Présidentielle : Dans les coulisses de la soirée électorale de TF1

Partager l'article
Vous lisez:
Présidentielle : Dans les coulisses de la soirée électorale de TF1
Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray
Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray © C. CHEVALIN / TF1
À l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle, la Une a ouvert ses portes à puremedias.com.

Une soirée au coeur du réacteur. Hier soir, TF1 a exceptionnellement ouvert les portes des coulisses de sa soirée électorale à puremedias.com. L'occasion de vivre, de l'intérieur et au plus proche des équipes, les derniers préparatifs d'un événement au lourd enjeu pour la première chaîne.

| A LIRE : Les audiences des soirées électorales de TF1 et France 2

À lire aussi
L'audiovisuel public est "la honte de la République", l'Elysée dément les propos prêtés à Emmanuel Macron (MAJ)
Politique
L'audiovisuel public est "la honte de la République", l'Elysée dément les propos...
"Les Z'Amours" : Tex mis à pied par France 2 après sa blague douteuse sur C8
TV
"Les Z'Amours" : Tex mis à pied par France 2 après sa blague douteuse sur C8
"Danse avec les stars" 2017, épisode 8 : Joy Esther éliminée, Lenni-Kim en tête, catastrophe pour Élodie Gossuin
TV
"Danse avec les stars" 2017, épisode 8 : Joy Esther éliminée, Lenni-Kim en tête,...

Thuillier et Nayl au charbon

17h30. Atmosphère studieuse et tension palpable au sein de la rédaction de LCI, imbriquée au sein de l'aile sud de l'immense complexe qui abrite les locaux du groupe TF1 à Boulogne-Billancourt. Tandis que Thierry Thuillier, le patron de la rédaction, garde les pieds vissés en régie, Audrey Crespo-Mara et Julien Arnaud se préparent à entrer en piste. Dans quelques minutes, les deux journalistes prendront l'antenne et entameront un marathon de plus de sept heures de direct. L'heure est à la concentration, "seul maître-mot ce soir" pour Audrey Crespo-Mara, LA journaliste vedette de la chaîne du canal 26, qui s'engouffre discrètement sur le plateau. Plus décontracté, Julien Arnaud, un sachet de guimauves en chocolat à la main, prend le temps de noter sur ses fiches le chiffre de l'abstention qui sera annoncé à 18h.

18h00. Sur le plateau de la soirée électorale de TF1, installé au coeur du "foyer" de la chaîne qui jouxte la cafétéria, règne une ambiance de calme avant la tempête. Dans un coin, Gilles Bouleau et Anne-Claire Coudray répètent avec Catherine Nayl, la patronne de l'information du groupe, le "reveal", c'est-à-dire le moment - qui est le plus suivi de la soirée - où les deux animateurs révéleront les noms des qualifiés pour le second tour. Sur les écrans qui surplombent le petit plateau - une cinquantaine de mètres carrés à vue d'oeil -, la direction artistique de la chaîne teste la lisibilité de ses infographies.

18h30. La tension monte à quelques minutes de la prise d'antenne. Gilles Pélisson, PDG du groupe TF1, fait un bref passage en plateau, ne manquant pas de glisser un rapide mot d'encouragement à Anne-Claire Coudray et Gilles Bouleau. Si ce dernier semble garder son sang froid sous un visage forcément un peu crispé, la présentatrice des journaux du week-end laisse échapper de rares signes de nervosité. En coulisses, l'agacement se fait sentir, les portes claquent et les derniers raccords maquillage se font dans l'urgence. Sans mauvaise surprise, la prise d'antenne est finalement assurée dans les temps à 18h43. Dès lors, le plateau devient une petite coquille fermée - et ultra-surveillée - : personne n'entre et personne ne sort.

