16H25 Le 09/05/12 Présidentielle 2012 6
Présidentielle 2012 : "L'AFP n'a pas enfreint la loi"

Présidentielle 2012 : "L'AFP n'a pas enfreint la loi"

Le PDG de l'AFP, Emmanuel Hoog, revient sur la polémique concernant les estimations du premier tour publiées avant 20h. Il soutient la décision de l'agence d'avoir fourni à ses clients les premiers chiffres.

Emmanuel Hoog
Emmanuel Hoog

La Commission des Sondages avait durci le ton lors des dernières semaines de la campagne présidentielle, allant même jusqu'à menacer les médias et même les internautes d'une lourde amende en cas de divulgation des résultats avant 20h. Certains journaux, comme Libération, avaient déclaré vouloir publier les résultats avant la limite imposée par la loi, avant de faire machine arrière. C'est finalement l'Agence France-Presse (AFP) qui a publié le 22 avril, dès 18h50, une dépêche donnant les premières estimations des résultats du premier tour.

Emmanuel Hoog, le PDG de l'AFP, qui était dernièrement l'invité du Buzz Média Orange-Le Figaro a justifié cette action : "C'est une décision mûrement réfléchie avec l'ensemble de la rédaction de l'agence. Nous avons le sentiment que nous n'avons absolument pas enfreint la loi puisque nous sommes dans un cadre contractuel avec nos clients".

En effet, l'AFP n'a pas diffusé les résultats directement, mais seulement à ses abonnés, qui avaient alors le choix de les diffuser ou pas. Emmanuel Hoog rappelle que la grande majorité des abonnées de l'agence sont étrangers : "L'AFP est une agence mondiale, qui a sept fois plus de clients à l'étranger qu'en France (...) Il aurait été paradoxal qu'il faille s'adresser à des agences étrangères pour connaître les résultats de l'élection présidentielle française".

Une loi dépassée ?

Concernant le risque d'amende pouvant atteindre 75.000 euros, le PDG de l'AFP n'a pas l'air inquiet : "La présomption d'innocence existe. Il y a des arguments de droit et notre pratique est conforme à la convention européenne des droits de l'homme". Il confirme entre autres avoir été entendu par la police, mais assure ne craindre "aucune amende". De nombreux journalistes, comme Anne-Sophie Lapix, et même figures politiques estiment qu'il faudrait fermer les bureaux de vote à la même heure partout en France, afin d'éviter des problèmes similaires lors des prochaines élections, et ainsi venir à bout d'une loi que beaucoup considèrent archaïque.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial0
  • Incroyable !0
  • Prévisible0
  • Déprimant0
  • Rien à faire0



comments powered by Disqus
l'infoen continu
09:50 Mathieu Gallet menace "Le Canard Enchaîné" de poursuites judiciaires
09:26 "Mulan" va devenir un film avec de vrais acteurs
09:12 Audiences : "Unforgettable" leader en baisse devant France 3, NRJ 12 en forme, "Adam recherche Eve" au plus bas
31/03 10 animateurs et journalistes sauvés par la TNT
31/03 Radio France : Mathieu Gallet à nouveau épinglé pour ses larges dépenses... à l'INA
31/03 Charts UK : Les nouvelles stars britanniques brillent, Rihanna démarre bien
31/03 Thierry Ardisson déclare la guerre aux commerçants de la rue de Rivoli
31/03 Helen Mirren hilare sous hélium face à Jimmy Fallon
31/03 10 animateurs et journalistes qui peuvent dire merci à la TNT
31/03 France Inter, France Info et France Culture : La Cour des Comptes prone la fusion des rédactions
31/03 Interview "sexiste" de Cécile Duflot : Europe Ecologie Les Verts saisit le CSA
31/03 10 ans de TNT : L'inversion de la courbe des audiences a eu lieu
31/03 L'Elysée lance un compte Twitter de fact-cheking
31/03 "Le Petit Journal" : Bernadette Chirac compare François Hollande à un insecte
31/03 "Top Chef" 2015 : Eliminé hier, Florian s'estime "mal compris"
31/03 10 ans de TNT, 10 émissions qui l'ont marquée
31/03 Lara Fabian insultée : Rick Allison assure que son compte Facebook a été piraté
31/03 Grève reconduite à Radio France

Ce soir que regardez vous ?

Les témoins

Je regarde 62

Grey's Anatomy

Je regarde 43

Nos années 90

Je regarde 35

Mon partenaire...

Je regarde 33
Tout afficher