Nicolas Hulot appelle franceinfo pour démentir... une information de franceinfo !

Partager l'article
Vous lisez:
Nicolas Hulot appelle franceinfo pour démentir... une information de franceinfo !
Nicolas Hulot appelle franceinfo pour démentir une information sur la sortie d'un ouvrage auquel il serait associé © franceinfo
La plateforme d'actualité avait annoncé la sortie d'un ouvrage au nom de l'ancien ministre ce matin.

Imbrogl-Hulot. À 6 heures, franceinfo, se basant sur un projet d'ouvrage compilant de récentes interviews de Nicolas Hulot, sortait un article sur sa plateforme web intitulé "Quinze jours après sa démission, Nicolas Hulot sort un livre tiré à 20.000 exemplaires" (l'article a ensuite été re-titré après le démenti de Nicolas Hulot, ndlr). L'information, reprise par d'autres médias dont l'AFP, a ensuite été mentionnée à l'antenne de franceinfo. Peu après 9 heures, l'ancien ministre de la Transition écologique et solidaire a pris son téléphone et appelé la rédaction de franceinfo pour démentir "catégoriquement" être associé "de près ou de loin" à un ouvrage.

À lire aussi
Propos injurieux de Cyril Hanouna : TF1 va saisir le CSA
TV
Propos injurieux de Cyril Hanouna : TF1 va saisir le CSA
"Burger Quiz" : Alain Chabat refuse de recevoir Cyril Hanouna qui "s'en balec"
TV
"Burger Quiz" : Alain Chabat refuse de recevoir Cyril Hanouna qui "s'en balec"
Matthieu Noël renonce (déjà) à "Quotidien"
Exclusivité
Matthieu Noël renonce (déjà) à "Quotidien"

"J'ai découvert ce matin, selon certains médias, que je m'apprêtais à sortir un livre auquel j'aurais participé. (...) Je n'ai prêté mon concours, ni de près ni de loin, à aucun ouvrage. Et je n'en ai aucun en gestation", a affirmé Nicolas Hulot, déplorant être contraint de sortir de "la période de réserve qu'(il) s'est imposée". "Il y a une tentative de récupération éditoriale en utilisant mon nom et en faisant croire que je sors un livre", a fustigé l'ancien ministre, estimant que cela aurait été "particulièrement indécent" de sortir un ouvrage "quinze jours après (sa) démission".

Nicolas Hulot a toutefois confirmé que le livre mentionné par franceinfo allait bien voir le jour. Selon la plateforme d'actualité, il s'agit d'un ouvrage, intitulé "Ne plus me mentir" à l'initiative d'Eric Fottorino, co-fondateur du journal "Le 1", qui compile l'entretien fleuve accordé par l'ex-ministre au "1" en juin dernier et l'interview au cours de laquelle il a annoncé sa démission sur France Inter le 28 août dernier. Tiré à 20.000 exemplaires aux éditions L'Aube, l'ouvrage, qui sortira ce vendredi, est signé Nicolas Hulot en couverture, ce qui est à l'origine de la confusion - entretenue par la maison d'édition selon franceinfo - de ce matin.

Nicolas Hulot
Nicolas Hulot
Nicolas Hulot sur "Ebdo" : "Je ne pardonnerai jamais, ce n'est pas du journalisme"
Affaire Nicolas Hulot : Le patron d'"Ebdo" accuse le ministre d'avoir "créé le buzz"
"Affaire Hulot" : "Le Canard Enchaîné" se paie "Ebdo"
Voir toute l'actualité sur Nicolas Hulot
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Starlight

Je constate que vous êtes très méfiant sur tout. Pour ma part, je n'ai pas de raison de ne pas croire en leur bonne foi.



guilem2

J'ai vu. On parle d'une historienne de formation qui travaille au service culture de France 3 et qui pour l'unique sujet politique que j'ai pu retrouver la concernant a donc choisi l'ironie sur le Président de la République. Ironie peu évidente au visionnage et habituellement absente de ces modules. Mais on vous jure, le lancement était sarcastique, juré craché. Sauf qu'on vous met pas le lancement. Mais promis juré hein.



Starlight

Nous n'avons donc pas la même vision de la chaîne. Pas grave.
Petite parenthèse, sur l'article de ce jour concernant la réorganisation de la com de l'Elysée, notre ami Toléradié a posté une vidéo de Franceinfo sur la "macronmania" qui vous a fait réagir. Il a juste oublié de préciser un petit détail d'importance : https://www.francetvinfo.fr...



guilem2

J'étais très enthousiaste à la création de la chaine, j'ai beaucoup défendu son utilité, cette manière de moderniser par le haut, d'apprendre à se réformer avec aussi des aspects positifs et pas que de l'austérité aveugle me plaisait beaucoup, le media global était aussi une nécessité qui va s(étendre partout. Bref beaucoup de bienveillance et de sympathie pour le projet pour retrouver finalement une chaine qui ne se différencie de BFM que marginalement, et pour faire entendre des idées qui, même si on les partageait, ne sont pas du journalisme.

