• Accueil »
  • News
  • »
  • Nikos Aliagas (P2) : "C'est presque un miracle que je sois encore à TF1"
12H01 Le 12/04/13 News 0
Nikos Aliagas (P2) : "C'est presque un miracle que je sois encore à TF1"

Nikos Aliagas (P2) : "C'est presque un miracle que je sois encore à TF1"

Aujourd'hui Nikos Aliagas est l'invité exceptionnel de puremedias. Dans cette deuxième partie de notre entretien, il revient sur ses relations avec TF1 dont il est l'animateur le plus exposé.
Nikos Aliagas
Nikos Aliagas
Samedi soir, TF1 diffuse le premier des prime times en direct de la deuxième saison de "The Voice". Pour l'occasion Nikos Aliagas est toute la journée l'invité exceptionnel de puremedias.com. Dans cette deuxième partie de notre entretien, le grec le plus célèbre du PAF revient sur ses relations avec TF1 qui lui a donné sa chance en lui confiant les clés de la "Star Academy" alors qu'il était presque inconnu en France. Aujourd'hui, il est l'animateur le plus exposé de la chaîne avec, en plus de "The Voice", le magazine "50 minutes inside" et "Après le 20 heures c'est Canteloup".

Propos recueillis par Benoît Daragon et Charles Decant.

puremedias.com : Vous avez présenté les deux principaux talent shows de la télévision française. Une satisfaction personnelle ?

Nikos Aliagas : Il ne restera rien du tout de mes émissions dans 20 ans. Des images d'archives à l'INA ou des photos jaunies placardées dans un restaurant de Mikonos qui se nommera Jenifer ! Je blague mais si je suis content que la Star Ac' ait redémarré, ce n'est plus mon histoire tout ça. Dans ma tête, animer des divertissements est ma seconde activité. Mon vrai métier, c'est journaliste. A la télévision, on est tous de passage.

Vous vous sentez toujours journaliste ?

Dans la pratique de mon métier, oui ! Et quand je prépare "The Voice", dans les réunions de production, je garde une approche journalistique : j'assaille tout le monde de questions et je me demande comment je vais commencer, conclure, ce que je vais couper, etc. Je suis devenu un people de la télé mais, au quotidien, je suis un technicien. J'ai un emploi du temps de malade. Ce matin, je me suis levé à 7 heures pour faire une interview. Parce qu'on bosse à la télé, les gens peuvent penser qu'on passe nos journées à faire des washi-washa dans des salons mais non, on bosse.

Vous avez toujours tenu à continuer à présenter des magazines plus informatifs en parallèle sur LCI ou Europe 1. Pour garder une crédibilité journalistique ?

En fait, je le fais pour moi. Depuis 20 ans, tous les matins, je prends tous les journaux et je lis les informations. Je viens de là. Quand j'interviewe Valéry Giscard d'Estaing sur Europe 1, c'est pour parler de l'actu et de l'Union Européenne. J'ai la chance de pouvoir parler de sujets sérieux avec un écrivain comme Jean-Christophe Ruffin, puis, juste après, de télévision et de cinéma avec Simon Baker, et ensuite de recevoir Jamel Debbouze, Jean Dujardin ou Jean-Paul Gaultier.

"Les longues carrières à la Jean-Pierre Foucault, c'est terminé !"

TF1 va lancer "Beat the best", une sorte d'"Incroyable Talent" produit par Shine, vous a-t-on proposé de le présenter ?

Ah bon ? Je l'apprends de vous, vraiment ! Donc, à priori, je ne suis pas dans le coup (rires). Mais, même s'ils me le proposaient, je suis un peu occupé là quand même entre "Canteloup", "50 minutes inside" et "The Voice".

Justement, vous êtes l'animateur de TF1 qui fait le plus d'antenne. La direction vous dit que vous en faites trop et vous préserve ou, au contraire, elle vous encourage ?

Je crois qu'on me voie suffisamment. Je ne suis pas un boulimique de l'antenne. Et c'est un hasard de circonstance si je me suis retrouvé à la Star Ac'. Personne ne voulait le faire ! Personne ne misait un kopeck sur ma gueule (rires) Et il y en a beaucoup qui demandaient ma tête au bout d'un mois quand l'émission ne marchait pas ! Mais avec TF1, notre collaboration se construit sur le long terme. J'ai été très exposé, puis moins. Je le suis de nouveau. Donc ils essayent de conserver ce qui marche aujourd'hui. Et ils ont raison. En télévision, on est sur un siège éjectable. Cela fait partie du deal de départ. Les longues carrières à la Jean-Pierre Foucault, c'est terminé. C'est presque un miracle que je sois encore à TF1 alors que je suis venu pour faire un CDD de quatre mois.

Vous pensez que c'est dangereux d'être trop exposé ?

Je pense oui ! Ce n'est pas la quantité qui fait le lien avec le public. Les gens acceptent ta présence si elle est justifiée. C'est Christine Bravo qui m' avait appris ça du temps d' " Union Libre " où les chroniqueurs n'avaient que quelques secondes pour parler : "quand t'es bon, une minute suffit pour te faire remarquer". Parfois, les gens se lassent de toi et il est impossible de prévoir à quel moment ça va arriver.

"J'aimerais participé à 'Rendez-vous en terre inconnue'"

Y'a-t-il des genres d'émissions que vous aimeriez présenter ?

