Sophie Ferjani ("D&CO") : "Je vais passer moins de temps à chanter ou à faire des délires"

Partager l'article
Vous lisez:
Sophie Ferjani ("D&CO") : "Je vais passer moins de temps à chanter ou à faire des délires"
Sophie Ferjani reprend les commandes de "D&co"
Sophie Ferjani reprend les commandes de "D&co" © Olivier/M6
L'animatrice prend aujourd'hui la relève de Valérie Damidot dans une nouvelle version de "D&CO".

Défi de taille pour Sophie Ferjani. Aujourd'hui à 18h45, la décoratrice prend la relève de Valérie Damidot dans "D&CO, une semaine pour tout changer" sur M6. L'acolyte de Stéphane Plaza dans "Maison à vendre" va devoir faire oublier celle qui incarnait l'émission depuis sa création et qui a préféré tourner la page pour intégrer l'équipe de NRJ 12. A l'occasion du premier numéro de ce nouveau "D&CO", Sophie Ferjani explique à puremedias.com ce qu'elle va apporter de nouveau à l'émission, évoque les émissions concurrentes et bien sûr l'ombre de celle qui l'a précédée.

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée face à la colère d'un auditeur de RMC
TV
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée...

Propos recueillis par Charles Decant.

Une marque comme "D&CO", ça se refuse ?
Bah non ! N'importe quoi ! (Rires) Plus sérieusement, je ne sais pas... Je me suis quand même posé la question. C'est un cadeau extraordinaire, après, il fallait savoir si je serais capable de l'assumer, si je n'allais pas me griller. Ca c'est vraiment la question que je me suis posée.

En quoi vous auriez pu vous griller ?
Que je ne sois pas à la hauteur, ou que l'émission ne change pas assez et que je sois ridicule dans les chaussons de Valérie ! Ca serait stupide. Il fallait que la chaîne et tout le monde me suive pour qu'on arrive à la changer suffisamment et pour que je puisse me l'approprier et qu'elle me ressemble. Si je n'avais pas réussi à être à l'aise, j'aurais sans doute fait un truc nul. Mais en fait, assez rapidement, je me suis dit que je ne savais pas jouer la comédie, que je ne savais pas mentir et que j'allais juste être moi-même. C'est ce qui s'est passé. J'ai fait mon métier naturellement, comme je le fais dans l'ombre, en voyant les clients, en parlant des matériaux, des travaux, etc, et ça s'est très bien passé.

"'D&CO', c'était Valérie, et Valérie, c'était 'D&CO'"

L'ombre de Valérie était la seule chose qui pouvait potentiellement vous faire peur...
Oui. C'était le problème. "D&CO", c'était Valérie, et Valérie, c'était "D&CO". Ca ne faisait plus qu'une entité, alors qu'à la base, on est là pour animer une émission qui a un contenu. Ce que je voulais, c'était secouer le flacon, redissocier l'huile du vinaigre, se demander ce qu'était vraiment le contenu, l'adopter, et le présenter à ma façon. Mais il fallait se demander ce qu'on allait garder, ce qu'était "D&CO" à la base pour revenir aux valeurs premières. Avec ma personnalité.

Et dans ces discussions, il n'y a pas un moment où on se dit que finalement, il vaut mieux repartir de zéro avec une nouvelle marque et un nouveau concept ?
C'est ce que je me suis demandé tout de suite. Quand on m'a appelé, j'ai pensé qu'il fallait tout changer. Mais l'écriture de cette émission est simple : je vais chez des gens qui n'arrivent pas à faire leurs travaux à cause des aléas de la vie. Ils ont un rêve, et nous on a les moyens de le réaliser. C'est simple comme rédaction. Après, toutes les émissions de déco se ressemblent un peu, on rajoute juste un enjeu plus social, ou plus écologique. Donc l'émission est simple, et il n'y avait pas besoin de la changer, il fallait juste la raconter avec ma personnalité. Je vais passer moins de temps à chanter ou à faire des délires, mais je passerai plus de temps à parler par exemple des matériaux, de leurs propriétés, comment on peut les poser chez soi... Si on veut arriver à comprendre et reproduire, il faut qu'on nous l'explique. Je suis peut-être plus dans la pédagogie et la transmission.

Vous disiez que c'est le métier tel que vous le faites aussi dans l'ombre. Vous avez encore le temps de le faire ?
Non, je n'ai plus trop le temps de le faire depuis deux-trois ans, il faut être réaliste ! Je le fais toujours dans "Maison à vendre", où je le fais pour de vrai et dans l'ombre aussi finalement, je fais les dossiers, les devis, etc...

