Christopher Baldelli : "Plus que jamais, RTL est la radio généraliste par excellence"

Partager l'article
Vous lisez:
Christopher Baldelli : "Plus que jamais, RTL est la radio généraliste par excellence"
Christopher Baldelli
Christopher Baldelli © Abaca
Le patron de la station au logo rouge réagit aux audiences de la vague janvier/mars 2017.

RTL invariablement au top. Pas impactée pour deux sous par la progression continue de France Inter, la station de la rue Bayard sort une nouvelle fois grande gagnante de la vague d'audiences radio pour la période janvier/mars 2016. Avec 6,59 millions d'auditeurs, RTL décroche même un record puisque la future radio généraliste du groupe M6 enregistre sa meilleure audience historique sur cette période. puremedias.com s'est entretenu avec Christopher Baldelli, président de RTL Radio en France, pour commenter avec lui ces bons résultats et évoquer la situation particulière de Fun Radio.

À lire aussi
"Les Z'Amours" : Tex viré du jeu de France 2
TV
"Les Z'Amours" : Tex viré du jeu de France 2
"Les Z'Amours" : Tex mis à pied par France 2 après sa blague douteuse sur C8
TV
"Les Z'Amours" : Tex mis à pied par France 2 après sa blague douteuse sur C8
L'audiovisuel public est "la honte de la République", l'Elysée dément les propos prêtés à Emmanuel Macron (MAJ)
Politique
L'audiovisuel public est "la honte de la République", l'Elysée dément les propos...

Propos recueillis par Pierre Dezeraud.

RTL conforte sa position de large leader avec 12,6% de part d'audience sur la période janvier-mars. Il n'y a aucun réel point noir dans la grille. On peut dire que tous les voyants sont au vert ?
Christopher Baldelli :
Effectivement. Cette vague est dans la continuité de la saison réussie que nous enregistrons depuis septembre puisque nous avons été en progression sur toutes les vagues. Sur janvier-mars, RTL bat même un record historique puisque nous n'avions jamais été autant écoutés sur cette période. Concernant notre grille des programmes, nous constatons que le travail au long cours engagé sur plusieurs saisons paye. RTL est aujourd'hui une radio cohérente et je dirais même que, plus que jamais, RTL est LA généraliste par excellence. Pour preuve, nos tranches d'information, tout comme nos tranches de divertissement, sont en progression. Nous enregistrons même un nouveau record absolu avec "Les Grosses Têtes" de Laurent Ruquier qui progresse de 15% sur une vague et pointe à 2,5 millions d'auditeurs en audience cumulée.

"RTL n'est pas Ruquier-dépendante"

La performance des "Grosses Têtes" est, en effet, particulièrement notable. Acte-t-elle le fait que RTL soit devenue "Ruquier dépendante" ?
Non, RTL n'a jamais été dépendante de personne mais si elle aime s'inscrire dans la durée avec ses talents. Regardez notre matinale. Aujourd'hui, Yves Calvi fait un travail formidable mais d'autres l'ont fait avant lui, à commencer par Jacques Esnous, qui est désormais le patron de l'information. Sur le cas des "Grosses Têtes" en particulier, souvenez-vous qu'à l'époque, tout le monde disait que RTL était "Philippe Bouvard dépendante". On voit bien depuis l'arrivée de Laurent Ruquier que ce n'était pas le cas.

Vous ne vous inquiétez pas de la progression exponentielle de France Inter, dont la matinale reste d'ailleurs la plus écoutée de France ?
La concurrence est toujours un excellent stimulant car cela nous oblige à rester exigeants. Il y a un an, c'était NRJ qui était notre challenger. Aujourd'hui, dans un contexte d'actualité politique forte où les musicales sont en baisse, c'est France Inter. Après, ce que j'observe c'est que les challengers se succèdent mais que RTL reste invariablement en tête. Mieux encore, elle s'affirme comme un leader dynamique puisque sa progression se poursuit.

"On ne peut pas progresser éternellement"

L'objectif, c'est de vous maintenir à ce niveau ou de viser encore plus haut ?
Il faut rester pragmatique : on ne peut pas progresser éternellement. Certes, nous enregistrons une progression quasi-constante depuis le début de la saison mais les arbres ne montent pas au ciel. Nous souhaitons évidemment poursuivre notre progression mais l'objectif est clairement de rester leader sur l'ensemble de nos programmes.