J'aime bien ce que fait Frédéric Lopez. Il a inventé ses formats et trouvé sa place sur le service public. Il incarne littéralement "Rendez-vous en terre inconnue", un programme très fort. J'aimerais bien avoir le droit, un jour, d'être l'invité de cette émission ! (rires) Présenter un talk, ça me plairait aussi.

En tant que chef de bande ?

Oui, comme je l'ai été chez Bravo ou sur NRJ le matin. Mais d'autres font ça si bien...

"Si y'a eu des erreurs commises à "Koh Lanta", ça sera prouvé par la justice"

Parlons de "Koh Lanta". Comment avez-vous réagi en apprenant les décès de Gérald Babin et de Thierry Corsa ?

Je suis affecté, bien sûr, comme tous les citoyens. Il n'y a plus de télé quand on parle de mort. Les familles vivent un deuil bien réel et il faut penser à elles. Je pense aussi à Denis Brogniart qui n'est pas un mec cynique et qui vit ça durement.

Vous comprenez que les gens aient envie de savoir ce qui s'est passé ?

Oui, bien sûr, c'est normal. C'est devenu un fait divers. C'est légitime de vouloir savoir. Il y a une enquête qui va dire ce qui s'est passé sur place. C'est important. Il faut attendre les résultats. Si y'a eu des erreurs commises, ça sera prouvé par la justice.

Estimez-vous que les médias ont une part de responsabilité dans le suicide du médecin ?

Je trouve indécent ceux qui ont donné des cours de morale alors que les familles des victimes étaient encore sous le choc de la nouvelle. L'éthique présuppose parfois de se taire. Il n'y a pas de commentaires à faire quand vous êtes face à un tel drame. Les mecs qui fustigent " Koh Lanta " ou la télé-réalité aujourd'hui, sont les mêmes qui faisaient des manchettes avec Loana.

Le CSA menace de modifier la signalétique de certains programmes de télé-réalité pour repousser leur diffusion après 22h30 . Vous pensez que c'est la bonne réponse ?

Le CSA est là pour protéger les téléspectateurs. En l'occurrence, ici, l'affaire s'est transformée en fait divers. C'est une tragédie dans laquelle les patrons de TF1 ont été très dignes.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial0
  • Incroyable !0
  • Prévisible0
  • Déprimant0
  • Rien à faire0


Plus sur
Nikos Aliagas

LANCER LE DIAPORAMA
Nikos Aliagas revient sur l'incident des NMA : "Katy Perry ne l'a pas aussi mal pris que cela"

Nikos Aliagas revient sur le couac technique lors de la prestation de Katy Perry, samedi soir, aux NRJ...

Grèce : un timbre à l'effigie de Nikos Aliagas

L'animateur franco-grec de TF1, Nikos Aliagas, dispose depuis hier d'un timbre à son effigie en Grèce.

Nikos Aliagas, invité exceptionnel de puremedias.com

Vendredi, puremedias.com a publié une longue interview de Nikos Aliagas où l'animateur producteur se...

Nikos Aliagas (P4) : "Sur NRJ 12, la Star Ac' était une autre émission !"

Suite et fin de la journée spéciale Nikos Aliagas sur puremedias.com Malgré tous nos efforts,...

Nikos Aliagas (P3) : "Je n'ai pas envie de donner mon avis sur le travail des autres"

Aujourd'hui, Nikos Aliagas est l'invité exceptionnel de puremedias. Dans cette troisième partie de notre...



Voir toute l'actualité sur Nikos Aliagas

comments powered by Disqus
l'infoen continu
24/04 Pub : Pour Oüi FM, on "ne peut rien montrer du rock à la télé"
24/04 Une suite à "La Reine des neiges" ? Disney n'en a jamais parlé
24/04 Programme TV : "Je reste !" avec "Arthur et les Minimoys"
24/04 Européennes : Jean-Christophe Cambadélis veut plus de débats sur France Télévisions
24/04 Tipp-Ex recrute Pharrell Williams pour sa nouvelle campagne virale
24/04 TMC officialise l'arrêt de "Sans aucun doute"
24/04 Le magazine "Time" dévoile les 100 personnalités les plus influentes
24/04 "NCIS : Los Angeles" : la saison 5 dès ce soir sur M6
24/04 Coupe du monde 2014 : Estelle Denis et Denis Brogniart en après-match sur TF1
24/04 Quand Bernard Arnault s'énerve face à un journaliste qui l'interroge sur ses impôts
24/04 "Hero Corp" de retour pour une saison 4 sur France 4
24/04 Booba : "Tous les médias s'excitent comme des pucelles"
24/04 Meg Ryan rejoint "How I Met Your Dad"
24/04 "Catherine et Liliane" : La revue de presse de retour l'an prochain sur Canal+
24/04 France 2 : Petit à petit, Nagui remonte la pente de l'access
24/04 Gaspard Gantzer, nouveau conseiller en com' de François Hollande
24/04 "Pékin Express" 2014 : Denis critique le montage "express", "très très moyen" et "nian nian"
24/04 Box-office : "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?" plus fort que "Les Trois frères", "Babysitting" démarre bien
La newsletter quotidienne


Ce soir que regardez vous ?

Touche pas à mes jeux...

Je regarde 15

Candice Renoir

Je regarde 5

The Best, le meilleur...

Je regarde 3

Revolution

Je regarde 3
Tout afficher