Eric Zemmour perd son procès en appel contre le rappeur Youssoupha

Partager l'article
Vous lisez:
Eric Zemmour perd son procès en appel contre le rappeur Youssoupha
Eric Zemmour perd son procès contre Youssoupha
Eric Zemmour perd son procès contre Youssoupha © Abaca
Le chroniqueur de RTL a perdu son procès en appel contre le rappeur Youssoupha, qui l'insultait dans une de ses chansons.

Le verdict a été rendu hier, jeudi. Eric Zemmour a perdu son procès en appel contre le rappeur Youssoupha. Ce dernier s'en prenait à l'ancien polémiste de Laurent Ruquier - renouvelé sur RTL, M6 et Paris Première à la rentrée prochaine - dans une chanson datant de 2009, "A force de le dire". Dans ce titre, Youssoupha déclarait "A force de juger nos gueules, les gens le savent qu'à la télé souvent les chroniqueurs diabolisent les banlieusards, chaque fois que ça pète on dit qu'c'est nous, j'mets un billet sur la tête de celui qui fera taire ce con d'Eric Zemmour".

À lire aussi
Fou rire dans "La Quotidienne" à cause... des bouches anti-rides !
TV
Fou rire dans "La Quotidienne" à cause... des bouches anti-rides !
Clash Angot/Fillon dans "L'Emission politique" : Le CSA a tranché
TV
Clash Angot/Fillon dans "L'Emission politique" : Le CSA a tranché
Coup de gueule de Thomas Sotto : "Il y en a marre de la dictature des pisse-vinaigre !"
Radio
Coup de gueule de Thomas Sotto : "Il y en a marre de la dictature des...

La chambre de la Cour d'appel de Paris spécialisée dans les affaires de presse a jugé le rappeur non coupable. Pour la justice, il n'y a ni injure publique ni diffamation dans la chanson de Youssoupha. La Cour considère en effet le rap comme "un style artistique permettant un recours possible à une certaine dose d'exagération" ajoutant que la chanson incriminée ne dépassait pas "les limites admissibles en matière de liberté d'expression artistique".

En première instance, Eric Zemmour avait pourtant gagné son procès. La 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris avait en effet considéré que le texte de la chanson avait "une portée outrageante et méprisante en ce qu'il s'insère en point d'orgue d'une menace implicite ou d'un appel à faire taire un individu, au surplus nommément désigné, ce qui est précisément contraire aux fondements de la liberté d'expression dans une démocratie".

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Raphaëlle Duchemin (Europe 1) : "Je voulais arrêter les matinales"
Interview
Raphaëlle Duchemin (Europe 1) : "Je voulais arrêter les matinales"
Une version très sombre de "Sabrina, l'apprentie sorcière" bientôt à la télé
Séries
Une version très sombre de "Sabrina, l'apprentie sorcière" bientôt à la télé
Le fils de Laurent Baffie se lance au cinéma
Cinéma
Le fils de Laurent Baffie se lance au cinéma
Une journée dans les coulisses d'Europe 1
Radio
Une journée dans les coulisses d'Europe 1
Bande-annonce : "The Punisher" débarque bientôt sur Netflix
Séries
Bande-annonce : "The Punisher" débarque bientôt sur Netflix
La blague douteuse du patron de TV5 Monde sur Jean-Luc Delarue
Radio
La blague douteuse du patron de TV5 Monde sur Jean-Luc Delarue
Ce soir que regardez-vous ?
60
Votes
Profilage
Je regarde
28
Votes
Viêtnam
Je regarde
22
Votes
Scorpion
Je regarde
17
Votes
Envoyé spécial
Je regarde
5
Votes
Toutes nos envies
Je regarde
4
Votes
Le bonheur est dans le...
Je regarde
3
Votes
3
Votes
Mes meilleures amies
Je regarde
3
Votes
Cold Case, affaires...
Je regarde
2
Votes
Secret Story
Je regarde
1
Votes
La grande librairie
Je regarde
0
Votes
Game of Thrones
Je regarde
0
Votes
Sans issue
Je regarde
0
Votes
Le treizième guerrier
Je regarde
0
Votes
Les trésors du livre...
Je regarde