• Accueil »
  • News
  • »
  • Nouvelles chaînes de la TNT : les télévisions locales furieuses contre le CSA
13H07 Le 20/07/12 News 14
Nouvelles chaînes de la TNT : les télévisions locales furieuses contre le CSA

Nouvelles chaînes de la TNT : les télévisions locales furieuses contre le CSA

L'arrivée de six nouvelles chaînes de la TNT pourrait conduire le CSA à décaler les canaux occupés par les télévisions locales. Une décision qui a provoqué la colère des patrons des chaînes locales.
Michel Boyon, président du CSA.
Michel Boyon, président du CSA.

Alors que six nouvelles chaînes gratuites (Chérie HD, 6ter, Tvous la télédiversité, L'Equipe HD, RMC Découverte et HD1) seront lancées sur la TNT le mercredi 12 décembre, le Conseil supérieur de l'Audiovisuel réfléchit actuellement aux canaux qui leur seront consacrés. Actuellement occupés par les télévisions locales, les canaux 20 à 25 pourraient bien être mobilisés pour les nouvelles arrivantes, ce qui provoque la vive inquiétude des patrons des télévisions locales.

Dans une lettre ouverte adressée mercredi au président du CSA, Michel Boyon, quarante patrons de chaînes locales ont souligné l'impact de l'attribution de leurs canaux aux nouvelles chaînes de la TNT. "Nous avons appris avec stupeur que le CSA s'apprêtait à repousser la totalité des télévisions locales des canaux 20 à 25 qu'elles occupent depuis septembre 2007 sur la TNT, aux canaux 30 à 35. Cette décision, prise de façon arbitraire et sans aucune concertation, n'est pas acceptable et nous ne l'acceptons pas", ont-ils déclaré.

Bloc de chaînes nationales

"Ce changement arbitraire va nous obliger à dépenser beaucoup d'argent pour refaire notre communication externe mais aussi interne puisque nos numéros de canaux figurent sur toutes nos plaquettes, nos bandes-annonces, nos cartes de visites", explique un directeur. "Nous risquons de perdre des auditeurs en route et cela aura un impact sur nos annonceurs", s'inquiète Gilles Crémillieux, du groupe La Montagne (Clermont Première) et président du syndicat Locales TV.

Lors d'une réunion qui s'est tenue dans les locaux du CSA mercredi, Michel Boyon s'est défendu de tout favoritisme à l'égard des grandes chaînes, soulignant que sa décision avait été prise "collégialement". Regrettant que "les procédures normales de concertation n'aient pas fonctionné comme elles auraient dû", le directeur du CSA a souligné que l'intérêt des téléspectateurs était "d'avoir un bloc de chaînes nationales".

Une justification qui n'a visiblement pas convaincu les patrons des chaînes locales qui ont assuré qu'il était "encore temps de suspendre cette décision incompréhensible" et à laquelle ils s'opposeront "en portant l'affaire devant les juridictions compétentes, locales et nationale (Tribunaux administratifs et Conseil d'Etat)". "Il est encore temps de s'éviter un tel affrontement, mais sachez que la solidarité des chaînes locales sera totale et complète", ont-ils conclu.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial0
  • Incroyable !1
  • Prévisible0
  • Déprimant0
  • Rien à faire1


Plus sur
Conseil supérieur de l'audiovisuel

LANCER LE DIAPORAMA
CSA : La représentation des personnes "perçues non blanches" en légère hausse à la télévision en 2016

Les Sages ont publié hier la vague 2016 du Baromètre de la diversité à la télévision.

CSA : Trois membres sur le départ, deux nouveaux nommés

Le CSA devrait voir arriver deux nouveaux visages dans les jours qui viennent : Carole Bienaimé-Besse et...

Temps de parole : TF1 et M6 mises en garde par le CSA

Le gendarme de l'audiovisuel a relevé "une surexposition de l'opposition parlementaire" sur TF1 et M6 entre...

Le CSA ouvre une procédure de sanction contre Radio Courtoisie et Henry de Lesquen

Le directeur de la station est accusé de discrimination et de non-maitrise de l'antenne.

Le CSA épingle "Les recettes pompettes" et se positionne en gendarme de Youtube

Le régulateur a adressé hier une mise en garde à la célèbre émission Youtube de Monsieur Poulpe. Une...



Voir toute l'actualité sur Conseil supérieur de l'audiovisuel


comments powered by Disqus
l'infoen continu
00:03 Audiences presse et numérique : Les newsmags en grande forme, "Paris Match" et "Télé Loisirs" en hausse
00:02 Audiences presse et numérique : "Le Figaro" leader, "Le Parisien" progresse, "L'Equipe" chute
00:01 38,4 millions de Français lisent un titre de presse en version numérique chaque mois
16/01 Disques : Vianney dépasse M. Pokora, Ed Sheeran plus fort que les Enfoirés
16/01 Découvrez le premier "Vu", nouvelle version du "Zapping" sur France 2
16/01 Les présentateurs météo à la rescousse de Ségolène Royal
16/01 Jean-Pierre Elkabbach sur Public Sénat : Son maintien va être "discuté"
16/01 "Vu" : France 2 lance une nouvelle version du "Zapping" à 17h25
16/01 Sylvie Pierre-Brossolette (CSA) : "La présence des femmes dans les médias ne bouge guère"
16/01 "Saturday Night Live" parodie la conférence de presse de Donald Trump
16/01 "OFNI" : Bertrand Chameroy recrute Stéfan Etcheverry, ex-iTELE
16/01 "Django Unchained" : Pourquoi TF1 a-t-elle diffusé une version censurée du film ?
16/01 Box-office US : "Les Figures de l'ombre" devant "La La Land", flop pour Ben Affleck et Martin Scorsese
16/01 Des anciens d'iTELE lancent "Explicite", une offre d'info sur Twitter, Facebook et YouTube
16/01 Audiences : Le deuxième débat de la primaire de la gauche moins suivi que celui de la droite
16/01 "AcTualiTy" : Isabelle Saporta claque la porte et s'en prend à la production
16/01 Débat de la primaire : Arnaud Montebourg s'en prend à Vincent Bolloré
16/01 Audiences dimanche : "Sept à huit Life" au plus bas, les magazines info de M6 à la peine, "Stade 2" en baisse

Ce soir que regardez vous ?

Les mystères de l'île

Je regarde 27

Glacé

Je regarde 22

Borderline

Je regarde 12

Président Trump

Je regarde 11
Tout afficher