• Accueil »
  • News
  • »
  • Nouvelles chaînes de la TNT : les télévisions locales furieuses contre le CSA
13H07 Le 20/07/12 News 14
Nouvelles chaînes de la TNT : les télévisions locales furieuses contre le CSA

Nouvelles chaînes de la TNT : les télévisions locales furieuses contre le CSA

L'arrivée de six nouvelles chaînes de la TNT pourrait conduire le CSA à décaler les canaux occupés par les télévisions locales. Une décision qui a provoqué la colère des patrons des chaînes locales.
Michel Boyon, président du CSA.
Michel Boyon, président du CSA.

Alors que six nouvelles chaînes gratuites (Chérie HD, 6ter, Tvous la télédiversité, L'Equipe HD, RMC Découverte et HD1) seront lancées sur la TNT le mercredi 12 décembre, le Conseil supérieur de l'Audiovisuel réfléchit actuellement aux canaux qui leur seront consacrés. Actuellement occupés par les télévisions locales, les canaux 20 à 25 pourraient bien être mobilisés pour les nouvelles arrivantes, ce qui provoque la vive inquiétude des patrons des télévisions locales.

Dans une lettre ouverte adressée mercredi au président du CSA, Michel Boyon, quarante patrons de chaînes locales ont souligné l'impact de l'attribution de leurs canaux aux nouvelles chaînes de la TNT. "Nous avons appris avec stupeur que le CSA s'apprêtait à repousser la totalité des télévisions locales des canaux 20 à 25 qu'elles occupent depuis septembre 2007 sur la TNT, aux canaux 30 à 35. Cette décision, prise de façon arbitraire et sans aucune concertation, n'est pas acceptable et nous ne l'acceptons pas", ont-ils déclaré.

Bloc de chaînes nationales

"Ce changement arbitraire va nous obliger à dépenser beaucoup d'argent pour refaire notre communication externe mais aussi interne puisque nos numéros de canaux figurent sur toutes nos plaquettes, nos bandes-annonces, nos cartes de visites", explique un directeur. "Nous risquons de perdre des auditeurs en route et cela aura un impact sur nos annonceurs", s'inquiète Gilles Crémillieux, du groupe La Montagne (Clermont Première) et président du syndicat Locales TV.

Lors d'une réunion qui s'est tenue dans les locaux du CSA mercredi, Michel Boyon s'est défendu de tout favoritisme à l'égard des grandes chaînes, soulignant que sa décision avait été prise "collégialement". Regrettant que "les procédures normales de concertation n'aient pas fonctionné comme elles auraient dû", le directeur du CSA a souligné que l'intérêt des téléspectateurs était "d'avoir un bloc de chaînes nationales".

Une justification qui n'a visiblement pas convaincu les patrons des chaînes locales qui ont assuré qu'il était "encore temps de suspendre cette décision incompréhensible" et à laquelle ils s'opposeront "en portant l'affaire devant les juridictions compétentes, locales et nationale (Tribunaux administratifs et Conseil d'Etat)". "Il est encore temps de s'éviter un tel affrontement, mais sachez que la solidarité des chaînes locales sera totale et complète", ont-ils conclu.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial0
  • Incroyable !1
  • Prévisible0
  • Déprimant0
  • Rien à faire1


Plus sur
Conseil supérieur de l'audiovisuel

LANCER LE DIAPORAMA
Fellation en gros plan : i-TELE mise en garde par le CSA

La chaîne d'information i-TELE avait diffusé par erreur le 10 février des images de fellation en gros...

Sketch de Canteloup sur le Rwanda : le CSA intervient mais ne sanctionne pas

Le CSA a fait savoir qu'il était intervenu "fermement"' auprès d'Europe 1 après un sketch de Nicolas...

JO de Sotchi : le CSA va se pencher sur les commentaires de France Télévisions

Le CSA va prochainement se pencher sur certains commentaires entendus sur France Télévisions durant les...

TF1 sera fixée sur le sort de LCI à "la fin du printemps" 2014

Le patron du CSA, Olivier Schrameck, a annoncé ce matin que TF1 serait fixée sur un éventuel passage de...

Le CSA met en demeure Canal+ après un sketch polémique sur le génocide rwandais

Le CSA a adressé aujourd'hui une mise en demeure à Canal+ après la diffusion le 20 décembre dernier...



Voir toute l'actualité sur Conseil supérieur de l'audiovisuel


comments powered by Disqus
l'infoen continu
22/04 Bastien Millot (Bygmalion) mis en examen dans l'affaire des contrats avec France Télévisions
22/04 Cyril Hanouna abandonne "Nouvelle Star"
22/04 W9 et beIN Sports conservent les droits TV de la Ligue Europa
22/04 "Le Progrès" : une infographie sur l'origine des délinquants crée la polémique
22/04 "Sans aucun doute", l'ex-patron de TF1 Patrick Le Lay condamné
22/04 Programme TV : Un jour "Unforgettable" pour Anne Sinclair
22/04 2013, une très mauvaise année pour la presse magazine en France
22/04 Netflix : Un des dirigeants confirme le lancement en France
22/04 Audiences US : "Salem" démarre en fanfare
22/04 A voir ce soir : "Un jour, un destin" Anne Sinclair
22/04 Guillaume Gallienne s'engage pour l'Europe dans un clip
22/04 "Silicon Valley" et "Veep" renouvelées par HBO
22/04 Box-office : "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?" signe le 2e meilleur week-end de l'année
22/04 Pierre Augé, gagnant de "Top Chef 2014" : "Robert Ménard m'a appelé ce matin"
22/04 800.000 téléspectateurs devant BFMTV pour le retour des otages
22/04 Audiences radio : Europe 1 devient leader en Ile-de-France devant RTL et France Inter
22/04 Catherine Deneuve, "parfois exaspérée" par Libération, "ne peut pas imaginer" sa disparition
22/04 "The Voice" : Christophe Maé a refusé d'être coach
La newsletter quotidienne


Ce soir que regardez vous ?

Grey's Anatomy

Je regarde 12

Des frères et des soeurs

Je regarde 9

Des racines et des ailes

Je regarde 9

Pékin express : à la...

Je regarde 7
Tout afficher