Audiences : les access chamboulés par les éditions spéciales de TF1 et France 2

Partager l'article
Vous lisez:
Audiences : les access chamboulés par les éditions spéciales de TF1 et France 2
David Pujadas hier sur France 2
David Pujadas hier sur France 2
Les éditions spéciales suite à l'élection du nouveau pape ont eu leur lot de répercussions sur les audiences télé. Tour d'horizon.

Habemus papam. Depuis hier soir, les catholiques ont un nouveau pape. A 19h05, une fumée blanche s'est élevée au dessus de la chapelle Sixtine, un symbole signifiant que les cardinaux sont parvenus à un accord.

À lire aussi
Canular homophobe dans "TPMP" : Le CSA a reçu des centaines de signalements
TV
Canular homophobe dans "TPMP" : Le CSA a reçu des centaines de signalements
David Pujadas écarté du "20 Heures" : Delphine Ernotte s'explique devant la rédaction
Mercato
David Pujadas écarté du "20 Heures" : Delphine Ernotte s'explique devant la...
Une quinzaine de rédactions signent une lettre ouverte à Emmanuel Macron
Presse
Une quinzaine de rédactions signent une lettre ouverte à Emmanuel Macron

-1 million de téléspectateurs au début de l'édition spéciale de TF1

Première à dégainer, France 2. Après "Mot de passe", la rédaction de la chaîne a pris l'antenne à 19h30. La courbe est très ascendante, passant de 1,7 million de téléspectateurs à 7,6 millions vers 20h35. Pendant quelques minutes, la Deux était même en tête des audiences. En moyenne, la tranche 19h30-20h35 a réuni plus de 5 millions de téléspectateurs (19%).

La rédaction de TF1, elle, a pris l'antenne vers 19h42. La chaîne avait pris le soin de supprimer plusieurs écrans coupures publicitaires pour que la rédaction puisse prendre l'antenne dès que possible, à la fin du "Juste Prix". La Une a vidé la salle dans un premier temps, passant brutalement de 5,7 millions à 4,7 millions de téléspectateurs. Si l'écart s'est resserré jusqu'à ce que France 2 ne prenne la tête des audiences à partir de 20h30, TF1 s'est hissée en tête des audiences avec 7,3 millions de téléspectateurs de moyenne (27%) jusqu'à 20h35.

Cartons pour les JT entre 20h30 et 21h

Sur ses courbes, Médiamétrie a effectué une césure à 20h35. A partir de ce moment-là, et jusqu'à la fin de la session d'info, la Une était leader avec une moyenne de 8,4 millions de téléspectateurs (30%). La Deux n'a pas démérité avec un excellent 7 millions de téléspectateurs (25%). Les prime times des deux chaînes ont débuté vers 21h05. A noter que la Deux met en avant les scores de son 20H "classique", qui a débuté comme les jours classiques vers 20h. Ainsi, jusqu'à 21h, France 2 a réuni 6,9 millions de téléspectateurs et 24% du public, "un record depuis 2004" affirme la chaîne, contre 29% pour TF1.

-800.000 téléspectateurs pour "Scènes de ménages"

Cette offre atypique a eu son lot de répercussions sur plusieurs chaînes : "Le Grand journal de Canal+" affiche une audience plus faible qu'à l'accoutumée, tout comme le "19.45" qui a perdu plus de 600.000 fidèles en l'espace d'un jour. Autres victimes : les feuilletons de France 3 et M6. "Plus belle la vie" a perdu 600.000 téléspectateurs en un jour, "Scènes de ménages" culmine avec -800.000 ! De même, le début de l'émission "Des racines et des ailes" a été largement impacté par l'info sur TF1 et France 2.

commentaires
comments powered by Disqus
l'info en continu
"La Belle et la Bête" dixième plus gros succès de l'histoire du cinéma
Cinéma
"La Belle et la Bête" dixième plus gros succès de l'histoire du cinéma
Cinéma : Les franchises les plus lucratives de l'histoire
Cinéma
Cinéma : Les franchises les plus lucratives de l'histoire
"Resident Evil" : La franchise déjà rebootée !
Cinéma
"Resident Evil" : La franchise déjà rebootée !
Box-office : "Le Roi Arthur" détrône "Alien : Covenant"
Cinéma
Box-office : "Le Roi Arthur" détrône "Alien : Covenant"
TPMP : La régie de Canal+ coupe la pub "pour un temps" et écrit aux annonceurs
TV
TPMP : La régie de Canal+ coupe la pub "pour un temps" et écrit aux annonceurs
Séries US sur M6 : "On vit une période trouble où plus rien n'est comme avant"
Interview
Séries US sur M6 : "On vit une période trouble où plus rien n'est comme avant"