Qualifié de "xénophobe" par "L'Express", le ministre italien Matteo Salvini riposte par des "bisous"

Partager l'article
Vous lisez:
Qualifié de "xénophobe" par "L'Express", le ministre italien Matteo Salvini riposte par des "bisous"
Matteo Salvini
Matteo Salvini © Abaca
L'hebdomadaire a consacré son dernier numéro au ministre de l'Intérieur italien.

Une réponse en bisous. Mercredi dernier, "L'Express" a consacré sa Une et un dossier de plusieurs pages à Matteo Salvini, le nouveau ministre de l'intérieur italien, dirigeant de la Ligue du Nord, un parti d'extrême-droite. Depuis sa prise de fonction en juin dernier, l'homme politique multiplie les prises de position anti-migrants et les déclarations polémiques en tous genres.

À lire aussi
Propos injurieux de Cyril Hanouna : TF1 va saisir le CSA
TV
Propos injurieux de Cyril Hanouna : TF1 va saisir le CSA
"Burger Quiz" : Alain Chabat refuse de recevoir Cyril Hanouna qui "s'en balec"
TV
"Burger Quiz" : Alain Chabat refuse de recevoir Cyril Hanouna qui "s'en balec"
Matthieu Noël renonce (déjà) à "Quotidien"
Exclusivité
Matthieu Noël renonce (déjà) à "Quotidien"

"On leur envoie des bisous aux bien-pensants ?"

Ainsi, "L'Express" s'est penché dans son dernier numéro sur la personnalité controversée de Matteo Salvini, le qualifiant en Une de "populiste", "xénophobe" et "homme fort" qui "ravit Le Pen" et "inquiète Macron". Cette légende était accompagnée d'une photo du ministre et d'une phrase : "Il fait trembler l'Europe". Hier soir, le politique a semble-t-il découvert la première page de couverture de l'hebdomadaire et s'est fendu d'un tweet ironique sur la France, ponctué d'un smiley "bisous" : "En France aussi, ils ne savent plus quoi inventer pour m'attaquer. On leur envoie des bisous aux bien-pensants transalpins ?"

Ces tensions entre l'Italien et la France ne sont pas nouvelles. Le 22 juin dernier, après sa prise de fonction, Matteo Salvini s'était lâché sur la France en dénonçant "l'hypocrisie" de la politique migratoire française. Il avait alors réagi à un discours d'Emmanuel Macron tenu en Bretagne. Le président de la République française avait alors pointé du doigt "la lèpre qui monte", "le nationalisme qui renaît, la frontière fermée que certains proposent" et ceux qui "trahissent même l'asile", tout en revendiquant de ne pas pouvoir "accueillir tout le monde."

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Drsavane

Ça a beau être une vraie idéologie, elle n'en reste pas moins court-termiste et extrêmement limité pour répondre au futur de l'humanité qui passera forcement par du supra-national.

Bah tu peux difficilement nier les dégâts monstrueux de la colonisation, de l'esclavage, de l’interventionnisme de la France-Afrique et j'en passe.
Donc oui, la France a une responsabilité, c'est indéniable.
Même si nos générations n'ont pas réellement de responsabilité là dedans, c'est à nous de gérer le futur pour éviter de reproduire ça. On a pas non plus à faire la carpette à s'excuser d'exister, d'être blanc ou autre sous prétexte de ce poids historique, hein.

Après, ton point de vu est un peu hypocrite. On était beaucoup moins regardant sur la culture et l'intégration quand il fallait faire venir des algériens, tunisiens et autres pour combattre, travailler dans les mines et l'ensemble des taffs délaissés par le français moyen (Et c'était sous de Gaulle ;)

Les vagues migratoires continueront tant que les situations dans les pays concernés ne seront pas stabilisées voir prospères. C'est un problème pour l'Onu, mais quand on voit son efficacité réelle, c'est à pleurer.
Et tu me feras pas croire que l'Europe n'est pas assez vaste pour accueillir les vagues actuelles décemment. Même si faudrait rappeler à certains que l'Europe, c'est 28 pays. A l'est, ils semblent un peu l'oublier.

