la télé. Mais l'idole mythique n'aurait-elle pas intérêt à la boucler ? Car Miss Spears est très fragile. Trop, peut-être. Il y aurait d'ailleurs une clause de "non harcèlement" dans son contrat. Pour les autres jurés, le mot d'ordre, ce sera "Leave Britney alone". Son plus gros problème - mis à part l'acné rosacé - c'est que la "chanteuse" a peur des gens. Il suffit de voir cette vidéo, où elle hurle parce qu'un fan monte sur scène en plein concert : on dirait une bande annonce de Saw. Comment pourrait-elle encadrer des "talents" (depuis The Voice, on ne dit plus candidats, méfiez-vous), elle qui a théâtralisé sa dérive à outrance? Elle a des qualités qu'on appréciera certainement : son côté Lolcat, peut-être. Elle est gentille et touchante. Et elle sera bien habillée, pour une fois. Mais, le plus dérangeant, c'est qu'elle cautionne ce jeu de massacre sponsorisé par Pepsi. Un pepsychodrame où, chaque semaine, de très jeunes gens seront jetés en pâture au monstre Fox. Chante, pleure, et puis dégage. On pensait pourtant que Britney refuserait de cautionner cette chance aux chansons mortifère dont elle a tant souffert. Dans For the Record, documentaire d'MTV de 2008 récemment diffusé sur Arte (et pourquoi pas Mezzo, aussi ?), elle pleurnichait en disant que sa vie de star était étouffante et dépassionnée à cause de la célébrité. Comme ces enfants victimes de violences qui deviennent eux-mêmes bourreaux, elle votera bientôt pour briser les rêves d'inconnus bien plus doués qu'elle.

Bein qui, alors ?

Simon Cowell aurait peut-être mieux fait de demander à Pink, 4x4 de la pop, qui, avec son caractère tout terrain, aurait éclaboussé tout le jury. Et elle aurait tenu la route. Et pourquoi pas Cher ? Ce serait toujours moins compromettant pour elle que d'avoir joué dans Burlesque. Janet Jackson aurait pu faire du bon boulot(te), si elle avait évité de montrer son sein piercé comme au SuperBowl. On oublie Katy Perry - ses cheveux sont trop imprévisibles-, Mariah Carey - trop chère -, Whitney Houston - trop morte- et Crihanna, qui ne sait pas aligner deux mots (dans Battleship, qu'il ne faut surtout pas aller voir, elle enchaîne les onomatopées). Il paraîtrait que Demi Lovato serait sur le point de signer (elle saurait donc écrire). Cette micro star Disney qui se scarifiait avant son passage en rehab ferait vibrer les plus jeunes, apparemment. Hilary Duff, elle, est so yesterday. Cerise blonde platine sur le gâteau faussement rock : Gwen Stefani serait pressentie pour animer l'émission entre deux pubs L'Oréal. Et hop, 7 millions de plus gagnés à ne rien faire. À ce prix-là, autant créer un hologramme de Michael Jackson. Finalement, quels que soient les jurés - Bon Jovi, Fergie ou Bibi - espérons qu'ils auront bien en tête cette pensée shakespearienne : "Juger autrui, c'est se juger".

Devenez fan de l'Eddyto sur Facebook !


commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Radio Notes 2017 : "Grosses têtes", "Grandes gueules", "Ca peut vous arriver"... Les émissions de l'année
Radio
Radio Notes 2017 : "Grosses têtes", "Grandes gueules", "Ca peut vous arriver"......
Christopher Baldelli (Radio Notes 2017) : "Nous voulons être une radio utile"
Radio
Christopher Baldelli (Radio Notes 2017) : "Nous voulons être une radio utile"
"C à vous" : Gérald Darmanin révèle en direct son numéro de téléphone
TV
"C à vous" : Gérald Darmanin révèle en direct son numéro de téléphone
Daphné Bürki (Radio Notes 2017) : "Passer en radio était un énorme choix pour moi"
Interview
Daphné Bürki (Radio Notes 2017) : "Passer en radio était un énorme choix pour...
Radio Notes 2017 : Gerra, Toussaint, Burki, Bourdin... Les voix de l'année
Radio
Radio Notes 2017 : Gerra, Toussaint, Burki, Bourdin... Les voix de l'année
Radio Notes 2017 : Le palmarès complet
Radio
Radio Notes 2017 : Le palmarès complet
Ce soir que regardez-vous ?
42
Votes
Danse avec les stars
Je regarde
28
Votes
On va s'aimer un peu,...
Je regarde
16
Votes
Football
Je regarde
15
Votes
Conseil de famille
Je regarde
4
Votes
Nouvelle star
Je regarde
4
Votes
La soirée de l'info
Je regarde
1
Votes
La gaule d'Antoine
Je regarde
1
Votes
Enquête de santé
Je regarde
1
Votes
90' Enquêtes
Je regarde
1
Votes
Braquage infernal
Je regarde
1
Votes
La proie
Je regarde
0
Votes
Enquêtes criminelles
Je regarde
0
Votes
Joséphine, ange gardien
Je regarde
0
Votes
L'homme du président
Je regarde
0
Votes
Père et maire
Je regarde