Eric Zemmour perd son procès en appel contre le rappeur Youssoupha

Partager l'article
Vous lisez:
Eric Zemmour perd son procès en appel contre le rappeur Youssoupha
Eric Zemmour perd son procès contre Youssoupha
Eric Zemmour perd son procès contre Youssoupha © Abaca
Le chroniqueur de RTL a perdu son procès en appel contre le rappeur Youssoupha, qui l'insultait dans une de ses chansons.

Le verdict a été rendu hier, jeudi. Eric Zemmour a perdu son procès en appel contre le rappeur Youssoupha. Ce dernier s'en prenait à l'ancien polémiste de Laurent Ruquier - renouvelé sur RTL, M6 et Paris Première à la rentrée prochaine - dans une chanson datant de 2009, "A force de le dire". Dans ce titre, Youssoupha déclarait "A force de juger nos gueules, les gens le savent qu'à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards, chaque fois que ça pète on dit qu'c'est nous, j'mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d'Eric Zemmour".

À lire aussi
"Prenez un Xanax !" : Violemment attaqué par Christine Angot, Jérémy Ferrari réplique
TV
"Prenez un Xanax !" : Violemment attaqué par Christine Angot, Jérémy Ferrari...
"David Pujadas, vous me choquez !" : Échange très tendu autour de l'islam sur LCI
TV
"David Pujadas, vous me choquez !" : Échange très tendu autour de l'islam sur LCI
Thomas Sotto parle pour la première fois de son handicap dans "L'Instant M"
TV
Thomas Sotto parle pour la première fois de son handicap dans "L'Instant M"

La chambre de la Cour d'appel de Paris spécialisée dans les affaires de presse a jugé le rappeur non coupable. Pour la justice, il n'y a ni injure publique ni diffamation dans la chanson de Youssoupha. La Cour considère en effet le rap comme "un style artistique permettant un recours possible à une certaine dose d'exagération" ajoutant que la chanson incriminée ne dépassait pas "les limites admissibles en matière de liberté d'expression artistique".

En première instance, Eric Zemmour avait pourtant gagné son procès. La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris avait en effet considéré que le texte de la chanson avait "une portée outrageante et méprisante en ce qu'il s'insère en point d'orgue d'une menace implicite ou d'un appel à faire taire un individu, au surplus nommément désigné, ce qui est précisément contraire aux fondements de la liberté d'expression dans une démocratie".

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Le Meilleur Pâtissier" 2017, épisode 6 :"Je ne peux pas manger ça !"
TV
"Le Meilleur Pâtissier" 2017, épisode 6 :"Je ne peux pas manger ça !"
"Les Minikeums" : La nouvelle version débarque sur France 4 le 11 décembre
TV
"Les Minikeums" : La nouvelle version débarque sur France 4 le 11 décembre
Affaire Haziza : Son émission maintenue sur LCP, une enquête interne ouverte
TV
Affaire Haziza : Son émission maintenue sur LCP, une enquête interne ouverte
PSG/Troyes sur C8 : La folle semaine qui a ébranlé le PAF (et ce n'est pas fini)
TV
PSG/Troyes sur C8 : La folle semaine qui a ébranlé le PAF (et ce n'est pas fini)
"Une Famille formidable" : La saison 14 démarre ce soir sur TF1
TV
"Une Famille formidable" : La saison 14 démarre ce soir sur TF1
"TPMP" : Cyril Hanouna prédit le départ imminent de Raquel Garrido de C8
TV
"TPMP" : Cyril Hanouna prédit le départ imminent de Raquel Garrido de C8