Nan mais Hamon, même si j'ai pas mal de sympathie pour l'homme, c'est surtout son programme qui m'a plu (et encore plus la partie économique). C'est le seul qui proposé ça. C'est ça qui m'a fait voter pour lui, rien d'autre.
Mdr, parcontre comparer la Suisse et c'est la France, c'est sympa sur le papier, mais impossible dans la réalité, arrête un peu.
Si tu veux une comparaison qui tient la route, faudrait regarder du coté des pays nordiques. On pense ce qu'on veut du modèle de flexi-sécurité (j'suis totalement contre mais passons), mais c'est les seuls qui aujourd'hui, allient le mieux développement économique relativement responsable et écologie.
Et c'est pas les pays les plus à droite politiquement parlant, hein ;)

Être ancré dans la réalité c'est bien, l'Oeil, j"suis assez comme ça irl, mais c'est surtout ceux qui croient et se battent pour des choses que beaucoup qualifient d'irréel ou d'utopique qui font bouger les choses.

Faut pas l'oublier.



Drsavane

Ahah, t’inquiètes, je sais bien, je taquine juste !



L'Œil

"Ahah on va finir par tomber d'accord sur des trucs, qui l'aurait cru? :D"

Quand je parlais de clichés :)
Tu sais, je ne mange pas les enfants et je n'ai pas de poster de Mussolini dans mon salon.



L'Œil

Il ne s'agit pas d'un pansement, mais d'une vraie idéologie.
Tu penses probablement que la France est responsable de ce qui se passe dans les pays d'où viennent les migrants (au passage, cette migration n'a rien à voir avec les problèmes environnementaux...), moi, je pense que nous n'avons pas à ressentir la moindre culpabilité vis-à-vis de ces pays dont les populations portent une culture incompatible avec la France. Ce ne sont ni nos alliés ni nos amis.
Même l'Allemagne a compris qu'elle avait été trop loin, c'est dire.
La seule manière de se protéger est de fermer les frontières et de ne pas donner un seul centime aux gens qui viendront s'installer sur notre territoire. Ils n'auront plus aucune raison ou beaucoup moins de raisons de venir s'ils savent qu'ils seront éjectés immédiatement.
C'est égoïste ?
Oui, mais nous n'avons pas le choix.
Dans le cas contraire, ces vagues migratoires continueront encore et encore.
Et penser cela ne fait pas de moi un gars d'extrême droite, mais un simple gaulliste :)

Ton Benoit Hamon est bien sympathique - bah oui, c'est de lui dont tu parles, je l'ai bien compris -, mais je n'oublie pas d'où il vient ni ce qu'il a fait. Je préférerais me tirer une balle dans le pied plutôt que de voter pour ces politiques qui ont participé au détricotage de la France.
Et puis, la souveraineté nationale n'est pas incompatible avec l'écologie que je sache - regarde ce que la conseil Fédéral a fait en Suisse depuis quelques années.

T'es un peu trop dans les clichés en fait.
Quelque part, je me doute que c'est rassurant, mais la réalité est tout autre.



Drsavane

Ahah on va finir par tomber d'accord sur des trucs, qui l'aurait cru? :D
T'es surtout 'd’extrême droite' sociétalement quoi.

Enfait tu votes en fonction des "menaces" que tu juges prioritaire. J'rouvre pas le débat sur l'Islam, on est en désaccord sur l'analyse et les solutions à apporter.
Parcontre, les vagues migratoires et l'environnement sont forcement liées. Et ça va faire qu'empirer dans les prochaines décennies. Du coup, mais c'est que mon avis, j'trouve ça un peu con (rien contre toi hein) de voter contre l'immigration (la conséquence), et pas pour l'environnement (un des causes majeures futures).

C'est un peu un pansement sur une jambe de bois, si tu me permets l'expression.



L'Œil

Je pense que le capitalisme a encore quelques pays à exploiter avant d'arriver à la fin de son cycle. Allez, je lui donne facilement une bonne cinquantaine d'années.
Justement, si je vote FN, c'est par rapport à mes enfants.
L'écologie est un problème majeur, c'est sûr, mais pour moi, les deux dangers principaux des années à venir sont une vague migratoire sans précédent (on en est qu'aux débuts...) et l'islam. Je ne voterai jamais pour des politiques qui ignorent ces problèmes.
Je suis pour l'interdiction de l'islam dans la Constitution et l'immigration zéro. Ce sont mes fondamentaux si j'ose dire.
Par contre, niveau économie, je suis ouvert à d'autres pistes que le neo-libéralisme. A ce sujet, le film "Demain' est très intéressant.
Je n'ai rien contre un retour à l'agriculture raisonnée. Et je trouve que le capitalisme pourrait très bien se passer de la finance.



