• Accueil »
  • News
  • »
  • Pujadas et Delahousse, lauréats des TV Notes : "C'est une victoire pour nous tous"
12H20 Le 19/06/12 News 6
Pujadas et Delahousse, lauréats des TV Notes : "C'est une victoire pour nous tous"

Pujadas et Delahousse, lauréats des TV Notes : "C'est une victoire pour nous tous"

Si le succès de l'information de France 2 s'est jusqu'ici manifesté dans les audiences, les internautes ont largement plébiscité les rendez-vous et les visages de la rédaction de la chaîne publique dans les "TV Notes 2012". Entretien avec David Pujadas et Laurent Delahousse.
David Pujadas et Laurent Delahousse
David Pujadas et Laurent Delahousse

Si le succès de l'information de France 2 s'est jusqu'ici manifesté dans les audiences, les internautes ont largement plébiscité les rendez-vous et les visages de la rédaction de la chaîne publique dans les "TV Notes 2012". Entretien croisé avec les deux présentateurs titulaires du 20H de la chaîne, quelques jours après la décision de Laurent Delahousse de rester sur le service public.

Propos recueillis par Julien Lalande


L'opération TV Notes organisée par puremedias.com, 20 Minutes et RTL a enregistré près de 350.000 votes. L'information de France 2 est plébiscitée, aussi bien dans ses émissions que dans ses visages. Cette récompense du public, c'est la cerise sur le gâteau après les audiences enregistrées par les différents rendez-vous de l'info ?

David Pujadas : Oui c'est un beau cadeau pour Thierry Thuillier (le directeur de l'information de France Télévisions, NDLR) et pour nous tous. Cela a été une saison forte et intense. Une saison marquante. Nous la devons à l'énergie et au talent des équipes de reportage qui sont engagées à fond dans les journaux et les émissions.

"L'innovation c'est d'abord le fond"

Dans les années 90 et même au tout début des années 2000, l'info de France 2 était en crise avec une valse de ses visages et de ses dirigeants. La clef du succès, c'est l'innovation... et aussi la stabilité ?

David Pujadas : L'instabilité est effectivement incompréhensible pour le téléspectateur. La pérennité rassure. Mais l'innovation est beaucoup plus importante. Attention: l'innovation c'est d'abord le fond. La modernisation du journal que nous avons impulsée (changement de rythme, tableaux, expertises, déclinaisons) ne fonctionne que parce qu'elle a été au service d'un parti pris éditorial : moins d'anecdotique, plus de pédagogie et de débat d'idées. Les nouvelles écritures graphiques nous ont permis, par exemple, d'expliquer les enjeux économiques. Vous allez voir dans les mois qui viennent qu'on ne va pas s'arrêter là.

Laurent Delahousse : La clé du succès est toujours dans le bon équilibre. Etre réactif sur le news, et décrypter, donner du sens aux informations dans le coeur du journal. Le journal de 20H se doit d'apporter une plus-value par rapport aux autres sources d'informations (chaînes d'info en continu, internet, etc.) Cela passe par la richesse de nos correspondants, et la qualité de nos reporters. Innover oui, bien sûr, mais tout en affirmant notre rigueur, toujours s'interroger, donner du sens... C'est avec ces clés-là que nous avons tissé un lien avec les téléspectateurs. Ils sont exigeants et très lucides sur notre travail. Tout cela est très fragile, il ne faut pas les décevoir.

"Gilles Bouleau est très bon"

Quel regard portez-vous sur les difficultés de l'info de TF1 ? Est-ce que France 2 a su mieux construire ce fameux lien de confiance avec les téléspectateurs ?

David Pujadas : Je me garderais de porter un jugement sur les confrères. Chacun essaie de faire du mieux qu'il peut et TF1 a des ressources. A commencer par Gilles Bouleau qui est un très bon.

Laurence Ferrari disait il y a quelques jours que le 20H était un rendez-vous très codifié. C'est votre sentiment ?

