Philippe Bouvard : "Le 'Grand Journal' n'est plus du tout festif !"

Partager l'article
Vous lisez:
Philippe Bouvard : "Le 'Grand Journal' n'est plus du tout festif !"
Par Benoit Daragon Journaliste
Philippe Bouvard critique Vincent Bolloré © BFMTV
L'ancien présentateur des "Grosses Têtes" a vivement critiqué hier la nouvelle formule du "Grand Journal".

Hier soir, Philippe Bouvard et le dessinateur Jul étaient les invités de l'émission "News et compagnie" de BFM TV. L'ancien présentateur des "Grosses Têtes" a notamment été interrogé par Nathalie Lévy sur la crise qui frappe Canal+ depuis sa reprise en main par Vincent Bolloré et sur les difficultés d'audience que traversent les nouvelles émissions depuis la rentrée.

À lire aussi
"Un visage, une voix qui ont marqué notre antenne" : Maurice Olivari, journaliste à TF1 pendant plus de 30 ans, est mort
Personnalités
"Un visage, une voix qui ont marqué notre antenne" : Maurice Olivari, journaliste...
Mort d'Adan Canto, acteur de "X-Men" et "Designated Survivor", à l'âge de 42 ans
Personnalités
Mort d'Adan Canto, acteur de "X-Men" et "Designated Survivor", à l'âge de 42 ans
L'acteur Christian Oliver ("Sauvés par le gong") est mort dans un crash d'avion
Personnalités
L'acteur Christian Oliver ("Sauvés par le gong") est mort dans un crash d'avion
David Soul, l'interprète de Hutch dans "Starsky et Hutch", est mort
Personnalités
David Soul, l'interprète de Hutch dans "Starsky et Hutch", est mort

Dans un premier temps, le journaliste de RTL a émis quelques réserves quant au caractère exceptionnel de la crise provoquée par le milliardaire breton. "Canal+ a un problème que les journalistes connaissent bien et les autres sans doute aussi... C'est lorsque leur entreprise est rachetée par un industriel important, les salariés sont rachetés en même temps que le matériel de bureau ou, pour un journal, les rotatives. Il faut se plier aux volontés de l'actionnaire principal puisque c'est le poste qu'il occupe", a-t-il observé avant de vivement critiquer les choix éditoriaux pris par le groupe depuis cet été.

"J'ai peur qu'il ait de graves déconvenues"

Pour Philippe Bouvard, Vincent Bolloré prend "des risques" avec sa chaîne. "Canal + était une belle machine, il y avait les 'Guignols' qui vont continuer mais en crypté. L'article d'appel de la chaîne va donc disparaitre. A la place du 'Grand Journal', qui d'ailleurs est très essoufflé depuis longtemps, il a installé une émission qui n'est plus tout festive et qui est un prolongement de l'info", a-t-il lancé en direct. "J'ai peur qu'il ait de graves déconvenues", redoute Philippe Bouvard.

Philippe Bouvard est également revenu sur le départ de Claire Chazal, dont il a reconnu s'être souvent moqué de ses photos qui faisaient la couverture de "Paris Match". L'animateur a expliqué avoir senti "un déchirement" en regardant le dernier JT de sa consoeur, qui lui a rappelé son propre départ des "Grosses Têtes". "Mais à la grande différence avec moi, son avenir n'est pas assuré car on ne lui a pas proposé d'autre émission", a-t-il regretté, en expliquant avoir désormais "tourné la page" des "Grosses Têtes" et ne plus avoir d'amertume.

l'info en continu
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France Télévisions joue la carte de la transparence de l'information
TV
QR codes dans le "20 Heures" de France 2, sources, temps de parole... France...
Netflix : 24 heures après sa sortie, ce thriller implacable et déconseillé aux moins de 16 ans s'impose partout sur la planète
SVOD
Netflix : 24 heures après sa sortie, ce thriller implacable et déconseillé aux...
"LOL : qui rit, sort !" : Prime Video annonce une saison 5 et un nouveau spin-off "délocalisé dans la vraie vie"
SVOD
"LOL : qui rit, sort !" : Prime Video annonce une saison 5 et un nouveau spin-off...
"Le nounou" : Booder devient un baby-sitter pas comme les autres dans une nouvelle fiction ce soir TF1
TV
"Le nounou" : Booder devient un baby-sitter pas comme les autres dans une nouvelle...
Audiences : BFMTV boostée par la visite sous extrême tension d'Emmanuel Macron au Salon de l'agriculture ce week-end
Audiences
Audiences : BFMTV boostée par la visite sous extrême tension d'Emmanuel Macron au...
"Quand ils arrêteront de boire..." : Philippe Caverivière se paye avec humour les agriculteurs après la venue mouvementée d'Emmanuel Macron au salon de l'agriculture
Radio
"Quand ils arrêteront de boire..." : Philippe Caverivière se paye avec humour les...