Auré

Mieux vaut vous défiler, effectivement. Bonne continuation !



Drsavane

J'ai tendance à être d'accord avec toi sur ton dernier point.
Après, on voit bien au Moyen Orient et en Afrique, les périodes de paix durables sont quand même rares, et les guerres fortes présentes.
De là à associer ça à l'absence d'institutions supra nationales crédibles et aux dérives autoritaires de certains président-dictateurs ou monarques, y a qu'un pas :)

Mais p'tite question, tu imagines vraiment que le monde de demain (celui de tes petits enfants, de mes enfants etc) à un réel avenir (social, économique et surtout environnemental) avec les idées des partis que tu soutiens?
Tu penses pas que le capitalisme, le nationalisme et le libéralisme socio-economique actuel (dans sa forme la plus exacerbé) ne sont pas arrivés à la fin d'un cycle et condamnent réellement à moyen terme l'avenir de l'humanité? (c'est un poil grandiloquent, mais tu saisis l'idée).



bigtv

Allez , je vais me dire que tu le fais exprès pour me titiller , bonne continuation .....



L'Œil

C'est une théorie valable.
Perso, je pense que ce qui nous a préservé d'une troisième guerre mondiale (je précise mondiale car des guerres, il y en a tous les jours), c'est le souvenir laissé par la dernière.
Ceci étant dit, je ne fais pas de lien direct entre les nations souveraines et la guerre. Car comme tu le sais déjà, 90% des puissances de ce monde sont souveraines et non-annexées à un mastodonte bureaucratique. Et pourtant, elles ne se lèvent pas le matin en disant "aujourd'hui, on va se friter avec les autres !".
En clair, on peut faire rimer paix et nations.



Auré

Je voulais que vous mesuriez de vous-même l'inanité de vos propos. On parle de pays pauvres, parfois en proie à des guerres civiles, dirigés tantôt par des despotes qui honnissent les instances internationales, tantôt par des gouvernements instables ; des pays où les jeunes savent pertinemment qu'ils n'ont aucun avenir.

Mais dans un rare élan de génie, vous pensez qu'il suffit d'« accuser avec force et conviction » des dirigeants déjà inopérants pour qu'ils réussissent à retenir une population prête à franchir la Méditerrannée en rafiot. Tout a l'air si simple sur votre planète.



Drsavane

On parle plutôt d'intégrations, d'Europe, d'environnement et de cohésion des peuples. Et on évite de rattacher ça directement aux quelques vieux exemples d'une application erronée du communisme, hein.

Parce que c'est du même niveau de l'association nation/fascisme.

On va pas refaire le débat, on a deux avis ultra divergents sur la question.
Néanmoins, le problème que je vois avec ton option et que je vois beaucoup moins avec la mienne, c'est que c'est une solution court-termiste contre une à plus long terme (sous réserve d'un milliard de trucs hein, j'parle en théorie, là).

Libre à toi de ne pas adhérer, mais je pense que si ces 70 dernières années on a pas connu de guerre en Europe (et accessoirement des développement technos et eco monstrueux), c'est justement parce qu'on s'est éloigné de ces concepts de nation, de peuple et d'individualisme.
Et la solution du retour à l'état nation qui joue seul dans un monde ultra mondialisé, c'est la solution du retour à une probable guerre et à un échec du défi climatique si jamais elle vient à se généraliser.

(Jouer "à plusieurs", ça veut pas dire accepter non plus les dérives qu'a connu l'Europe sous l'influence des lobbies et autres institutions financières internationales de ces dernières années, hein)



L'Œil

Et alors, on fait quoi ?
On ne parle plus de nation et d'immigration sous prétexte qu'il y a eu des dictateurs jadis ?
Crois-moi, nous sommes nombreux parmi les démocrates/républicains (sans majuscule hein) à croire que l'islam n'a pas sa place en Europe et à penser que les migrants ne nous apportent rien de bon.

