Une vingtaine de rédactions alarment "des signaux préoccupants" du gouvernement

Partager l'article
Vous lisez:
Une vingtaine de rédactions alarment "des signaux préoccupants" du gouvernement
Emmanuel Macron, président de la République.
Emmanuel Macron, président de la République. © Abaca
Les Sociétés de journalistes pointent du doigt dans une tribune différents incidents entre la presse et le gouvernement.

Plus d'une vingtaine de rédactions ont signé une tribune ce mardi dans laquelle elles alertent de "signaux extrêmement préoccupants" envoyés par le gouvernement, concernant la liberté de la presse. Les signataires de ce texte sont les sociétés de journalistes de l'AFP, d'"Alternatives économiques", de BFMTV, des "Echos", d'Europe 1, de "L'Express", de France 2, de la rédaction nationale de France 3, de "Libération", des JT de M6, de Mediapart, du "Monde", de "L'Obs", du "Point", de Premières Lignes Télévision, de Radio France, de RFI, de RMC, de RTL, de "Télérama", de "La Vie" et des rédactions de Dream Way Production et LaTeleLibre.

À lire aussi
"C'est faux !!!" : Marlène Schiappa s'en prend au JT de franceinfo en direct sur... franceinfo
TV
"C'est faux !!!" : Marlène Schiappa s'en prend au JT de franceinfo en direct...
Yves Calvi s'emporte contre une membre de La France Insoumise dans "L'info du vrai"
TV
Yves Calvi s'emporte contre une membre de La France Insoumise dans "L'info du vrai"
"J'ai usé d'un cynisme un peu facile" : Léa Salamé présente ses excuses au réalisateur Cyril Dion
Radio
"J'ai usé d'un cynisme un peu facile" : Léa Salamé présente ses excuses au...

"Extrêmement préoccupants"

Dans cette tribune baptisée "Le nouvel exécutif a-t-il un problème avec la liberté de la presse ?", les journalistes relatent tout d'abord la volonté, le 18 mai dernier, de sélectionner les journalistes chargés de couvrir les déplacements du président Emmanuel Macron. L'Elysée avait alors répondu qu'il n'était "pas question d'imposer des choix aux rédactions". "Or, la semaine dernière, ce sont cette fois deux ministres qui ont envoyé des signaux extrêmement préoccupants, quant à la manière dont ils conçoivent l'indépendance des médias et la protection des sources, ou plutôt leurs limites", poursuit le texte.

La publication des Sociétés de journalistes dénonce la plainte de la ministre du Travail Muriel Pénicaud pour "vol, violation du secret professionnel et recel", après la publication, deux jours auparavant dans "Libération" de documents listant les pistes étudiées pour réformer le Code du travail. De plus, ils pointent du doigt les pressions exercées par le ministre de la Justice François Bayrou sur Radio France, après une enquête sur des soupçons d'emplois fictifs au MoDem, ainsi qu'une plainte prononcée par En Marche contre "La Lettre A" pour un article s'appuyant sur des éléments des "MacronLeaks".

"Le nouvel exécutif fait le choix de la tentative de pression"

"Face à la liberté d'informer, le nouvel exécutif fait le choix de la tentative de pression, de la répression judiciaire et du procès d'intention. 'Continuez à nous irriter, car elle est là, la liberté', lançait le même Richard Ferrand le 3 mai à la Maison des journalistes à Paris, lors de la Journée mondiale de la liberté de la presse", raconte la tribune, ajoutant : "Nous continuerons, à n'en pas douter. Parce qu'informer le public est un devoir autant qu'un droit, et parce qu'une presse libre et indépendante est essentielle à la démocratie."

Emmanuel Macron
Emmanuel Macron
Emmanuel Macron de retour sur BFMTV vendredi
Les hebdos français ont consacré 39 unes positives à Emmanuel Macron depuis son élection
"Society" blacklisté pour avoir refusé une réécriture par l'Elysée d'une interview de Macron
Plusieurs rédactions alertent Emmanuel Macron sur sa loi sur le secret des affaires
Voir toute l'actualité sur Emmanuel Macron
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Valmont Luc

Faites grève, ça nous fera des vacances!



Vor Ace

Presse libre et indépendante oui mais pas avec les pouvoirs qu'elle se donne depuis quelques temps.



SDW

Le général à dit les français sont des veaux et bien en voila une belle démonstration avec les présidentielles et les législatives.
Mais il faut voir l'abstention des prez et des législatives pour s'appercevoir que le bébé président n'a pas tant d'admirateurs(rices) que ça ...



Francis

Elle fait """n'importe quoi""" parce que les gens sont avides et friands de ce genre de choses et l'état fait ce qu'il faut pour, en loucedé...



Francis

On n'en a pas eu l'impression, visiblement...



Francis

Devront nous attendre la fin d'un quinquennat qui se verra de plus en plus lourd, à l'image de Hollande où la majorité populaire voulait le dégager mais protégé bec et ongle par la minorité boboisée, pour mettre fin à ce néo national socialisme?

Moi je n'attendrai pas que les pleutres se taisent et laissent les vaillant sortir les fourches! C'est soit byby la France, soit rejoindre les rangs desdits vaillants pour botter le cul de la plèvre!



Francis

Le mouton n'a pas encore été tondu. Il est si mignon qu'on en fondrait...



