Attentats : Comment les sites d'info luttent contre l'intox des réseaux sociaux

Partager l'article
Vous lisez:
Attentats : Comment les sites d'info luttent contre l'intox des réseaux sociaux
De nombreuses fausses informations circulent sur les réseaux sociaux.
De nombreuses fausses informations circulent sur les réseaux sociaux. © Abaca
Depuis vendredi soir, de nombreuses informations fausses circulent sur les réseaux sociaux et sont méthodiquement déconstruites par les médias traditionnels.

Si vous étiez sur Facebook ou Twitter samedi soir, vous avez peut-être lu que des coups de feu venaient d'être tirés à l'hôtel Pullman, à Paris. Il s'agissait en réalité d'un canular. Ce non-évènement vient s'ajouter à la longue liste des fausses informations circulant sur les réseaux sociaux depuis vendredi. S'ils ont joué un rôle positif au moment de la tuerie en permettant notamment à de nombreux internautes de donner de leurs nouvelles, les réseaux sociaux ont été utilisés pour l'intox de masse, faite de rumeurs, de faux tweets et de photos truquées.

À lire aussi
Désinvitée par "C à vous", Sonia Mabrouk pointe une "inélégance" et un "irrespect"
TV
Désinvitée par "C à vous", Sonia Mabrouk pointe une "inélégance" et un...
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets d'Histoire" sur le Prince Philip faible
Audiences
Audiences : "Capitaine Marleau" leader en baisse devant "Koh-Lanta", "Secrets...
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"
TV
C8 veut devenir une chaîne "solidaire et utile"

Ca n'a pas "rafalé" hier à Bagnolet

Depuis vendredi, de nombreuses fusillades inexistantes ont par exemple été évoquées sur Twitter. Il n'y a ainsi pas eu d'attaques terroristes aux Halles, au Trocadéro ou à Belleville dans la nuit de vendredi. De la même manière, il n'y a pas eu quatre policiers tués lors de l'assaut au Bataclan et les attaques n'avaient pas été annoncées à l'avance par un internaute sur jeuxvideo.com, contrairement à une rumeur s'étant rapidement répandue sur la toile. Ca n'a pas non plus "rafalé" hier à Bagnolet comme un utilisateur de Twitter l'avait annoncé en publiant des photos d'hommes tués par la police... au Brésil.

Les fausses photos circulent d'ailleurs en nombre sur les réseaux sociaux depuis 36 heures. Un cliché viral publié juste après les attaques était par exemple censé montrer la salle de concert du Bataclan juste avant le drame. L'image montrait en réalité un concert du bon groupe, les Eagles of Death Metal, mais à Dublin.

Des internautes ont aussi massivement partagé vendredi soir un pseudo-tweet de Donald Trump en réaction aux évènements. Dans son message, le candidat américain à la présidence s'interrogait ironiquement sur la survenance d'une telle tragédie dans un pays où le contrôle des armes est parmi les plus stricts au monde. Le tweet a immédiatement provoqué des réactions indignées sur Twitter, dont celle, très vive, de l'ambassadeur français Gérard Araud. Problème, s'il est choquant en soi, le tweet de Donald Trump avait en réalité été publié le 7 janvier dernier au moment de l'attaque contre "Charlie Hebdo".

Autre exemple d'intox hier avec un texte prétendument tiré d'un éditorial du New York Times. Massivement partagé sur les réseaux sociaux, ce dernier célébrait le mode de vie à la française en vantant notamment les "belles femmes en robes courtes qui sourient librement". Loin d'être l'oeuvre d'un éditorialiste américain, ce message était en fait un simple commentaire d'internaute publié dans la nuit de vendredi à samedi sur le site du quotidien new yorkais, comme le signalait dimanche 15 novembre Laurent Gloaguen sur Twitter.

Certains médias traditionnels tombent parfois dans le piège de cette désinformation. Plusieurs sites ont ainsi relayé temporairement de fausses informations comme celle faisant état hier d'un barrage forcé dans les Yvelines par des terroristes présumés. L'information a finalement été démentie par la police, via son compte Twitter notamment. Cette dernière appelle d'ailleurs régulièrement sur les réseaux sociaux à ne pas relayer de fausses informations.

Guides de bonne conduite

Davantage encore que lors des attentats de janvier, la plupart des médias prennent en réalité à bras le corps ce problème de l'intox virale. Menant une véritable mission d'utilité publique, de nombreux sites d'information comme Francetvinfo.fr, L'Obs.fr, 20 minutes.fr FranceInfo.fr ou encore Metronews.fr listent et déconstruisent réguilèrement les rumeurs en vogue sur la toile. "Le Monde" est en pointe dans ce domaine et n'hésite pas à citer dans son live sur les évènements les questions des internautes pour faire un point précis sur ce qui est vrai, faux ou non-vérifié pour le moment.

Le quotidien du soir a aussi publié hier sur son site un guide pour "ne pas se faire avoir par des rumeurs". LeFigaro.fr a également mis en ligne hier soir un précis sur la bonne conduite à adopter vis-à-vis des réseaux durant cette période troublée. Parmi les conseils simples, ne pas croire certains messages d'alerte citant comme source "la garde rapprochée du président du Sénat" ou vérifier l'origine des images visibles sur Facebook et Twitter.

Recréer un lien de confiance

Bousculés par les réseaux sociaux depuis de nombreuses années, les médias traditionnels ont avec les terribles évènements en cours l'opportunité de réaffirmer leur supériorité sur ces derniers en matière d'information. Alors qu'ils sont très décriés, particulièrement sur ces mêmes réseaux sociaux, ils ont là l'occasion de récréer un lien de confiance avec des citoyens qui, bien souvent victimes de cette intoxication, ne manqueront pas de réfléchir à leur manière de consommer l'information à l'avenir.

l'info en continu
Culturebox est prolongée jusqu'en août et passe en soirée sur le canal 14
TV
Culturebox est prolongée jusqu'en août et passe en soirée sur le canal 14
Affaire Dupont de Ligonnès : Une nouvelle série sur BFMTV, une double soirée sur LCI
TV
Affaire Dupont de Ligonnès : Une nouvelle série sur BFMTV, une double soirée sur...
RMC ouvre la porte à un recrutement de Stéphane Guy
Sport
RMC ouvre la porte à un recrutement de Stéphane Guy
Sophie Davant sur Pierre-Jean Chalençon : "Il s'enfonce dans des excès qu'il pourrait éviter"
TV
Sophie Davant sur Pierre-Jean Chalençon : "Il s'enfonce dans des excès qu'il...
Audiences samedi : Les obsèques du Prince Philip très suivies, Nagui en grande forme, "C l'hebdo" sous le million
TV
Audiences samedi : Les obsèques du Prince Philip très suivies, Nagui en grande...
Audiences : "The Voice" leader devant une rediff de "Mongeville", "Les comiques préférés" sous les 2 millions
TV
Audiences : "The Voice" leader devant une rediff de "Mongeville", "Les comiques...
Vidéos Puremedias