Quand Cnews fait de la soupe démago, on doit le dire, quand Franceinfo le fait c'est plus grave, parce que c'est le service public. Ce n'est pas la même démagogie: les débats de comptoir de Pascal Praud et les modules sur l'oppression systémiques de France Info. Mais dans le deux cas, ce n'est pas de l'info. Et quand on aime le service public, c'est triste de le voir instrumentalisé ainsi alors qu'il pourrait apporter de la distance et de l'intelligence dont manquent justement les chaine info privées avec leurs impératifs commerciaux.



Starlight

Mais on trouvera toujours à redire sur le traitement de telle ou telle info au milieu des centaines qui sortent chaque jour. De là à jeter le bébé avec l'eau du bain...



guilem2

Bien sûr que des gens travaillent. Comme partout. La différence, c'est qu'ils ont une mission de service public à remplir, de pluralité, d'équilibre, et que le projet est plus que décevant en adoptant un biais dans des contenus alors qu'on lui demande de l'équilibre et de la pluralité (c'est dans son cahier des charges d'ailleurs de prendre le temps de l'analyse distanciée).

Prendre le récent exemple d'un article de franceinfo (web) sur deux témoignages pris au hasard et au background non vérifié de citoyens qui décident de quitter la France pour Londres pour en tirer une vérité définitive sur la France qui maltraite ses concitoyens de confession musulmane. Ce n'était pas du journalisme mais un tract, ne reposant sur aucune donnée. La base d'une info honnête est qu'elle est sourcée, recoupée, et équilibrée. Un service public n'est pas le compte twitter de tel ou tel militant.



Starlight

Mais où ai-je décrété que cette chaîne n'avait pas une couleur ? Je me borne depuis le début à dire que cette chaîne (dans son ensemble, comprenant par conséquent la ligne éditoriale) est le fruit du travail d'une multitude d'équipes et ne saurait donc se limiter à une "plaie". C'est tout ce que j'ai voulu dire.



guilem2

Vous savez mieux que moi que des gens dirigent cette antenne. Ce n'est -heureusement- pas un simple robinet collaboratif de l'audiovisuel public. Les contenus et collaborateurs sont choisis, l'antenne est éditorialisée, les gens en charge de la chaîne ne sont pas des pantins mais des gens qui au sein de ce projet de mutualisation et de collaboration développent évidemment une couleur et une identité.

Nier tout cela, résumer France Info a une expérience de mutualisation, c'est nier toute ligne éditoriale. Ca ne me semble pas tenable, surtout de l’intérieur, d'affirmer cela.



Starlight

Organisation et contenus sont intimement liés. On sait exactement ce que l'on va trouver selon que l'on tombe dans les créneaux occupés par telle ou telle rédaction, que ce soit le national, les antennes régionales de France 3 ou des 1ères, France 24, l'INA, Francetvsport ou Culturebox. Impossible de réduire la chaîne à un seul ou même plusieurs modules qui nous déplairaient.



guilem2

Vous ne décrivez pas ce qu'elle propose mais comment son organisation s'articule.

Ce qu'elle propose, ce n'est pas "comment elle s'insert dans l'audiovisuel public?" mais sa ligne éditoriale.

De l'itw du matin depuis la radio aux articles web qu'on dirait sorti d'AJ+ en passant par les modules vidéos militants à destination des jeunes où la hiérarchisation des thémes des JT tournés à Francetélés, la ligne éditoriale existe, bous ne pouvez pas l'occulter comme si on parlait d'une entreprise de sandwichs.

Et il y a une cohérence idéologique, aussi, dont il n'est pas interdit de parler.



Starlight

Voilà pourquoi résumer la chaîne à une "plaie" n'était pas nécessaire pour toutes les raisons que vous venez de mentionner. Il faut effectivement élargir et passer tout en revue pour constater que le contenu de cette chaîne ne se limite pas à de la "propagande sociologique".
J'aime bien être exhaustif quand il s'agit de décrire une chaîne et ce qu'elle propose.



guilem2

Avoir une perspective exclusivement corporate sans répondre sur la nature des contenus, ca limite forcément tout échange. On peut en effet ne parler QUE de logique industrielle, de mutualisation, de supports, de formats modernes, de transversalité, et de ce point de vue, entrepreneuriale, c'est une réussite. Mais à un moment donné la finalité dans l'audiovisuel c'est aussi les contenus en eux mêmes, une ligne éditoriale, des missions de service public, de pluralité, de diversité, de neutralité, d'information, que vous le vouliez ou pas.

