Virginie Guilhaume : "Nouvelle Star doit subir un lifting"

Partager l'article
Vous lisez:
Virginie Guilhaume : "Nouvelle Star doit subir un lifting"
Virginie Guilhaume
Virginie Guilhaume © Adé ADJOU/M6
L'animatrice fait le bilan de la saison sur M6 : elle répond aux polémiques et annonce ce qu'il faudrait changer dans le programme.

Ce soir, on saura qui de Luce ou François est la huitième « Nouvelle Star » de M6. Une saison marquée par des candidats plus talentueux que l'an passé et une compétition pleine de surprises... Arbitre du spectacle, entre le jury et les candidats, Virginie Guilhaume a elle aussi réussi sa saison en imposant son style et en trouvant sa place dans le programme. Pour Ozap, l'animatrice a accepté d'être notre rédactrice en chef exceptionnelle et elle fait le bilan de cette deuxième année aux commandes du télé-crochet. L'occasion d'évoquer les polémiques mais aussi l'avenir de l'émission. Un entretien réalisé avant que Virginie Guilhaume n'officialise sa grossesse dans la presse.

Ozap : Comment définir cette huitième saison de Nouvelle Star, celle des surprises ?
Virginie Guilhaume : Oui, la saison des surprises mais aussi des candidats intelligents. J'ai trouvé qu'ils étaient effectivement talentueux, surprenants dans les styles, les choix et surtout intelligents parce qu'ils avaient du recul sur eux-mêmes et sur ce métier. Ils ont donc abordé ces directs à Baltard avec humour, un certain décalage, un certain recul qui leur permettait de gérer la pression, les fans etc.

Ça veut dire que l'an passé, ils n'avaient pas ce recul ?
L'an dernier, je n'ai pas trouvé qu'ils avaient ce recul. Je les ai trouvés au contraire plutôt très préoccupés par la caméra, la scène... On peut très bien le comprendre, les candidats qui viennent sur Nouvelle Star jouent quelque chose d'important, ils jouent presque leur carrière ! Ils ne prennent pas Nouvelle Star comme un tremplin mais comme une fin en soi, ce qui est une erreur à mon avis. Du coup, ils se laissent complètement emporter par cette folie Nouvelle Star. L'an dernier, c'est vrai que Camelia-Jordana était un peu plus distante, mais on avait quand même cette vraie angoisse des candidats sur le plateau.

Le casting est donc plus réussi cette année.
Moi, je trouve que le casting est très réussi cette année. Il l'était aussi l'année dernière mais sous d'autres formes : on avait vraiment des personnages et des personnalités différentes, des gens vraiment intéressants à tous points de vue mais là, on a ce petit « plus » qui n'était pas négligeable.

Vous étiez quand même contente de revoir Soan sur le plateau la semaine dernière ?
Oui, très contente ! Je n'ai pas dit que je n'étais pas contente l'année dernière. Je dis juste que c'est agréable qu'il y ait du recul sur le show cette année. J'ai été ravie de le revoir et je pense que son album n'est pas sorti au bon moment, ce qui fait qu'on en a moins parlé que d'autres. Mais il a fait un très bel album.

Il a quand même pas mal craché dans la soupe, en disant notamment que l'émission était de la merde...

À lire aussi
Débat Macron/Le Pen : Pourquoi Bugier et Crespo-Mara ont été évincés par Macron
TV
Débat Macron/Le Pen : Pourquoi Bugier et Crespo-Mara ont été évincés par Macron
Gauvain Sers répond aux critiques de Christine Angot dans "ONPC"
Musique
Gauvain Sers répond aux critiques de Christine Angot dans "ONPC"
"ONPC" : Christophe Willem critique Christine Angot... et Gauvain Sers !
TV
"ONPC" : Christophe Willem critique Christine Angot... et Gauvain Sers !


Ça, ça arrive, c'est un peu le jeu ! De temps en temps, un truc se passe et les candidats s'emportent. Ils en ont parfois un petit marre qu'on leur parle de Nouvelle Star. Il faut les comprendre : ils veulent sortir de cette image Nouvelle Star mais, malheureusement, les questions sont souvent là-dessus même trois ou cinq ans après et, de temps en temps, ça les énerve et ils ont un saut d'humeur. Mais c'est juste histoire de...

