Le fisc réclame plus d'un million d'euros à "Médiapart"

Partager l'article
Vous lisez:
Le fisc réclame plus d'un million d'euros à "Médiapart"
Le patron de <em>Médiapart</em>, Edwy Plenel, évoque une mise à mort de son journal<em><br /></em>
Le patron de Médiapart , Edwy Plenel, évoque une mise à mort de son journal © Abaca
Bercy réclame plus d'un million d'euros au journal en ligne d'Edwy Plenel, "Médiapart", pour un redressement fiscal concernant la TVA.

"Qui veut tuer Médiapart ?". Telle est la question posée dans une tribune publiée vendredi sur son blog par Edwy Plenel. Le patron du journal d'investigation en ligne a annoncé avoir reçu de la part de Bercy une notification de redressement fiscal pour les années 2008, 2009 et 2010. Selon Edwy Plenel, le fisc réclame "plus d'un million d'euros" à Médiapart pour ne pas s'être acquitté de la TVA à laquelle le journal est normalement assujetti. Ce million d'euros comprend notamment une pénalité de 40% pour "manquement délibéré", et des intérêts de 4,8% par an.

À lire aussi
&quot;Les Z&#039;Amours&quot; : Tex viré du jeu de France 2
TV
"Les Z'Amours" : Tex viré du jeu de France 2
&quot;Les Z&#039;Amours&quot; : Tex mis à pied par France 2 après sa blague douteuse sur C8
TV
"Les Z'Amours" : Tex mis à pied par France 2 après sa blague douteuse sur C8
L&#039;audiovisuel public est &quot;la honte de la République&quot;, l&#039;Elysée dément les propos prêtés à Emmanuel Macron (MAJ)
Politique
L'audiovisuel public est "la honte de la République", l'Elysée dément les propos...

Bercy entendrait également annuler le crédit impôt recherche accordé au journal. A en croire Edwy Plenel, la note pourrait grimper à 6 millions d'euros si le redressement fiscal était étendu à l'activité des années 2011, 2012 et 2013. "Ce contrôle, imposé d'en haut et fait dans l'urgence, est donc bien destiné à tuer Mediapart au moment même où il s'apprêtait à consolider son indépendance économique" a dénoncé Edwy Plenel sur son blog.

Rappelons que le contentieux fiscal entre Bercy et Médiapart porte sur la TVA dont doivent s'acquitter les pure players, ces sites d'information uniquement disponibles sur internet. Plusieurs d'entre eux, dont Médiapart, estiment depuis plusieurs années qu'ils devraient payer le même taux de TVA que la presse papier, soit 2,1%. Or, en tant qu'éditeurs en ligne, ils doivent pour l'instant s'acquitter d'une TVA à 19,6%. Un taux discriminatoire selon eux qu'ils ont décidé publiquement de ne pas respecter en ne payant qu'une TVA réduite à 2,1%.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
La gagnante d&#039;&quot;Incroyable Talent&quot; 2017 est Laura Laune
TV
La gagnante d'"Incroyable Talent" 2017 est Laura Laune
&quot;Incroyable talent&quot; 2017, la finale : &quot;Hélène, c&#039;est ta dernière année !&quot;
TV
"Incroyable talent" 2017, la finale : "Hélène, c'est ta dernière année !"
L&#039;année médias 2017 vue par... Maxime Guény
TV
L'année médias 2017 vue par... Maxime Guény
Disney rachète les principaux actifs de la Fox
Cinéma
Disney rachète les principaux actifs de la Fox
&quot;Les Z&#039;Amours&quot; : Tex viré du jeu de France 2
TV
"Les Z'Amours" : Tex viré du jeu de France 2
Europe 1 ferme son site politique &quot;Le Lab&quot;
Internet
Europe 1 ferme son site politique "Le Lab"
Ce soir que regardez-vous ?
2
Votes
Koh-Lanta
Je regarde
1
Votes
Dutronc, la vie malgré...
Je regarde
0
Votes
Il a déjà tes yeux
Je regarde
0
Votes
Les petits meurtres...
Je regarde
0
Votes
La maison France 5
Je regarde
0
Votes
0
Votes
Un enfant disparaît
Je regarde
0
Votes
Les Chevaliers du fiel...
Je regarde
0
Votes
Enquête d'action
Je regarde
0
Votes
Handball
Je regarde
0
Votes
Super Nanny
Je regarde
0
Votes
Soeur Thérèse.com
Je regarde
0
Votes
Ali Baba et les 40...
Je regarde
0
Votes
Le zap des héros
Je regarde
0
Votes
Les contes de Grimm
Je regarde