Macron-Le Pen, un débat sans journalistes

Partager l'article
Vous lisez:
Macron-Le Pen, un débat sans journalistes
Le débat de l'entre-deux tours de la présidentielle.
Le débat de l'entre-deux tours de la présidentielle.
Nathalie Saint-Cricq et Christophe Jakubyszyn ont été les grands absents de ce débat de l'entre-deux-tours.

Edito. On ne parlera pas ici du fond, largement commenté ce matin par les éditorialistes. Mais de la forme, de la mise en scène prévue par TF1 et France 2 pour ce débat hautement inflammable de l'entre-deux-tours de la présidentielle. On a assisté, mercredi soir, au naufrage d'un dispositif, immuable depuis 1974, une fois encore minutieusement préparé par les deux chaînes, les candidats, et le CSA. Tous avaient défini un cadre ultra-strict, des plans de coupe à la température sur le plateau. C'était bien la peine, quand on voit le résultat offert aux téléspectateurs. Dès les premières secondes, Marine Le Pen a donné le ton et l'ambiance : ce sera un duel, un face-à-face, un corps à corps. Sans modérateur, sans journalistes, transformés illico en éléments décoratifs du plateau.

À lire aussi
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Radio
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
TV
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
TV
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy

Deux maîtres d'école sans autorité, occupés à faire taire deux élèves perturbateurs qui n'avaient rien à faire du canevas, des questions, des thématiques. Mais où étaient donc passés les deux journalistes, Nathalie Saint-Cricq et Christophe Jakubyszyn ? Leur absence a crevé l'écran. Happés par l'agressivité d'une Marine Le Pen incontrôlable et d'un Emmanuel Macron incapable d'entendre les injonctions, ils ont été réduits, pendant 2h30, à faire un point sur le temps de parole, pourtant affiché en très gros caractères sur le décor. Il faut compter le nombre de moments où les candidats ont répondu aux questions posées, le buste tourné dans leur direction. Jamais leur nom n'a été prononcé par les deux candidats ! Ostensiblement, Marine Le Pen a choisi de les ignorer. Une ultime provocation aux médias qu'elle combat depuis le début de cette campagne. Ce mépris nous aura au moins offert quelques moues magiques de Nathalie Saint-Cricq, qui ont fait le bonheur des réseaux sociaux.

Est-ce que David Pujadas et Gilles Bouleau auraient été de meilleurs arbitres ? Rien n'est moins sûr, même si l'un d'eux a l'expérience de ce genre de débat. Une Ruth Elkrief ou une Léa Salamé auraient-elles eu le cran d'interrompre, de contredire, de fact-checker, de réorienter les thématiques qui ont été déroulées par les candidats au mépris du conducteur de l'émission ? Peut-être. A 11, le débat sur les chaînes info a été mieux mené et organisé. On imagine la panique dans l'oreillette de ces deux-là, sans doute pétrifiés et conscients de rater le prime de leur vie considéré, à tort, comme un graal journalistique.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Picale

Les Français ont eu le débat que la majorité d'entre eux mérite. L'avenir en commun, le programme des insoumis porté par Mélenchon est écrit, précis, détaillé. Il a été chiffré au cours d'une émission YouTube de 5h30, combien ont eu le courage ou la curiosité d'en prendre connaissance ? Par contre un Macron qui écarte les bras en hurlant : « je veux une France forte » rassemble tous les vieux recyclés de la politique et tous les socialistes qui ont échoué; mais il attire sur son nom la plus grande proportion de Français. Je ne comprends pas que certains s'étonnent, ou fasse semblant de s'étonner, de la prestation de Marine Le Pen. Elle est parfaitement conforme à ce qu'est le Front National. Le Front National n'a pas l'ambition de gouverner le pays, son objectif est d'exister et de polluer la vie politique et les élections en France. Cette situation qui n'est pas récente lui permet une subsistance très confortable il suffit de voir l'état de richesse de Le Pen fils d'un modeste pêcheur. Il n'existe que par la promotion que lui font les médias, au service des possédants, et plus paradoxalement aussi ceux du service public, qui font à chaque élection la promotion de la haine et de la finance sachant bien qui au 2e tour l'emportera.
Je suis convaincu que la quasi-totalité des électeurs du FN sont satisfaits de la prestation de Marine Le Pen; je les s'entends dire : « t'as vu ce qu'elle lui a foutu dans la gueule ». Le Front National n'est pas un vote réfléchi, les médias font attention à ce qu'il en soit ainsi. Marine Le Pen veut fermer les frontières, avez-vous entendu un journaliste lui demander quel serait le coût de la réhabilitation les postes de contrôle des frontières terrestres maritimes (qui doivent être plutôt délabrés), celui de la mise en place « sous douane » dans les aéroports des vols à destination ou provenant d'un pays européen, combien de douaniers devraient être embauchés? Quelle serait le temps d'immobilisation, pour contrôle, des trains traversant les frontières de la France? Quel serait le pourcentage de perméabilité de ces frontières? Marine veut renvoyer chez eux tous les sans-papiers; qui lui a demandé comment on détermine "où s'est chez eux" étant donné qu'il n'ont pas de papiers etc. etc.