"'Maison à vendre', c'est mon bébé, on n'y touche pas"

Justement, vous allez continuer "Maison à vendre" ?
Oui, absolument ! "Maison à vendre", c'est mon bébé, on n'y touche pas ! (Rires)

En termes de diffusion, l'émission a évolué l'an dernier avec une maison refaite sur cinq épisodes, donc en cinq semaines. Vous gardez le même rythme ?
Ce sera toujours la même chose, mais sur six semaines. Ca n'a pas changé. Ils ont peiné à faire ce découpage. Ce n'est pas facile de tourner pendant dix jours et de se dire qu'on va faire six émissions avec. Mais finalement, il se trouve que la gymnastique est très bonne parce que dans chaque épisode, il y a un début et une fin. Je ne suis pas obligée d'attendre six semaines pour voir la maison finie. On s'attelle dans chaque épisode à un espace, par exemple l'espace des enfants, au début d'un épisode on aura le début des travaux et ce sera terminé à la fin de l'émission. Il y a à chaque fois un contentement quand j'ai fini mon émission !

Outre votre patte que vous apportez, l'émission change-t-elle ?
L'émission ne change pas en soi : on arrive chez les gens, on comprend leur objectif, leurs problèmes, on prend le brief, leurs envies, la benne détermine toujours le budget des travaux. On discute des choix à faire, des matériaux, des partenaires qui nous aident ou non et à la fin, on leur rend les clés et ils découvrent la maison. Ce qui change, c'est la façon de présenter !

L'équipe reste la même ?
Absolument. Il n'y a que moi et une ou deux personnes qui ne sont plus dans l'aventure, mais l'équipe de base - l'architecte, le décorateur et le chef de chantier - sont toujours les mêmes.

Vous avez déjà tourné combien d'émissions ?
Pour l'instant, on a refait une maison, donc ça sera découpé en six épisodes.

"Ma vieille, ça passe ou ça casse !"

Et comment ça s'est passé ?
Super bien ! C'était un peu ma crainte, je me suis dit "Ma vieille, ça passe ou ça casse !" Mais les gens savent ce qu'ils font, il y a une énorme équipe derrière. C'est là qu'on se rend compte que "D&CO", ce n'est pas que Valérie. Il y a une équipe qui fabrique du contenu, à moi d'être à la hauteur de ce travail, et de mettre ma personnalité et ma patte en respectant ce travail. Dès lors qu'il y a une grosse équipe comme ça, ça ne peut que bien se passer. Ils auraient pu se dire "Oui, mais on avait l'habitude de Valérie". Mais ce sont des gens, comme dans tous les métiers, quand le boss change, au début on est un peu sur la défensive, on observe, et si la personne en face de vous n'est pas conne, ça se passe bien ! Et ça a été le cas.

Donc tout le monde trouve que vous n'êtes pas conne !
Oui, j'ai l'impression ! (Rires)

Vous n'avez pas été bizutée ?
Non, parce qu'ils ont les jetons, je suis l'animatrice ! Mais comme ils ont vu que j'étais simple et cool, ils vont peut-être me le faire au prochain ! (Rires)

Vous avez déjà prévu des déclinaisons en prime, abandonnées l'année dernière ?
Pour l'instant, on n'en parle pas, parce qu'ils sont restés sur un découpage en plusieurs épisodes. Je pense que M6 n'avait pas spécialement anticipé que Valérie s'en aille, et qu'ils avaient programmé tant d'émissions dans l'année pour remplir des cases. Donc il faut les produire ces émissions, pour remplir ces cases. Après, si ça marche bien et que le public a envie, pourquoi pas ? Ce n'est pas du tout impossible !

"J'ai refusé de passer le casting de l'émission déco de France 2"

Il y a encore des choses nouvelles à dire en déco à la télé ?
Mais bien sûr ! En Angleterre, il y a des chaînes où ils ne diffusent que ça ! En France, on a trois pauvres émissions ! Le rose, on peut en parler pendant trente heures, de trente façons différentes !

Valérie Damidot aura aussi son émission de déco sur NRJ 12 à la rentrée, vous avez refusé l'émission déco de France 2...
... Je n'ai pas refusé ! Ils m'ont appelée il y a quelques mois voire années quand ils écrivaient cette émission pour que je passe le casting. J'ai refusé de me rendre au casting. Je n'ai même pas essayé.

Pour vous, c'est M6 ou rien ?
Oui ! Et ça a payé ! (Rires)

Vous allez jeter un oeil à ce qui va se faire à la rentrée ?
Bien sûr ! Il ne faut pas être con, il faut voir ce qu'il y a d'autre à l'antenne. Et en dehors de mon rôle d'animatrice, je reste une architecte d'intérieur, je me rends à tous les salons, je vais voir des magasins, donc c'est pareil à la télé !

