Christine Angot dans "ONPC" : "Etre artiste, c'est toujours un plan B, le résultat d'un échec"

Partager l'article
Vous lisez:
Christine Angot dans "ONPC" : "Etre artiste, c'est toujours un plan B, le résultat d'un échec"
Christine Angot assure qu'être artiste, "c'est toujours le résultat d'un échec" © Dailymotion
Face à Grand Corps Malade, l'auteure a tenu des propos étonnants, qui n'ont pourtant pas vraiment fait réagir les invités du talk show.

Une sortie édifiante. Samedi soir, Christine Angot et Yann Moix étaient aux côtés de Laurent Ruquier pour un nouveau numéro de "On n'est pas couché". Le talk show produit par Tout sur l'écran recevait notamment Bruno Solo, Denis Olivennes, Hugo Clément ou encore Grand Corps Malade, venu présenter son nouvel album, "Plan B". Comme le veut la tradition, après un long tour de table, les invités se sont un à un retrouvés dans le fameux fauteuil bleu, face à Angot et Moix.

À lire aussi
Propos injurieux de Cyril Hanouna : TF1 va saisir le CSA
TV
Propos injurieux de Cyril Hanouna : TF1 va saisir le CSA
Affaire Zemmour : Thierry Ardisson flingue Hapsatou Sy, la chroniqueuse publie des extraits non-diffusés de "LTD"
TV
Affaire Zemmour : Thierry Ardisson flingue Hapsatou Sy, la chroniqueuse publie des...
Thierry Ardisson : "Si Hapsatou Sy souhaite quitter 'Les Terriens du dimanche', qu'elle nous en informe rapidement"
TV
Thierry Ardisson : "Si Hapsatou Sy souhaite quitter 'Les Terriens du dimanche',...

"C'est toujours le résultat d'un échec de devenir artiste"

Et quand est venu le tour de Grand Corps Malade, Christine Angot a souhaité analyser la plage principale de l'album du slammeur, "Plan B". "Cette chanson-là atteint quelque chose qui est vrai pour nous tous, particulièrement pour un artiste mais sûrement pas seulement, c'est-à-dire l'idée que quand on devient artiste, c'est un plan B. Je pense que quand on est artiste, c'est toujours un plan B. C'est toujours ne pas avoir pu faire ce qu'on pensait faire quand on était petit, avocat par exemple ou instituteur", a affirmé l'auteure. "C'est toujours le résultat d'un échec de devenir artiste en fait", a-t-elle asséné.

"Et là, tout le monde pleure sur le plateau", a plaisanté Laurent Ruquier, animateur mais aussi producteur de spectacles qui côtoie et soutient de nombreux artistes. Grand Corps Malade a en tout cas confirmé que, dans son cas, c'était bel et bien la réalité, revenant par la suite sur l'accident qui avait changé sa vie à 20 ans et sa découverte du slam, par hasard, six ans plus tard. "Vous pouvez dire que c'est le résultat d'un destin qu'on n'a pas voulu", l'a reprise Hélène Vincent, tandis que Bruno Solo a simplement avoué qu'il n'avait jamais vu les choses comme ça. puremedias.com vous propose de découvrir cette séquence.

Christine Angot
Christine Angot
Christine Angot : "La télévision, ce n'est pas quelque chose que je pourrais faire très longtemps"
Christine Angot : "Je ne suis pas une machine à clashs"
"ONPC" : "Blessée" et très choquée, Christine Angot révèle avoir pleuré pendant le spectacle de Jeanfi Janssens
Christine Angot sur ses clashs dans "ONPC" : "C'est très violent"
Voir toute l'actualité sur Christine Angot
commentaires
Veuillez désactiver votre bloqueur de pub (Adblock) pour ce site afin d'afficher l'intégralité des commentaires et en publier.
Christian Parent

Angot la pauvre cruche, incarne de plus en plus la raté par excellence qui, par frustration face au constat de son incompétence, cherche à rabaisser tout le monde autour d'elle pour les ramener à son niveau. Elle fait vraiment pitié.



Véronique Castellaud

Non, elle ne dit pas que c'est la galère. Elle dit carrément que ce sont des ratés et qu'être musicien c'est un échec.



Véronique Castellaud

Et c'est notre redevance qui paie cette imbécile ? On devrait faire la grève des impots pour enfin avoir des programmes de qualité. Et le Ruquier, il est content, il a eu son buzz... Et le Grand Corps Malade qui acquiesce... Non mais y'en a un qui a des corones dans cette émission pour la remettre en place ?
Honteux ! Purement honteux !



Didier Delcourt

C'est une jalouse, acariatre et sans doute mal baisée



Perfumed Demon

donc mozart était un looser? debussy un cave?quand a léonard ,charcutier voila c'est tout.cette chose qui parle avec sa bouche devrai etre zappé du "paysage" télévisuel.Voila l'héxagonie d'aujourd'hui.oui car dans ce terme il y a agonie.l'héxagone ne tourne plus rond/lol.la france meurt ,meme pas avec panache. Je crois que la guerre est déclarée.si vous étiez un homme ,madame noir ou swartzzzzz,je ne sais plus,je vous giflerai et nous irions régler cela dans un duel a l'aurore.Mais que dis je?nous sommes au 21 siècle,ah oui ,j'oubliais.madame écrit .pauvre anais nin.tu doit doit verser des larmes en entendant cette dingue.