FPth

Même si c'était tout cuit d'avance vu la présence d'une débatrice qui avait décidé de rendre impossible tout échange constructif, c'est quand même la démonstration que le genre ne fait pas le talent, au cas où on pouvait en douter.



POP_CULTURE

Ce débat aura au moins eu le mérite de démontrer que Marine Le Pen est totalement limitée dans ses raisonnements. Son logiciel de 5 mots clefs ne lui permet pas de débattre, elle rabâche sur les mêmes sujets, sans proposition pertinente, et de préférence à occuper son temps de parole à caricaturer le programme de Macron, lui prêtant des intentions parfois insultantes, toujours outrancières... Bref, elle n'a pas voulu débattre, mais a déroulé, comme dans un meeting, avec des accents grand-guignolesques, son argumentaire rodé mais grotesque, rempli de contre-vérité, raccourcis et formules-choc.
Elle n'est clairement pas à la hauteur de la fonction présidentielle, indigne même d'un candidat de second tour.
Je ne suis pas un pro-Macron, mais il faut bien lui reconnaître un self control à toute épreuve, qu'il a su allier, dans la mesure du possible, à une pédagogie plutôt clarifiante sur son programme.
Je me demande comment on peut donner un quelconque crédit à marine Le Pen après cette prestation ridicule qui à mes yeux, l'a totalement discréditée. Qui peut-elle séduire aujourd'hui à part les gogos ?



Jérémy Goulet

Il faudra je pense se poser la question de l'utilité des journalistes tant ils sont transparents dans ce débat hyper formaté.



Luc Nemeth

pour sûr il doit se faire du mou rond, le sale-teint-banques, s'il tombe sur ce genre de caricature...



Hyakina

https://uploads.disquscdn.c...



comments powered by Disqus
l'info en continu
Gilles Pélisson officialise le changement de nom des chaînes NT1 et HD1
TV
Gilles Pélisson officialise le changement de nom des chaînes NT1 et HD1
"Top Gear America" débarque le 8 novembre sur RMC Découverte
TV
"Top Gear America" débarque le 8 novembre sur RMC Découverte
Bande-annonce : Amazon dévoile enfin son "Jack Ryan"
Séries
Bande-annonce : Amazon dévoile enfin son "Jack Ryan"
Premières séances : Omar Sy et "Knock" battus par "The Square", "Cendrillon" démarre mal
Cinéma
Premières séances : Omar Sy et "Knock" battus par "The Square", "Cendrillon"...
"Blue Bloods" : La saison 6 arrive le 7 novembre sur W9
Séries
"Blue Bloods" : La saison 6 arrive le 7 novembre sur W9
Kamel Ouali dans #QHM : "On donne trop la parole à Eric Zemmour et aux extrêmes"
Interview
Kamel Ouali dans #QHM : "On donne trop la parole à Eric Zemmour et aux extrêmes"
Ce soir que regardez-vous ?
2
Votes
Ni reprise, ni échangée
Je regarde
1
Votes
Contact
Je regarde
1
Votes
Football
Je regarde
1
Votes
Secret Story
Je regarde
1
Votes
Alexandre
Je regarde
0
Votes
Billions
Je regarde
0
Votes
L'émission politique
Je regarde
0
Votes
Le choix de Cheyenne
Je regarde
0
Votes
La grande librairie
Je regarde
0
Votes
Les 50 chansons...
Je regarde
0
Votes
Don Carlos
Je regarde
0
Votes
Mon beau-père et moi
Je regarde
0
Votes
Pay the Ghost
Je regarde
0
Votes
Cold Case, affaires...
Je regarde
0
Votes
Le contrat
Je regarde