Chaîne d'info publique : 94% des journalistes de France Télé disent non à "France Info"

Partager l'article
Vous lisez:
Chaîne d'info publique : 94% des journalistes de France Télé disent non à "France Info"
.
. © DR
Les SDJ de France 2, France 3 et Francetvinfo.fr ont réalisé une étude interne et adressé une lettre ouverte à Delphine Ernotte.

C'est un non massif. Plus de 9 journalistes sur 10 de France 2, France 3 et Francetvinfo.fr refusent le nom de "France Info" pour la prochaine chaîne d'information publique, qui sera lancée en septembre prochain. La semaine dernière, on apprenait que la nouvelle direction du groupe public avait choisi le nom de cette antenne de Radio France comme marque unique de la nouvelle offre d'info publique qui regroupera les rédactions de France Télévisions, France 24 et France Info. Dans un communiqué, le SNJ Radio France avait dénoncé la "mort programmée" de la radio toute-info. Le SNJ de France Télévisions a également publié un communiqué pour dénoncer un projet "low-cost".

À lire aussi
"Vous n'avez aucune honte ?" : Laurent Ruquier en colère contre BFMTV
TV
"Vous n'avez aucune honte ?" : Laurent Ruquier en colère contre BFMTV
Audiences : Très large leader, "Les Enfoirés" en nette baisse et au plus bas depuis 2000 sur TF1
Audiences
Audiences : Très large leader, "Les Enfoirés" en nette baisse et au plus bas...
"C à vous" : Nicolas Dupont-Aignan "envisage de saisir le CSA" après la mise au point d'Anne-Elisabeth Lemoine
TV
"C à vous" : Nicolas Dupont-Aignan "envisage de saisir le CSA" après la mise au...

11 "oui"

Les SDJ des rédactions de France Télé ont donc mené une consultation publique interne auprès des 627 journalistes de France 2, France 3 et francetvinfo, organisée sous forme de vote électronique et anonyme, du 31 mars au 4 avril. La question posée était : "Selon vous, la future offre publique d'information (chaîne tout-info et site internet) peut-elle être baptisée France Info, comme la radio du même nom ?". 287 ont voté (46% de participation), 270 ont répondu non (94% des votes exprimés), 11 ont répondu oui (4%) et 6 ne se sont pas prononcées (2%). Les SDJ précisent que "324 personnes n'ont pas pris connaissance de l'invitation à voter (n'ont pas ouvert l'e-mail contenant le lien pour participer)". Pour faire pression sur la direction à quelques mois du lancement, les SDJ ont adressé une lettre ouverte à Delphine Ernotte, la nouvelle présidente, que vous pouvez lire ci-dessous.

La lettre ouverte à Delphine Ernotte

Madame la présidente,

Depuis plusieurs semaines, les sociétés des journalistes de France 2, France 3 et francetv info ont fait part de leur grande inquiétude quant aux contours de la future chaîne publique d'information en continu, et à la disparition annoncée de la marque et du portail qui rassemble toute l'information de France Télévisions : francetv info. A plusieurs reprises, nous avons tenté d'engager un dialogue constructif avec les représentants de la direction, et d'exposer nos arguments, en vain. Contrairement à l'engagement que vous avez pris à votre arrivée, les choix sont faits sans la moindre concertation. Les équipes sont ignorées. Leurs questions restent désespérément sans réponses.

L'ensemble des journalistes de France 2, France 3 et francetv info se sont aujourd'hui prononcés sur l'identité de la future offre d'information en continu : 94% refusent que celle-ci prenne le nom de France Info*.

Nous ne voyons pas comment cette marque, qui est celle d'une entité singulière de Radio France, avec un ton et une ligne éditoriale qui lui sont propres, peut prétendre rassembler l'audiovisuel public dans toute sa diversité. Nous ne voyons pas comment cette marque, présentée par Michel Field, directeur de l'information, comme "totalement vieillotte et surannée", peut prétendre conquérir de nouveaux publics. Nous ne voyons pas comment cette marque, historiquement faible sur le numérique, peut prétendre développer de nouveaux usages.

Il est désormais temps que vous nous répondiez. Ce choix fait-il partie, comme bon nombre le pensent, d'un accord purement politique passé avec Radio France au mépris de l'avis des salariés de l'entreprise que vous présidez, ou voulez-vous réellement développer un projet de qualité, novateur et ambitieux, porté par l'enthousiasme des équipes ? A la lumière du résultat de notre consultation, souhaitez-vous bâtir l'offre d'information contre vos salariés ou vous appuyer sur leur regard et leur énergie ? Le choix du nom donnera une indication de votre volonté.

