• Accueil »
  • News
  • »
  • Nikos Aliagas (P3) : "Je n'ai pas envie de donner mon avis sur le travail des autres"
15H15 Le 12/04/13 News 2
Nikos Aliagas (P3) : "Je n'ai pas envie de donner mon avis sur le travail des autres"

Nikos Aliagas (P3) : "Je n'ai pas envie de donner mon avis sur le travail des autres"

Aujourd'hui, Nikos Aliagas est l'invité exceptionnel de puremedias. Dans cette troisième partie de notre entretien, il s'explique sur son image très consensuelle.
Nikos Aliagas, invité de puremedias.com
Nikos Aliagas, invité de puremedias.com

A la veille du lancement de la phase finale de "The Voice", Nikos Aliagas est l'invité spécial de puremedias.com. Dans la troisième partie de notre interview, l'animateur confie se moquer de son image consensuelle et explique qu'il a reçu comme éducation de ne pas donner son avis sur tout.

Propos recueillis par Benoît Daragon et Charles Decant.


puremedias.com : D'après Stratégies, vous êtes le deuxième animateur le plus ennuyeux de la télé. Ca vous chagrine ?

Nikos Aliagas : Ah merde ! (rires) On m'en a parlé mais je n'avais pas vu ! (il feuillette le magazine qu'on lui tend) Je suis avec Arthur et Benjamin, classique... Les gens aiment bien brocarder TF1 et critiquer des programmes qu'ils regardent !

Vous avez demandé la version complète de l'étude en question à TF1 ?

Non, je ne fais plus ça. Quand j'ai commencé, j'avais la manie de vouloir lire tout ce qu'on écrivait sur moi et sur les émissions. Maintenant, je m'en fous. De toute façon, les gens qui ne t'aiment pas ne regardent pas tes émissions. Donc ce classement semble un peu antinomique avec les 8 millions de gens qui regardent Canteloup tous les soirs...

Ils regardent peut-être surtout Canteloup !

Peut-être, mais ils ne regarderaient pas autant et pas tous les soirs s'ils trouvaient ça "ennuyeux".

Plus sérieusement, est-ce que vous faites attention à votre image ?

Pas trop. Je m'en fiche un peu. Je veux que les téléspectateurs se disent que je fais bien mon taf. On ne maîtrise pas son image de toute façon. Et tu ne crées pas une carrière avec un plan de com' mais avec une intégrité. Si l'image que tu essayes de donner ne correspond pas à ce que tu es, ça ne marche pas. Intuitivement, le téléspectateur ressent l'arnaque. Une réputation, ça se construit avec son travail, pas en faisant des couvertures de magazines branchés.

"Tu peux être bienveillant sans être complaisant"

Beaucoup de gens vous trouvent très consensuel. On a l'image de quelqu'un de gentil, qui aime tout le monde, qui est l'ami des stars...

Ce n'est pas mon rôle de donner mon point de vue à tire-larigot ! Je n'ai pas envie de donner mon avis sur la vie ou le travail des autres, d'aller faire le buzz sur le plateau des autres. Ca ne m'intéresse pas. Ce n'est pas moi, je n'ai pas été élevé comme ça. Dans ma famille, on m'a élevé dans l'humilité d'un enfant issu de l'immigration. Je ne me sens pas comme l'establishment. Donc ce n'est pas mon rôle de commenter. Quand j'ai quelque chose à dire à quelqu'un, je prends mon téléphone et on parle ! Je ne règle pas mes comptes par médias interposés.

Quand Canteloup balance sur les gens, vous vous marrez. Ca ne vous titille pas de faire tomber le masque ?

Si je ris, c'est que je cautionne ! Même si je dis " oh non ! " (rires) Mais Canteloup n'est pas méchant, il caricature.

Consensuel, ça veut dire aussi bienveillant. C'est une approche assumée, qui vous permet d'accueillir les stars internationales ?

Tu peux être bienveillant sans être complaisant. Quand je reçois quelqu'un, j'essaye de comprendre comment il fonctionne. Je ne m'interdis aucun sujet. A un moment, les interviews décapantes de Fogiel étaient hyper à la mode. Il a été beaucoup copié. Ca l'est moins aujourd'hui, d'ailleurs Fogiel est plus tendre maintenant. Moi, je ne sais pas faire ça. Les vindictes, ça m'énerve. Et en plus, je pense qu'on obtient davantage en posant les questions respectueusement, avec un peu d'humour quand il faut, comme dans les talk-shows américains. Quand je vois Shakira, je lui demande pourquoi elle a mis une photo de son fils sur Twitter. Je ne la juge pas, mais j'essaie de comprendre. Et elle m'explique.