David Pujadas : Oui le 20 Heures est codifié et heureusement. Il doit rester une marque de sérieux et de crédibilité, ce qui n'empêche pas le sourire. Mais les codes ne sont pas intangibles : chacun y met les priorités dont il a envie. D'ailleurs les différences sont nettes entre les éditions.

Laurent Delahousse : C'est effectivement un rendez vous très codifié, qui répond à une histoire, mais le risque aurait été de s'autocensurer, de s'interdire d'en casser les codes. Le journal de 20H reste le plus beau terrain de créativité en matière d'information en France. C'est la raison pour laquelle j'ai voulu mettre en place ces 5 dernières années de nouveaux rendez-vous qui brisent le rythme, le ton, le style. Des rubriques qui sont devenues des rendez-vous (Grand Format, Question conso, 3 questions à, Le Témoignage, L'enquête...). Un coming-next qui apporte une promesse aux téléspectateurs au milieu du journal. Et puis les nouveaux magazines "13H15" le samedi et le dimanche, le dimanche à "20h30" le talk politique avec des rencontres insolites et cette saison la mise en place du feuilleton "L'Elysée Matignon Solferino".

David, en mai, votre 20H a affiché le plus faible écart avec le JT concurrent, avec moins d'un million de téléspectateurs de différence. Le dépasser, c'est une ambition pour vous et la rédaction ?

David Pujadas : Cela surprend toujours mais on n'a jamais raisonné comme ça. Les performances de ces derniers mois font chaud au coeur. Pour autant, il faut d'abord creuser son sillon. Compte tenu de l'environnement, si on parvient à stabiliser les choses la saison prochaine, ce sera déjà une victoire.

"Le week-end a toujours été un laboratoire"

Laurent, vous aussi votre JT a progressé : en cinq ans, vous avez gagné 145.000 téléspectateurs quand le 20H concurrent en a perdu 1,9 million. Est-ce que vous réfléchissez à de nouvelles évolutions ?

Laurent Delahousse : Nous réfléchissons avec Thierry Thuillier et Eric Monier (la direction de l'information, NDLR) à de nouvelles pistes. Le week-end a ces dernières années toujours été un laboratoire. Il le sera encore la saison prochaine. J'avais proposé une nouvelle tranche d'information le dimanche soir de 19h à 20h30, ce n'était peut-être pas encore le bon moment mais cela participait à cette boîte à idées qu'il ne faut cesser d'alimenter, au final c'est la direction de l'info qui tranche. Nous serons audacieux mais toujours respectueux aussi du public qui nous suit.

David, votre journal a beaucoup évolué ces derniers mois, notamment dans la forme avec certains marqueurs qu'on retrouve sur les chaînes d'info en continu. Est-ce qu'il vous reste des idées que vous n'avez pas mises à l'antenne ?

David Pujadas : Ces marqueurs sont aussi ceux des chaînes anglaises qui nous ont pas mal inspirés. Oui il y a d'autres idées. Sans idées nouvelles on s'étiole. Mais attention une fois encore : c'est le contenu qui commande. Pas de gadget.

"Des paroles et des actes sera de retour dès la rentrée"

Votre rendez-vous "Des paroles et des actes" a été confortablement élu "magazine politique" préféré dans ces TV Notes. La saison prochaine, plus d'élections. L'émission sera-t-elle tout de même de retour ?

David Pujadas : Bien sûr. Une période passionnante s'ouvre à nous, avec de nouveaux acteurs aux commandes. DPDA sera de retour dès la rentrée.

"Un jour, un destin" consacré à Bernadette Chirac prochainement

Laurent, vous avez décidé de rester sur le service public. Vous avez été élu "Présentateur préféré du JT" mais les TV Notes confirment aussi l'attachement des téléspectateurs à votre émission "Un jour, un destin". De nouvelles émissions sont-elles prévues ? Pouvez-vous nous dévoiler quelques personnalités qui auront droit à un numéro ?

