Twitter parvient (enfin) à gagner de l'argent

Partager l'article
Vous lisez:
Twitter parvient (enfin) à gagner de l'argent
Twitter
Twitter © DR
Le réseau social parvient pour la première fois depuis sa création à s'afficher bénéficiaire sur un trimestre.

Enfin la fin du marasme pour Twitter ? Ce jeudi, le réseau social dirigé par Jack Dorsey annonce avoir dégagé un bénéfice net de 91 millions de dollars au quatrième trimestre 2017, un chiffre au-delà des prévisions de Wall Street. C'est la toute première fois, depuis son introduction en bourse en 2013 que le réseau social à l'oisillon bleu parvient à gagner de l'argent sur un trimestre. Toutefois, sur l'ensemble de l'exercice 2017, la société est restée déficitaire, plombée par une perte nette de 108 millions de dollars.

À lire aussi
Europe 1 : Julie remplacée par Céline Da Costa dans la matinale de Nikos Aliagas
Radio
Europe 1 : Julie remplacée par Céline Da Costa dans la matinale de Nikos Aliagas
Véronique Genest flingue TF1 : "Je ressens juste du mépris pour ces gens-là"
TV
Véronique Genest flingue TF1 : "Je ressens juste du mépris pour ces gens-là"
Audiences : Le sport leader sur France 2, énorme flop pour "Chéri, épouse moi maintenant" (TF1)
Audiences
Audiences : Le sport leader sur France 2, énorme flop pour "Chéri, épouse moi...

Pertes sérieusement limitées en 2017

L'embellie est pourtant incontestable sur un an, Twitter ayant sérieusement limité la casse cette année. En 2016, le réseau social perdait encore 457 millions de dollars. Sur l'ensemble de l'année 2017, le chiffre d'affaires de Twitter a atteint 732 millions de dollars, en hausse de 2% sur un an. Les revenus publicitaires, en très légère hausse, croissent de 1% pour atteindre 644 millions de dollars. Dans un communiqué, Jack Dorsey s'est réjouit en constatant que Twitter avait atteint "(son) objectif de rentabilité" grâce à "une fin d'année solide".

Cette soudaine percée peut surprendre, Twitter étant englué dans des difficultés financières chroniques depuis son lancement en 2006. Surtout, le réseau social n'enregistre toujours pas de progression significative de son socle d'utilisateurs, qui stagne toujours à 330 millions d'actifs mensuels, stable par rapport au troisième trimestre - mais en hausse de 4% sur un an -. Comparé à ce dernier, Twitter perd d'ailleurs 1 million d'utilisateurs actifs sur le territoire américain, source de la majorité de ses revenus.

Embellie confirmée en 2018 ?

Ce résultat positif tombe alors que Jack Dorsey a engagé le réseau social dans une nouvelle stratégie globale, impliquant le développement des contenus vidéos et un changement de paradigme notable autour du nombre de caractères. Par ailleurs, certains analystes estiment que le changement d'algorithme récent du mastodonte Facebook, qui réduit la place des publications de médias, pourrait profiter à Twitter. Quoi qu'il en soit, les investisseurs ont accueilli avec enthousiasme les résultats financiers du réseau social puisque le titre s'envolait de plus de 20% dans les premiers échanges à Wall Street.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Backpacker

Je me demande bien comment Twitter réussit à acquérir la moindre rentabilité. A moins que quelque chose m'ait échappé, seuls les tweets sponsorisés et donc de la pub détournée que l'on peut facilement bloquer, permettent à Twitter de gagner de l'argent. A part cela, je ne vois pas...



Hyace

Ou Nana Mouskouri



Hyace



jeuneetcon

Mince, on est pas près de voir disparaître cette immonde bouse...



tikeum75

Le modèle économique ne tient toujours pas la route et ce n'est pas parce que la société a dégagé pour la première fois en une décade un bénéfice sur un trimestre que tout va bien :)



Regina Phalange

Comme l'amiante et les canalisations en plombs...



FPth

Encore un effort et Twitter trouvera le moyen de s'auto-supprimer.



