Les faits divers, nouvel eldorado des chaînes de télé ?

Partager l'article
Vous lisez:
Les faits divers, nouvel eldorado des chaînes de télé ?
Gilles Verdez, Jean-Marc Morandini, Nathalie Renoux, Frédérique Lantieri
Gilles Verdez, Jean-Marc Morandini, Nathalie Renoux, Frédérique Lantieri
Les programmes dédiés aux affaires criminelles se multiplient à la télévision.

Qu'il est loin le temps de la feel good TV ! Depuis quelques mois, tueurs, violeurs et kidnappeurs en tous genres envahissent vos écrans. Dernier exemple en date : M6 qui, lors de sa conférence de rentrée le 4 septembre dernier, a annoncé l'arrivée prochaine d'un nouveau magazine dédié en partie aux faits divers. Baptisée "Contre-enquête" et confiée à Jérôme Pierrat, cette nouvelle émission vient s'ajouter à la longue liste des programmes déjà dédiés aux affaires criminelles sur le petit écran.

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"Samedi, il va y avoir des morts" : Un Gilet jaune au bord des larmes dans "L'heure des pros"
TV
"Samedi, il va y avoir des morts" : Un Gilet jaune au bord des larmes dans...

Lundi 10 septembre, NRJ 12 a ainsi étrenné "Crimes et faits divers", une nouvelle quotidienne animée par Jean-Marc Morandini, déjà derrière "Crimes" diffusée chaque semaine en prime time sur le canal 12. Les chaînes info misent elles aussi sur le genre cette saison, encouragées par les bonnes audiences réalisées lors des éditions spéciales consacrées aux affaires Maëlys et Daval l'année dernière. En juin dernier, CNews a ainsi lancé en quotidienne "Le grand JT des faits divers" de Gilles Verdez. La concurrente LCI propose, elle, une tranche quotidienne en première partie de soirée traitant des affaires criminelles récentes ou anciennes. Plus prudente, BFMTV a pour sa part décidé de miser sur une émission hebdomadaire avec "Affaire suivante", emmenée par Dominique Rizet chaque week-end. Cette pluie de nouveaux programmes vient s'ajouter aux piliers historiques du genre que sont par exemple "Faites entrer l'accusé" de Frédérique Lantieri sur France 2 - dont la rumeur de disparition a mis récemment le PAF en émoi - ou encore "Enquêtes criminelles" de Nathalie Renoux sur W9, sans oublier "Chroniques criminelles" sur TFX avec Magali Lunel.

"Deux faits divers d'ampleur exceptionnelle"

Mais le fait divers n'a même plus besoin de cases attitrées pour s'afficher à la télévision. Il infuse un peu partout dans les grilles, en prime time comme en avant-soirée. En juin dernier, C8 a ainsi proposé de plonger "dans la tête" de Nordahl Lelandais lors d'un prime évènement. La saison dernière, des émissions comme "C à vous" (France 5) ou "L'info du vrai" (Canal+) ont aussi consacré plusieurs émissions aux rebondissements survenus dans les affaires Maëlys ou Daval. Et ne parlons pas des "fictions du réel", ces téléfilms s'inspirant de faits divers, qui se multiplient sur les chaînes historiques, à l'image de "Jacqueline Sauvage : C'était lui ou moi", prochainement diffusé sur TF1. Mais alors pourquoi tant de crimes à la télévision française actuellement ?

"Parce que ça marche !", répondent tous en choeur les professionnels du secteur interrogés. Sans grande surprise, dans un paysage éclaté où le succès est de plus en plus rare et fugace, les chaînes ont décidé d'exploiter à fond un genre dont les affaires Maëlys ou Daval ont tristement montré le regain d'intérêt aux yeux des téléspectateurs. "La saison dernière a été marquée par deux faits divers d'ampleur exceptionnelle, de l'ordre de ceux qui passent les époques. Ces derniers ont logiquement provoqué un traitement médiatique important, qui a généré des audiences elles aussi importantes", analyse a posteriori Hervé Béroud, patron de BFMTV. "Ces deux faits divers ont remis ce genre d'histoires sur le devant de la scène. Les chaînes info ont donné le la aux autres", décrypte-t-il.

Lassitude

Plus que la seule audience qu'ils génèrent sur les individus de quatre ans et plus, ces programmes plaisent aussi de manière croissante aux fameuses ménagères, la cible commerciale des chaînes privées. "Les ménagères sont friandes de ce genre d'émissions", confirme ainsi sans détour un producteur. "Elles le sont d'autant plus depuis la saison dernière", ajoute un expert des audiences de la télévision, expliquant ainsi l'attractivité nouvelle du fait divers. Ainsi, "Enquêtes criminelles" affichait en 2017/2018 une moyenne FRDA-50 de 4,2%, en hausse de 1,3 point par rapport à la saison précédente. Même topo chez "Chroniques criminelles" de TFX, avec une part de marché moyenne chez les ménagères de 3,6% (+0,7 point sur un an).