Cette histoire de fascisme, c'est un bon gros cliché des familles dont se servent tous les gouvernements pour se passer le flambeau !



A French

De gauche, non? Mais ne croyez pas qu'on tolère tout le monde non plus. ;)



Ysabel

tout aussi insolent et provocateur que celui qu'on a ici !



L'Œil

Et la tolérance, c'est une notion de quel camp déjà ? :)



A French

Il doit pas connaître go et seum. ;)



Drsavane

Tu pinailles un peu, mais c'est corrigé, merci.



Drsavane

J'en vois pas pour le coup.
T'es sur que tu t'es pas fait avoir par l'impératif présent ?



Drsavane

Quand tu seras suffisamment objectif pour admettre que tu tolères chez tes amis des choses que tu trouverais (à raison) intolérables chez ceux "de gôôches" et pour lesquels tu nous rédigerais un pavé digne des plus grands pamphlétaires de droites afin de montrer ton indignation, j'accepterai peut être ton dicton.
Mais actuellement, tu ne sembles pas en connaitre réellement le sens, donc je n'irais pas plus loin.

Pour les fautes, je te remercie (et ça, sincèrement). Sur portable, je me relis que très rarement et je fais, hélas, encore pas mal de fautes d'orthographes.
Je vais corriger ça de ce pas.



Karima Atlaoui

Je n'ai pas envie de reprendre cette conversation. Vous vous obstinez à penser que je suis cette personne qui a déjà écrit à PureMedias pour se plaindre de vous.

Je ne vais pas passer ma vie à essayer de vous convaincre....

Bonne continuation.



A French

Oui, à cause des passeurs et de pays comme l'Italie qui ne vont plus au secours de navires à la dérive.



A French

Les renforts sont arrivés.. Toi tu ferais mieux d'aller t'occuper des islamistes avant qu'ils n’ôtent d'autres vies.



A French

Ah pardon.. Je croyais qu'à droite c'étaient les capitalistes et à gauche les communistes.. ;)



Drsavane

C'est quand même des mots et une terminologie populistes qu'on retrouve assez régulièrement dans un bon nombre de régimes totalitaires, hein.

Y a pas de fumé sans feu, comme on dit.

L'Italie prend donc la suite de nos amis britanniques dans l'entreprise de faire échouer la construction européenne.

Encore une fois, l'Italie dans le mauvais camp (ahah totalement gratuit et infondé mais ça fait zizir).



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Good Doctor" : Un nouveau membre du cast quitte la série
TV
"Good Doctor" : Un nouveau membre du cast quitte la série
"Coincoin et les Z'inhumains" : Arte lance la saison 2 de "P'tit Quinquin" ce soir
Programme TV
"Coincoin et les Z'inhumains" : Arte lance la saison 2 de "P'tit Quinquin" ce soir
Sophie Davant rejoint M Radio
Radio
Sophie Davant rejoint M Radio
"Scènes de ménages" : Loup-Denis Elion justifie son départ de la série de M6
TV
"Scènes de ménages" : Loup-Denis Elion justifie son départ de la série de M6
Europe 1 : Pierre de Vilno sera le joker de Nikos Aliagas
Radio
Europe 1 : Pierre de Vilno sera le joker de Nikos Aliagas
"Les Simpson" : W9 lance la saison 27 le 6 octobre
Programme TV
"Les Simpson" : W9 lance la saison 27 le 6 octobre
Ce soir que regardez-vous ?
70
Votes
Insoupçonnable
Je regarde
69
Votes
Cauchemar en cuisine
Je regarde
41
Votes
Envoyé spécial
Je regarde
36
Votes
Coincoin et les...
Je regarde
8
Votes
Enquête sous haute...
Je regarde
5
Votes
Esprits criminels :...
Je regarde
4
Votes
Le septième fils
Je regarde
3
Votes
3
Votes
Le pacte des loups
Je regarde
2
Votes
Killing Eve
Je regarde
2
Votes
Nyiragongo, voyage au...
Je regarde
0
Votes
Les Lyonnais
Je regarde
0
Votes
Suburgatory
Je regarde
0
Votes
Négociateur
Je regarde
0
Votes