16H25 Le 09/05/12 Présidentielle 2012 6
Présidentielle 2012 : "L'AFP n'a pas enfreint la loi"

Présidentielle 2012 : "L'AFP n'a pas enfreint la loi"

Le PDG de l'AFP, Emmanuel Hoog, revient sur la polémique concernant les estimations du premier tour publiées avant 20h. Il soutient la décision de l'agence d'avoir fourni à ses clients les premiers chiffres.
Emmanuel Hoog
Emmanuel Hoog

La Commission des Sondages avait durci le ton lors des dernières semaines de la campagne présidentielle, allant même jusqu'à menacer les médias et même les internautes d'une lourde amende en cas de divulgation des résultats avant 20h. Certains journaux, comme Libération, avaient déclaré vouloir publier les résultats avant la limite imposée par la loi, avant de faire machine arrière. C'est finalement l'Agence France-Presse (AFP) qui a publié le 22 avril, dès 18h50, une dépêche donnant les premières estimations des résultats du premier tour.

Emmanuel Hoog, le PDG de l'AFP, qui était dernièrement l'invité du Buzz Média Orange-Le Figaro a justifié cette action : "C'est une décision mûrement réfléchie avec l'ensemble de la rédaction de l'agence. Nous avons le sentiment que nous n'avons absolument pas enfreint la loi puisque nous sommes dans un cadre contractuel avec nos clients".

En effet, l'AFP n'a pas diffusé les résultats directement, mais seulement à ses abonnés, qui avaient alors le choix de les diffuser ou pas. Emmanuel Hoog rappelle que la grande majorité des abonnées de l'agence sont étrangers : "L'AFP est une agence mondiale, qui a sept fois plus de clients à l'étranger qu'en France (...) Il aurait été paradoxal qu'il faille s'adresser à des agences étrangères pour connaître les résultats de l'élection présidentielle française".

Une loi dépassée ?

Concernant le risque d'amende pouvant atteindre 75.000 euros, le PDG de l'AFP n'a pas l'air inquiet : "La présomption d'innocence existe. Il y a des arguments de droit et notre pratique est conforme à la convention européenne des droits de l'homme". Il confirme entre autres avoir été entendu par la police, mais assure ne craindre "aucune amende". De nombreux journalistes, comme Anne-Sophie Lapix, et même figures politiques estiment qu'il faudrait fermer les bureaux de vote à la même heure partout en France, afin d'éviter des problèmes similaires lors des prochaines élections, et ainsi venir à bout d'une loi que beaucoup considèrent archaïque.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial0
  • Incroyable !0
  • Prévisible0
  • Déprimant0
  • Rien à faire0



comments powered by Disqus
l'infoen continu
28/01 Mondial de handball : La demi-finale France/Espagne vendredi sur TMC
28/01 Sia dévoile l'inédit "Salted Wound" pour la B.O. de "Cinquante nuances de Grey"
28/01 Kate Middleton retouchée et enlaidie en couverture d'un magazine australien
28/01 Le Sénat refuse la fusion entre LCP et Public Sénat
28/01 Stéphane Plaza "assume" sa première télé très embarrassante
28/01 Premières séances : "Imitation Game" plus fort que "Toute première fois", "L'Interview qui tue !" déçoit
28/01 "Technophobe" : Cyprien s'offre Laurence Ferrari pour son court-métrage
28/01 Jean-Pierre Jeunet ne sait toujours pas si son dernier film sortira aux Etats-Unis
28/01 Nathalie Sonnac et Nicolas Curien nouveaux membres du CSA
28/01 Cyril Hanouna appelle Nicolas Sarkozy... pour son anniversaire !
28/01 Super Bowl : Une pub polémique pour GoDaddy ne sera pas diffusée
28/01 Emmanuel Macron : "Il n'est pas question de réduire la liberté de la presse"
28/01 "C'est au programme" : Un chroniqueur s'approprie des vidéos d'un YouTubeur
28/01 Le "SOS Fantômes" version féminine a trouvé ses stars
28/01 "Incroyable Talent" : Louise Ekland et Gilbert Rozon répondent à Audrey Pulvar
28/01 Journalistes et médias signent une tribune contre la loi Macron
28/01 "Crash éditorial" à France 3 : La rédaction nationale lance un "appel au secours"
28/01 34.000 iPhone vendus par heure en 2014

Ce soir que regardez vous ?

Game of Thrones

Je regarde 1

No Limit

Je regarde 1

Envoyé spécial

Je regarde 0

Effroyables jardins

Je regarde 0
Tout afficher