Mickaël Vendetta ne quittera pas la France malgré l'élection de François Hollande

Partager l'article
Vous lisez:
Mickaël Vendetta ne quittera pas la France malgré l'élection de François Hollande
Mickael Vendetta
Mickael Vendetta © Abaca
Mickael Vendetta, qui avait promis de quitter la France en cas de victoire de François Hollande, vient d'annoncer que finalement, il ne partirait pas.

Mickaël Vendetta avait promis de quitter la France et de partir vivre à Los Angeles si François Hollande était élu président de la République. Il n'en sera finalement rien. L'ancien candidat de "La Ferme Célébrités en Afrique" sur TF1 et des "Anges de la télé-réalité" sur NRJ 12 revient sur ses propos et sur son engagement en faveur de Nicolas Sarkozy dans une interview publiée sur le site Internet du Figaro.

À lire aussi
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un nouvel horaire
Séries
"Demain nous appartient" : Le feuilleton de TF1 de retour dès le 15 juin à un...
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des maestros
TV
"N'oubliez pas les paroles" : Un candidat emblématique absent du tournoi des...
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"
Interview
Jacques Legros ("13 Heures" de TF1) : "Je suis sans doute sorti de mon rôle"

"Je ne compte pas quitter mon pays"

Mickael Vendetta se dit d'abord déçu de l'élection de François Hollande dimanche 6 mai, mais annonce qu'il ne partira finalement pas : "Comme toujours, il y a une part de provocation dans ce que je dis. Cela permet d'attirer les gens vers mon site et montrer mes activités de chef d'entreprise. Derrière cette provocation, il y a néanmoins quelque chose de sincère. Le modèle économique de François Hollande va m'amener à développer mes activités à l'étranger. Mais j'aime beaucoup la France et je ne compte pas quitter mon pays", explique-t-il ainsi.

Et le jeune homme de 24 ans ne manque pas à sa réputation de provocateur, n'hésitant pas à se comparer au président de la République sortant. Mickaël Vendetta met ainsi en parallèle la campagne de Nicolas Sarkozy pour la présidentielle et... sa propre expérience au sein de la télé-réalité de TF1, "La Ferme Célébrités en Afrique", qu'il a remportée en 2010 : "Durant ces élections, il était un peu seul contre tous, comme je l'avais été dans La Ferme". Il annonce avoir voté pour Nicolas Sarkozy à deux reprises, en 2007 et en 2012 et ne tarit pas d'éloges à son égard : "c'est un homme que je ressens comme sincère, engagé pour la France et non pour ses intérêts personnels".

François Hollande, trop "utopique"

Mickaël Vendetta ne se définit pour autant pas comme un anti-Hollande, à qui il reproche simplement d'être trop "utopique". Visiblement en confiance, il n'hésite pas à donner une analyse politique de la situation actuelle en France : "Il y a beaucoup de gens en souffrance en France, financièrement parlant. Il a promis d'augmenter le Smic, d'augmenter le nombre de fonctionnaires et j'en passe. Mais peut-on se le permettre avec la dette qui est la nôtre ?"

Une dette que l'Etat français ne pourra pas compter sur lui pour rembourser. En ce qui concerne ses impôts, comme Jamel Debbouze, Patrick Bruel et surtout la chanteuse Françoise Hardy avant lui, il se prononce contre les idées du prochain président et sa fameuse taxation à 75% au delà du seuil du million d'euros. Il va même plus loin, annonçant qu'il compte "(les) déclarer le plus rapidement possible en dehors de l'état français".

Sur le même thème
l'info en continu
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
SVOD
HBO Max : La plateforme SVOD de Warner lancée aujourd'hui aux Etats-Unis
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Séries
"Dark" saison 3 : Netflix dévoile la bande-annonce et la date de mise en ligne
Harcèlement sexuel sur le tournage d'"Esprits criminels" : ABC et CBS poursuivies
Séries
Harcèlement sexuel sur le tournage d'"Esprits criminels" : ABC et CBS poursuivies
"Cent mille dollars au soleil", "Les tribulations d'un Chinois en Chine" : Les films de F3 et de F2 l'après-midi
Programme TV
"Cent mille dollars au soleil", "Les tribulations d'un Chinois en Chine" : Les...
"Quotidien" : Un journaliste et un élu caillassés en pleine interview à Strasbourg
TV
"Quotidien" : Un journaliste et un élu caillassés en pleine interview à Strasbourg
"Vous ne pouvez pas comprendre" : Le professeur Raoult recadre David Pujadas sur LCI
TV
"Vous ne pouvez pas comprendre" : Le professeur Raoult recadre David Pujadas sur LCI
Vidéos Puremedias