• Accueil »
  • News
  • »
  • Valérie Trierweiler : "Le tweet était une erreur que je regrette"
09H15 Le 03/10/12 News 21
Valérie Trierweiler : "Le tweet était une erreur que je regrette"

Valérie Trierweiler : "Le tweet était une erreur que je regrette"

Dans un entretien, Valérie Trierweiler revient sur son tweet de soutien à Olivier Falorni. Un petit message qu'elle "regrette" désormais.
Valérie Trierweiler revient sur son tweet de soutien à Olivier Falorni
Valérie Trierweiler revient sur son tweet de soutien à Olivier Falorni

Retour en juin dernier. Alors que les élections législatives battent leur plein, les médias observent le duel entre deux socialistes dans la quatrième circonscription de Charente-Maritime. Ségolène Royal y affrontait Olivier Falorni, candidat qui n'avait pas voulu se retirer malgré les demandes formulées par le Parti socialiste. A l'aube du deuxième tour, une voix est sortie de l'ombre grâce à un tweet : celle de Valérie Trierweiler.

"Courage à Olivier Falorni"

La compagne de François Hollande avait en effet apporté son soutien au concurrent de Ségolène Royal, l'ancienne compagne de l'actuel Président de la République. "Courage à Olivier Falorni qui n'a pas démérité, qui se bat aux côtés des Rochelais depuis tant d'années dans un engagement désintéressé" écrivait Valérie Trierweiler avant d'être retweetée par plusieurs milliers d'utilisateurs du réseau social.

Depuis, l'affaire a connu un grand retentissement dans les différents médias et milieux politiques et Valérie Trierweiler a décidé de supprimer l'intégralité de ses messages sur Twitter. Pour la première fois depuis l'élection de François Hollande, la Première Dame accorde un entretien à Ouest-France ce matin. En plus d'annoncer renoncer à une émission sur D8, Valérie Trierweiler revient sur l'affaire du tweet.

"Cela ne se reproduira pas"

"C'était une erreur que je regrette. J'ai été maladroite puisque cela a été mal interprété. Je n'avais pas encore réalisé que je n'étais plus seulement une simple citoyenne" explique-t-elle, tout en assurant que "cela ne se reproduira pas". "Quant à ce que, François et moi, nous nous sommes dit, cela relève 'des affaires privées' et restera donc privé !" ajoute la Première Dame. Néanmoins, le traitement de ce message a été "disproportionné" selon Valérie Trierweiler. "Certains journalistes reconnaissent aujourd'hui en avoir beaucoup trop fait" confie celle qui continue de travailler à "Paris-Match".


Qu'en pensez vous ?
  • Génial1
  • Incroyable !0
  • Prévisible1
  • Déprimant1
  • Rien à faire0



comments powered by Disqus
l'infoen continu
16/04 Hollande "lâche" ? Catherine Deneuve répond aux attaques de Sophie Marceau
16/04 "Magic Mike 2" a une date de sortie
16/04 Premières séances : "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?" bat "Babysitting", "Need for Speed" cale
16/04 Programme TV : "Les Experts" sont "Sans aucun doute" dans "Pékin Express"
16/04 "Avatar" : James Cameron terminera "dans 6 semaines" le scénario de la trilogie
16/04 "24 Heures Chrono" : Diffusion simultanée sur Canal+ et FOX !
16/04 "Dawson" : il n'y aura jamais de film !
16/04 France 2 arrête "La smala s'en mêle" avec Michèle Bernier
16/04 Festival de Télévision de Monte Carlo 2014 : tous les nommés
16/04 Cauet se paye Fun Radio, Skyrock et Virgin Radio sur les audiences radio
16/04 Aymeric Caron boycotté par Europe 1
16/04 "Game of Thrones" bat encore un record historique de piratages
16/04 Stéphane Rotenberg ("Pékin Express") : "Ce programme est un vrai luxe pour une chaîne"
16/04 Info puremedias.com TF1 a acquis la série "Chicago PD"
16/04 Enora Malagré ironise sur son interview de Pharrell Williams
16/04 Patrick Cohen moque la communication de RTL sur les audiences radio
16/04 "Fast & Furious 7" : Les frères de Paul Walker vont aider à terminer le film
16/04 Enora Malagré évoque ses audiences : "J'ai beaucoup pleuré"
La newsletter quotidienne


Ce soir que regardez vous ?

Alice Nevers, le juge...

Je regarde 13

Perception

Je regarde 8

Sherlock

Je regarde 6

Bad Teacher

Je regarde 5
Tout afficher