Valérie Trierweiler obtient la condamnation de Public, Voici et Closer

Partager l'article
Vous lisez:
Valérie Trierweiler obtient la condamnation de Public, Voici et Closer
Public et Voici ont été condamnés suite à la publication de photos de Valérie Trierweiler en vacances
Public et Voici ont été condamnés suite à la publication de photos de Valérie Trierweiler en vacances
Après VSD, c'est au tour de Public, Voici et Closer d'être condamnés à la suite de la publication de photos de Valérie Trierweiler et François Hollande en vacances cet été.

Pas de photos volées de Valérie Trierweiler à la plage ! La première dame avait prévenu et a obtenu gain de cause. Suite à la publication de clichés où elle apparaissait en maillot de bain cet été, Valérie Trierweiler a attaqué plusieurs magazines en justice. VSD avait été le premier à être condamné à verser 2.000 euros à la compagne de François Hollande, somme qu'elle a reversé à la Maison des journalistes.

À lire aussi
David Pujadas écarté du "20 Heures" : Delphine Ernotte s'explique devant la rédaction
Mercato
David Pujadas écarté du "20 Heures" : Delphine Ernotte s'explique devant la...
Marine Le Pen à David Pujadas : "Vous ne pensez qu'à lécher le cul du pouvoir"
Politique
Marine Le Pen à David Pujadas : "Vous ne pensez qu'à lécher le cul du pouvoir"
Une quinzaine de rédactions signent une lettre ouverte à Emmanuel Macron
Presse
Une quinzaine de rédactions signent une lettre ouverte à Emmanuel Macron

Forte de cette première victoire, Valérie Trierweiler avait ensuite décidé de poursuivre Public, Voici et Closer. Ce dernier avait d'ailleurs répondu dans un article publié sur son site internet où il dénonçait le manque de sécurité lors de la prise de ces photos. Aujourd'hui, la justice a une fois de plus donné raison à Valérie Trierweiler en condamnant les trois hebdomadaires, annonce l'AFP.

Discrétion

Ainsi, Voici et Closer ont été condamnés à verser chacun 1.500 euros à la première dame alors que celle-ci réclamait 25.000 euros au premier et 24.000 euros au second. De son côté, Public écope de 1.000 euros de dommages et intérêts quand Valérie Trierweiler réclamait pas moins de 20.000 euros. Le tribunal souligne que la compagne de François Hollande "n'a pas toujours fait preuve de discrétion sur sa vie privée, notamment quant à l'exposition publique de ses sentiments (photographies de baisers en public par exemple), attisant la curiosité du public".

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"Bienvenue à Nimbao" débarque sur M6 le 14 juin
Programme TV
"Bienvenue à Nimbao" débarque sur M6 le 14 juin
Canulars de Cyril Hanouna : Ouverture d'une enquête pour "appels malveillants et usurpation d'identité"
Canulars de Cyril Hanouna : Ouverture d'une enquête pour "appels malveillants et...
Christophe Dechavanne part "À l'état sauvage" le 12 juin sur M6
Programme TV
Christophe Dechavanne part "À l'état sauvage" le 12 juin sur M6
"Juste un regard" : TF1 lance sa nouvelle mini-série avec Virginie Ledoyen le 15 juin
Programme TV
"Juste un regard" : TF1 lance sa nouvelle mini-série avec Virginie Ledoyen le 15...
France Télévisions : La motion de défiance contre Delphine Ernotte abandonnée
TV
France Télévisions : La motion de défiance contre Delphine Ernotte abandonnée
Comme SFR, Bouygues Telecom va offrir de la presse à ses abonnés
Business
Comme SFR, Bouygues Telecom va offrir de la presse à ses abonnés
Ce soir que regardez-vous ?
67
Votes
60
Votes
La promesse du feu
Je regarde
16
Votes
The Island : les...
Je regarde
16
Votes
Braquage à l'italienne
Je regarde
9
Votes
Men in Black III
Je regarde
7
Votes
Une saison au zoo
Je regarde
6
Votes
Discount
Je regarde
5
Votes
Le bureau des légendes
Je regarde
5
Votes
True Lies : le caméléon
Je regarde
2
Votes
Léviathan
Je regarde
1
Votes
Femmes au bord de la...
Je regarde
1
Votes
Appels d'urgence
Je regarde
1
Votes
1
Votes
American Pickers,...
Je regarde
1
Votes
L'instit
Je regarde