Mathieu Gallet : "Il y avait un problème de confiance avec Fleur Pellerin"

Partager l'article
Vous lisez:
Mathieu Gallet : "Il y avait un problème de confiance avec Fleur Pellerin"
Mathieu Gallet © Youtube
Invité de l'émission médias de France 5 dimanche 22 mai, le patron de Radio évoquera son ancienne ministre de tutelle avec qui les relations ont été particulièrement compliquées.

Mathieu Gallet règle ses comptes avec son ancienne ministre de tutelle. Invité dimanche 22 mai de "Médias, le mag" (dont puremedias.com est partenaire) sur France 5, le patron de Radio France a notamment été interrogé sur la grève qui a paralysé son groupe pendant plusieurs semaines en 2015.

À lire aussi
Diffusion Coupe du monde 2018 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
TV
Diffusion Coupe du monde 2018 : Le calendrier des retransmissions chaîne par chaîne
Europe 1 : Daniel Cohn-Bendit remercié, Maxime Switek sur le départ
Radio
Europe 1 : Daniel Cohn-Bendit remercié, Maxime Switek sur le départ
Europe 1 : L'équipe de "Y'a pas péno" virée des commentaires des Bleus au Mondial
Radio
Europe 1 : L'équipe de "Y'a pas péno" virée des commentaires des Bleus au Mondial

Revenant sur cette période mouvementée, Mathieu Gallet a notamment mis en cause l'attitude de Fleur Pellerin, alors ministre de la Culture. "C'est vrai que cette crise a été difficile parce que clairement, il y avait un problème de confiance de l'actionnaire et de ma ministre de tutelle. Ca m'a valu des enquêtes à répétition de l'Inspection des finances, de la Cour des comptes, une enquête préliminaire devant le parquet de Créteil qui m'a valu d'être entendu en garde à vue sur ces questions-là. Donc, ce n'est pas très agréable si vous voulez", a-t-il raconté.

Ca va "bien mieux" avec Audrey Azoulay

Se refusant à parler pour autant de "cabale" de la part de Fleur Pellerin, Mathieu Galet a poursuivi : "Il y a eu vraiment une crise, avec une grève. Il y avait des raisons puisqu'on faisait des économies importantes demandées par l'actionnaire. Il y a eu une campagne de presse pendant plusieurs semaines et il y avait un rapport, qui n'était pas celui de la confiance entre ma ministre de tutelle et le patron d'entreprise que j'étais. C'est vrai qu'on est aujourd'hui dans un rapport beaucoup plus apaisé", a-t-il conclu, soulignant que ça allait "bien mieux" aujourd'hui avec Audrey Azoulay, la ministre de la Culture actuelle. puremedias.com vous propose de revoir cette séquence qui sera diffusée dimanche 22 mai dans "Médias, le mag", à partir de 12h35 sur France 5.

Mathieu Gallet
Mathieu Gallet
Affaire Mathieu Gallet : Agnès Saal affirme avoir "sorti les contrats" sur ordre de Fleur Pellerin
Evincé de Radio France, Mathieu Gallet dépose un recours devant le Conseil d'Etat
Mathieu Gallet fait ses adieux à Radio France avec "beaucoup d'émotion"
Le CSA révoque Mathieu Gallet de la présidence de Radio France
Voir toute l'actualité sur Mathieu Gallet
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
luc nemeth

en quoi : la situation a-t-elle été "éclaircie" ?!!! Et serions-nous plus avancés s'il y avait "transparence", sur la façon dont ces messieurs et ces dames se font des nouilles-en-or aux frais du contribuable ? Certes la transparence vaut mieux que l'opacité (qui favorise toutes les dérives) mais de là, à tresser des couronnes à cette fauderche, voilà qui dépasse l'entendement...



Julay

Laissez moi rire M. Gallet! Juste aujourd'hui sort un article de Médiapart sur sa gestion catastrophique de l'INA et sa folie des grandeurs. Je suis contente de savoir qu'il est inquiété



luc nemeth

eh bien nous en resterons à ce qui constituait ici l'essentiel, cad. le commentaire de gav...



