• Accueil »
  • Business
  • »
  • Rémy Pflimlin alerte sur les conséquences de la cure d'austérité de France Télévisions
15H19 Le 25/10/12 Business 36
Rémy Pflimlin alerte sur les conséquences de la cure d'austérité de France Télévisions

Rémy Pflimlin alerte sur les conséquences de la cure d'austérité de France Télévisions

Si le gouvernement confirme sa volonté de réduire significativement le budget alloué à France Télévisions, les conséquences seront multiples selon son PDG, notamment sur l'emploi et sur le volume des rediffusions.
Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin

Alors que France Télévisions (FTV) est actuellement confronté à une baisse de ses ressources, alors que les subventions étatiques et les recettes publicitaires sont en recul sur les prévisions, le PDG du groupe audiovisuel public a alerté mercredi des conséquences d'une nouvelle dégradation de la baisse des concours publics dans le budget de l'entreprise.

"Je vous dois cette vérité, a lancé Rémy Pflimlin devant des sénateurs : en 2013, l'ampleur et la brutalité de l'effort qui semble devoir être demandé à (France Télévisions) ne sera pas tenable sans dommages sur son équilibre économique ni sans révision en profondeur des objectifs essentiels que nous assignait" l'accord passé entre l'Etat et France Télévisions.

Conséquences sur l'emploi et le volume de rediffusions

Selon les projets du gouvernement, l'Etat devrait réduire le budget alloué à France Télévisions de 87 millions d'euros (-3,4%) en 2013. Toutes les autres entreprises audiovisuelles publiques sont touchées par cette cure d'austérité décidée par le pouvoir exécutif dans le contexte de crise économique que l'on connaît, mais dans des proportions bien moindres (-0,3% en moyenne). Ajouté aux recettes publicitaires en chute libre, Rémy Pflimlin s'attend à une baisse de budget total de 154 millions d'euros (-5,1%).

"Mon devoir est de vous en informer le plus solennellement : un tel volume d'économies, ce sont bien plus de rediffusions, c'est la question de notre place en régions et en outre-mer, ce sont moins d'investissements dans la création, ce sont des conséquences sévères sur l'emploi - à France Télévisions et dans les secteurs qui vivent des commandes de l'entreprise", a exposé Rémy Pflimlin.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial0
  • Incroyable !0
  • Prévisible0
  • Déprimant0
  • Rien à faire0


comments powered by Disqus
l'infoen continu
24/04 Pub : Pour Oüi FM, on "ne peut rien montrer du rock à la télé"
24/04 Une suite à "La Reine des neiges" ? Disney n'en a jamais parlé
24/04 Programme TV : "Je reste !" avec "Arthur et les Minimoys"
24/04 Européennes : Jean-Christophe Cambadélis veut plus de débats sur France Télévisions
24/04 Tipp-Ex recrute Pharrell Williams pour sa nouvelle campagne virale
24/04 TMC officialise l'arrêt de "Sans aucun doute"
24/04 Le magazine "Time" dévoile les 100 personnalités les plus influentes
24/04 "NCIS : Los Angeles" : la saison 5 dès ce soir sur M6
24/04 Coupe du monde 2014 : Estelle Denis et Denis Brogniart en après-match sur TF1
24/04 Quand Bernard Arnault s'énerve face à un journaliste qui l'interroge sur ses impôts
24/04 "Hero Corp" de retour pour une saison 4 sur France 4
24/04 Booba : "Tous les médias s'excitent comme des pucelles"
24/04 Meg Ryan rejoint "How I Met Your Dad"
24/04 "Catherine et Liliane" : La revue de presse de retour l'an prochain sur Canal+
24/04 France 2 : Petit à petit, Nagui remonte la pente de l'access
24/04 Gaspard Gantzer, nouveau conseiller en com' de François Hollande
24/04 "Pékin Express" 2014 : Denis critique le montage "express", "très très moyen" et "nian nian"
24/04 Box-office : "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?" plus fort que "Les Trois frères", "Babysitting" démarre bien
La newsletter quotidienne


Ce soir que regardez vous ?

Touche pas à mes jeux...

Je regarde 15

Candice Renoir

Je regarde 4

The Best, le meilleur...

Je regarde 3

Revolution

Je regarde 3
Tout afficher