Affaire Norman Thavaud : L'enquête pour viol et corruption de mineurs visant le youtubeur classée sans suite

Partager l'article
Vous lisez:
Affaire Norman Thavaud : L'enquête pour viol et corruption de mineurs visant le youtubeur classée sans suite
Par Ludovic Galtier Lloret Journaliste
Né en Isère entre le tirage de la première boule noire de l'histoire de "Motus" - "Oh-ohohohoh" - et la première visite de candidats à "Fort Boyard", Ludovic Galtier est journaliste à Puremédias depuis octobre 2021. Il est passionné par la politique, l'économie des médias et leur stratégie de programmation.
"Le spectacle de la maturité" : Une réplique polémique pour Norman. © Abaca
Le parquet de Paris estime que le consentement des plaignantes qui s'étaient senties "contraintes" à cause de sa notoriété n'avait pas été trompé.

Affaire classée. L'enquête pour viol et corruption de mineurs visant le youtubeur Norman Thavaud, fondateur de la page "Norman fait des vidéos" sur la célèbre plateforme a été classée sans suite, ce mercredi 11 octobre 2023, en raison d'infractions insuffisamment caractérisées. Le parquet de Paris estime que le consentement des plaignantes qui s'étaient senties "contraintes" à cause de sa notoriété n'avait pas été trompé. L'enquête du parquet de Paris avait débuté après la transmission par les autorités canadiennes en août 2021 d'une procédure mettant en cause le fondateur de la page "Norman fait des vidéos", aux 11,6 millions d'abonnés, pour des faits de corruption de mineur.

À lire aussi
"Va à la niche !" : Le tribunal de Montargis se saisit après la diffusion de propos racistes de militants RN dans "Envoyé spécial" sur France 2
Justice
"Va à la niche !" : Le tribunal de Montargis se saisit après la diffusion de...
Mis en examen, Arnaud Lagardère contraint de quitter de son poste de PDG du groupe Lagardère
Justice
Mis en examen, Arnaud Lagardère contraint de quitter de son poste de PDG du groupe...
"Faut s'arrêter là !" : Le youtubeur Cyprien Iov annonce déposer plainte contre de fausses publicités usurpant son image avec une IA
Justice
"Faut s'arrêter là !" : Le youtubeur Cyprien Iov annonce déposer plainte contre de...
Arthur, Cyril Hanouna et Mokhtar menacés de mort sur Instagram : L'auteur des messages antisémites condamné à six mois de prison avec sursis
Justice
Arthur, Cyril Hanouna et Mokhtar menacés de mort sur Instagram : L'auteur des...

À LIRE AUSSI : Le youtubeur Norman Thavaud en garde à vue pour viol et corruption de mineurs

Sept jeunes femmes entendues

Une fan québécoise de Norman Thavaud, Maggie Desmarais, âgée de 16 ans au moment des faits présumés, avait affirmé le 8 juillet 2020 sur Instagram avoir été manipulée par le vidéaste qui avait obtenu des photos et des vidéos à caractère sexuel de sa part par le biais de Snapchat. Norman Thavaud aurait également exercé une emprise psychologique sur la jeune femme qui avait porté plainte il y a deux ans.

D'autres femmes avaient formulé des accusations comparables à l'encontre du youtubeur, aujourd'hui âgé de 36 ans, pour des faits qui se seraient produits alors que certaines étaient encore mineures. Lors de l'enquête française, sept jeunes femmes ont été entendues par la Brigade de protection des mineurs, dont trois ont porté plainte selon le parquet : Maggie D. et deux autres adolescente, âgées de 17 à 19 ans.

Ces dernières ont expliqué avoir rencontré Norman sur des applications de rencontres, des réseaux sociaux ou encore en soirée. Elles avaient ensuite échangé des messages avec lui, dérivant vers de la séduction et l'envoi réciproque de photos sexualisées, parfois suivi de relations sexuelles. "Les jeunes filles ont expliqué s'être senties contraintes à ces rapports, du fait de la notoriété du mis en cause et parce qu'il annonçait qu'il ne resterait pas en contact avec elles sans cela", a rapporté le parquet. Devant les policiers, Maggie Desmarais a précisé ne jamais avoir rencontré Norman Thavaud et ne pouvait pas fournir les échanges, qui avaient eu lieu sur Snapchat, selon le parquet.

