"Cash investigation" : Une plainte déposée contre l'émission de France 2 pour "violation de domicile"

Partager l'article
Vous lisez:
"Cash investigation" : Une plainte déposée contre l'émission de France 2 pour "violation de domicile"
Elise Lucet présente "Cash investigation"
Elise Lucet présente "Cash investigation" © FTV
Une structure publique a porté plainte contre X face à la présence indésirable d'équipes de "Cash investigation" dans son hall d'accueil. La production dénonce une manoeuvre d'intimidation.

Le fond et la forme. Depuis sa création, "Cash investigation" s'est démarqué des autres magazines d'information par son ton inédit et sa capacité à aller à la rencontre des plus hauts dirigeants, même si ceux-ci ne répondaient pas à leurs demandes d'entretiens. Le mardi 13 mars, le magazine présenté par Elise Lucet reviendra en prime time sur France 2 pour un nouveau numéro consacré au marché de l'eau en France, intitulé "L'eau, scandale dans nos tuyaux".

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée face à la colère d'un auditeur de RMC
TV
"C'est pas une manifestation, c'est la guerre !" : Jean-Jacques Bourdin bouche bée...

Et selon le "Journal du dimanche" qui rapporte l'information ce matin, le Syndicat interdépartemental pour l'assainissement de l'agglomération parisienne (Siaap) a porté plainte contre X à la fin du mois dernier pour "violation de domicile privé". Selon l'hebdomadaire, cette plainte vise "Cash investigation", dont les équipes se sont rendues avec Elise Lucet le 14 février dernier dans le hall du siège de l'entreprise à Paris, où devait se tenir un conseil d'administration. La réunion ayant été annulée, les équipes de France 2 sont restées dans le hall où elles ont distribué pendant environ une heure au personnel présent un tract contenant un questionnaire.

"Singulières méthodes journalistiques de recueil d'information"

La plainte déposée décrit une "impressionnante irruption en force d'une équipe d'une dizaine de personnes, caméras ouvertes" et la distribution d'un questionnaire "quasi policier". Cette plainte qualifie l'ensemble de ces éléments de "singulières méthodes journalistiques de recueil d'information". Cela constituerait selon les plaignants une voie de fait et une contrainte passible d'un an d'emprisonnement et de 15.000 euros d'amende.

De son côté, la société de production de "Cash investigation", Premières Lignes, s'inscrit en faux face à ces accusations et dénonce une manoeuvre d'intimidation. "Je m'étonne d'une plainte contre un sujet qui n'est pas encore diffusé et y vois un cran de plus dans une forme d'intimidation", explique un responsable, qui rappelle que des demandes d'entretiens et d'autorisations de tournage ont été formulées à plusieurs reprises auprès de la Siaap, sans succès. "Ces épisodes d'intrusion forcée, une des marques de fabrique de l'émission, sont de plus en plus rares", observe le "Journal du dimanche", qui souligne que, pour la première fois, "ce sont les conditions du tournage qui sont à l'origine de la plainte et non son contenu".

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Philippe Morvan

Le gris c'est du noir ou c'est du blanc ?
Je ne cherche pas La vérité, parce qu'elle n'existe pas.
Quand je lis la presse ce qui m’intéresse c'est les faits ! Pas les commentaires.
Les commentaires je les fait tout seul comme un grand, ou je vais les chercher auprès d'experts dont c'est le métier, pas à la télévision.
J'ai beaucoup de recul sur les images télé car je sais comment on les tourne, et comment on monte un sujet à partir d'absolument rien. Les sujets de cash investigation sont montés à partir de rien est viennent illustrés les commentaires d'une voix off qui raconte une histoire toujours au conditionnels avec le ton d'un procureur général ! c'est parfois insupportable.



