• Accueil »
  • News
  • »
  • Céline Pigalle (i-TELE) : "Il n'y a pas de fatalité à ce que la chaîne info soit un poulet sans tête"
17H56 Le 13/11/13 News 7
Céline Pigalle (i-TELE) : "Il n'y a pas de fatalité à ce que la chaîne info soit un poulet sans tête"

Céline Pigalle (i-TELE) : "Il n'y a pas de fatalité à ce que la chaîne info soit un poulet sans tête"

La directrice de la rédaction d'i-TELE, Céline Pigalle, commente pour puremedias.com les résultats d'audience du mois d'octobre et revient sur le traitement, sur son antenne, de l'affaire Minute/Taubira.
Céline Pigalle, directrice de la rédaction d'i>TELE.
Céline Pigalle, directrice de la rédaction d'i>TELE.

En octobre, i-TELE progresse de 0,1 point sur un mois et un an, à 0,8% de part d'audience selon le dernier Médiamat mensuel de Médiamétrie. La chaîne d'information du groupe Canal+, qui a initié en septembre dernier une refonte de sa grille dopée aux stars de l'info, progresse pour la première fois depuis plusieurs mois. En face, BFMTV est toujours à un haut niveau, en réalisant plus du double de sa rivale, à 1,9% en octobre. Céline Pigalle, directrice de la rédaction d'i-TELE, décrypte pour puremedias.com ces résultats.

Propos recueillis par Julien Bellver.

i-TELE gagne 0,1 point d'audience en octobre, c'est le début de la reconquête ?

J'espère bien ! Pour monter l'escalier, il faut franchir la première marche. Nous prenons 0,1 point et la concurrence perd 0,1 (BFMTV, NDLR). Donc non seulement on progresse mais on resserre l'écart avec le concurrent qu'on nous disait inaccessible. Par ailleurs, le mois d'octobre n'a pas été porté par une grosse actualité, c'est donc la nouvelle grille d'i-TELE, sa nouvelle structure, qui nous permet d'avoir ces résultats. On est heureux, cela nous donne de l'élan pour la suite.

Vous y voyez les effets de la nouvelle grille, mise en place en septembre ?

C'est une évidence ! Le pari, qui consistait à dire que nos téléspectateurs devaient savoir qui sont les visages qui les attendent à chacun des moments d'info de la journée, est payant. Chacun des carrefours sur lesquels nous avons misé sont ceux qui réalisent de belles performances. La tranche de Bruce Toussaint progresse de 14% en parts de marché, Laurence Ferrari de 25%, Olivier Galzi de 15%, Léa Salamé de 9%. Quand vous mettez tout ça bout à bout, il y a un effet levier.

"Ce que nous allons développer un peu plus chaque jour, c'est une ligne éditoriale différente"

On a beaucoup reproché à i-TELE d'avoir une identité brouillée ces dernières années. Est-elle en train de s'éclaircir ?

Je crois que notre identité s'affirme un peu plus chaque jour. Je veux m'élever contre le vocabulaire qui consiste à parler "des chaînes infos" comme si ce modèle nous empêchait d'avoir une ligne éditoriale. Ce n'est pas vrai ! Ce que nous allons développer un peu plus chaque jour, c'est une ligne éditoriale différente. Par exemple, on a pu contester le fait d'avoir souligné les huées contre François Hollande pendant les cérémonies du 11 novembre. Sur i-TELE, il y avait aussi cette séquence, d'un jeune historien, qui s'en prenait aux manifestants en regrettant qu'ils abîment un moment d'unité nationale. Ces images étaient chez nous, et pas en face. Elles racontaient aussi un autre aspect de ce pays. Elle a peut-être fait plaisir à ceux qui sont lassés qu'on ne soit que dans la colère.

Quand i-TELE ne relaie pas la Une nauséabonde de "Minute" sur Christian Taubira, c'est aussi un choix éditorial ?

Oui, c'est un choix ! Qu'est-ce que 'Minute' représente dans la presse française ? Rien ! Leur faire cette publicité, leur permettre d'être régulièrement cité dans nos éditions, mis en valeur... Mais pour quoi faire ? Pour faire la pub qu'ils recherchent ? Nous n'avons pas souhaité participer à cela. Voilà un exemple de notre ligne éditoriale. Nous essayons de nous imposer comme une marque d'info, qui fait des choix.