"J'ai encore du chemin à faire pour avoir une carrière aussi longue que Dechavanne, Arthur ou Foucault"

Il y a une nouvelle génération d'animateurs qui arrive en force sur TF1, comme Estelle Denis ou Vincent Cerutti. Vous vous sentez le dernier des mohicans des années 2000 ? Je n'ai que 44 ans et je suis déjà classé avec les anciens !

Je ne l'ai pas vu venir celle-là ! (rires) Mais c'est vrai que j'ai été une des dernières recrues d'Etienne Mougeotte. Je me vois me senioriser. Mais j'ai encore du chemin à faire pour avoir une carrière aussi longue que Dechavanne, Arthur ou Foucault ! TF1 a besoin de nouveaux visages. Il faut qu'ils prennent leur temps et qu'ils y aillent. Moi j'aime bien ceux qui tentent leur chance, qui mouillent leur chemise. Ce n'est jamais gagné d'avance. C'est un hasard de circonstance si je me suis retrouvé là. TF1 m'a fait confiance en tant qu'animateur alors que je n'avais pas de producteur à mes côtés et que je n'avais pas encore fait mes preuves en prime time. Je ne sais pas si ce serait encore possible aujourd'hui.

A l'époque de Twitter, c'est violent pour eux de débuter ?

Oui, à l'époque, je n'avais les critiques de l'émission que 10 jours après dans les magazines télé. Maintenant c'est instantané. Et comme c'est anonyme, les gens balancent.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial0
  • Incroyable !0
  • Prévisible0
  • Déprimant0
  • Rien à faire0


Plus sur
Nikos Aliagas

LANCER LE DIAPORAMA
Nikos Aliagas revient sur l'incident des NMA : "Katy Perry ne l'a pas aussi mal pris que cela"

Nikos Aliagas revient sur le couac technique lors de la prestation de Katy Perry, samedi soir, aux NRJ...

Grèce : un timbre à l'effigie de Nikos Aliagas

L'animateur franco-grec de TF1, Nikos Aliagas, dispose depuis hier d'un timbre à son effigie en Grèce.

Nikos Aliagas, invité exceptionnel de puremedias.com

Vendredi, puremedias.com a publié une longue interview de Nikos Aliagas où l'animateur producteur se...

Nikos Aliagas (P4) : "Sur NRJ 12, la Star Ac' était une autre émission !"

Suite et fin de la journée spéciale Nikos Aliagas sur puremedias.com Malgré tous nos efforts,...



Voir toute l'actualité sur Nikos Aliagas


comments powered by Disqus
l'infoen continu
17:55 i-TELE diffuse par erreur... "Navarro" de D8
17:15 Premières séances : "Une rencontre" talonné par "Dans la cour"
16:47 Nicolas Bedos maître de cérémonie pour le retour des Molières sur France 2
16:20 Cinéma : Huit films français ont déjà dépassé le million d'entrées
15:42 Débat sur les européennes : Europe 1 et LCI critiquées par les centristes
15:23 Patrick de Carolis également mis en examen
14:32 Pub : HBO se moque des nombreuses scènes de nudité de ses séries
13:49 Médiamétrie s'associe avec Twitter pour mesurer l'audience sociale
13:13 Lisa Azuelos prête à faire tourner Nabilla au cinéma
12:45 Mort de Gilberto Rodriguez Leal : la famille de l'otage "un peu en colère" contre les médias
12:05 Tous les programmes de la télé du 10 au 16 mai 2014
11:25 Interview d'Anne Sinclair dans "Un jour un destin" par Laurent Delahousse, le débrief
10:54 Infographie sur l'origine des délinquants : "Le Progrès" s'excuse, SOS Racisme porte plainte
10:24 Bande-annonce : Après "Tomboy", Céline Sciamma de retour avec une "Bande de filles"
09:41 Cyril Hanouna répond à Christophe Dechavanne : "J'ai plus de la peine pour lui que de l'énervement"
09:26 "Will & Grace" : pas de retour ou d'épisode spécial
09:08 Audiences : "Unforgettable" leader, carton pour Anne Sinclair sur France 2, D8 et HD1 en forme
22/04 Bastien Millot (Bygmalion) mis en examen dans l'affaire des contrats avec France Télévisions
La newsletter quotidienne


Ce soir que regardez vous ?

Grey's Anatomy

Je regarde 128

Pékin express : à la...

Je regarde 126

Des racines et des ailes

Je regarde 110

Des frères et des soeurs

Je regarde 97
Tout afficher