Corruption de mineurs écartée

Entendu en garde à vue en décembre 2022, Norman Thavaud n'a "pas contesté la matérialité des faits, mais l'absence de consentement". Il était ressorti libre. Une confrontation avec Maggie Desmarais, de passage en France, avait aussi été organisée à la même époque. À l'issue de l'enquête, le parquet a conclu que "les échanges préalables aux rencontres étaient systématiquement sentimentaux et le plus souvent sexualisés et sans ambiguïté". "Il apparaît ainsi que les consentements n'ont pas été trompés, et que la pression de ne pouvoir revoir le mis en cause ou son insistance ne peuvent suffire à caractériser la contrainte".

Selon le parquet la corruption de mineur a été écartée, parce que "l'âge des jeunes filles n'a jamais été précisé en début de prise de contact et qu'elles n'avaient pas d'apparence physique ni de discours laissant supposer de la part du mis en cause une particulière attirance pour les enfants".

"Nous prenons acte du classement sans suite, nous continuons de considérer que les éléments constitutifs des infractions reprochées à Norman Thavaud sont caractérisés", ont réagi Me Jennifer Cambla, Charles Heran et Clément Pialoux, avocats de plaignantes qui envisagent une plainte avec constitution de partie civile.

Démonétisation des vidéos du créateur de contenus par Youtube

A la suite de sa garde à vue, la plateforme YouTube avait décidé de sanctionner Norman Thavaud en le privant des publicités associées à sa chaîne qui lui généraient des revenus. Youtube précisait dans un communiqué, publié le dimanche 11 décembre 2022, que la sanction visant Norman Thavaud a été prise "pour une durée indéterminée à ce stade (et) pourra être revue".

À LIRE AUSSI : Affaire Norman Thavaud : Youtube démonétise les vidéos de sa chaîne

Par le passé, cet arsenal de sanctions avait été déployé à l'encontre du compte des youtubeurs ExperimentBoy en 2020 et Marvel Fitness, condamné en appel en 2021 pour harcèlement à deux ans de prison, dont deux mois ferme.

l'info en continu
"Je ne suis plus invité" : Pascal Boniface explique pourquoi il n'intervient plus dans "C dans l'air" sur France 5
TV
"Je ne suis plus invité" : Pascal Boniface explique pourquoi il n'intervient plus...
"Nous serons bien là, à l'antenne, à la rentrée" : H2O, la société qui produit "TPMP", réagit après la décision de l'Arcom de ne pas renouveler la fréquence de C8
TV
"Nous serons bien là, à l'antenne, à la rentrée" : H2O, la société qui produit...
"Entre 10h et 0h30, on bascule sur une page blanche" : Découvrez les coulisses du studio de France Info qui délocalise et bouleverse son antenne pendant les JO (Photos)
Exclusivité
"Entre 10h et 0h30, on bascule sur une page blanche" : Découvrez les coulisses du...
"Les recours nécessaires" : NRJ 12 envisage de contester la décision de l'Arcom de lui retirer sa fréquence
TV
"Les recours nécessaires" : NRJ 12 envisage de contester la décision de l'Arcom de...
Audiences Netflix : "Super Mario Bros. le film" fait toujours la course en tête, la suite du classement chamboulée par des nouveautés
SVOD
Audiences Netflix : "Super Mario Bros. le film" fait toujours la course en tête,...
"Bolloré perd une fréquence mais en conserve six" : Le Média, candidat à la TNT non-retenu par l'Arcom, fait part de sa "consternation" et "engage un recours"
Business
"Bolloré perd une fréquence mais en conserve six" : Le Média, candidat à la TNT...