C'est comme si on limitait intégralement les discussions sur un Si Grand Soleil aux enjeux industriels, à la production interne, à la maîtrise de la circulation de l'oeuvre etc pour disqualifier tout avis sur les personnages, l'intrigue, l'écriture.



Super Power™️

Je vois loin, je ne m'arrête pas à l'humeur de l'instant.



Super Power™️

J'avais bien compris.



Starlight

Le tuyau est justement alimenté par une multitude d'équipes éditoriales issues des rédactions du service public. Parler de plaie pour qualifier cette chaîne est une insulte pour toutes ces équipes.



guilem2

Vous parlez de la modernité du tuyau, moi de ce qu'il y a dans le tuyau.



Starlight

Oui enfin moi je vois d'abord une chaîne avec des modules novateurs qui s'imbriquent parfaitement avec le web et une chaîne qui associe toutes les rédactions radio/web/TV nationales, internationale, régionales métropolitaines et ultra-marines du service public qui lui offrent un avantage incomparable par rapport à la concurrence. Des plaies comme ça, j'en voudrais plus souvent.



guilem2

Honnêtement ce n'est pas le rôle du service public que de faire de la propagande sociologique sur une chaîne d'information. Je trouve cela assez indigne.

Que des étudiants adolescents en crise d'identité soient embrigadés via d'obscurs concepts traduits de l'anglais est une chose, que l'audiovisuel public contribue à cet endoctrinement est inacceptable.



Starlight

Une plaie ? Whaou...
Ce n'est pas un peu exagéré là ?



vincetv

Et ? Le problème du départ c'est que Franceinfo: balance une information (Nicolas Hulot sort un livre tiré à 20.000 exemplaires) hors c'est une information totalement fausse. Donc votre justification ("il y a bien un livre qui va sortir avec Hulot en couverture" vraiment ??!) n'enlève pas les faits : c'est une Fake News.



Toléradié

Vous connaissez personnellement l'éditeur ?



NorbertGabriel

Une demi fake news, c'est une compil d'entretiens, donc il n'a rien eu à faire...



NorbertGabriel

Qu'est ce tu racontes ? il n'y est pour rien dans l'édition de ce livre ... Je ne suis même pas sûr que l'éditeur ait besoin de son avis pour des entretiens publics et déjà diffusés..



NorbertGabriel

Tout à fait, c'est l'éditeur qui décide du titre le plus souvent dans ce genre de livre.



NorbertGabriel

Oui étonnant, mais il est conseiller, il ne fait pas partie de l'équipe de direction; et c'est l'éditeur qui a la décision finale pour la couv et le titre ... Vercors lui même a été trahi pour un livre -mineur- c'était sur la cuisine...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Good Doctor" : Un nouveau membre du cast quitte la série
TV
"Good Doctor" : Un nouveau membre du cast quitte la série
"Coincoin et les Z'inhumains" : Arte lance la saison 2 de "P'tit Quinquin" ce soir
Programme TV
"Coincoin et les Z'inhumains" : Arte lance la saison 2 de "P'tit Quinquin" ce soir
Sophie Davant rejoint M Radio
Radio
Sophie Davant rejoint M Radio
"Scènes de ménages" : Loup-Denis Elion justifie son départ de la série de M6
TV
"Scènes de ménages" : Loup-Denis Elion justifie son départ de la série de M6
Europe 1 : Pierre de Vilno sera le joker de Nikos Aliagas
Radio
Europe 1 : Pierre de Vilno sera le joker de Nikos Aliagas
"Les Simpson" : W9 lance la saison 27 le 6 octobre
Programme TV
"Les Simpson" : W9 lance la saison 27 le 6 octobre
Ce soir que regardez-vous ?
75
Votes
Cauchemar en cuisine
Je regarde
73
Votes
Insoupçonnable
Je regarde
41
Votes
Envoyé spécial
Je regarde
37
Votes
Coincoin et les...
Je regarde
8
Votes
Enquête sous haute...
Je regarde
5
Votes
Esprits criminels :...
Je regarde
4
Votes
Le septième fils
Je regarde
3
Votes
Nyiragongo, voyage au...
Je regarde
3
Votes
3
Votes
Le pacte des loups
Je regarde
2
Votes
Killing Eve
Je regarde
0
Votes
Les Lyonnais
Je regarde
0
Votes
Suburgatory
Je regarde
0
Votes
Négociateur
Je regarde
0
Votes