France Médias Monde : La présidence de Marie-Christine Saragosse "annulée"

Partager l'article
Vous lisez:
France Médias Monde : La présidence de Marie-Christine Saragosse "annulée"
Marie-Christine Saragosse est confrontée à une situation inédite
Marie-Christine Saragosse est confrontée à une situation inédite © Abaca
Marie-Christine Saragosse n'a pas fait sa déclaration de patrimoine et d'intérêt dans le délai imparti.

Un oubli qui risque de lui coûter cher. Selon "Le Monde", la présidente de France Médias Monde, Marie-Christine Saragosse, a vu son élection annulée par la Haute autorité pour la transparence de la vie publique faute d'avoir reçu la déclaration de patrimoine et d'intérêt de la dirigeante dans les délais impartis. Marie-Christine Saragosse, qui dirige depuis 2012 la société qui regroupe la chaîne d'information internationale en continu France 24 et les radios Radio France internationale (RFI) et Monte Carlo Doualiya (MCD) avait été reconduite dans ses fonctions par le Conseil supérieur de l'audiovisuel fin juin 2017.

À lire aussi
Clovis Cornillac à propos de Niels Arestrup : "Je déteste cet homme"
Cinéma
Clovis Cornillac à propos de Niels Arestrup : "Je déteste cet homme"
"Affaire Hulot" : "Le Canard Enchaîné" se paie "Ebdo"
Presse
"Affaire Hulot" : "Le Canard Enchaîné" se paie "Ebdo"
Laurent Baffie s'en prend à Christine Angot dans "ONPC" : "Vous n'aimez pas les blagues ni les comiques"
TV
Laurent Baffie s'en prend à Christine Angot dans "ONPC" : "Vous n'aimez pas les...

Une nomination "considérée comme nulle"

Son deuxième mandat a débuté le 5 octobre dernier. Or, comme le rappelle le quotidien du soir, la Haute autorité pour la transparence de la vie publique "exige une déclaration, concernant les biens et les intérêts de l'intéressé, dans les deux mois après son entrée en fonctions". Marie-Christine Saragosse avait donc jusqu'au 5 décembre 2017 pour se plier à cette exigence, ce qui n'a pas été fait. La loi de 2013 sur la transparence de la vie politique prévoyant qu'une nomination "est considérée comme nulle" si une des deux déclarations n'a pas été envoyé dans les délais impartis, le couperet est tombé.

Marie-Christine Saragosse a été informée de l'annulation de son mandat cette semaine, mais elle met en avant sa bonne foi en rappelant qu'elle a procédé à ces déclarations à deux reprises, en 2013 et 2015, chaque fois qu'elle a été sollicitée par les autorités compétentes. Ce qui n'a pas été lé cas en 2017. "On ne me l'a pas demandée comme lors de mes mandats précédents, les dispositions ont changé et je ne le savais pas... On ne m'a jamais contactée depuis ma reconduction en octobre", a-t-elle justifié auprès du "Monde". Dans un message adressé à ses salariés pour leur expliquer cette situation inédite, la dirigeante affirme même être prête à mettre à leur disposition ses déclarations "dans un souci de transparence".

Marie-Christine Saragosse reconduite malgré tout ?

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel doit en principe relancer une procédure de nomination à la tête de France Médias Monde, partie pour durer au moins deux mois. Mais comme le rappelle le quotidien, en 2017, Marie-Christine Saragosse était seule candidate à sa succession. "On peut imaginer qu'elle pourrait de nouveau être reconduite mais la situation crée tout de même un imbroglio et un aléa", écrit le journaliste Alexandre Piquard. Surtout que le CSA doit également se prononcer ce mercredi sur la manière dont il va désigner le président par intérim de Radio France, après que les Sages ont décidé de révoquer Mathieu Gallet, l'actuel dirigeant.

Marie-Christine Saragosse
Marie-Christine Saragosse
Le CSA renouvelle Marie-Christine Saragosse à la présidence de France Médias Monde
Grève massivement suivie à France 24
Présidence de France Télévisions : Grosses surprises dans la liste des recalés
Voir toute l'actualité sur Marie-Christine Saragosse
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
La Sardine

Le but de la déclaration du patrimoine n'est pas de savoir ce que vous possédez mais de savoir si vous ne vous êtes pas anormalement enrichit. Il est donc indispensable de connaître le patrimoine à l'entrée en fonction et à sa sortie.

Il n'y a donc pas de raison de l'en dispenser.



La Sardine

Très bizarre en effet, je pense qu'on ne sait pas tout...



Starlight

Rien à voir avec le CSA pour le coup. Et je ne vois pas le rapport avec l'INA.
D'ailleurs, la procédure de nomination à France Médias Monde qui a vu Marie-Christine Saragosse nommée par le CSA puis reconduite pour un deuxième mandat (rare dans l'audiovisuel public) a toujours tranché avec la passion habituelle qui entoure France Télévisions et Radio France.



pupuce

Quelle bande de guignols !



