"Le Parisien" : En guise de protestation, 77 femmes postulent à un poste de rédacteur en chef

Partager l'article
Vous lisez:
"Le Parisien" : En guise de protestation, 77 femmes postulent à un poste de rédacteur en chef
"Le Parisien" sur les routes de France.
"Le Parisien" sur les routes de France.
Ces journalistes entendent protester contre le manque total de parité à la direction de la rédaction du quotidien.

Un coup d'éclat symbolique. Sur Twitter, la journaliste Christel Brigaudeau annonce que 77 femmes journalistes ont collectivement postulé à un poste de rédacteur au chef au sein du "Parisien", pour "protester contre l'absence de femmes à la direction du titre". Sa collègue Catherine Gasté, grand reporter au sein du titre, a pris soin de préciser que l'absence de femmes concernait la direction de la rédaction du "Parisien", rappelant que c'est une femme, en l'occurrence Sophie Gourmelen, qui est directrice de la publication - elle n'a cependant aucune fonction éditoriale.

À lire aussi
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV dérape complètement...
TV
"Hey le prolo ! Parler, tu sais ce que ça veut dire ?" : Quand le débat de BFMTV...
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un destin" et Laurent Delahousse
TV
"Morbide", "navrant", "indigne"... : Catherine Deneuve flingue son "Un jour, un...
"Samedi, il va y avoir des morts" : Un Gilet jaune au bord des larmes dans "L'heure des pros"
TV
"Samedi, il va y avoir des morts" : Un Gilet jaune au bord des larmes dans...

Les 77 femmes qui ont pris l'initiative de postuler collectivement au poste ont envoyé un e-mail de candidature commun. "Par la présente, je vous soumets ma candidature de principe au poste de rédactrice en chef. De principe, car mon profil ne correspond peut-être pas au poste actuellement ouvert. En revanche, de nombreuses femmes en ont pleinement les qualifications. Des femmes aujourd'hui absentes, à ce niveau de la hiérarchie de notre journal dont la charge est de donner le cap aux équipes, à travers ses choix éditoriaux" écrivent-elles ainsi dans ce mail dont nos confrères de "20 Minutes" ont eu copie.

Une direction de la rédaction exclusivement masculine

Si Sophie Gourmelen exerce les fonctions de directrice générale et de directrice de la publication, la direction des rédactions du "Parisien" et d'"Aujourd'hui en France" est, elle, occupée exclusivement par des hommes. Stéphane Albouy, directeur des rédactions, s'appuie en effet sur trois adjoints masculins, en l'occurence Nicolas Charbonneau, Pierre Chausse et Frédéric Vézard. Selon "Libération", un nouveau directeur adjoint de la rédaction a été nommé jeudi et il s'agit là encore d'un homme, à savoir Jean-Baptiste Isaac, transfuge du "Figaro".

Cette action collective intervient alors que les femmes sont encore largement sous-représentées aux postes de direction dans la presse. Selon une étude de l'ONU, en 2015, les postes de direction dans les médias n'étaient occupés qu'à 27% par des femmes. Outre-Manche, cette semaine, Carrie Gracie, chargée de la couverture de la BBC en Chine, a démissionné de ses fonctions d'encadrement. La journaliste entendait protester contre les salaires deux plus élevés perçus par ses collègues masculins.

commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Regina Phalange

Ce qu'il y a de bien avec les opinions tranchées, c'est qu'ça relance le débat. En somme vous êtes une sorte de provocateur, quoi.



Regina Phalange

Bientôt faudra un quota de femmes, un quota de noirs, un quotas d'arabes, un quota de chinois, un quotas de roux... C'est ridicule voir dangereux. Ça revient à réduire les gens à leur sexe ou leur caractéristiques physiques plutôt qu'à leur talent.
Ce n'est pas rendre service aux femmes en plus puisqu'elles seront décriées sur le fait qu'elles devront leur seule présence à une parité forcée.
Personnes ne demande de parités dans l'enseignement majoritairement féminin, personne ne demande de quotas chez les sages femmes, aides à la personne, la parité de garde d'enfants etc...
Et bizarrement aucune féministe ne demande la parité dans les mines, chez les égoutiers, dans les centrales nucléaire, chez les éboueurs, dans l'armée, chez les déménageurs, dans la sidérurgie, sur les plate-formes pétrolières, chez les bûcherons, travaux du bâtiment etc... Bref tous les métiers dangereux ou très physique et peu rémunérés.
Simplement parce que certains métiers et certains postes attirent plus les hommes que les femmes, ou les femmes que les hommes et c'est tout. Tant que l'on interdit pas tel ou tel métier aux femmes/hommes tout va bien.
Engageons les gens sur leur compétence, peu importe qu'il y ait une majorité de femmes ou d'hommes.
Évidemment que certains refusent d'être diriger par une femme. Mais je ne pense pas que des quotas obligés changeront les choses. On le voit bien avec les quotas sur les travailleurs handicapés malheureusement. Encourageons les femmes qui prouveront qu'elles sont capables par elles-mêmes et les mentalité changeront.



Jonas!

Excellente initiative !



comments powered by Disqus
l'info en continu
"NCIS : Los Angeles" : La saison 9 revient le 29 décembre sur M6
Programme TV
"NCIS : Los Angeles" : La saison 9 revient le 29 décembre sur M6
L'année médias 2018 vue par... Bernard Poirette
Année médias
L'année médias 2018 vue par... Bernard Poirette
Miss France 2019 : Découvrez les 30 candidates avant la cérémonie diffusée ce soir sur TF1
TV
Miss France 2019 : Découvrez les 30 candidates avant la cérémonie diffusée ce soir...
Handball : TF1 diffusera la finale du championnat d'Europe féminin dimanche
Sport
Handball : TF1 diffusera la finale du championnat d'Europe féminin dimanche
Audiences : Quel score pour la dernière de Jean-Baptiste Boursier sur RMC Story ?
Audiences
Audiences : Quel score pour la dernière de Jean-Baptiste Boursier sur RMC Story ?
Audiences access 20h : "Quotidien" sous le million, "TPMP" en baisse, "Scènes de ménages" en forme
Audiences
Audiences access 20h : "Quotidien" sous le million, "TPMP" en baisse, "Scènes de...
Vidéos Puremedias