Cette année, aviez-vous parié sur cette finale Luce/François ?
Je ne parie jamais sur rien mais, effectivement, je me doutais que Luce et François pouvaient être dans les finalistes. Je pensais également à Lussi, Benjamin... Certains nous ont quittés un peu tôt mais c'est le problème du jeu. Quand on a autant de candidats talentueux, c'est difficile de pouvoir les éliminer et de les voir partir chaque semaine. C'est un peu le jeu ma pauvre Lucette (rires) !

« J'ai voulu m'imposer progressivement »



Cette année, on a vraiment eu l'impression que vous aviez bien trouvé votre place en répondant au jury et en étant vraiment du côté des candidats. C'est quelque chose qui a été mûrement réfléchi pour trouver ce bon positionnement à l'antenne ?


Je l'avais déjà l'année dernière, j'ai juste confirmé cette année. Après, vous l'avez peut-être plus ressenti, je ne sais pas.

C'était peut-être un peu plus discret l'an passé.
Oui, tout à fait. Mais ma prestation était plus discrète l'an dernier étant donné que le public ne me connaissait pas et que je devais donc me faire connaitre avec cette grosse machine qu'est Nouvelle Star. Je n'avais pas non plus envie d'enfoncer des portes tout de suite donc j'ai voulu m'imposer progressivement. Du coup, je suis un peu plus présente cette année.

Le jury a été très dur avec Ramon cette année. Dans cette position aux côtés des candidats, n'avez-vous jamais été mal à l'aise face à certaines critiques ?


Ah si, je l'ai dit plusieurs fois, notamment lors de l'avant-dernier prime car Lio a été très dure avec lui. En même temps, ce jury a été choisi parce qu'il sait trouver les mots et dire les choses. Évidemment, par moments, les mots peuvent être très violents, surtout quand on est sur un plateau télé : avec plus de trois millions de gens ou plus qui nous regardent, tout parait beaucoup plus cinglant. Quand ça m'a heurté parce que j'ai trouvé ça trop dur, je l'ai dit et ça a enclenché une discussion à ce sujet dans le jury. Qu'elle ait raison ou pas, que le jury ait raison ou pas, il y a des moments où ces candidats ne peuvent pas tout entendre, je crois.

Toujours aussi au sujet de Ramon, il y a eu cette séquence où Philippe Manoeuvre lui demande de ne pas niquer l'animatrice. On vous a déjà interrogé sur ce sujet dans Télé Star où vous dîtes avoir pensé à le lyncher. Vous pensez que Philippe Manoeuvre a dérapé ?
Attendez, j'ai dit ça avec le sourire, lyncher était un mot un peu trop fort. Ce que je pense surtout, c'est que ce sont des mots dits avec humour et avec le sourire. J'avais deux possibilités : la première était d'être cassante, ce qui n'allait pas avec le ton de la réplique de Philippe ; la deuxième était de le prendre avec humour, ce que j'ai fait, et je pense que c'est plus judicieux.

Vous en avez quand même parlé avec lui après ?
Mais non, ça n'en vaut pas la peine ! Ce n'est absolument pas grave, c'est un non-événement.

Pourtant, l'interprétation qui a été faite de votre interview dans Télé Star...
(elle interrompt) Ça, c'est l'analyse des journalistes, c'est Télé Star en plus...

Vous regrettez ce genre de "polémique" ?
Non, je suis heureuse de donner des interviews mais il faut s'en tenir à ce qu'on dit, non pas extrapoler chaque phrase, comme certains journalistes le font souvent. Ce n'est pas grave, c'est une habitude à prendre (rires).

« Je ne vois pas pourquoi l'émission s'arrêterait »



Concernant l'émission en elle-même, il y a un doute sur sa reconduction. A l'heure actuelle, que vous a dit M6?
Ça me fait rire ça parce qu'il y a un doute chaque année ! C'est la même question chaque année, il y a des marronniers comme ça, c'est comme la fête des pères. Moi, je propose qu'on se pose aussi la question de savoir s'il y aura une fête des pères l'année prochaine (rires). Je pense qu'une émission comme Nouvelle Star, qui a un public tout à fait présent, qui marche très bien - on était encore deuxième la semaine dernière -, je ne vois pas pourquoi elle s'arrêterait. C'est un programme phare de la chaîne. L'année dernière, on a fait de très très bonnes audiences ; cette année, elles sont un peu en dessous mais comme toutes les chaînes. Il faut prendre en compte l'analyse de la TNT qui fait de très bons scores.

