Eric Zemmour perd son procès en appel contre le rappeur Youssoupha

Partager l'article
Vous lisez:
Eric Zemmour perd son procès en appel contre le rappeur Youssoupha
Eric Zemmour perd son procès contre Youssoupha
Eric Zemmour perd son procès contre Youssoupha © Abaca
Le chroniqueur de RTL a perdu son procès en appel contre le rappeur Youssoupha, qui l'insultait dans une de ses chansons.

Le verdict a été rendu hier, jeudi. Eric Zemmour a perdu son procès en appel contre le rappeur Youssoupha. Ce dernier s'en prenait à l'ancien polémiste de Laurent Ruquier - renouvelé sur RTL, M6 et Paris Première à la rentrée prochaine - dans une chanson datant de 2009, "A force de le dire". Dans ce titre, Youssoupha déclarait "A force de juger nos gueules, les gens le savent qu'à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards, chaque fois que ça pète on dit qu'c'est nous, j'mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d'Eric Zemmour".

À lire aussi
Clovis Cornillac à propos de Niels Arestrup : "Je déteste cet homme"
Cinéma
Clovis Cornillac à propos de Niels Arestrup : "Je déteste cet homme"
"Affaire Hulot" : "Le Canard Enchaîné" se paie "Ebdo"
Presse
"Affaire Hulot" : "Le Canard Enchaîné" se paie "Ebdo"
"Koh-Lanta : le combat des héros" : Découvrez les 18 candidats de l'édition all-stars du jeu de TF1
TV
"Koh-Lanta : le combat des héros" : Découvrez les 18 candidats de l'édition...

La chambre de la Cour d'appel de Paris spécialisée dans les affaires de presse a jugé le rappeur non coupable. Pour la justice, il n'y a ni injure publique ni diffamation dans la chanson de Youssoupha. La Cour considère en effet le rap comme "un style artistique permettant un recours possible à une certaine dose d'exagération" ajoutant que la chanson incriminée ne dépassait pas "les limites admissibles en matière de liberté d'expression artistique".

En première instance, Eric Zemmour avait pourtant gagné son procès. La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris avait en effet considéré que le texte de la chanson avait "une portée outrageante et méprisante en ce qu'il s'insère en point d'orgue d'une menace implicite ou d'un appel à faire taire un individu, au surplus nommément désigné, ce qui est précisément contraire aux fondements de la liberté d'expression dans une démocratie".

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Top Chef 2018" épisode 4 : Du "cul" et des courges
TV
"Top Chef 2018" épisode 4 : Du "cul" et des courges
Pernaut zappe l'affaire Wauquiez dans son JT : "On a une analyse différente", explique Anne-Claire Coudray
TV
Pernaut zappe l'affaire Wauquiez dans son JT : "On a une analyse différente",...
Quand Cyril Feraud doit définir le mot "poppers"
TV
Quand Cyril Feraud doit définir le mot "poppers"
Premières séances : "La Forme de l'eau" et "Moi, Tonya" loin devant "Spirou et Fantasio"
Cinéma
Premières séances : "La Forme de l'eau" et "Moi, Tonya" loin devant "Spirou et...
"Nox", la nouvelle série de Canal+ dès le 12 mars
Séries
"Nox", la nouvelle série de Canal+ dès le 12 mars
Anne-Claire Coudray sur l'affaire Wauquiez : "Si c'est une stratégie, pour l'instant, ce n'est pas réussi"
TV
Anne-Claire Coudray sur l'affaire Wauquiez : "Si c'est une stratégie, pour...
Ce soir que regardez-vous ?
3
Votes
En territoire ennemi
Je regarde
2
Votes
Prof T.
Je regarde
1
Votes
Gomorra
Je regarde
1
Votes
Envoyé spécial
Je regarde
1
Votes
Occupied
Je regarde
0
Votes
The Halcyon, un palace...
Je regarde
0
Votes
La grande librairie
Je regarde
0
Votes
Esprits criminels :...
Je regarde
0
Votes
Baby-Sittor
Je regarde
0
Votes
Football
Je regarde
0
Votes
Les sous-doués en...
Je regarde
0
Votes
Regarde-moi : un...
Je regarde
0
Votes
Tellement vrai
Je regarde
0
Votes
Les enfants de la télé
Je regarde
0
Votes
Garfield 2
Je regarde