Le plan Obama/Poutine lors du D-Day : "J'ai vécu quelques secondes inouïes" se félicite son réalisateur

Partager l'article
Vous lisez:
Le plan Obama/Poutine lors du D-Day : "J'ai vécu quelques secondes inouïes" se félicite son réalisateur
Le regard Poutine/Obama lors du D-Day, le 6 juin 2014. © Dailymotion
Le 6 juin, lors des commémorations du D-Day, le réalisateur des cérémonies Jérôme Revon a rapproché Barack Obama et Vladimir Poutine sur le même écran à la télévision.

Ils ne devaient pas se croiser. Le protocole s'est cassé la tête jusqu'à la dernière minute pour que Barack Obama, président des Etats-Unis et Vladimir Poutine, son homologue Russe, ne s'échangent pas un seul regard pendant les cérémonies officielles du D-Day en Normandie. Même François Hollande avait dû, jeudi soir, dîner deux fois avec chacun d'entre eux. Finalement, l'histoire retiendra que la rencontre entre les deux hommes aura bien eu lieu. Mais loin des caméras et des journalistes, en toute discrétion. En marge du déjeuner des Chefs d'Etat, ils ont échangé officieusement pendant dix minutes sur la crise ukrainienne, affirment plusieurs sources qui ont assisté à l'entrevue.

À lire aussi
"Brigitte Macron à poil sur un tas de palettes" : Marlène Schiappa va saisir le CSA
Politique
"Brigitte Macron à poil sur un tas de palettes" : Marlène Schiappa va saisir le CSA
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux mains sur RMC
Sport
"T'es quoi, toi ?" : Daniel Riolo et Christophe Dugarry manquent d'en venir aux...
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct
TV
"13 Heures" : Quand Leïla Kaddour se laisse surprendre par le direct

Mais un homme, le réalisateur télé des cérémonies pour TF1 et France 2, voulait absolument rapprocher les deux hommes. Il a eu une idée de génie, celle de braquer une caméra sur chacun des présidents, puis proposer les images en split screen, soit dans deux cadres mais sur une même image. La projection de cette séquence dans les écrans géants en face les deux dirigeants allait peut-être susciter une réaction, espérait sans doute le réalisateur Jérôme Revon. Pari gagné, l'assemblée réagit bruyamment, ils se découvrent côte à côte sur la même image, se regardent et esquissent un sourire, très commenté depuis. Une image historique.

"Je regrette d'avoir insisté"

"Quel moment de télévision !, explique aujourd'hui Jérôme Revon à notre confrère Renaud Revel de L'Express. Je regrette seulement d'avoir insisté un peu trop longtemps sur ce plan : on voit à un moment donné qu'Obama s'en agace, d'ailleurs. Il y a sans doute eu une seconde de trop dans cette image qui restera dans mes annales personnelles. J'ai vécu quelques secondes inouïes". Jérôme Revon explique avoir eu cette idée le matin-même, quand il a entendu à la télévision que les dirigeants ne devaient pas se croiser. N'ayant aucune consigne de TF1, France 2 ou même de l'Elysée sur la réalisation des cérémonies, il a pris seul cette intiative.

"Je n'ai pas vu et ressenti une telle émotion en 30 ans de carrière, poursuit Jérôme Revon. Cela restera un instant unique et presque magique. Le seul moment où j'ai approché ce plaisir, c'est lors de l'élection de Jacques Chirac, en 1995 : Quand nous avions réussi, par un dispositif innovant à l'époque, à suivre le président nouvellement élu dans Paris en voiture. Quand Chirac avait décidé de baisser sa vitre, offrant une scène inédite dans les annales de la Cinquième République". Si vous avez raté cette fameuse séquence, puremedias.com vous propose de la voir.

Barack Obama
Barack Obama
Barack Obama en discussions avancées... avec Netflix !
Charlottesville : Le tweet de Barack Obama devient le plus "liké" de l'histoire
Barack Obama publie une vidéo de soutien à Emmanuel Macron
Présidentielle US et nuit américaine : Le dispositif complet de tous les médias français
Voir toute l'actualité sur Barack Obama
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
yukulele

Effectivement, au temps pour moi :)



karpis

Amusant, même si le gagnant de cette partie de poker, n'est pas celui que l'on pense.

On a juste servi la soupe aux médias et au public.

