Facebook censure les pages des Femen pour "pornographie" et "promotion de la prostitution"

Partager l'article
Vous lisez:
Facebook censure les pages des Femen pour "pornographie" et "promotion de la prostitution"
Capture d'écran d'une photo présente sur la page officielle des Femens egyptiennes
Capture d'écran d'une photo présente sur la page officielle des Femens egyptiennes © DR, Femen
Facebook a suspendu ce week-end les pages des activistes "seins nus", Femen, pour "pornographie" et "promotion de la prostitution".

"Couvrez ce sein que je ne saurais voir", s'écriait Tartuffe dans la célèbre pièce de Molière de 1664. Près de 350 ans plus tard, le réseau social américain Facebook adresse le même message aux Femens, ces activistes féministes qui mènent leurs actions "seins nus". Samedi et dimanche, les services de modération de Mark Zuckerberg ont en effet décidé de fermer les pages anglaises et françaises de l'organisation féministe, comme l'a dénoncé hier la leader des Femen, Inna Schevchenko, dans une tribune du Huffington Post.

À lire aussi
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Radio
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
TV
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
TV
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy

Raison invoquée par l'entreprise californienne : ces pages contreviendraient au code d'utilisation du réseau social qui interdit strictement la publication de tout contenu à caractère pornographique ou proumouvant la prostitution et bannit de facto toute représentation de la nudité sur Facebook. Le problème est que la marque de fabrique des Femen est précisément leurs actions coup-de-poing réalisées top-less.

"Zuckerberg, le Femen n'est pas de la pornographie"

Une raison qualifiée de "grotesque" par la chef du mouvement, Inna Schevchenko. Dans sa tribune, la jeune femme affirme voir dans cette censure "la continuation logique de la guerre contre les Femen que livrent sur Internet différents groupes réacs : les Nazis de l'Europe et des dictatures post-soviétiques jusqu'aux fondamentalistes islamiques". Et la leader ukrainienne de l'organisation d'annoncer que "le mouvement des Femen a fait appel de cette fermeture de ses pages Facebook et a demandé au site de revenir sur sa décision le plus rapidement possible, pour que la révolution féministe retrouve au plus vite son meilleur porte-parole". Elle s'adresse directement au patron du réseau social : "Zuckerberg, le Femen n'est pas de la pornographie". Précisons qu'aujourd'hui, la page française du mouvement féministe est accessible sur Facebook.

Déjà des précédents

Ce n'est pas la première fois que la politique de modération de Facebook concernant la nudité fait débat. En mars dernier, le réseau social avait déjà suspendu la page du musée du Jeu de Paume au motif qu'une affiche de promotion d'une exposition montrait une femme nue en photographie. Quelques mois auparavant, en octobre, c'est cette fois le compte du journal suisse "La Tribune de Genève" qui avait été bloqué. La raison : un des articles du quotidien était illustré par le célèbre tableau du peintre français Gustave Courbet, "L'origine du monde", une toile représentant en gros plan un sexe féminin. Plus surprenant encore, en juillet 2011, c'est la page officielle du groupe de rock Nirvana qui se voyait sommée de retirer la pochette, pourtant devenue mythique, de l'album "Nevermind" car celle-ci représentait un bébé flottant nu dans l'eau d'une piscine.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Game of Thrones" : Kit Harington en larmes à la lecture de l'épisode final
Séries
"Game of Thrones" : Kit Harington en larmes à la lecture de l'épisode final
"Aaaaahhh !!!" : Des youtubeurs à Europa-Park ce soir sur Gulli
TV
"Aaaaahhh !!!" : Des youtubeurs à Europa-Park ce soir sur Gulli
Élisabeth Lévy étrille les humoristes de France Inter
TV
Élisabeth Lévy étrille les humoristes de France Inter
Affaire Weinstein : Christine Angot tacle l'hypocrisie du monde du cinéma
TV
Affaire Weinstein : Christine Angot tacle l'hypocrisie du monde du cinéma
"Danse avec les stars" : En larmes, Tatiana Silva bouleverse les jurés
TV
"Danse avec les stars" : En larmes, Tatiana Silva bouleverse les jurés
Audiences samedi : Record de saison pour "ONPC", Anne-Claire Coudray devance facilement Thomas Sotto
TV
Audiences samedi : Record de saison pour "ONPC", Anne-Claire Coudray devance...
Ce soir que regardez-vous ?
43
Votes
Paddington
Je regarde
27
Votes
Les dents de la mer
Je regarde
24
Votes
Les enquêtes de Murdoch
Je regarde
18
Votes
Le Hobbit : un voyage...
Je regarde
11
Votes
Gremlins
Je regarde
7
Votes
Football
Je regarde
5
Votes
La liste de mes envies
Je regarde
3
Votes
Quinoa, prenez-en de...
Je regarde
3
Votes
Zone interdite
Je regarde
3
Votes
Minuscule : la vallée...
Je regarde
3
Votes
Lucifer
Je regarde
1
Votes
Flic ou voyou
Je regarde
1
Votes
Les experts : Miami
Je regarde
0
Votes
G.I. Joe : le réveil...
Je regarde
0
Votes
S.O.S. ma famille a...
Je regarde