Marcel Bouchu

Medium, c'est pas mal, j'ai découvert à l'occasion de la panne d'Arrêt sur Images et c'est bien plus lisible que des tweets. C'est presque étonnant que ça n'aie pas plus décollé que ça.



Furious Angel

Des "tweets sponsorisés" apparaissent dans le fil. C'est le même principe que Facebook.

Mais là où Facebook peut facilement mettre des pubs "autour" du contenu (même si en mettent aussi au milieu du contenu), le principe de Twitter d'être un fil chronologique a rendu la pub un peu "violente" au milieu et mal acceptée.

Le fait que Twitter s'éloigne un peu du modèle chronologique (si on se connecte on a une sélection de tweets plutôt que les derniers publiés) permet d'ajouter plus facilement de la pub.



Furious Angel

C'est "déroulable" donc ça prend pas une place de fou.

Mais justement y'a eu l'exemple avec Valentin Socha, qui a fait d'excellentes Tweetstorm sur des questions de design, dont le nouvel habillage de France 2. Je me disais que ça pourrait faire un article de blog et c'est aussi sur la plateforme de blog Medium maintenant.

Mais sur Twitter parfois c'est dur de développer un truc en 260 signes... En trois ou quatre tweets on peut tout dire. C'est sur que si ça atteint la dizaine, on s'est peut-être trompé de plateforme ^^



Marcel Bouchu

Avec de la pub entre les tweets. Et sans doute certains partenariats.



Bénichou

J'aimerais bien savoir comment Tweeter gagne du blé ?
Mystère.



Bénichou

Dorothée ?



Bénichou

Poésie quand tu nous tiens...



Marcel Bouchu

Tu trouves ça bien 15 messages qui tombent d'un coup ? Autant ouvrir un blog quand on en a autant à dire, non ?



Furious Angel

Twitter peut jouer une place importante, surtout pour l'accès à l'info. C'est l'un des meilleurs moyens de suivre les médias et les journalistes.

Le gros problème, c'est que ça a été éternellement un réseau social compliqué à utilisé, et que les changements faits pour le simplifier déçoivent ceux qui sont là depuis longtemps... Les sélections de tweets dans le désordre, c'est chiant.

Par contre y'a aussi de bonnes décisions comme les tweets plus longs ou les Tweetstorms automatiques



Marcel Bouchu

Magnifique chanson de Charles Aznavour.



Hyace

"L'amour est comme l'oiseau de Tweeter, on est bleu de lui seulement pour 48h. D'abord on s'affilie ensuite on se follow on en devient fêlé et on fini solo..."



Marcel Bouchu

Donald Trump va se vanter d'avoir aussi redressé Twitter !



Deal With It

Le business model de Twitter est très critiquable. Ce n'est pas une machine à cash et les investisseurs l'ont bien compris. Aucune perspective de rentabilité à moyen terme. L'oiseau bleu tombera de son nid et Facebook récupérera les plumes.



SP Spontex En Marche

Très bonne idée de depart.



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Saison 2018-2019 : Quelles sont les dates de retour de vos séries américaines préférées ?
Séries
Saison 2018-2019 : Quelles sont les dates de retour de vos séries américaines...
France Télévisions relooke ses bulletins météo, TF1 modernise les siens
TV
France Télévisions relooke ses bulletins météo, TF1 modernise les siens
"Les Enquêtes de Murdoch" : La saison 11 arrive ce soir sur France 3
Séries
"Les Enquêtes de Murdoch" : La saison 11 arrive ce soir sur France 3
"On va jouer dans la darka" : Cyril Hanouna se lance dans le football
TV
"On va jouer dans la darka" : Cyril Hanouna se lance dans le football
Audiences samedi : Audrey Crespo-Mara large leader de l'info, Nagui leader de l'access
Audiences
Audiences samedi : Audrey Crespo-Mara large leader de l'info, Nagui leader de...
Audiences : "Mongeville" leader devant "Fort Boyard", "The Wall" très faible sur TF1
Audiences
Audiences : "Mongeville" leader devant "Fort Boyard", "The Wall" très faible sur TF1