• Accueil »
  • Écran pub
  • »
  • Quand Lance Armstrong dénonçait le dopage dans une publicité Nike
18H53 Le 18/01/13 Écran pub 11
Quand Lance Armstrong dénonçait le dopage dans une publicité Nike

Quand Lance Armstrong dénonçait le dopage dans une publicité Nike

Dans une publicité Nike de 2001, Lance Armstrong dénonçait le dopage et vantait le mérite de l'entrainement. Après les révélations de l'ancien coureur cycliste, cette publicité paraît cynique et illustre les relations ambiguë entre la marque et le champion.

La nuit dernière, Lance Armstrong a avoué. Lors d'un long entretien avec Oprah Winfrey diffusé sur OWN, le champion déchu a reconnu s'être dopé durant sa carrière et ses sept victoires du Tour de France. Par un simple "Oui" à une série de questions plus proches d'un interrogatoire que d'une interview, le sportif a fait part de ses remords concernant ce "grand mensonge" et a affirmé qu'il était impossible d'avoir un tel palmarès sans se doper."Mon cocktail c'était l'EPO, les transfusions et la testostérone", a-t-il indiqué, estimant que "se doper faisait partie du boulot" des sportifs.

Un mea culpa qui obéit à une stratégie de communication mûrement réfléchie par le champion et ses conseillers dans le but de limiter les poursuites judiciaires à venir, et sauver ses contrats publicitaires. Les internautes se sont empressés de dénoncer la manoeuvre et ont ressorti une ancienne publicité que le coureur cycliste avait faite pour Nike, son sponsor historique qui a divorcé très tardivement avec la star. Cette campagne, qui date de 2001 (année où il emporte son troisième Tour de France), apparait aujourd'hui très cynique (voire ridicule) car Lance Armstrong y dénonce... le dopage !

"Ce que je prends ? 6 heures de vélo par jour"

Pendant 30 secondes, le champion se montre en train de se livrer à une prise de sang, à des entrainements musclés et glorifie, en guise de message, l'effort comme seul moyen d'atteindre le haut niveau. "C'est mon corps, et je peux en faire ce que je veux. Je peux le pousser, le régler, l'étudier, l'écouter", commente Armstrong avant d'enchaîner. "Tout le monde veut savoir ce que je prends. Ce que je prends ? 6 heures de vélo par jour où je me bouge." "Et vous, vous prenez quoi ?", conclut le champion déchu avant que la marque ne balance son fameux slogan "Just do it".

Nike lui versait 7,5 millions de dollars par an

En octobre dernier, l'Union cycliste internationale (UCI) a décidé de retirer à Lance Armstrong ses sept titres de vainqueur du Tour de France. Cette sanction inédite est intervenue après la suspension à vie décrétée cet été par l'USADA (l'agence américaine antidopage), qui reproche au cycliste d'avoir mis au point "le programme de dopage le plus sophistiqué" de l'histoire du sport. Plusieurs sponsors, ont immédiatement rompu leur contrat avec le champion. Nike a attendu le dernier moment (la décision de l'UCI) pour lâcher Armstrong avec qui elle était liée depuis plus de 10 ans. L'équipementier lui versait une prime annuelle de 7,5 millions de dollars et cette publicité montre à quel point elle faisait partie intégrante (sciemment ou non) du système Armstrong. En 20 ans de carrière, le coureur aurait amassé 100 millions d'euros grâce au cyclisme, dont 20 millions de dollars sur la seule année 2010.

L'actualité de la publicité vous intéresse ? Suivez notre rubrique Ecran Pub sur Twitter et sur Facebook !


Qu'en pensez vous ?
  • Génial3
  • Incroyable !1
  • Prévisible1
  • Déprimant0
  • Rien à faire0


Plus sur
Lance Armstrong

LANCER LE DIAPORAMA
"The Program" : première bande-annonce pour le biopic sur Lance Armstrong

Stephen Frears dévoile la première bande-annonce de son film, qui retrace la vie et le parcours de Lance...

Nike se sépare de la fondation de Lance Armstrong

L'équipementier a annoncé la fin de son partenariat avec la fondation contre le cancer Livestrong fondée...

Avant-première : "Complément d'enquête" montre ce soir comment Lance Armstrong se dopait

Ce soir à 22h15, "Complément d'enquête" diffuse un sujet de 52 minutes sur Lance Armstrong. Parmi les...

Dopage : Lance Armstrong a-t-il menti à Oprah Winfrey ?

Alors qu'il a assuré à Oprah Winfrey avoir arrêté de s'être dopé en 2005, Lance Armstrong aurait menti...



Voir toute l'actualité sur Lance Armstrong


comments powered by Disqus
l'infoen continu
00:03 Audiences presse et numérique : Les newsmags en grande forme, "Paris Match" et "Télé Loisirs" en hausse
00:02 Audiences presse et numérique : "Le Figaro" leader, "Le Parisien" progresse, "L'Equipe" chute
00:01 38,4 millions de Français lisent un titre de presse en version numérique chaque mois
16/01 Disques : Vianney dépasse M. Pokora, Ed Sheeran plus fort que les Enfoirés
16/01 Découvrez le premier "Vu", nouvelle version du "Zapping" sur France 2
16/01 Les présentateurs météo à la rescousse de Ségolène Royal
16/01 Jean-Pierre Elkabbach sur Public Sénat : Son maintien va être "discuté"
16/01 "Vu" : France 2 lance une nouvelle version du "Zapping" à 17h25
16/01 Sylvie Pierre-Brossolette (CSA) : "La présence des femmes dans les médias ne bouge guère"
16/01 "Saturday Night Live" parodie la conférence de presse de Donald Trump
16/01 "OFNI" : Bertrand Chameroy recrute Stéfan Etcheverry, ex-iTELE
16/01 "Django Unchained" : Pourquoi TF1 a-t-elle diffusé une version censurée du film ?
16/01 Box-office US : "Les Figures de l'ombre" devant "La La Land", flop pour Ben Affleck et Martin Scorsese
16/01 Des anciens d'iTELE lancent "Explicite", une offre d'info sur Twitter, Facebook et YouTube
16/01 Audiences : Le deuxième débat de la primaire de la gauche moins suivi que celui de la droite
16/01 "AcTualiTy" : Isabelle Saporta claque la porte et s'en prend à la production
16/01 Débat de la primaire : Arnaud Montebourg s'en prend à Vincent Bolloré
16/01 Audiences dimanche : "Sept à huit Life" au plus bas, les magazines info de M6 à la peine, "Stade 2" en baisse

Ce soir que regardez vous ?

Les huit salopards

Je regarde 0

Chicago Med

Je regarde 0

Borderline

Je regarde 0

Les mystères de l'île

Je regarde 0
Tout afficher