Philippe Morvan

Je me souviens parfaitement de l'émission sur les agents de footballeur et du harcèlement avec des phrases du genre "cet agent n'a pas de licence, un peu comme si un médecin exerçait sans son diplôme" Sauf que cela n'existe pas le diplôme d'agent de joueur....
S'en suit l'éternel mise en scène de Lucet qui arrive comme le justicier qui va faire tomber les méchants. Lucet qui intervient toujours devant la caméra pour qu'on la voit bien ce qui ne se fait pas en documentaire. Elle se met en scène dans son sujet pour capitaliser sur son image et ça marche ! Elle devient l'animatrice préférée des français. Celle qui pourfend les menteurs et les escrocs...
En peu plus tard, suit une scène lunaire ou les journalistes campent devant le domicile d'un agent qui exerce illégalement le gars sort et ils se mettent à courir après en criant son nom dans la rue sans même être sur qu'il s'agisse de lui... Du délire !
La télé n'a aucun droit, elle n'a aucune légitimité, les journalistes n'ont pas plus de droits que n'importe qui d'autres, ils peuvent filmer et écrire ce qu'ils veulent à partir du moment ou cela n'est pas la sphère privé. Camper devant un quidam et le pourchasser dans la rue : ce n'est pas du journalisme, c'est du harcèlement.
On peut se demander mais pourquoi ont ils monté les images alors que clairement un mec qui fuit en courant et qu'on ne voit pas face caméra , c'est pas très intéressant... Sauf que le fait qu'il fuit permet de le mettre en situation de coupable, surtout si c'est après un sujet qui présente la personne comme un voleur et un escroc, ces images sont arrivés à la conclusion du sujet, mais c'est bidon ! c'est du montage ! C'est du vent !
Perso, si quelqu'un me harcèle en criant mon nom dans la rue avec une caméra, je pars aussi en courant, et je porte plainte d'ailleurs.



Mento

La mère Lucet qui t’explique que c’est une honte qu’une entreprise coûte plus cher aux contribuables qu’une autre solution elle bien moins coûteuse voir gratuite existe, t’as juste envie de lui demander ok ma bonne dame alors quant on ferme france television ?



NorbertGabriel

Cette élégance et la grande distinction de votre propos le dispute au degré zéro de votre réflexion...



NorbertGabriel

Quand des grands ou petits patrons se comportent comme des voyous, on répond avec les mêmes armes...



Crichto

En effet, cette émission est utile pour les gens qui ne lisent pas le Canard Enchaîné, dans lequel EL reprend tous ses sujets d'enquête. Donc elle ne fait que développer les enquêtes des journalistes du Canard. Et comme vous le dites Bob, dénoncer des scandales ne justifient pas certaines méthodes qui consistent essentiellement à mettre en scène EL et à harceler les gens. J'ai un problème avec cette dame qui se permet de donner des leçons de journalisme à tout le monde alors qu'elle n'avait pas bronché et avait même esquissé un sourire lorsque M. Guerlain, sur son plateau du JT il y a quelques années, avait déclaré: "Pour une fois, je me suis mis à travailler comme un nègre. Je ne sais
pas si les nègres ont toujours tellement travaillé, mais enfin...". Honte à elle de n'avoir pas réagi! Donc voilà ce que je pense que Madame la justicière de salon! Je ne remets toutefois pas en cause le travail méritoire de ses équipes.



Dominique Mariez

même si le sujet est pertinent et irréfutable, je ne comprends pas pourquoi s'en prendre exclusivement à l'enseigne LIDL, on sait pertinemment qu'il se passe les mêmes choses dans TOUTE la grande distribution, alors ? juste envie de se "payer" LIDL ?



Nina Ritchie

Pas du tout ! Simplement je passe plusieurs fois par jour en voiture devant ce LIDL puisque c'est mon itinéraire pour aller au boulot et autres commodités ! Avant de poster ce genre de comm il faut un peu réfléchir !



vincetv

Pardon ?



Francis

Bel exemple (très en face avec les méthodes d'EL) du "Faites ce que je dis, pas ce que je fais" !!!
15-0 ;-D
Voilà une superbe montée à la volée qu'il n'a pas vu venir !