Mardi 11 septembre dernier, NRJ 12 se félicitait déjà des bonnes performances FRDA-50 de "Crimes et faits divers" qui, avec 3,7% de part de marché la veille, permettait à la chaîne d'être leader TNT sur la cible commerciale sur sa tranche. Sur C8, le doc "Dans la tête de Nordahl Lelandais" diffusé le 5 juin avait lui aussi permis à C8 de se classer en tête de la TNT auprès des FRDA-50 avec 4,4% de part de marché. Des scores qui peuvent paraître modestes, mais qui ne le sont pas pour des chaînes à petit budget bataillant dans un univers à 27 chaînes.

Cette inflation de meurtres peut-elle cependant durer ? "Il faut savoir raison garder", met en garde Hervé Béroud, qui craint une rapide "lassitude" des téléspectateurs devant une offre si pléthorique. "Le genre s'épuise déjà", s'alarme un autre spécialiste des audiences. Et ce dernier de souligner les moins bons scores enregistrés, notamment sur les chaînes info, par les tranches consacrées récemment aux affaires Daval et Maëlys, dont les mystères ont en partie été dissipés après les aveux des deux principaux suspects respectifs. De quoi présager un reflux des faits divers à la télévision ? "Les chaînes n'hésiteront pas à abandonner le genre aussi vite qu'ils l'ont massivement mis à l'antenne", prédit sans détour un cadre d'une chaîne historique. En attendant, la France n'a pas fini d'avoir peur en regardant la télévision.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Nihilistic girl

Cela s'appelle l'instinct grégaire...
le 1er mouton se trompe de chemin, passe le parapet et tombe du pont.
Que font les génies qui lui collaient l'arrière-train?
Ils le suivent sans réfléchir...
Et tout le monde en bas!
A la télé, c'est un peu pareil, sauf qu'ils sont concurrents.
Et la qualité sera assez inégale, surtout quand on voit qui seront les animateurs en question!
Certains ont roulé leur bosse dans les affaires criminelles, d'autres apporteront au fait divers ce que RMC sport/SFR sport apporte à la Ligue des Champions



Karima Atlaoui

En effet.
Ils devraient laisser la VO.



Forward Freedom !

Tout à fait, après quelques fois le doublage est horrible !



Karima Atlaoui

RMC Story diffuse aussi des émissions de faits divers anglaises et américaines voire européennes (les plus grand serial killers etc). Pour ceux qui aiment c'est apparemment de bonne facture.



Karima Atlaoui

C'est la production qui est arrêtée : cela veut dire que les équipes ne travaillent plus sur de nouveaux numéros.
Mais bien sur il y a toujours un stock d'avance : ce sont ces émissions qui seront diffusées jusqu'à épuisement du stock.
Donc oui l'émission est bel et bien terminée et tous les inédits auront été diffusés d'ici Juin 2019.



Bernard59

Bien, mais vous n'avez pas résolu le problème du "bras mort" (copyright HFR)



Julius3527

Cela fait partie de la télé sensationnaliste comme 90 minutes enquêtes ou Enquête d'action... Surfer sur la peur des gens, les enquêtes, ça plait à ceux qui sont incapables de faire un raisonnement logique par eux mêmes. L'étude du vocabulaire employé pour accrocher le public cible est également parlant. Charles Villeneuve, pionnier du genre avec Le Droit de Savoir, avait raison. Ça a marché de plus en plus. Mais gare à la bulle quand ça explosera...



arno2marcq

Je ne savais pas, c'est cool ;-)



Baudouin

Merci agepmi.
Heureux de te lire aussi... ici.
Toi aussi, tu devrais revenir davantage ici. Je te l'ai dit déjà cent fois. Je te raconterai plus en détails et t'enverrai quelques vidéos assez éloquentes mais pas ici.

Amitiés



Forward Freedom !

À propos de "Non Élucidé", ca revient sur RMC STORY (canal 23 de la TNT) avec des inédits ;)



Forward Freedom !

Oui, désormais c'est sur RMC STORY, en même temps depuis au moins 1 an ça tourne en boucle en journée sur la chaîne.



arlouf

C'est beaucoup mieux en effet.



carole

ils avaient dit arrêter l’émission de Frederique Lantieri mais finalement ça l 'ai tjours a l antenne



agepmi

Bonsoir Baudouin, tu as pu enfin revenir, c'est un vrai plaisir de te relire.