L'an dernier, la TNT était déjà là et pourtant l'émission était quand même à un plus haut niveau.
Je ne pense pas qu'elle était aussi forte. Le samedi soir, la TNT atteint les 30% de parts de marché. Je ne sais pas de combien elle est le mercredi soir mais c'est vraiment très haut, je crois que ça atteint les 27%, ce qui n'était pas le cas l'année dernière.

En nombre de téléspectateurs, l'émission a baissé de 22%. Ce n'est quand même pas rien.
(silence) 22% je ne crois pas. On était à 3,4 millions l'an dernier en moyenne.

Selon nos calculs, sur les 15 premières émissions, en incluant donc les castings, l'émission affiche une moyenne de 3,3 millions de téléspectateurs, contre 4,3 millions l'an dernier.
En moyenne ? Non, certainement pas. Je pense qu'il faut faire vérifier, ça me parait étonnant. Ça veut dire qu'on perd un million de gens ! Ce que je peux vous dire, c'est que l'année dernière, on n'était pas toujours deuxième tout le temps. Cette année, on est malgré tout à chaque fois deuxième. A part l'arrivée de la TNT, j'ai du mal à faire une analyse aujourd'hui.

Le changement de jour de diffusion a aussi joué ?
Effectivement, ça a sûrement joué, on a perdu des enfants puisqu'ils regardaient le mardi et regardent beaucoup moins le mercredi soir. On a peut-être aussi récupéré d'autres gens. Moi, je pense qu'il y a un problème de jour. Ce n'est pas tant le fait de changer la programmation du mardi au mercredi mais de passer le mardi pour les castings, le mercredi pour les directs puis changer le jeudi parce qu'il y a du foot puis revenir le mercredi. Ça, ça me parait compliqué.

« Je crois que le public est un peu las de cette façon de monter l'émission lors des castings »



Parmi les autres rumeurs et marronniers, on parle d'un possible reformatage de l'émission. Je ne vais pas vous demander si le programme va être oui ou non reformaté mais, pour vous poser la question différemment, pensez-vous que Nouvelle Star est arrivée à un moment où l'émission doit subir un profond lifting ?
Profond peut-être pas, mais Nouvelle Star doit effectivement subir un lifting, notamment sur la période des auditions. Je crois que le public est un peu las de cette façon de monter l'émission lors des castings. Je pense qu'on va modifier quelques petites choses. C'est comme une Madeleine de Proust, on a besoin de retrouver l'essence même du programme, ses origines. Et le programme est assez simple, c'est un énorme concours de chant organisé en France, sans télé-réalité.

Et qu'est-ce vous changeriez en tant qu'animatrice ?
Ça, je ne vais pas vous le dire (rires). C'est déjà beaucoup de dire qu'il faut faire un reformatage. Après, on en rediscutera en septembre quand il sera temps d'en discuter. Pour l'instant, c'est déjà pas mal.

Vous animez aussi Accès privé sur M6, chaque samedi après-midi. L'émission va-t-elle continuer cet été ?
Oui, on va revoir toutes les personnalités qui ont marqué l'année.

Avez-vous d'autres projets sur M6 ?
J'ai aussi Les 20... que je présente avec Laurent Boyer. Pour l'instant, j'ai ces trois émissions, ce qui me prend déjà pas mal de temps. A la rentrée, on verra, on se reparlera pour faire un point.

Dans une interview, vous avez évoqué un gros projet en restant énigmatique...
Oui mais j'ai dit un gros projet, je n'ai pas forcément parlé de télévision (rires).

« Laurence Ferrari voilée ? J'aurais fait la même chose »



On a beaucoup parlé, la semaine dernière, du voile de Laurence Ferrari face au président iranien. A sa place, auriez-vous fait pareil ?
Oui, je pense que j'aurais fait la même chose. Il faut s'adapter aux coutumes du pays où on se trouve. C'est logique qu'elle l'ait fait. Après, comment, pourquoi... c'est difficile d'en parler mais je pense que j'aurais fait la même chose.