Les dirigeants restent dans l'ombre

19h00. À plusieurs dizaines de mètres du plateau, en régie, Catherine Nayl garde un oeil sur la concurrence. Casque vissé sur la tête et téléphone portable à la main, la patronne de l'info surveille méticuleusement la soirée électorale de France 2 tout en s'assurant du bon fonctionnement de la sienne. Quand un reporter prend trop de temps lors d'un duplex, elle n'hésite d'ailleurs pas à taper du poing sur la table. "C'est bien mais c'est pas possible là, c'est trop long..." souffle-t-elle. À quelques mètres d'elle, les dirigeants de la chaîne observent, impassibles, le spectacle. Tapis dans l'ombre, loin des projecteurs sous lesquels seront reçus les invités politiques, tout l'état-major du groupe est là, de Gilles Pélisson à Ara Aprikian en passant par Xavier Gandon.

19h30. À quelques mètres du plateau, Antoine Guélaud, directeur de la rédaction de TF1, arpente nerveusement les allées de la cafétéria de la chaîne, reconvertie en salon d'attente pour les invités politiques et leurs proches. Une loge maquillage a été dressée à l'endroit où sont habituellement vendus des sandwichs tandis que des serveurs s'affairent à dresser un buffet sobre où se côtoient coupes de champagne et amuses-bouches légers. Dans quelques minutes, les premiers invités politiques débouleront dans cet endroit très privé, le seul qui a un accès direct sur le plateau.

19h55. Les premiers invités politiques sont arrivés. Escortés de leur entourage, tous ont les yeux rivés sur leur téléphone, à l'affût des dernières estimations remontées du terrain. Si certains ont la mine déconfite, d'autres restent impassibles. Dans un coin de la cafétéria, Marion Maréchal-Le Pen tente de s'isoler des caméras des reporters de "Sept à huit" - seule équipe de journalistes, outre puremedias.com et un photographe du journal "Le Monde", à être autorisée sur les lieux. Bientôt, la candidate frontiste doit remettre son portable à ses proches. Les portes du plateau, fermées depuis 18h30, viennent de s'ouvrir, les invités sont attendus pour commenter les résultats.

"Quelqu'un a les résultats de France 2 ?!"

20h00. Sur les écrans du salon d'accueil - qui retransmettent en direct la soirée électorale tournée à quelques mètres -, les visages de Marine Le Pen et Emmanuel Macron s'affichent, crédités tous deux de 23% des voix. Autour d'Antoine Guélaud, de nombreux proches des invités politiques s'étonnent de ces estimations, certains rejetant notamment un classement qui laisserait penser que Jean-Luc Mélenchon devance François Fillon. Face à la grogne ambiante, un cadre de la Une s'inquiète alors et lance à la volée "Quelqu'un a les résultats de France 2 ?!".

20h30. En régie, loin de la cafétéria où les invités politiques vont désormais de succéder, l'ambiance est plus calme. Le cap des 20 heures a été passé sans accroc, si ce n'est celui d'estimations un peu trop prudentes. La pression est retombée d'un cran. Catherine Nayl veille au grain, Ara Aprikian et Xavier Gandon jettent un oeil discrètement sur les audiences live des box qui, pour l'heure, donnent TF1 devant France 2. Au coeur d'une soirée à la mécanique bien huilée, chacun sait où est sa place.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
fab34o

France 2 plus dynamique et journalistes-vedettes moins fades.
TF1 peut donc faire mieux mais actuellement, ils n'ont personne dans leur écurie de plus spontané pour faire le job, dommage.



nic

UN GRAND MERCI POUR CET ARTICLE TRES INTERRESSANT, j'en veux d'autres plus souvent comme celui ci

Tres étonné que les équipes de quotidien ne soient pas presentes, c'est dire la crédibilté que leur accorde la redaction de tf1, eux qui n'étaient meme pas accrédités sur les émissions politiques de la chaine ces derniers mois

Une phrase que je retiens "Ara Aprikian et Xavier Gandon jettent un oeil discrètement sur les audiences live des box qui, pour l'heure, donnent TF1 devant France 2. " ah là ça les arranges bien ces fameuses box où ils veulent supprimer tf1, mais comment feront ils pour avoir ces fameuses audiences quand ils auront viré tf1 et consort de ces box ?



arnaud392

Audrey Crespo Mara était sur LCI avec Julien Arnaud



lucas_

Tout le contraire pour moi, j'adore cette journaliste.



lucas_

Très légèrement au demeurant. Après 20h30 c'est France 2 qui était en tête tout le long de la soirée.