Vous tirez une satisfaction particulière des quelques ajustements qui ont été opérés en septembre dernier ?
Bien sûr. Mais je vais aussi remonter un peu loin et prendre l'exemple de "La curiosité est un vilain défaut", installé dans la case du soir il y a trois ans, et qui poursuit - encore - sa progression, de l'ordre d'environ 17% sur une vague. C'est vraiment une belle réussite pour Sidonnie Bonnec et Thomas Hugues qui remportent ainsi un pari qui n'était pas forcément gagné à l'avance. Quant aux ajustements de septembre, nous en avions fait très peu puisque nous sortions d'une saison très réussie. Mais je veux saluer la performance d'Elizabeth Martichoux, qui s'est imposée dans l'exercice avec beaucoup d'aisance, dont l'interview politique progresse de près de 10%. La deuxième réussite, c'est la chronique santé de Michel Cymès qui fonctionne très bien juste après le journal de 8h.

"Quelques ajustements" à la rentrée mais "pas de révolution"

La saison s'annonçant réussie pour RTL, peu d'aménagements sont à prévoir en septembre ?
Effectivement, nous nous inscrivons dans la continuité. Il y aura sans doute quelques ajustements à la marge mais pas de révolution.

Fun Radio enregistre la plus lourde chute parmi les radios musicales. C'est la raison pour laquelle vous contestez la méthode de correction qui est imposée à la station depuis l'année dernière ?
Ce que je conteste, c'est le changement de méthode, qui est, à proprement parler, incompréhensible. La méthode de correction qui était employée sur la précédente vague a été changée. Cela veut bien dire quelque chose : soit la précédente méthode était erronée, soit la méthode actuelle l'est. Dans les faits, j'observe que ce changement de méthode conduit à une correction nettement supérieure à celle qui avait été appliquée lors de la précédente vague, et ce, pour des faits qui remontent à plus de dix mois ! Hors, les études scientifiques montrent que s'il y a des effets suite aux types de faits reprochés à Fun Radio, ceux-ci s'estompent dans le temps, ils ne se renforcent pas ! C'est la raison pour laquelle nous contestons très fermement la méthode bancale sur laquelle s'appuie le traitement ad hoc spécifique à Fun Radio.

"Avant correction, le score de Fun Radio était très bon"

L'impact de la correction sur les audiences de Fun Radio est si important que cela ?
Évidemment. Je ne peux pas vous révéler les chiffres mais sachez que le score de Fun Radio avant correction était un très bon score, qui était même en progression ! Cela donne une idée du niveau disproportionné et anormalement élevé de la progression puisque le résultat qui a été publié ce matin est beaucoup plus bas que celui que la 126.000 avait communiqué à Fun Radio avant ces corrections.

Vous demandez à Médiamétrie de faire cesser cette correction ?
Oui. Et nous nous réservons toutes les actions imaginables contre cette méthode de correction.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Spontex

Il ne chantait pas comme ça quand ça allait moins bien.



anti-rtl

Ce patron est dans un autre monde, ma parole.

La radio généraliste par excellence, c'est France Inter, point!!



Gregory Stanislas

C'est ça le plus triste.
RTL ne crée quasiment aucun animateur ni journaliste.



wollanup

Yves Calvi, Fogiel, Ruquier, Martichoux, Cymes... tous passé par E1.



Gregory Stanislas

Qui avait dit que remplacer Apathie par un vieux briscard serait un échec ? L'an dernier il expliquait par a+b que Mazerolles était le meilleur pour RTL et aujourd'hui il reconnait que c'était l'idée la plus naze qu'il ait eu :)



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Incroyable talent" 2017, la finale : Le résumé de l'émission en direct
TV
"Incroyable talent" 2017, la finale : Le résumé de l'émission en direct
L'année médias 2017 vue par... Maxime Guény
TV
L'année médias 2017 vue par... Maxime Guény
Disney rachète les principaux actifs de la Fox
Cinéma
Disney rachète les principaux actifs de la Fox
"Les Z'Amours" : Tex viré du jeu de France 2
TV
"Les Z'Amours" : Tex viré du jeu de France 2
Europe 1 ferme son site politique "Le Lab"
Internet
Europe 1 ferme son site politique "Le Lab"
Cyril Féraud sur les cirques : "Je ne suis pas contre la présence d'animaux sauvages"
TV
Cyril Féraud sur les cirques : "Je ne suis pas contre la présence d'animaux...
Ce soir que regardez-vous ?
78
Votes
Liar : la nuit du...
Je regarde
68
Votes
La France a un...
Je regarde
39
Votes
Top of the Lake :...
Je regarde
38
Votes
Envoyé spécial
Je regarde
26
Votes
Ahmed Sylla avec un...
Je regarde
15
Votes
Les rivières pourpres
Je regarde
8
Votes
Sherlock
Je regarde
5
Votes
Dans la ligne de mire
Je regarde
4
Votes
Quelques messieurs...
Je regarde
3
Votes
La grande librairie
Je regarde
2
Votes
2
Votes
Noël et grandes...
Je regarde
2
Votes
Le dirlo
Je regarde
1
Votes
Snowfall
Je regarde
1
Votes
Arthur et la vengeance...
Je regarde