Laurent Delahousse : J'aime le documentaire, réfléchir à de nouvelles écritures en la matière, utiliser les codes de la fiction et raconter ces histoires, qu'elles soient historiques comme cette année avec "La traque de Klaus Barbie" ou dans la collection "Un jour, un destin". Il faut huit mois pour un format, ils seront terminés à la fin du mois de juillet, pour une programmation à la rentrée. Nous proposerons donc une dizaine de documents inédits. Parmi eux, vous découvrirez notamment des portraits de Bernard Giraudeau, Bernadette Chirac, ou encore Yves Mourousi.

Laurent Delahousse : "Des prime times tournés vers l'international"

Vous allez animer des prime times la saison prochaine. Quelle est votre envie en la matière ? Prolonger votre travail entrepris dans "13h15" et "20h30 le dimanche" avec de nouvelles écritures et des entretiens avec des personnalités ou réflechissez-vous à un format totalement inédit ?

Laurent Delahousse : Je réfléchis à plusieurs pistes. Ils seront événementiels et tournés vers l'international. Il s'agira soit effectivement d'un prolongement du travail accompli avec les équipes de "13h15", soit d'un format totalement inédit.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial5
  • Incroyable !0
  • Prévisible0
  • Déprimant3
  • Rien à faire1


Plus sur
France 2

LANCER LE DIAPORAMA
France 2 : Une fiction et un débat ce soir sur les jeunes qui partent en Syrie

En seconde partie de soirée, Julian Bugier animera un débat autour de cette question avec des familles et...

France 2 : De la fiction en deuxième partie de soirée et en access le week-end !

La chaîne publique met le paquet sur la fiction, où elle a récemment rencontré de nombreux succès.

France 2 : Valérie Maurice remplacera Philippe Verdier à la présentation de la météo

A partir de lundi 18 janvier, Valérie Maurice présentera les bulletins météo de France 2 dans...

Attentats de janvier : France 2 diffuse un doc choc ce soir dans "Complément d'enquête"

La chaîne publique programme ce soir un documentaire sur les attentats de janvier 2015, co-produit avec la...

Vincent Meslet : "France 2 a un rôle social important, quasi-politique"

Alors que France 2 a vu ses audiences progresser en 2015, le directeur de la chaîne revient sur les temps...



Voir toute l'actualité sur France 2

comments powered by Disqus
l'infoen continu
05/02 "The X Factor" : ITV ne compte pas se séparer du télé-crochet en 2017
05/02 Une saison 2 pour "Colony", série acquise par TF1
05/02 Une journaliste prise d'un fou rire à cause d'une "situation de défécation urgente"
05/02 "Orange Is the New Black" renouvelée pour trois saisons
05/02 "Money Drop" : Arrivés en finale avec une somme record, ils perdent tout !
05/02 Marc-Olivier Fogiel : "Cyril Hanouna ne fait pas de la télévision pour l'argent" (Médias le mag, l'interview)
05/02 NT1 présente son nouveau "Bachelor"
05/02 Cyril Hanouna entre au musée Grévin
05/02 Un ministre néo-zélandais heurté par un sextoy devant les journalistes
05/02 Julien Cazarre a refusé "TPMS" : "Gilles Verdez, c'est le dîner de cons"
05/02 Saint-Nazaire : Eric et Ramzy ironisent sur la polémique dans "C à vous"
05/02 Fou rire après une grosse chute de Jarry dans "L'Oeuf ou la poule"
05/02 "DPDA" : Nicolas Sarkozy règle ses comptes avec les contradicteurs absents
05/02 Epinglé dans "Cash Investigation", le député PS Serge Bardy se défend
05/02 Audiences access : "Money Drop" leader, le "19/20" au plus bas, "C à vous" en petite forme
05/02 Audiences : "Section de recherches" leader en forte hausse devant "Des paroles et des actes", France 3 et M6 faibles
04/02 Paquet neutre : Coup de gueule contre Sarkozy de Cymes et Carrère d'Encausse
04/02 "Top Gear" : Matt LeBlanc devient co-animateur de l'émission

Ce soir que regardez vous ?

The Voice, la plus...

Je regarde 6

Les Simpson

Je regarde 5

Echappées belles

Je regarde 2

On a tous en nous...

Je regarde 1
Tout afficher