Backpacker

Ca n'est pas la question! Et qu'en savez-vous? Ce ne sont pas quelques scènes orientées par le "Petit Journal" qui attestent. Et là je ne parle des bouquins qu'elle a lus ou des pièces qu'elle a vues. Mais de son audace de faire vérifier que l'argent public n'est pas dilapidé par ce Gallet et sa cour...



Backpacker

Loin de moi l'idée de sanctifier Fleur Pellerin. Mais suite à la polémique sur les coûts gigantesques pour le bureau de Gallet, je ne puis qu'applaudir une ministre de la culture qui demande des audits afin d'éclaircir la situation. Cela me semble honnête.



NRV

Donc en quoi voyez-vous des vices à mon reproche sur l'utilisation d'une insulte, dont vous admettez que cela n'apporte rien à la compréhension?
D'autre part, au nom de qui serais-je intervenu, seulement parce que je reprochais l'usage d'un propos ordurier ?



luc nemeth

oublions donc le mot "enflure", qui effectivement n'ajoute rien ici à la compréhension. Mais il n'en reste pas moins qu'il y a quelque chose d'insupportable, dans la façon dont les micros se tendent devant de pareils personnages, pour les laisser se livrer à leur petit numéro "victimiste"...



NRV

Je ne fais que reprocher à mon interlocuteur qu'il n'est pas utile d'insulter, cela brouille son message, au point de lui retirer de l'intérêt.
En quoi voyez-vous des vices à travers ce reproche ?
Enfin, parce que je relève qu'il n'est pas utile d'insulter une personne, vous y voyez une intervention au nom de quelqu'un. Sens de l'analyse qui relève plus du sens du raccourci.



luc nemeth

oui. Mais l'ignorance, est une chose : la délinquance en est une autre. Et c'est bien parce qu'elle connaissait jusque sur le bout des doigts la longue liste des turpitudes, depuis la lointaine époque où elle était directrice-adjointe de cabinet de Trautmann, que la nommée Agnès Saal a échappé à la révocation immédiate et sans salaire...



luc nemeth

... de manière "honnête", dites-vous ? Voilà au moins qui nous rappelle, que c'est en France qu'est née la méthode Coué



luc nemeth

à mon avis : vous avez tort, starlight1. N'avez-vous pas compris que tout ça c'est fauderches et compagnie ? Quand ils emploient le mot "actionnaire" c'est juste pour faire pleurer Margot dans les chaumières, et se présenter comme des victimes (!) de l'argent-roi. Tout ça ne VOLE pas très haut.



luc nemeth

vous attribuez à autrui "un peu" de vos propres vices ! Car enfin, votre commentaire inepte amène à se demander qui vous envoie...



starlight1

Fleur Pellerin n'y connaissait rien à la Culture et à l'audiovisuel, comme pratiquement tous les ministres qui se sont succédés depuis le départ de Jack Lang.



AB77

Vous parlez de Daniel Mermet, c'est bien cela ?



starlight1

Beaucoup de PDG qui se sont succédés, aussi bien dans le public que dans le privé, ne venaient pas forcément des médias. On a eu un exemple assez récent avec Canal+ et son PDG Bertrand Meheut qui venait de la pétrochimie et qui a redressé la chaîne après l'ère Messier.
Pour le service public, c'est bien d'avoir des dirigeants qui connaissent à la fois le public et le privé. Pour diriger un groupe audiovisuel, connaître les programmes, c'est bien mais Il faut d'abord être au point sur la gestion et le management.
Gallet n'a fait que le public (hormis un petit passage à Canal) mais jamais à de grands postes. Ernotte a déjà une expérience plus large de direction d'un grand groupe : elle a dirigé Orange, ex-France Télécom, opérateur historique qui a dû faire face à une concurrence de plus en plus forte et prendre le virage du numérique...Comme France Télévisions.



starlight1

Honnêtement, je préfère le terme "actionnaire" à celui de "tutelle" qu'on emploie vraiment très souvent et qui renvoie les entreprises publiques à de vulgaires administrations...



