• Accueil »
  • Business
  • »
  • Rémy Pflimlin alerte sur les conséquences de la cure d'austérité de France Télévisions
15H19 Le 25/10/12 Business 36
Rémy Pflimlin alerte sur les conséquences de la cure d'austérité de France Télévisions

Rémy Pflimlin alerte sur les conséquences de la cure d'austérité de France Télévisions

Si le gouvernement confirme sa volonté de réduire significativement le budget alloué à France Télévisions, les conséquences seront multiples selon son PDG, notamment sur l'emploi et sur le volume des rediffusions.
Rémy Pflimlin
Rémy Pflimlin

Alors que France Télévisions (FTV) est actuellement confronté à une baisse de ses ressources, alors que les subventions étatiques et les recettes publicitaires sont en recul sur les prévisions, le PDG du groupe audiovisuel public a alerté mercredi des conséquences d'une nouvelle dégradation de la baisse des concours publics dans le budget de l'entreprise.

"Je vous dois cette vérité, a lancé Rémy Pflimlin devant des sénateurs : en 2013, l'ampleur et la brutalité de l'effort qui semble devoir être demandé à (France Télévisions) ne sera pas tenable sans dommages sur son équilibre économique ni sans révision en profondeur des objectifs essentiels que nous assignait" l'accord passé entre l'Etat et France Télévisions.

Conséquences sur l'emploi et le volume de rediffusions

Selon les projets du gouvernement, l'Etat devrait réduire le budget alloué à France Télévisions de 87 millions d'euros (-3,4%) en 2013. Toutes les autres entreprises audiovisuelles publiques sont touchées par cette cure d'austérité décidée par le pouvoir exécutif dans le contexte de crise économique que l'on connaît, mais dans des proportions bien moindres (-0,3% en moyenne). Ajouté aux recettes publicitaires en chute libre, Rémy Pflimlin s'attend à une baisse de budget total de 154 millions d'euros (-5,1%).

"Mon devoir est de vous en informer le plus solennellement : un tel volume d'économies, ce sont bien plus de rediffusions, c'est la question de notre place en régions et en outre-mer, ce sont moins d'investissements dans la création, ce sont des conséquences sévères sur l'emploi - à France Télévisions et dans les secteurs qui vivent des commandes de l'entreprise", a exposé Rémy Pflimlin.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial0
  • Incroyable !0
  • Prévisible0
  • Déprimant0
  • Rien à faire0



comments powered by Disqus
l'infoen continu
11:00 Patrick Timsit critique l'émission d'Alessandra Sublet... dans "C à vous"
10:26 Audiences : Record pour "Touche pas à mon poste", "Face à la bande" remonte
09:56 Les deux journalistes français emprisonnés en Indonésie seront libérés lundi
09:28 "Rising Star" rend hommage à Gaël Lopes, mort samedi
09:15 Le groupe Canal+ va fermer trois chaînes thématiques
09:10 Audiences : "Profilage" leader en baisse, "Rising Star" remonte, W9, TMC et Enora Malagré en forme
23/10 "Rising Star" épisode 5 : "C'était une soirée un peu particulière..."
23/10 Prisma Média ("Télé Loisirs", "Femme actuelle", "Géo") va réduire ses coûts
23/10 Julie Gayet dans "Profilage" ce soir sur TF1
23/10 LCI : TF1 suspend son plan social
23/10 Ces émissions qui portent si mal leur nom
23/10 "Tous ensemble" : le père fait son mea culpa
23/10 Netflix va co-produire une série d'animation
23/10 France 5... sur la 5, merci !
23/10 42% des Français n'aiment pas Eric Zemmour
23/10 Bande-annonce : Iron Man, Hulk, Captain America et Thor de retour dans "Avengers : L'ère d'Ultron"
23/10 Etienne Mougeotte sur le sort de LCI : "J'ai ma part de responsabilité"
23/10 "Touche pas à mon poste" s'acharne sur Guillaume Pley : "Tout jeune et déjà mauvais"

Ce soir que regardez vous ?

Koh-Lanta

Je regarde 129

NCIS

Je regarde 38

La nuit des Chevaliers...

Je regarde 24

Ceux qui dansent sur...

Je regarde 13
Tout afficher