16H25 Le 09/05/12 Présidentielle 2012 6
Présidentielle 2012 : "L'AFP n'a pas enfreint la loi"

Présidentielle 2012 : "L'AFP n'a pas enfreint la loi"

Le PDG de l'AFP, Emmanuel Hoog, revient sur la polémique concernant les estimations du premier tour publiées avant 20h. Il soutient la décision de l'agence d'avoir fourni à ses clients les premiers chiffres.
Emmanuel Hoog
Emmanuel Hoog

La Commission des Sondages avait durci le ton lors des dernières semaines de la campagne présidentielle, allant même jusqu'à menacer les médias et même les internautes d'une lourde amende en cas de divulgation des résultats avant 20h. Certains journaux, comme Libération, avaient déclaré vouloir publier les résultats avant la limite imposée par la loi, avant de faire machine arrière. C'est finalement l'Agence France-Presse (AFP) qui a publié le 22 avril, dès 18h50, une dépêche donnant les premières estimations des résultats du premier tour.

Emmanuel Hoog, le PDG de l'AFP, qui était dernièrement l'invité du Buzz Média Orange-Le Figaro a justifié cette action : "C'est une décision mûrement réfléchie avec l'ensemble de la rédaction de l'agence. Nous avons le sentiment que nous n'avons absolument pas enfreint la loi puisque nous sommes dans un cadre contractuel avec nos clients".

En effet, l'AFP n'a pas diffusé les résultats directement, mais seulement à ses abonnés, qui avaient alors le choix de les diffuser ou pas. Emmanuel Hoog rappelle que la grande majorité des abonnées de l'agence sont étrangers : "L'AFP est une agence mondiale, qui a sept fois plus de clients à l'étranger qu'en France (...) Il aurait été paradoxal qu'il faille s'adresser à des agences étrangères pour connaître les résultats de l'élection présidentielle française".

Une loi dépassée ?

Concernant le risque d'amende pouvant atteindre 75.000 euros, le PDG de l'AFP n'a pas l'air inquiet : "La présomption d'innocence existe. Il y a des arguments de droit et notre pratique est conforme à la convention européenne des droits de l'homme". Il confirme entre autres avoir été entendu par la police, mais assure ne craindre "aucune amende". De nombreux journalistes, comme Anne-Sophie Lapix, et même figures politiques estiment qu'il faudrait fermer les bureaux de vote à la même heure partout en France, afin d'éviter des problèmes similaires lors des prochaines élections, et ainsi venir à bout d'une loi que beaucoup considèrent archaïque.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial0
  • Incroyable !0
  • Prévisible0
  • Déprimant0
  • Rien à faire0



comments powered by Disqus
l'infoen continu
23/09 Droits sportifs : beIN Sports et Canal + en colère contre Vine
23/09 Jimmy Fallon débarque sur MCM 24 heures après la diffusion US
23/09 Soirée spéciale Brigitte Bardot sur France 2 : extrait exclusif
23/09 Jimmy Fallon et Sofia Vergara échangent leurs bouches !
23/09 Dossier LCI : Contre-attaque de Bergé, Niel et Pigasse
23/09 Thierry Lachkar (Shine France) : "Je n'ai pas l'impression qu'on ait surexposé 'The Voice'"
23/09 Une journaliste démissionne en plein direct... pour aller cultiver du cannabis !
23/09 M6 : La finale de "Cousu Main" en prime time le 14 octobre
23/09 D8 : "The Cover", le télé-crochet de Cyril Hanouna, arrive le 15 octobre
23/09 "The Voice" UK : Rita Ora remplace Kylie Minogue
23/09 France 24 désormais disponible sur la TNT Ile-de-France
23/09 Eric Revel : "LCI n'est pas à vendre"
23/09 Mediapart s'apprête à passer la barre des 100.000 abonnés
23/09 LCI : 148 postes supprimés, migration vers une offre 100% numérique
23/09 Les mystérieux moutons postés par Laurent Delahousse sur Twitter
23/09 France 2 : Malgré ses mauvaises audiences, "Face à la bande" maintenue
23/09 Nicolas Sarkozy n'a pas convaincu les Français face à Laurent Delahousse
23/09 Thierry Thuillier (France 2) : "Toutes les questions ont été posées à Nicolas Sarkozy, rien n'a été éludé"

Ce soir que regardez vous ?

Blacklist

Je regarde 1

9 mois ferme

Je regarde 0

Détectives

Je regarde 0

Des racines et des ailes

Je regarde 0
Tout afficher