Laurent Delahousse sur son interview critiquée d'Emmanuel Macron : "Notre profession n'aime pas l'audace"

Partager l'article
Vous lisez:
Laurent Delahousse sur son interview critiquée d'Emmanuel Macron : "Notre profession n'aime pas l'audace"
Laurent Delahousse
Laurent Delahousse © DECOIN Benjamin / FTV
Le journaliste de France 2 est revenu pour "TV Mag" sur cet entretien diffusé en décembre 2017.

Laurent Delahousse trop en avance sur son temps ? Le 17 décembre 2017, dans le "20 Heures" de France 2, le président de la République avait accordé au titulaire de l'information du week-end un entretien de 40 minutes, enregistré à l'Elysée. Cet entretien n'était pas passé inaperçu puisqu'il avait consisté - au lieu du face à face habituel entre l'intervieweur et l'interviewé - en une longue déambulation entre les deux hommes dans les couloirs du château. La forme comme le fond de cette interview politique - jugée trop courtoise par certains observateurs - n'avaient pas manqué d'être critiqués.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
"Les mariés de l'an deux", "Fanfan", "Oscar" : Les films de F3 et de F2 l'après-midi
Programme TV
"Les mariés de l'an deux", "Fanfan", "Oscar" : Les films de F3 et de F2...

Pas vocation à être diffusé dans le "20 Heures"

Interrogé ce mercredi à ce sujet par nos confrères de "TV Mag", Laurent Delahousse assume et estime même qu'il a été précurseur en la matière. "Si on revoyait aujourd'hui cette interview, on serait peut-être surpris de sa pertinence", avance-t-il. Son seul regret porte sur l'horaire choisi par France 2 pour diffuser cette séquence. "J'ai le regret de l'avoir diffusée dans le '20 Heures' car elle avait vocation à l'être dans '19 heures, le dimanche'", confie-t-il en référence à son magazine d'actualités proposé la saison dernière. Et de conclure : "La leçon à retenir est que notre profession n'aime pas l'audace. Être indépendant aujourd'hui, c'est être une cible".

En décembre 2017, dans une longue tribune publiée dans "Le Figaro", Jean-Michel Carpentier, le rédacteur en chef de Laurent Delahousse, avait adopté la même ligne de défense, arguant : "Fallait-il l'audace, voire l'arrogance, d'oser briser le sacro-saint totem, celui d'un journalisme assis à la table de son hôte, à son étiage en quelque sorte ? Oser se lever, se mouvoir, échanger, tenter de comprendre plutôt que d'accabler, s'entretenir plutôt que de coincer, converser plutôt que d'agresser, se frôler, se toucher même", avait-il écrit notamment.

"Il n'y a pas de fâcherie"

De leur côté, des humoristes tels que Matthieu Noël sur Europe 1 ou Charline Vanhoenacker sur France Inter s'en étaient donné à coeur joie pour moquer cet exercice d'un genre nouveau. A ce jour, il s'agit de la dernière interview accordée par Emmanuel Macron à France 2. Premier invité de la saison de #QHM, l'émission de puremedias.com, Yannick Letranchant, directeur de l'information de France Télévisions, avait réagi sur cette absence remarquée du chef de l'Etat sur la deuxième chaîne. "Le dialogue avec l'Elysée existe. Il est permanent. C'est France Télévisions qui a produit les voeux du 31 décembre. Il n'y a donc pas de fâcherie si c'est la question. Après, c'est le président de la République qui décide de là où il veut s'exprimer. On fait des propositions. On a des échanges. Notre heure viendra, je ne suis pas inquiet", avait commenté le responsable.

Yannick Letranchant dans #QHM © Puremédias
Sur le même thème
l'info en continu
"Space Force" : La série Netflix avec Steve Carell et Lisa Kudrow mise en ligne aujourd'hui
Séries
"Space Force" : La série Netflix avec Steve Carell et Lisa Kudrow mise en ligne...
Twitter masque un tweet de Donald Trump "glorifiant la violence"
Internet
Twitter masque un tweet de Donald Trump "glorifiant la violence"
TF1 condamnée pour travail dissimulé, licenciement abusif et discrimination
Justice
TF1 condamnée pour travail dissimulé, licenciement abusif et discrimination
Emeutes de Minneapolis : Un journaliste de CNN et son équipe arrêtés par la police en plein direct
TV
Emeutes de Minneapolis : Un journaliste de CNN et son équipe arrêtés par la police...
Mort de Guy Bedos : Les programmations des chaînes en hommage à l'humoriste (MAJ)
Programme TV
Mort de Guy Bedos : Les programmations des chaînes en hommage à l'humoriste (MAJ)
"Koh-Lanta" : Une règle inédite pour l'épreuve d'orientation ce soir
TV
"Koh-Lanta" : Une règle inédite pour l'épreuve d'orientation ce soir
Vidéos Puremedias