• Accueil »
  • News
  • »
  • Vive altercation sur France Inter entre Pascale Clark et Louis Aliot (FN) à propos de l'IVG
17H16 Le 07/03/12 News 72
Vive altercation sur France Inter entre Pascale Clark et Louis Aliot (FN) à propos de l'IVG

Vive altercation sur France Inter entre Pascale Clark et Louis Aliot (FN) à propos de l'IVG

"C'est vous qui êtes dégueulasse" a lancé le vice-président du FN à Pascale Clark ce matin. Il était l'invité de "5 minutes avec Pascale Clark" et a dû répondre à la journaliste sur le thème de "l'avortement de confort".

Le ton est très vite monté entre Pascale Clark et Louis Aliot ce matin sur France Inter. Invité de "5 minutes avec Pascale Clark" ce mercredi, le vice-président du Front National a dû faire face aux reproches de la journaliste sur la proposition de Marine Le Pen de ne plus rembourser un certain nombres d'interruptions volontaires de grossesse si elle est élue à la Présidence de la République le 6 mai prochain.

Après avoir questionné le vice président du FN sur le déroulement de la campagne de Marine Le Pen, Pascale Clark a tenu à insister sur cette réforme. "Ce n'est pas tout à fait ce qu'elle a dit. Elle a parlé des IVG qui, en quelque sorte, pallient à la contraception. Les femmes qui utilisent l'IVG comme un moyen contraceptif. Ce n'est pas du tout la même chose que l'IVG. Ca ne concerne pas du tout la même quantité de personnes (...) Nous pensons que l'IVG est quelque chose que nous pouvons éviter, que la société peut éviter. Il y a maintenant des moyens de contraception... L'avortement qui consiste à remplacer le moyen de contraception n'est pas admissible" déclare Louis Aliot.

"Ca on le sait après..." lui rétorque séchement Pascale Clark visiblement énervée par la réponse de son interlocuteur. Surpris, Louis Aliot lance un "Ah bon ?" avant que la journaliste ne le relance. "Ca veut dire que toutes les femmes ne pourront plus assumer le coup financier de l'IVG, 300 euros en moyenne. Ca deviendra un droit pour les riches ?" questionne alors Pascale Clark. "Je ne sais pas. Moi, je vois aujourd'hui des personnes âgées à qui on ne rembourse plus les médicaments, à qui on ne fait plus de soins médicaux" essaie de se justifier Louis Aliot avant d'être coupé par la journaliste.

"C'est vous qui êtes dégueulasse"

"Je vous parle de l'IVG. Répondez-moi sur ce point" lance la journaliste. "Je vous ai répondu. Je vous ai dit qu'on était pour le dé-remboursement des IVG" lui répond Louis Aliot. Mais Pascale Clark ne lâche pas le morceau. "Vous avez utilisé le terme d'IVG de "confort", vous pouvez me regarder dans les yeux et réemployer cette expression ?" lui lance alors la journaliste. "Chère madame, si vous aviez fait votre travail, vous seriez allée dans Le Figaro, chercher ce fameux article où c'est un professeur de médecine qui utilise cette expression et pas Louis Aliot" lui répond le vice-président du FN. "Est-ce que vous pouvez le redire devant moi ?" redemande Pascale Clark.

"Je vais employer l'expression de ce professeur de médecine qui appelle ses IVG, des IVG de "confort"" lance Louis Aliot. Ni une, ni deux, Pascale Clark répond : "C'est dégueulasse (...) cette expression est dégueulasse". Désarçonné, le vice président du FN mettra quelques secondes avant de répondre à la journaliste que "c'est vous qui êtes dégueulasse. Faites votre travail et allez voir cet article en question" essaie-t-il de se justifier. puremedias.com vous propose de découvrir la séquence.


Qu'en pensez vous ?
  • Génial124
  • Incroyable !13
  • Prévisible9
  • Déprimant35
  • Rien à faire13


Plus sur
Pascale Clark

LANCER LE DIAPORAMA
France Inter : Vincent Lindon revient passer une "nuit blanche" avec Pascale Clark

Après une première nuit blanche en 2013, Vincent Lindon et Pascale Clark renouvellent l'expérience cette...

France Inter : Pascale Clark en larmes pour ses adieux à "Comme on nous parle"

En larmes, Pascale Clark a fait ce matin ses adieux à "Comme on nous parle", son émission qu'elle...

Pascale Clark : "Changer de fuseau horaire va m'éviter de m'encroûter"

Dans une interview à puremedias.com, Pascale Clark présente "Alive", la nouvelle émission qu'elle...

France Inter : Pascale Clark va quitter le matin, Léa Salamé en discussions

De nombreux changements en vue à France Inter ! Si Patrick Cohen reste à la tête de la matinale, Pascale...

Pascale Clark répond à Stéphane Bern : "J'aimerais avoir de bons ennemis"

Ce midi dans "La Nouvelle édition" sur Canal+, Pascale Clark a sèchement répondu à Stéphane Bern.



Voir toute l'actualité sur Pascale Clark


comments powered by Disqus
l'infoen continu
30/01 Mondial de Handball : La finale France/Qatar dimanche sur TF1
30/01 "Ted 2" : L'ours en peluche trash de retour dans la première bande-annonce
30/01 "Norbert commis d'office" sur 6ter : Norbert Tarayre seul et en prime ce soir
30/01 Sia surprend avec "Elastic Heart" chez Ellen DeGeneres
30/01 Un faux magazine tente de surfer sur l'émotion post-Charlie
30/01 Mondial de handball : La demi-finale France/Espagne à 19h sur TMC
30/01 Faux couple Francis Huster-Gaia : "Paris Match" prend la parole
30/01 Un présentateur de JT annonce sa maladie incurable en direct : "Il n'y a pas de traitement"
30/01 Bug : Pour meubler, Thomas Sotto s'improvise imitateur en attendant Canteloup
30/01 La gaffe de Sophie Davant face à Marina Foïs dans "C'est au programme"
30/01 Loi Macron : La disposition sur le "secret des affaires" devrait être supprimée
30/01 Pub : Canal+ explique la disparition des licornes
30/01 "Enorme connerie" ? M6 répond à Benjamin Castaldi sur la stratégie de la chaîne
30/01 "Le meilleur des 4/3" : Jean-Luc Lemoine en prime ce soir sur D8
30/01 Dany Boon : "Le remake des Ch'tis par Will Smith n'est plus à l'ordre du jour"
30/01 François Hollande grimé en Hitler en Une d'un journal marocain
30/01 Noémie ("Nouvelle Star" 2015) : "Je ne pensais pas sortir si tôt"
30/01 France 2 renouvelle "Accusé" et "Chérif" mais annule "Détectives"
Autour de Pascale Clark

France Inter

Valérie Benaïm

Ce soir que regardez vous ?

The Voice, la plus...

Je regarde 18

Downton Abbey

Je regarde 3

Adamo & Bécaud, le...

Je regarde 3

Stockholm 1628,...

Je regarde 2
Tout afficher