Backpacker

Autrement dit, Matthieu Galet reproche à Fleur Pellerin d'avoir fait son boulot de ministre de manière honnête en cherchant la transparence à son propos? Cela démontre donc bien que Pellerin dérangeait les petites affaires de ce petit monde médiatico-politique souvent dénoncé! Et donc que le choix d'Audrey Azoulay n'est qu'un alibi et que cette ministre n'a été nommée que pour ne pas faire de vagues. Cela n'honore donc ni Galet, ni Azoulay..., et encore moins le duo Valls-Hollande, chargé de ces manoeuvres!



ElRom16

Que cela soit France TV ou Radio France, on voit les résultats de prendre des gens qui connaissent pas les médias avant ce poste, et qui viennent en plus du privé, avec des méthodes du privé sur le service public.



norbertgabriel

Cher Mathieu, je suis un peu surpris du terme que vous répétez en boucle, "l'actionnaire" qui renvoie à des références du privé, malvenues ici, si on veut bien considérer que l'actionnaire en l'occurrence, est le public qui finance le service public.

Que je sache, le public "actionnaire" demande surtout des émissions de qualité, car en général, il ne sait pas trop ce qui se passe dans les coulisses de la maison. Sauf parfois quand on apprend qu'un animateur-producteur licencié est aux prud'hommes depuis 3 ans au moins, sans salaire, sans pouvoir s'inscrire au Pôle Emploi, alors qu'après plus de 30 ans de "maison" il n'a pas commis de faute, hormis celle de déplaire... 3 ans de procédures, de votre fait, et pas de revenus pendant ce temps.. et moi 'actionnaire de base ' je trouve ça scandaleux, et immoral.



NRV

? Pourquoi insulter Matthieu Galet ? Sur quels motifs ? Votre démesure et votre insulte décridibilise totalement votre commentaire.
Par ailleurs, vous êtes deux à écrire ?



gav

Pourquoi dire "Invité dimanche 22 mai" alors que ce programme est enregistré, alors pourquoi ne pas dire "lors de l'enregistrement ..."... et puis on s'en tape de ses états d’âme de cette enflure.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Ça 2" : Xavier Dolan et Will Beinbrink rejoignent le cast
Cinéma
"Ça 2" : Xavier Dolan et Will Beinbrink rejoignent le cast
"Lovin'Fun" (Fun Radio) : Imbroglio autour du départ du "Doc"
Radio
"Lovin'Fun" (Fun Radio) : Imbroglio autour du départ du "Doc"
"Bull" : M6 lance sa nouvelle série américaine avec Michael Weatherly ce soir
Séries
"Bull" : M6 lance sa nouvelle série américaine avec Michael Weatherly ce soir
Guillaume Pley fait sa "Casa de Papel"
Internet
Guillaume Pley fait sa "Casa de Papel"
"Luke Cage" : La saison 2 disponible dès aujourd'hui sur Netflix
TV
"Luke Cage" : La saison 2 disponible dès aujourd'hui sur Netflix
Alessandra Sublet : "J'aurais aimé aider Canal+ à se relever"
TV
Alessandra Sublet : "J'aurais aimé aider Canal+ à se relever"
Ce soir que regardez-vous ?
89
Votes
Stars sous hypnose
Je regarde
83
Votes
57
Votes
Candice Renoir
Je regarde
28
Votes
Squadra criminale
Je regarde
8
Votes
S.O.S. Fantômes
Je regarde
7
Votes
La maison France 5
Je regarde
6
Votes
Goldman, Balavoine,...
Je regarde
4
Votes
Le tour de France de...
Je regarde
3
Votes
Mentalist
Je regarde
2
Votes
Enquête d'action
Je regarde
2
Votes
Super Nanny
Je regarde
1
Votes
Pawn Stars, les rois...
Je regarde
0
Votes
Julie Lescaut
Je regarde
0
Votes
Les animaux du zoo
Je regarde
0
Votes