Le processus de recapitalisation du "Monde" s'est achevé

Partager l'article
Vous lisez:
Le processus de recapitalisation du "Monde" s'est achevé
Par Julien Lalande Journaliste - Directeur de la publication
Julien Lalande est journaliste pour puremedias.com. Passionné par le monde des médias depuis de longues années, il a co-fondé le site en 2002 lorsqu'il était encore étudiant.
Le logo du journal "Le Monde".
Le logo du journal "Le Monde". © DR
Lagardère et le Nouvel Obs' ont quitté l'actionnariat tandis que P.Bergé, X.Niel et M.Pigasse ont fait leur arrivée.

Mardi soir, le groupe Le Monde a achevé son processus de recapitalisation évitant ainsi au groupe de presse une éventuelle faillite.

Le capital du groupe est dorénavant détenu majoritairement par la société "Le Monde Libre" (LML) créée par l'homme d'affaires Pierre Bergé, le président-fondateur de Free, Xavier Niel, et le banquier d'affaires, Matthieu Pigasse. Celle-ci détient 64,5% du groupe mais « ce pourcentage sera réduit à environ 60% après que la participation du Pôle d'Indépendance (qui regroupe principalement les sociétés de personnel et société des lecteurs) aura été portée à 33,4%, conformément à l'engagement pris par LML de donner à ce Pôle une minorité de blocage », indiquent les trois associés.

D'autre part, les groupes Lagardère et le Nouvel Observateur, qui détenaient respectivement 17,3% et 1,5% du capital, ont exercé leur droit de retrait, à l'instar de La Stampa. En revanche, le groupe espagnol Prisa (15%) a souhaité rester présent au capital. « Le Groupe Prisa a souhaité accompagner le développement du Groupe Le Monde et, pour ce faire, apporter ses parts à la société LML. Cet apport se fera dans le strict respect des engagements pris par Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, notamment en terme d’indépendances des rédactions et de stratégie industrielle », indique "Le Monde Libre".

« Le directoire du Groupe Le Monde se félicite de l’aboutissement du processus de recapitalisation. Cette opération préserve l’indépendance du Groupe et lui permet de poursuivre son développement », ont réagi Eric Fottorino et David Fuiraud, respectivement président du directoire du groupe Le Monde et directeur général du quotidien.

l'info en continu
Coupe du monde :  Quand les Bleus joueront-ils leur quart de finale ?
TV
Coupe du monde : Quand les Bleus joueront-ils leur quart de finale ?
Un film français devient le contenu non-anglophone le plus vu dans le monde sur Amazon Prime Video
SVOD
Un film français devient le contenu non-anglophone le plus vu dans le monde sur...
Le Puy du Fou se lance dans le cinéma : "Nous voulons produire des films capables de voyager dans le monde"
Business
Le Puy du Fou se lance dans le cinéma : "Nous voulons produire des films capables...
"Hier, aujourd'hui et demain" : France 2 arrête l'émission de Laurent Ruquier après un seul numéro
TV
"Hier, aujourd'hui et demain" : France 2 arrête l'émission de Laurent Ruquier...
Netflix : Une série déconseillée au moins de 16 ans cumule 85 millions d'heures de visionnage en seulement 15 jours
SVOD
Netflix : Une série déconseillée au moins de 16 ans cumule 85 millions d'heures de...
"Plus belle la vie" : France 3 a perdu 70% de son audience à 20h20 depuis la fin du feuilleton
Audiences
"Plus belle la vie" : France 3 a perdu 70% de son audience à 20h20 depuis la fin...