"Nous ne subissons pas les événements, nous ne sommes pas obligés de nous laisser hystériser"

Quand les chaînes d'infos sont attaquées, on dénonce une mécanique qui consiste à ne plus réfléchir. Il y a à i-TELE des journalistes qui réfléchissent, hiérarchisent l'information ! Quand Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls s'expriment sur le sujet de la Une de "Minute", vous pouvez choisir de faire toutes les ouvertures des JT là-dessus ou considérer qu'il y a d'autres événements plus importants. Nous ne subissons pas les événements, nous ne sommes pas obligés de nous laisser hystériser. Il n'y a pas de fatalité à ce que la chaîne info soit un poulet sans tête.

On a beaucoup moqué sur les réseaux sociaux "le stagiaire d'i-TELE", qui fait beaucoup de fautes dans les les bandeaux de titre... Vous l'avez enfin viré ?

Il n'y a pas eu UN stagiaire d'i-TELE à qui il a fallu couper la tête (Rires). Les fautes d'orthographe, additionnées sur le web, se sont en réalité produites sur plusieurs mois... C'est pour ça qu'on l'a appelé "le stagiaire d'i-TELE". Honnêtement, c'est drôle, ça peut m'arriver moi-même d'utiliser l'expression désormais. J'ai de l'humour mais je sais que tout ce qui est écrit à l'antenne compte énormément pour le téléspectateur. Dans l'oeuvre de crédibilité de notre travail, il est indispensable qu'on soit beaucoup plus vigilant là-dessus. J'ai demandé aux rédacteurs en chef d'être plus concernés par ce bandeau et j'espère bien qu'on va faire des progrès.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial9
  • Incroyable !1
  • Prévisible0
  • Déprimant3
  • Rien à faire2


Plus sur
CNews

LANCER LE DIAPORAMA
Énorme bug technique sur CNews juste après "Le Grand Débat"

La chaîne a été contrainte de diffuser des jingles promotionnels durant une dizaine de minutes dès le...

Crise à CNews : Le CSA rencontrera les syndicats de Canal+ demain

Les syndicats du groupe Canal+ ont récemment alerté le CSA et le ministère du Travail sur la situation au...

Yani Khezzar quitte CNews pour TF1

Après Myriam Encaoua, c'est le jeune journaliste spécialisé en économie dans les prochaines semaines la...

Virginie Chomicki quitte la direction de CNews... pour celle de Vivendi

Elle était la numéro 2 de la chaîne depuis septembre 2015.

Barcelone/PSG : Les pronostics ratés des commentateurs de CNews avant le match

Hier soir, aucun spécialiste sportif n'a vu venir l'élimination du PSG en Ligue des Champions.



Voir toute l'actualité sur CNews


comments powered by Disqus
l'infoen continu
12:17 Présidentielle 2017 : Les dispositifs des chaînes de télévision pour le premier tour
11:32 "Les Grosses Têtes" : Olivier de Kersauson rejoint Laurent Ruquier sur RTL
10:46 "The Voice" : The Sugazz et JJ impressionnent avec "Fiche le camp Jack" aux battles
09:59 Free refuse à son tour de payer pour diffuser TF1
09:18 Audiences samedi : "Salut les Terriens !" repasse le million, "Groland", "L'hebdo cinéma" et "Redesign" au plus bas
09:08 Audiences : "The Voice" leader devant France 3, France 2 résiste bien, "Safari Go" démarre correctement
22/04 "The Voice" 2017, épisode 9 : "J'ai fait une erreur de les mettre ensemble"
22/04 TF1 s'offre la série américaine "Timeless"
22/04 France 2 fête "50 ans de rires et d'émotions" avec Michel Drucker et Thomas Thouroude ce soir
22/04 Audiences : Le "Toque Show" de Norbert Tarayre démarre bien sur M6
22/04 Présidentielle 2017 : Yann Barthès appelle à aller voter au premier tour dans "Quotidien"
22/04 Audiences access : "The Wall" en tête, "TPMP" sous le million sans Cyril Hanouna, "Quotidien" et "C à vous" en forme
22/04 Audiences : "Koh-Lanta" leader en hausse devant "NCIS", C8 au million avec les Chevaliers du Fiel
21/04 "Koh-Lanta Cambodge", épisode 7 : "Votre problème est trop grave pour continuer l'aventure"
21/04 Will Smith génie du prochain "Aladdin" ?
21/04 Jérémie Izarn, gagnant de "Top Chef" 2017 : "Le choix de Philippe Etchebest m'a froissé humainement"
21/04 "Younger" renouvelée pour une saison 5 avant la diffusion de la saison 4
21/04 Cannes 2017 : Canal+ renforce sa présence sur la Croisette

Ce soir que regardez vous ?

Je regarde 146

Commissaire Magellan

Je regarde 104

Je regarde 96

Avengers

Je regarde 34
Tout afficher