Francis

Et, ce n'est que maintenant qu'ils s'en inquiètent???
Vous êtes forts les journaleux!
Vous avez tant "chié" dans les bottes de certains français qui, eux, avaient pourtant prévenu de la venue d'un diktat totalitarisme avec l'arrivée (prévue et préparée) de la nouvelle gauche au pouvoir! Le nouveau national socialisme en marche commence déjà à faire ses premiers dégâts si l'on ne compte pas les dégâts déjà occasionnés par les attentats issus du jihadisme de musulmans radicaux en France qui profitent aisément de cette fenêtre ouverte sur cour qu'Hollande leur a (volontairement) laissé.
Seul bémol, les autres gens, dont la sphère de la presse, ne veulent pas ouvrir les yeux et les oreilles par déni...
Et ce n'est que le début, vous pouvez en être sûr! La Stasi ou le KGB de l'époque n'auraient pas fait mieux en matière d'endormissement et d’avilissement du peuple.



Stephane Tenente

Qu'ils assument leurs actes! Ils ont tout fait pour le faire élire, qu'ils cessent de pleurer! Ils ont continué pour les législatives, il est maintenant trop tard pour avoir des remords!



Maryse Smith

Ayez au moins la décence de ne pas vous plaindre vous les médias qui avez tout fait pour que Macron soit élu !!! vous l'avez voulu !! vous avez cirez ses pompes et lèché ses bottes durant toute la campagne Présidentielle !!! alors maintenant cessez de vous plaindre et démmerdez-vous !!!



Antoinette Cobras

vivement 2019 ! en attendant 2022



Antoinette Cobras

un dictateur est un dictateur....il DOIT tout contrôler, tout maîtriser et avoir tout le monde à sa botte. Heil Hitler



moka

comme c'est mignon...
Complètement sans rapport mais, je me demande quel angle vous proposeriez concernant la blague sur les kwassa-kwassa....



George Dodd

Pendant toute la campagne électorale la majorité des journalistes ont contrevenu à la déontologie de leur profession. Ils faisaient un choix partisan selon les personnes auxquelles ils s'adressaient. Les unes étaient confrontées à un ton agressif, des arguments virulents, partisans. Les autres passaient le dialogue dans le plus grand confort. Alors tous ceux qui se donnent maintenant la bonne conscience en pointant le doigt sur les dérives du gouvernement à l'égard de la liberté d'expression.



indignée

Vouloir empêcher les roquets du PAF de traquer les politiques ou autres, n'importe où, n'importe comment et à n'importe quel moment est plutôt sain. La liberté de la presse ce n'est pas presser ou mettre en demeure les "homo politicus" de répondre aux questions au vol de journalistes qui se comportent en voyeurs harceleurs plutôt qu'en informateurs sérieux. La défense professionnelle des journalistes doit-elle aller jusqu'à couvrir les voyous sans scrupules, les paparazzi vénaux à l'affût de voyeurisme ?



Michel Frindel

Je retire le qualificatif.



Michel Frindel

Ok et bravo pour la précision



Luc Nemeth

on se demande bien où vous avez vu des petites phrases "sorties de leur contexte", sic. Car enfin on peut reprocher bien des choses à ce personnage, sauf de cacher son jeu



Sheka

Faux. 37 820 pour être précis.



Roger Vaffier

Y CROIENT



Roger Vaffier

I N



Roger Vaffier

QU



Roger Vaffier

CEUX



Roger Vaffier

PAR



Roger Vaffier

MALGRE CELA LES FLICS OU MEDECINS SONT REGULIEREMENT APPELES PAR CEUX QUI N Y CROIENT PAS



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Koh-Lanta : Le combat des héros", épisode 11 : Le résumé de la finale en direct
TV
"Koh-Lanta : Le combat des héros", épisode 11 : Le résumé de la finale en direct
"Three Girls" : La mini-série britannique choc arrive le 14 juin sur Arte
Séries
"Three Girls" : La mini-série britannique choc arrive le 14 juin sur Arte
"Le temps des égarés" : Claudia Tagbo dans la nouvelle fiction d'Arte ce soir
TV
"Le temps des égarés" : Claudia Tagbo dans la nouvelle fiction d'Arte ce soir
"Le divan" de Marc-Olivier Fogiel revient en prime time avec Laurent Gerra ce soir sur France 3
TV
"Le divan" de Marc-Olivier Fogiel revient en prime time avec Laurent Gerra ce soir...
"TPMP" : Le rapporteur public du Conseil d'Etat propose l'annulation de 2 des 3 sanctions de C8 !
TV
"TPMP" : Le rapporteur public du Conseil d'Etat propose l'annulation de 2 des 3...
Denis Brogniart ("Koh-Lanta") : "Les réseaux sociaux ont gangrené les relations entre les candidats"
Interview
Denis Brogniart ("Koh-Lanta") : "Les réseaux sociaux ont gangrené les relations...
Ce soir que regardez-vous ?
161
Votes
Candice Renoir
Je regarde
159
Votes
Koh-Lanta, le combat...
Je regarde
37
Votes
Le temps des égarés
Je regarde
29
Votes
L'OM, champion...
Je regarde
17
Votes
MacGyver
Je regarde
7
Votes
4
Votes
La maison France 5
Je regarde
3
Votes
Plus belle la vie
Je regarde
3
Votes
Pawn Stars, les rois...
Je regarde
2
Votes
Mentalist
Je regarde
2
Votes
Super Nanny
Je regarde
2
Votes
La petite lady
Je regarde
2
Votes
Les contes de Grimm
Je regarde
1
Votes
Enquête d'action
Je regarde
1
Votes
Julie Lescaut
Je regarde