MauriceO

Ben oui c'est lui même sur son instagram.



arno2marcq

A part le pionner Faites entrer l'accusé (soins de la réalisation, des lumières, des sons, personnalisation des affaires, de vraies interviews de certains des protagonistes de l'affaire, présentation, reconstitutions travaillées...), le très bon Non élucidé hélas stoppé par France TV qui mettait davantage l'accent sur l'enquête, tous les autres sont des herzats bas de gamme très rentables pour la TNT car peu chers à produire (voir comment c'est réalisé, filmé à la va vite , sans soins, avec des reconstitutions ridicules et des témoignages mal filmés...)

Le genre qui aurait dû se limiter aux 2 bons formats est en train de lasser (même Faites Entrer l'Accusé ne fait plus les scores d'antan) à cause de tous ses cousins parasites.



Paul

120000 on est sur ?
J’avais lu pour la première 32.000 et lors de l’an la rentrée 23.000 sur puremedias .



xavier brunet

Hondelatte avait bien expliqué dans une interview à la radio : les faits divers ça ne marche pas, ça marchouille, ça ne fait pas des scores mirobolants. De plus, t'as faites entrer l'accusé et les autres qui sont très très moyens et c'n'est pas tout...



MauriceO

Depuis le 30 août aucune communication de sa part sur l'émission de CNews et c'étais déjà bas a 120.000 téléspectateurs et sans donner la PDA.



HeyBro

Je veux pas dire hein, mais le mis en examen pour corruption de mineur aggravée, alias JEAN MARC MORANDINI, depuis qu'il a sa quotidienne sur NRJbouze, les audiences de son "Crimes" en prime ne cesse de chuter, hier soir, 416k tlsp.
L'an dernier, c'était à 800k quand même, donc déja la ménagère (et je pense surtout les vieux a la retraite qui s'interesse pas aux reseaux sociaux et qui ne savent pas qu'il est mis en examen) le regardent moins le lundi soir car ils ont leur dose le midi...



Luggart

Ce qui avait conduit à la perte de Secrets d'actualité, super émission de M6, c'était le changement de soir de diffusion. Jusqu'à plus de 2 millions de téléspectateurs le dimanche et 20 % de Pdm, et pas plus d'1 million et 10 % le mercredi.



FREESBEE65

le pire dans cela, c'est quand on voit les audiences catastrophe du mis en examen, Verdez, etc , et que l'on se rejouit de faire 3 de pda sur les frda, alors que tu as du mal a atteindre les 100K. c'est risible et pathetique.



MauriceO

De la télé poubelle est pas chère a produire en masse sans doute ?
Franchement 50.000 émissions sur l'affaire Grégory pour un seul résultat le néant...Je préfère et de loin voir une bonne série ou lire un bon livre.



Jon75

Oui, mais bon y a les jeunes de -50 ans aussi, mais c'est pas le plus intéressant pour ce genre de programme.



karopikk

"Verdict" était la meilleure emission, très humaine avec un jugement détaillé, sans storytelling et musique sensationnaliste fatigant. Lâchement abandonné par France Television en 2014.

https://www.telerama.fr/tel...

Les mots du créateur:
"Eviter au maximum le spectaculaire, ne pas faire de reconstitution, et ne pas s’attacher – ce que font les magazines de faits divers – à la traque policière ou gendarmesque du monstre. Pour nous, il n’y a pas de monstre. Ce qui nous importait, une fois que les faits étaient établis, c’était d’essayer de comprendre pourquoi untel était passé à l’acte, avec une approche psychologique, psychanalytique et sociologique et d’utiliser les outils que nous fournissent les sciences humaines pour analyser une situation."



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"C'est mieux ensemble ?" : France 3 remplace "Midi en France" par Alex Goude et Carinne Teyssandier
TV
"C'est mieux ensemble ?" : France 3 remplace "Midi en France" par Alex Goude et...
Arrêt de "TPMP refait la semaine" : Jean-Luc Lemoine va-t-il rester sur C8 ?
TV
Arrêt de "TPMP refait la semaine" : Jean-Luc Lemoine va-t-il rester sur C8 ?
Eviction de Radio France : Le recours de Mathieu Gallet contre le CSA rejeté par le Conseil d'Etat
Justice
Eviction de Radio France : Le recours de Mathieu Gallet contre le CSA rejeté par...
Gilets jaunes : 24 plaintes déposées contre les forces de l'ordre par des journalistes
Presse
Gilets jaunes : 24 plaintes déposées contre les forces de l'ordre par des...
Entre Europe 1 et LCI, une matinée avec Audrey Crespo-Mara
TV
Entre Europe 1 et LCI, une matinée avec Audrey Crespo-Mara
La vidéo la plus détestée de l'histoire de Youtube a été réalisée par... Youtube
Internet
La vidéo la plus détestée de l'histoire de Youtube a été réalisée par......
Vidéos Puremedias