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Oce2000

Dommage, je regrette Valérie Damidot, avec elle c’était pas comme ça, là sa stagne. En plus l’émission découper maintenant en SIX, faut pas déconner.
D&CO va avoir une grosse perte d'audience je pence. M6 n'aurait jamais dut changer, D&CO sans Valerie c'est plus D&CO.



Pierre Roberto

Et nous voilà encore avec une minorité visible



rabatjoie-tv

6 semaines pour voir UN épisode : SANS Moi ! Non mais faut arrêter de se foutre de nous !
On doit déjà attendre 15 plombes entre 2 saisons de série, si en plus faut 6 semaines pour voir ce qu'avant on nous montrait en 1 soir.

Pis la Sophie je l'aimais bien, mais çà c'était AVANT. COmment elle te dénigre Valérie Damidot que D&CO c'était trop Valérie. Mais elle croit quoi elle ?? Quand un programme marche quelqu'il soit, que c'est grâce à l'animateur/présentateur c'est justement parce que le téléspectateur a aimé la touche et ce qu'était D&CO.

Donc je ne lui souhaite surtout pas la réussite avec D&Co à elle puisque faut surtout pas qu'on pense que D&CO = Valérie ben D&CO faut surtout pas que ce soit = Sophie, faut qu'on voit çà de loin.

Ah et j'oubliais, le découpage de l'émission en 6 épisodes c'est clairement de l'enfumage de la chaîne. Ca veut tout simplement dire : moins de 9 tournages par an. Ben oui 52 semaines divisé par 6. Sachant qu'en plus l'été ce sera tout en rediffusion donc on imagine qu'au final ils veulent dépenser moins (en tournage) mais gagner plus avec la pub. En gros ils vont se contenter de 5 voire 6 tournages sur une année et voilà



dj

ben moi je regardais le dimanche . Le samedi suis pas là!



The Tenth Doctor

Pas évident de sortir de l'ombre de Valérie Damidot, surtout quand on voit sa surface...

Pardon, pardon, pardon.



RobAndCo

Elle est sympathique tout de même. Dans Maison à Vendre elle est efficace. A voir en lead sur sa propre émission.
Par contre ce découpage de l'émission est AFFREUX. 5 c'était déjà impossible mais alors là 6 c'est la mort du programme. Pourquoi ne pas revenir à la formule d'origine de D&CO avec une famille et 2 ou 3 pièces refaites par semaine ? La réponse : M6 a vraiment des oursins dans les poches.



Lefauconnier Mathis

les gros mots mdr



Plouf

J'aime pas du tout le découpage en plusieurs épisodes pour une maison, c'est trop lent, et ce qui intéresse le public, c'est pas un épisode pour s'apitoyer sur les cas soc' du jour et un autre où on ne les voit que chialer sur leur nouvelle barraque enfin terminé et plus insalubre et qu'en tant que téléspectateur, on a oubliée car vue un mois plus tôt.

Mais aimant bien Ferjani dans Maison à vendre, je vais jeter un oeil, mais pas plus, j'ai autre chose à faire à ce créneau, donc un oeil sur le replay mais pas plus.



dfv93

En tout cas, bonne chance à elle car elle a un sacré défi à relever. Passer après Damidot, qui a tant incarné le programme, sera difficile.



Maxime-9

Etonnant de re-déplacer l'émission dans la case d'access du samedi, ça avait été tenté avec Damidot il y a deux-trois ans et ça avait fait un flop (6-7% de mémoire).

En plus ça marchait pas mal le dimanche après-midi...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Tous les voeux sont permis" : Eric Antoine fête Noël sur M6 le 26 décembre
Programme TV
"Tous les voeux sont permis" : Eric Antoine fête Noël sur M6 le 26 décembre
L'année médias 2018 vue par... Pascale de La Tour du Pin
Année médias
L'année médias 2018 vue par... Pascale de La Tour du Pin
C8 : Catherine Laborde fait un retour surprise à la météo
TV
C8 : Catherine Laborde fait un retour surprise à la météo
Article 13 : Accusé d'une "campagne de désinformation", Youtube se défend
Internet
Article 13 : Accusé d'une "campagne de désinformation", Youtube se défend
Audiences : BFMTV deuxième chaîne de France, nouveaux records historiques pour CNews, LCI et franceinfo
Audiences
Audiences : BFMTV deuxième chaîne de France, nouveaux records historiques pour...
"Acte IV" des Gilets jaunes : Plusieurs journalistes blessés à Paris
Presse
"Acte IV" des Gilets jaunes : Plusieurs journalistes blessés à Paris
Vidéos Puremedias