Redressés par Bercy, "Médiapart" et "Arrêt sur images" en appellent à la solidarité des internautes

Partager l'article
Vous lisez:
Redressés par Bercy, "Médiapart" et "Arrêt sur images" en appellent à la solidarité des internautes
Edwy Plenel, le patron de Médiapart
Edwy Plenel, le patron de Médiapart © Abaca
Le fisc réclame respectivement 4,1 millions et 540.000 euros aux deux sites d'information.

"Médiapart" et "Arrêt sur images" en appellent à la solidarité de leurs lecteurs. Dans une tribune publiée aujourd'hui sur le site d'information, Edwy Plenel annonce que son recours contre le fisc vient d'être rejeté par la justice administrative. En attendant une autre décision de justice éventuellement plus favorable, "Mediapart" va donc devoir payer un redressement de 4,1 millions d'euros à Bercy pour la période allant de 2008 à début 2014, . Ayant aussi vu son recours rejeté, "Arrêt sur images" doit pour sa part s'acquitter de la somme de 540.000 euros.

À lire aussi
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Radio
"Guignol" : Omar Sy répond à Eric Zemmour et dézingue Anne-Elisabeth Lemoine
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
TV
Omar Sy annule sa promo après les polémiques avec Eric Zemmour
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy
TV
"On n'est pas couché" : Accrochage entre Christine Angot et François de Rugy

19,6% contre 2,1%

Il s'agit du dernier épisode en date du bras de fer engagé depuis plusieurs années par les sites d'information en ligne. Ces derniers s'opposent en effet au paiement d'un taux de TVA à 19,6% jugé "discriminatoire" alors que la presse papier bénéficie d'un taux réduit à 2,1%. Plusieurs sites d'information en ligne se sont ainsi auto-appliqués pendant plusieurs années un taux de TVA à 2,1%, se mettant ainsi en contradiction avec la loi.

A l'issue de vifs débats, la loi a finalement harmonisé le régime de TVA de la presse à 2,1%. Cette loi n'ayant cependant pas de portée rétroactive, les sites d'info sont toujours comptables selon l'administration fiscale du manque à gagner antérieur, tout comme des pénalités qui l'accompagnent. Les différents appels interjetés n'ayant pas d'effets suspensifs (sauf pour les pénalités), les titres de la presse en ligne concernés vont donc devoir payer une bonne partie de leur redressement.

"Abonnement exceptionnel de soutien"

Pour faire face à ces dépenses, "Médiapart" comme "Arrêt sur images" en appellent donc à la solidarité. Le site d'Edwy Plenel explique que le paiement de ce redressement plongera le site dans le rouge et annulera les bons résultats enregistrés depuis quatre ans. Il demande donc aux internautes de s'abonner ou de parrainer un ami et propose aussi à son public de faire un don sur la plateforme "J'aime l'info".

De son côté, "Arrêt sur images" demande "pour la première et la dernière fois" une "contribution exceptionnelle" de ses abonnés et de tous ceux qui soutiennent leur travail. "Pour avoir six mois de visibilité, il nous faut trouver, en tout, 500.000 euros", annonce le patron d'@si. Les lecteurs pourront donc soit souscrire un "abonnement exceptionnel de soutien", soit donner sur deux plateformes de crowdfunding. Daniel Schneidermann promet par ailleurs le remboursement des sommes données par ses lecteurs en cas de gain définitif devant la justice.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Gilles Pélisson officialise le changement de nom des chaînes NT1 et HD1
TV
Gilles Pélisson officialise le changement de nom des chaînes NT1 et HD1
"Top Gear America" débarque le 8 novembre sur RMC Découverte
TV
"Top Gear America" débarque le 8 novembre sur RMC Découverte
Bande-annonce : Amazon dévoile enfin son "Jack Ryan"
Séries
Bande-annonce : Amazon dévoile enfin son "Jack Ryan"
Premières séances : Omar Sy et "Knock" battus par "The Square", "Cendrillon" démarre mal
Cinéma
Premières séances : Omar Sy et "Knock" battus par "The Square", "Cendrillon"...
"Blue Bloods" : La saison 6 arrive le 7 novembre sur W9
Séries
"Blue Bloods" : La saison 6 arrive le 7 novembre sur W9
Kamel Ouali dans #QHM : "On donne trop la parole à Eric Zemmour et aux extrêmes"
Interview
Kamel Ouali dans #QHM : "On donne trop la parole à Eric Zemmour et aux extrêmes"
Ce soir que regardez-vous ?
2
Votes
Ni reprise, ni échangée
Je regarde
1
Votes
Contact
Je regarde
1
Votes
Football
Je regarde
1
Votes
Secret Story
Je regarde
1
Votes
Alexandre
Je regarde
0
Votes
Billions
Je regarde
0
Votes
L'émission politique
Je regarde
0
Votes
Le choix de Cheyenne
Je regarde
0
Votes
La grande librairie
Je regarde
0
Votes
Les 50 chansons...
Je regarde
0
Votes
Don Carlos
Je regarde
0
Votes
Mon beau-père et moi
Je regarde
0
Votes
Pay the Ghost
Je regarde
0
Votes
Cold Case, affaires...
Je regarde
0
Votes
Le contrat
Je regarde