Nous l'avons déjà dit, nous n'avons qu'une ambition : que l'offre d'information en continu représente l'audiovisuel public, dans son ensemble et dans sa diversité.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Patperrus

Le pire c'est que maintenant les systèmes évoluent beaucoup plus rapidement qu'auparavant, les grandes banques actuelles sont extrêmement angoissées sur leurs parts de marché dans 10 ans idem pour les médias ... quid de la presse papier dans 10 ans ... ? ... quid de la télé demain si il y a des "Netflix " en pagaille gratuits financés par la pub ou offerts par les opérateurs télécoms (box ...) ...



bigtv

Ca sent encore le gros fiasco ce truc , la note va être lourde et bien sur a nos frais .................
Sinon " Australieinfo " , ca sonne bien non ??



starlight1

Au sujet de la privatisation de TF1, je ne comprends toujours pas pourquoi la France a été le seul pays au monde à privatiser une de ses chaînes alors qu'il était tellement plus simple de laisser le pôle privé naissant se développer à côté du service public. A cette époque, même la très libérale Grande Bretagne de Mme Thatcher n'avait pas touché à la BBC.
Au lieu de maintenir le service public sur les trois premiers canaux et de permettre aux nouveaux entrants privés de l'époque (Canal+, La Cinq, M6) de prendre leurs marques, on a choisi une voie qui n'aura pas contribué à stabiliser durablement le PAF (avec La Cinq notamment qui ne survivra pas).



Jaarod26

C'était du 2nd degré



FTV4

franchement pas... :/ FTVI oui !!! un peu comme LCI ou BFMTV ;)



Patperrus

Votre exemple est révélateur d'une mentalité fréquente en France où l'on pense à court terme pour se protéger "Je vaux ce que je suis le seul à détenir" ... mentalité que j'ai rencontré dans de nombreuses entreprises en France. Malheureusement ces comportements sont vite décelés, ceux qui s'arque boutent et sont contre tout. Au final, plus ils sont contre les progrès plus on trouve des solutions de contournement ... et plus on les écarte des nouveaux projets malgré leur compétence ... l'expérience montre que "l'on vaut c'est ce que l'on partage" .... bref beaucoup de résistances internes d'où la nécessaire méthode des petits pas.
Edit : et j n'ai jamais compris le choix de Léotard de vendre TF1 plutôt qu'Antenne 2 au privé ... la Une, c'est la première, quand on zappe on commence par "1" ...



The Tenth Doctor

Ils n'ont qu'à adapter un titre américain genre Renard Nouvelles par exemple.



starlight1

Je pense comme vous. On s'oriente vers des changements à la vitesse de la tortue...
Cela dit, j'essaie toujours d'être optimiste. Un exemple : jusque dans les années 2000, la rédaction de France 3 faisait sciemment acquisition de matériels différents de la rédaction de France 2. Résultat, aucun matériel compatible entre les deux rédactions dans le seul but de permettre à la rédac de France 3 de rester autonome et indépendante de France 2. Du coup, outre les doublons, l'une des deux rédactions était parfois obligée d'acquérir des images qui lui manquait auprès du privé alors que l'autre rédaction les possédait pourtant...
Fort heureusement, cette aberration s'est achevée avec l'unification des outils et la mutualisation des moyens techniques qui ont fini par se faire.
Bref, je prends tout ce qui va dans le bon sens même si ça avance lentement.

J'ajoute que l'on n'aurait jamais dû éclater l'ORTF. Une réforme de sa gouvernance et une modernisation de l'ensemble auraient suffi tout en ouvrant la télévision aux acteurs privés. On aurait alors eu un paysage à l'anglaise dans tout ce qu'il a de plus efficace.



Patperrus

Vous dites : "Et nous en France, serions incapables de faire de même ? " ... je vous rejoins c'est la cible maintenant le contexte est différent ... en Angleterre cela fait presque 100 ans que la BBC fusionne radio et télé puis internet, en France, France Info a sa marque, son positionnement, ses auditeurs et son financement. Ce qui me parait important, c'est l'ambition du projet de France Télé + Radio France ...
Type 1 : on vise directement la cible comme avec la BBC, une structure qui collecte et produit du contenu + des canaux qui les diffusent, dans ce cas on mutualise toutes les rédacs et on prend une marque commune, tant pis pour le passé, de toutes façons on casse tout et on redémarre ... (je précise que ce scénario me parait totalement improbable à réaliser du fait de résistances au changement qui seraient colossales.
Type 2 : on louvoie ... on essaie de regrouper ceci, cela, un service de compta par ci, un service RH par là ... quelques moyens techniques ... on essaie de transférer des contrats d'une entité à l'autre ... bref on est partis pour 10 ans d'évolution lente, de doublons en pagaille, ... si en plus on installe un flou sur les anciennes marques (positionnement ...) les auditeurs et téléspectateurs risquent de faire défaut ...
Pour moi la France c'est 95% de type 2 ... qu'en pensez vous ... ?