Toon98

TF1 devrait penser à remplacer son duo phare ... Coudray et Bouleau sont fades au possible ...
Audrey Crespo Mara est je pense beaucoup plus adaptée pour une telle soirée ! Après pour le côté masculin je ne saurais dire tant les effectifs sont bof. .
Léa Salamé est parfaite dans l'exercice : Dynamique, pas coincée du tout et avec des questions pertinentes ! On avait vraiment un débat sur le plateau !



mistertv

Non. Pure Medias a raison. Jusqu'à 20h30, Tf1 etait leader.



valentony

La seule qui m’agace c'est Lacarrau, trop maniérée !



Axel Guillaume

Moi qui n'aime pas trop Léa Salamé, je dois admettre qu'elle a été exceptionnelle et son trio avec Pujadas et Delahousse fonctionnait plutôt bien



Axel Guillaume

Je te confirme c'était beaucoup plus dynamique. Léa Salamé et David Pujadas ont assuré. D'ailleurs petite erreur de l'article, France 2 était leader devant TF1 donc je ne comprends pas d'où ils ont vus que TF1 était leader



Axel Guillaume

J'ai préféré le dispositif de France 2 avec tous les journalistes de la chaîne(Lacarrau, Delahousse, Pujadas, Salamé, Kaddour) plutôt que celui de TF1(je trouve les présentateurs trop lisses)



Furious Angel

J'ai regardé TF1 la plus grande partie de la soirée puis j'ai basculé sur France 2... Je pense que j'aurais dû regarder France 2, ça avait l'air plus dynamique.



colosse

c'est vrai, elle a assuré!



valentony

Qu'ils sont ternes ces animateurs, vive Léa Salamé !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Star Wars" : Avant la sortie de l'épisode VIII, la saga mythique débarque ce soir sur TF1
TV
"Star Wars" : Avant la sortie de l'épisode VIII, la saga mythique débarque ce soir...
L'année médias 2017 vue par... Alessandra Sublet
TV
L'année médias 2017 vue par... Alessandra Sublet
Audiences : Démarrage correct pour "Les Minikeums" sur France 4
TV
Audiences : Démarrage correct pour "Les Minikeums" sur France 4
Audiences : "Stupéfiant !" signe son record historique
TV
Audiences : "Stupéfiant !" signe son record historique
Audiences access : "Le 19/20" repasse devant "DNA", "Chasseurs d'appart'" au top, "Quotidien" et "TPMP" puissants
TV
Audiences access : "Le 19/20" repasse devant "DNA", "Chasseurs d'appart'" au top,...
Audiences : Bon score pour "Les Chamois" devant "Jean-Philippe", France 3 battue par Arte
Audiences
Audiences : Bon score pour "Les Chamois" devant "Jean-Philippe", France 3 battue...
Ce soir que regardez-vous ?
33
Votes
Star Wars Episode I :...
Je regarde
15
Votes
Mardi 20h55
Je regarde
13
Votes
Crime à Martigues
Je regarde
12
Votes
Le meilleur pâtissier
Je regarde
5
Votes
Moonlight
Je regarde
4
Votes
The Expatriate
Je regarde
2
Votes
Terres extrêmes
Je regarde
2
Votes
Handball
Je regarde
2
Votes
Un monde de jouets
Je regarde
1
Votes
Le grand restaurant
Je regarde
0
Votes
Les gangsters de la...
Je regarde
0
Votes
Blue Bloods
Je regarde
0
Votes
Go Fast
Je regarde
0
Votes
DC : Legends of Tomorrow
Je regarde
0
Votes
Le Grinch
Je regarde