Cette polémique et cette remarque sur la forme, ce sont des choses qui vous ont choqué ?
Oui parce que c'est justement une polémique. Pourquoi se poser ce genre de questions ? Ça donne en plus lieu à plein de digressions qui n'ont pas de sens. Encore une fois, on fait un amalgame de tout. Il y a encore un amalgame sur l'extrémisme et le voile qui n'a rien à voir. Le débat n'est absolument pas intéressant.

Je vais faire un lien un peu maladroit. Vous, dans votre registre, on vous parle énormément de vos tenues. On peut difficilement faire un parallèle mais finalement, le point commun, c'est que ce sont des remarques qu'on ne ferait pas à des hommes.
Tout à fait. En même temps, c'est assez logique puisque les hommes sont souvent en pantalon...

Oui mais on pourrait très bien commenter les chemises ou les cravates de Laurent Delahousse par exemple.
Oui, c'est vrai que c'est très réducteur. Je vais vous dire quelque chose : tant qu'on ne s'intéressera qu'à ça, c'est que tout le reste va bien donc tant mieux.

Donc quand vous avez vu Le Parisien faire une double page sur « Comment Virginie Guilhaume doit-elle s'habiller », le journal vous est tombé des mains ?
(rires) Je suis enchantée mais je ne suis pas sure de suivre leurs conseils. J'aurais plutôt tendance à écouter les grands couturiers ou les grands noms de la mode qui m'appellent pour me proposer des choses plutôt que les journalistes du Parisien, étonnamment (rires).

Toujours au sujet de Laurence Ferrari. On a pu la voir médiatiser sa grossesse. Est-ce que ça vous choque ?
Non, ça ne me choque pas. Je pense qu'elle a envie de faire la Une une bonne fois pour toutes pour mettre fin aux éventuelles rumeurs ou pour calmer les paparazzi. Elle fait une annonce et ce sera ensuite terminé, tant mieux pour elle. J'en profite d'ailleurs pour la féliciter.

Ça veut dire que, quand on est une animatrice-vedette, on est finalement obligé de médiatiser sa vie privée ?
Non, on n'est pas du tout obligé, certains ne le font pas. Mais, le souci est qu'on peut toujours taire ce qui ne se voit pas mais quand ça se voit, c'est difficile de le cacher.

commentaires
comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Après le flop de "Nouvelle Star", Coeur de Pirate revient avec "Prémonition"
Musique
Après le flop de "Nouvelle Star", Coeur de Pirate revient avec "Prémonition"
Grève des attachés de production à franceinfo
Radio
Grève des attachés de production à franceinfo
Jean-Pierre Foucault tacle "On n'est pas couché" et Christine Angot : "Ca me rend malade"
TV
Jean-Pierre Foucault tacle "On n'est pas couché" et Christine Angot : "Ca me rend...
"Chewing Gum" ressuscitée, une saison 3 finalement en préparation
Séries
"Chewing Gum" ressuscitée, une saison 3 finalement en préparation
"L'Equipe d'Estelle" : La déclaration touchante de Guy Carlier à Yoann Riou
TV
"L'Equipe d'Estelle" : La déclaration touchante de Guy Carlier à Yoann Riou
"Balthazar" : Un nouveau pilote de série avec Tomer Sisley pour TF1
TV
"Balthazar" : Un nouveau pilote de série avec Tomer Sisley pour TF1
Ce soir que regardez-vous ?
73
Votes
39
Votes
Le grand blind test
Je regarde
21
Votes
La télé des années 80
Je regarde
14
Votes
Alibi.com
Je regarde
8
Votes
Peaky Blinders
Je regarde
6
Votes
MacGyver
Je regarde
5
Votes
La folle histoire des...
Je regarde
5
Votes
Une saison à Tahiti
Je regarde
2
Votes
Mentalist
Je regarde
2
Votes
Soeur Thérèse.com
Je regarde
1
Votes
La maison France 5
Je regarde
1
Votes
Enquête d'action
Je regarde
1
Votes
0
Votes
La vie secrète des chats
Je regarde
0
Votes
Safari Go !
Je regarde