AB77

De ce que j'ai pu comprendre (je ne suis pas un spécialiste technique) sur un forum il y a quelques temps, ils ont les caméra HD chez FTV, pas de problème de ce côté là.
En revanche c'est tout le matériel de montage qui est très vieillot et qui n'est pas HD. Du coup les images ont beau avoir été tournées en HD, elles sont "remises en SD" à cause de leur matos périmé, puis nos téléviseurs "réupscallent" en HD !!!! Donc au final c'est de la bouillie !



starlight1

BBC News, en plus d'être le nom de la chaîne info, est la marque commune à toute l'offre d'information du service public britannique quelle que soit la chaîne ou quel que soit le support (radio, télé, web). Et nous en France, serions incapables de faire de même ? On arriverait à confondre une télé et une radio ?
Ce débat typiquement franco-français est désolant.



norbertgabriel

En fait de con-tribuable, tu es de plus en plus tribuable... mais pas que... C'est vrai qu'avec ton avatar, on peut pas trop attendre de lumière...



FPth

Encore heureux. Se faire bouffer l'identité pour faire fondre effectifs et couts, ça fait beaucoup en une fois.



wilko

France News, c'est de l’anglicisme, au Québec leurs chaînes affiche "Les Nouvelles" ou "Téléjournal" donc vaut mieux aller avec France Nouvelles pour protéger un peu notre langue, surtout pour un service publique :)



wilko

Pour le paragraphe 3), aujourd'hui ils ont fait fort dans le Journal de 13h de France 2, le chapitre sur la forêt qu'ils vont faire cette semaine, l'image était dégueulasse, on avait l'impression qu'ils ont sortit la veille Caméra VHS, c'était hideux :)



oranik

France News
France Nouvelles



valentony

95 % des téléspectateurs disent OUI à France Info !



oranik

France i
France in
France 1



Spontex

Sauf que là c'est le monde des médias, il faut que ça sonne bien.
France 24 irait bien



Patperrus

Perso, j'aime bien Francetv Info, cela a le mérite d'être claire et de se distinguer de la radio ... certains pourront trouver cela moche comme vous le soulignez mais il y en a plein des marques moches ... "RATP", "SNCF", ...
Sinon, on peut aussi proposer : Fininfo, Finfo, ...



TikTak

Plusieurs minutes de boulot perdues pour un sondage inutile, le tout aux frais du contribuable.

Au boulot les bobos.



Spontex

France 24 ça irait ben en fait



Spontex

France journal



ElRom16

Le problème c'est qu'ils se trompent totalement de combat.
Puis franchement c'est comme ça qu'ils comptent "défendre" leurs intérets, on est mal barré ! On comprends la lenteur de la fusion de la rédaction de F2 et F3.



Spontex

France Nouvelles



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Retrait de Léa Salamé : Yann Moix flingue une "décision catastrophique" et un "pseudo-sacrifice grotesquissime"
TV
Retrait de Léa Salamé : Yann Moix flingue une "décision catastrophique" et un...
Débat des européennes : France 2 intègre Ian Brossat (PCF) mais délaisse Florian Philippot et Benoît Hamon
TV
Débat des européennes : France 2 intègre Ian Brossat (PCF) mais délaisse Florian...
L'Union Européenne, grande absente des JT en France
International
L'Union Européenne, grande absente des JT en France
RMC Story/RMC Découverte : Stéphane Sallé de Chou (M6) nouveau directeur des flux et documentaires
Business
RMC Story/RMC Découverte : Stéphane Sallé de Chou (M6) nouveau directeur des flux...
Les chaînes de télévision ont moins financé le cinéma français en 2018
Cinéma
Les chaînes de télévision ont moins financé le cinéma français en 2018
"Mon Chirac" (LCP) : Quand Jacques Chirac forçait Jean-Louis Debré à regarder des matchs de sumos à l'Elysée
TV
"Mon Chirac" (LCP) : Quand Jacques Chirac forçait Jean-Louis Debré à regarder des...
Vidéos Puremedias