• Accueil »
  • Business
  • »
  • Rémy Pflimlin alerte sur les conséquences de la cure d'austérité de France Télévisions
15H19 Le 25/10/12 Business 36
Rémy Pflimlin alerte sur les conséquences de la cure d'austérité de France Télévisions

Rémy Pflimlin alerte sur les conséquences de la cure d'austérité de France Télévisions

Si le gouvernement confirme sa volonté de réduire significativement le budget alloué à France Télévisions, les conséquences seront multiples selon son PDG, notamment sur l'emploi et sur le volume des rediffusions.
Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin

Alors que France Télévisions (FTV) est actuellement confronté à une baisse de ses ressources, alors que les subventions étatiques et les recettes publicitaires sont en recul sur les prévisions, le PDG du groupe audiovisuel public a alerté mercredi des conséquences d'une nouvelle dégradation de la baisse des concours publics dans le budget de l'entreprise.

"Je vous dois cette vérité, a lancé Rémy Pflimlin devant des sénateurs : en 2013, l'ampleur et la brutalité de l'effort qui semble devoir être demandé à (France Télévisions) ne sera pas tenable sans dommages sur son équilibre économique ni sans révision en profondeur des objectifs essentiels que nous assignait" l'accord passé entre l'Etat et France Télévisions.

Conséquences sur l'emploi et le volume de rediffusions

Selon les projets du gouvernement, l'Etat devrait réduire le budget alloué à France Télévisions de 87 millions d'euros (-3,4%) en 2013. Toutes les autres entreprises audiovisuelles publiques sont touchées par cette cure d'austérité décidée par le pouvoir exécutif dans le contexte de crise économique que l'on connaît, mais dans des proportions bien moindres (-0,3% en moyenne). Ajouté aux recettes publicitaires en chute libre, Rémy Pflimlin s'attend à une baisse de budget total de 154 millions d'euros (-5,1%).

"Mon devoir est de vous en informer le plus solennellement : un tel volume d'économies, ce sont bien plus de rediffusions, c'est la question de notre place en régions et en outre-mer, ce sont moins d'investissements dans la création, ce sont des conséquences sévères sur l'emploi - à France Télévisions et dans les secteurs qui vivent des commandes de l'entreprise", a exposé Rémy Pflimlin.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial0
  • Incroyable !0
  • Prévisible0
  • Déprimant0
  • Rien à faire0



comments powered by Disqus
l'infoen continu
22/10 "Tous ensemble" (TF1) : la production répond aux critiques "malsaines" d'anciens participants
22/10 Enora Malagré : "C'est compliqué pour M6 d'assumer Guillaume Pley"
22/10 "Nouvelle Star" 2015 : Ce qui change
22/10 En direct à la télévision, il tombe à l'eau en faisant un selfie
22/10 NBA : Le championnat de basket acheté 24 milliards de dollars par les médias américains
22/10 TF1 a acquis le nouveau spin-off des "Experts"
22/10 Zaz : "J'ai beaucoup de mal avec les télé-crochets"
22/10 "Pas de préservatif, pas de sexe", la nouvelle campagne de sensibilisation de AIDES
22/10 France 2 dévoile son dispositif pour le 11 novembre
22/10 "Les Grosses Têtes" version Ruquier dès vendredi sur Paris Première
22/10 Pub : Ikea parodie "Shining" de Stanley Kubrick
22/10 Clip : Gwen Stefani sur fond vert pour "Baby Don't Lie"
22/10 Le maire d'Epinal effacé volontairement d'une photo publiée dans "L'Echo des Vosges"
22/10 Tous les programmes de la télé du 8 au 14 novembre 2014
22/10 Manuel Valls à la Une de la nouvelle formule de "L'Obs"
22/10 Arte consacre un cycle à Lars Von Trier
22/10 M6 : Guillaume Pley va co-animer "Samedi soir à emporter"
22/10 Audiences : "Mentalist" leader en nette baisse, scores corrects pour "Plus belle la vie" et "Les 30 ans du Top 50"

Ce soir que regardez vous ?

Rising Star

Je regarde 3

Ray Donovan

Je regarde 2

Profilage

Je regarde 1

Les adieux à la reine

Je regarde 1
Tout afficher