Mais le réalisateur a fait un truc sympa.



spy01

il était le meme dans le monde entier, je me suis amusé à zapper entre les chaines allemandes, chaines infos anglaise et info francaise pour comparer c'était la meme chose sauf que les 2eres chaines rajoutaient ses journalistes pour les itws !



jerome

Il l'a fait à Ouistream



yukulele

Pas à son discours au mémorial de Caen en tout cas...



jerome

Vous n'avez donc pas écouté le président. Il a justement rendu hommage à l'URSS et l'armée rouge ...



bigtv

Oui mais, de nos jours même connaissant le noms des bourreaux , leurs exploits , el leur nombre de victimes journalier , rien ne change ... on en sait bien plus qu'avant mais a quoi cela sert ???????????



norbertgabriel

Dans les "oublis" regrettables de l'histoire, en Août, le 24 au soir, ça fera pile 70 ans qu'une brigade la division Leclerc a libéré Paris, le 24 au soir, et pas le 25 ... mais comme c'étaient des républicains et des anars espagnols, ça fait aussi mauvais genre dans l'album de famille..



Château de Boigne

On l'a oublié pour des questions essentiellement idéologiques : à l'époque de la Guerre froide, dire que la libération du joug nazi était principalement due à l'Armée Rouge, ça faisait mauvais genre à l'Ouest.



yukulele

Hollande avait fait un beau geste en l'invitant à cette cérémonie (encore heureux, me direz-vous). Dommage qu'il n'ai pas rendu hommage aux soldats de l'armée rouge dans son discours. On a effectivement tendance à oublier que la guerre s'est décidée à l'Est et non à l'Ouest.



norbertgabriel

C'est comme ça depuis la nuit des temps... Ce qui a changé c'est que c'est de plus en plus visible... Maintenant, on peut espérer qu'une rencontre, dans ce contexte, ça peut débloquer des situations compliquées ... Ne me dites pas que je suis optimiste, je le sais ... Même si c'est dur parfois..



Aurelien75

effectivement mais TF1 et F2 avaient aussi leur réalisateur pour leur édition spéciale et pouvaient adapter leurs images par rapport au signal international



norbertgabriel

C'est en effet dommage d'oublier que l'entrée en guerre des USA a été provoquée par la victoire de l'URSS sur le Reich à Stalingrad. Et pour le coup, c'est pas Poutine (aussi détestable soit-il) qu'on recevait mais le représentant de l'URSS. (des années 40)



bigtv

Ouais et après on fait quoi , on va ou ?????????
Moi qd j'ai vu ca , une tristesse sans nom m'a envahie a l’idée de penser que le monde c’était ca , que l'avenir du monde est la entre les mains d'hommes ( eux 2 et tous les autres ) qui veulent se saluer puis qui veulent plus , qui se regardent sans se regarder , petit rictus chez l'un , franc sourire chez l'autre , je veux jouer , puis non je ne veux plus jouer .... pendant ce temps la des vraies gens meurent de faim , de douleur , de chagrin en attendant que tous ces Messieurs se mettent d'accord et nous bêtement on regarde ca en croyant vivre un moment extraordinaire alors que l'on devrait être en colère de voir toute cette comédie se dérouler sous nos yeux ......................Le virtuel qui nous joue des tours émotionnels et qui nous mènent nul part , quelle époque .........



yukulele

On a surtout vu un président américain acclamé et un président russe sifflé à plusieurs reprises. Bel hommage rendu aux 27 millions de russes tués pendant la guerre... C'était tout aussi honteux que d'avoir sifflé Hollande un 11 novembre.



Guillaume

Oui, il réalisait pour les deux chaines.



lalo-19

Hormis interviews, le signal n'était-il pas le même sur les 2 chaînes ?



Aurelien75

Le réalisateur de France 2 a gardé l'image plus longtemps que sur TF1



ohnit

C'est même passé sur CNN :) http://www.mediaite.com/tv/cnn...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de France 2 bloque sous les 20%, "Quotidien" leader talks
Audiences
Audiences access 20h : Le "20 Heures" de France 2 bloque sous les 20%, "Quotidien"...
Audiences access 19h : "DNA" leader, record pour "TPMP" plus fort que "Quotidien", "Les rois du gâteau" toujours faible
Audiences
Audiences access 19h : "DNA" leader, record pour "TPMP" plus fort que "Quotidien",...
Audiences : "Profilage" leader en baisse, "Envoyé spécial" et TF1 Séries Films en forme
Audiences
Audiences : "Profilage" leader en baisse, "Envoyé spécial" et TF1 Séries Films en...
"Vu" : Quand le "Zapping" de France 3 se paie Cyril Hanouna
TV
"Vu" : Quand le "Zapping" de France 3 se paie Cyril Hanouna
2018, année noire pour le cinéma français à l'étranger
Cinéma
2018, année noire pour le cinéma français à l'étranger
Attentat de Strasbourg : Enquête pour "violation du secret de l'instruction" après des révélations de France 3
TV
Attentat de Strasbourg : Enquête pour "violation du secret de l'instruction" après...
Vidéos Puremedias