EiffelNord

Je suis d'accord.
Et France Télévisions et Radio France sont plutôt bien gérés
également côté maîtrise des audiences.



Starlight

Je suis bien d'accord pour dire que l'instabilité n'est vraiment pas une bonne chose. D'ailleurs, ceux qui demandent la démission des dirigeants à tout bout de champ ne se rendent pas compte des conséquences. Là, on est reparti pour des semaines voire des mois de procédure de nomination avec l'immobilisme qui va avec.



Marcel Bouchu

Malgré tous ces problèmes d'abus de biens sociaux (qui méritaient évidemment d'être sanctionnés), l'INA a été plutôt bien géré, le plus visible est le site ina.fr qui est un modèle.



Marcel Bouchu

Oh ben déjà avec Mathieu Gallet dans les choux, votre rapprochement est programmé pour les calendes grecques. L'instabilité n'est pas bonne pour le service public qui en souffre depuis trop longtemps (même si Saragosse était un contre-exemple).



Starlight

Marie-Christine Saragosse a été reconduite en octobre dernier pour un deuxième mandat. C'est rare dans l'audiovisuel public. Je pense donc qu'il ne s'agit que d'un bug comme Le Monde le mentionne.
En attendant, ce bug risque encore de retarder les projets de rapprochements dans l'audiovisuel public...



EiffelNord

Tout fait un peu bizarre :
_ 1 seule candidate
_ 1 "oubli" a priori non suivi d'une alerte/rappel
_ 1 possibilité prévue mais son règlement/.traitement n'est pas prévu
_ 1 future re-nomination qui ne semble pas être l'occasion d'une nouvelle analyse critique
_ encore 1 problème avec des patrons nommés par le CSA
(100% du hasard ? Faut s'attendre à un départ du côté de l'INA
où les anciens ont tous failli [Saal et ses taxis, Gallet et la non-concurrence])



Marcel Bouchu

Si elle est renommée dans la foulée, ce ne sera qu'une péripétie sans conséquences, par contre si un macroniste la remplace...



NorbertGabriel

Si son patrimoine n'a pas changé depuis 2015, il me semble qu'on pourrait l'absoudre de ce manquement... à moins qu'on veuille sa peau pour des raisons moins avouables?? On est quand même assez loin des "fantaisies" de M Gallet ou de Cahuzac...



Deal With It

Bizarre cette procédure. On ne relance pas (ne serait-ce qu'une seule fois) avant de considerer la nullité de la nomination?



Marcel Bouchu

C'est quand même étrange que ça arrive juste après le limogeage de Mathieu Gallet, sans verser dans la théorie du complot on peut se demander si ce n'est pas une remise au pas de l'audiovisuel public.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Affaire Haziza : La journaliste qui l'avait accusé d'agression sexuelle démissionne
TV
Affaire Haziza : La journaliste qui l'avait accusé d'agression sexuelle démissionne
JO 2018 : Albert de Monaco aux commentaires sur France 2 ce dimanche midi
Sport
JO 2018 : Albert de Monaco aux commentaires sur France 2 ce dimanche midi
Conflit TF1/Orange : Gilles Pélisson joue la carte de l'apaisement
TV
Conflit TF1/Orange : Gilles Pélisson joue la carte de l'apaisement
Audiences samedi : record pour "C l'hebdo", Nagui en forme, "ONPC" faible
TV
Audiences samedi : record pour "C l'hebdo", Nagui en forme, "ONPC" faible
Audiences : "The Voice" leader en baisse, "Cassandre" garde ses fidèles, Michel Drucker très faible sur France 2
Audiences
Audiences : "The Voice" leader en baisse, "Cassandre" garde ses fidèles, Michel...
"The Voice" 2018, épisode 4 : "Tu es très moche, ce n'est pas de ta faute"
TV
"The Voice" 2018, épisode 4 : "Tu es très moche, ce n'est pas de ta faute"
Ce soir que regardez-vous ?
102
Votes
Le labyrinthe : la...
Je regarde
47
Votes
Tellement proches
Je regarde
34
Votes
Zone interdite
Je regarde
28
Votes
Football
Je regarde
18
Votes
11
Votes
7
Votes
Aliments, rien ne se...
Je regarde
6
Votes
Un début prometteur
Je regarde
4
Votes
Incassable
Je regarde
2
Votes
Charlie's Angels : les...
Je regarde
1
Votes
Monsieur Papa
Je regarde
1
Votes
Tellement vrai : les...
Je regarde
1
Votes
Opération Fantômes
Je regarde
0
Votes
Les experts : Miami
Je regarde
0
Votes
Chicago Fire
Je regarde