Francis

C'est un peu çà...
Autant les investigations elles même sont très intéressantes (même si souvent orientées), autant cette volonté d'obliger les "mis en cause" à répondre (ce que même la police, en garde à vue, ne peut pas faire !), come si EL était un "super-OPJ" , est très problématique.
Pour ma part, je préfère les "Nous avons envoyé 120 mails à 12 interlocuteurs de l'entreprise, dans la moindre réponse", à la fois bien plus respectueux et en même temps bien plus percutant par sa froide objectivité !



Francis

Hou, ca, ça sent l'argument de fond et le top niveau de l'nalyse juridique !



Veritas

super français, crétine



Veritas

vous êtes patron pourri ou politicien ?



Veritas

Se soumettre !!! on voit de quel côté vous êtes



Veritas

ouuuuuu



Veritas

1+1=2 c'est partial ou vrai ?



Veritas

c'est pas légal de rester dans le hall d'une entreprise, un peu de sérieux



Veritas

la Siaap leurs donne juste raison



vincetv

J'espère rapidement des sanctions contre cette émission qui se croit au dessus des lois. Le pire c'est qu'après ça vient se plaindre "d'intimidation" alors que ce sont leurs méthodes en plus de l'harcèlement, l'intrusion, la violation de vie privée et de domicile... C'est du journalisme ça ?



Dominique Mariez

pourr...... de journalopes, fouilles-m....., sans foi ni loi, profession méprisable, toujours en manque de sensations, toujours vouloir faire du buzz et ce, à n'importe quel prix !



Marmotin666

Une entreprise privée n'a pas à se soumettre à des journalistes : ces derniers ont demandé des autorisations de tournages qu'ils n'ont pas eu, ils n'ont donc pas à investir illégalement un lieu privé (que ce soit un domicile ou un hall d'entreprise PRIVEE, les règles sont les mêmes)...



FREESBEE65

violation de domicile. Dans un hall d'acceuil d'entreprise. Ils sont encore tres bons ceux la.
Apres, systematiquement, la ligne de defense d'une entreprise incriminée , oui, mais vous nous avez pas contacté, nous n'avons pas pu repondre ni nous defendre.
La, pas de probleme, Cash montre que plusieurs demandes ont ete fait et sont toujours rester lettre morte et l'emission leur donne une derniere chance pour donner une explication, ou une reponse contradictoire.
Donc maintenant, les entreprises n'attaquent plus sur le fond, car le sujet est quasi tout le temps bien ficelé et bien etudié en profondeur, mais maintenant sur la forme afin d'essayer de déclencher un ecran de fumee pour cacher des comportements grotesques



Josie Ald

oui moi aussi il m'arrive une fois par an d'aller voir -pourquoi tant de monde y va- et je ressors avec bouteilles de vin ( pas genial) et papier toilette !



Pierre Alexandre Morin

Ils veulent faire du journalisme avec des méthodes de voyous !



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
"OPJ, Pacifique Sud" : France Ô lancera une nouvelle série quotidienne en 2019
Séries
"OPJ, Pacifique Sud" : France Ô lancera une nouvelle série quotidienne en 2019
L'année médias 2018 vue par... Pascal Praud
Année médias
L'année médias 2018 vue par... Pascal Praud
Attentat à Strasbourg : CNews piégée par un faux proche du terroriste ?
TV
Attentat à Strasbourg : CNews piégée par un faux proche du terroriste ?
Radio Notes 2018 : Votez pour votre humoriste préféré !
Radio
Radio Notes 2018 : Votez pour votre humoriste préféré !
Le journaliste sportif Jean-René Godart quitte France Télévisions
Sport
Le journaliste sportif Jean-René Godart quitte France Télévisions
L'année médias 2018 vue par... Christophe Dechavanne
Année médias
L'année médias 2018 vue par... Christophe Dechavanne
Vidéos Puremedias