Philippe Perret

Mais pourquoi vous regardez ce genre d'ânerie ?…

Les plus coupables dans tout ça, je trouve, ce sont les spectateurs qui cautionnent l'émission et la chaine du simple fait de la regarder…



Philippe Perret

« Mais, même une danseuse, un musicien, çà peut être aussi par hasard au DÉPART »

Au départ de quoi ?… De la rencontre avec la discipline ? de la rencontre avec le succès ? du choix de la carrière ?…

En tout cas, moi qui navigue pendant plus de trente ans parmi des artistes dans beaucoup de domaines, écrire des films, faire de la musique, être photographe, etc. était *pour la plupart* le premier choix, le plan A. Je dirais 90% pour 10% qui n'avaient pas choisi ça en plan A (et encore, quand on les interroge vraiment, ils finissent souvent par avouer qu'ils ne pouvaient simplement pas avouer — à leur entourage, à eux-mêmes — que c'était en réalité un plan A…).

NB : @pupuce, tu as acheté un lot de "à" en promo ?… "ça" s'écrit avec un accent seulement dans l'idiome "çà et là"… Ça me fait mal pour toi de te voir gesticuler les doigts chaque fois pour placer cet accent sur "ça" ;-).



Crab2 Crab

Mort de rire - pas de quoi se coucher mais plutôt de quoi se rouler par terre.



Hildephonse D'Antrey

Et combien embrassent une carrière, autre qu' artiste, non pas vraiment par choix mais parce que leur environnement les y incite, et souvent la pression familiale aussi: avocats, agriculteurs, militaires ou médecins, charcutiers ou prêtres (non, plus vraiment dans ce cas)?
Il faut arrêter avec ce cliché stupide du "à-part-ça-kess-tu-fais-comme-métier?"!
Est ce que les conservatoires, les écoles de musique, les Comédie Française et autres établissements de formation artistique sont des centres de vacances ou de réhabilitation psychologique?
Cette chroniqueuse est une écorchée vive qui croit se faire une thérapie en flinguant tout ce qui bouge, il n' y a rien d'intello dans son attitude, juste une aigreur monumentale. C'est son droit et sa responsabilité, mais pas sur une chaine publique.
Et j'en veux autant à Ruquier de faire ses choux gras de ses buzz/bugs à répétition, encore plus à Enthoven, le philosophe de plateaux télé, qui profite du truc pour se placer en sur-buzzant sur Europe 1.
Il y a malheureusement un public pour cette médiocrité, c'est le plus inquiétant.
Bien évidemment, je ne regarde plus aucune émission de Ruquier.



Gwenaëlle Valmar

Pauvre dame tu es auteure car ton plan A n'a pas fonctionné ?!



Sophie Dynam

C'est stupide , j'ai fait les études que je voulais , en revanche ce sont les études qui n'ont pas été à la hauteur de mon exigence ( profs bidons pour les sections cinéma mais passionnant pour les cours de linguistique qui devraient être obligatoire dès le CP cela permettrait aux enfants de prononcer correctement n'importe quelle langue et apprendre avec Bobby Lapointe c'est ludique au plus haut point )Mme Angot est une femme blessée amère et pas heureuse il faut la plaindre plus que la charger c'est vivre avec elle même qui doit être difficile.
En effet est-elle un écrivain de talent ? non ! Et d'ailleurs c'est pour cela qu'elle se retrouve chez monsieur Ruquier , il faut bien manger , personne n'a pensé lui dire que le journalisme et faire la chroniqueuse dans une émission de divertissement à la télévision était un plan B suite à son échec dans le monde de la litterature ?



Gilles Beg

Elle
n’a pas complètement tort, Renoir aurait aimé être cordonnier mais il
avait les doigts crochus de rhumatisme poly articulaire, tout comme
Toulouse-Lautrec rêvant d’être culturiste mais empêché par une sale
pycnodysostose, et que dire de Frida Kahlo.
Je ne parle pas de Ludwig van Beethoven freiné dans sa détermination
de devenir garde barrières, mais sa surdité ne lui permettait pas
d’entendre arriver les trains. Merci Chistine engros (moi je suis
dyslexique) pour cette mise au point.



Brewal Renault

Grosse pute. Et l'autre pauvre merde qui se marre comme un con tout content que des débilités pareilles soient dites dans sa pauvre émission de merde



Eric Batistin

Ce que l'on pourrait peut-être répondre à cette dame, c'est que oui, il faut effectivement se mettre en échec des ambitions où nous pousse le sens donné aujourd'hui aux mots "réussite" et "valeur"
pour pouvoir engager une démarche artistique cohérente.

Une saine différence entre "avoir un but dans la vie" et "donner un sens à sa vie".
Si le sens mène aussi au but,
se priver de sens chaque jour , la fin justifiant les moyens, on fini par fabriquer des oeuvres d'art qui n'ont d'autre raison d'exister que la valeur marchande qu'elles représentent.
Cela se nomme le marché de l'art, et ses dérives d'aujourd'hui.
Le marché de l'art est en augmentation de 300% sur 2017 (source Artprice) et est devenu meilleur placement que toutes les actions proposées par les Bourses "traditionnelles".
Donc, ​Madame Christine Angot , il semblerait que votre définition de l'art soit un petit peu en retard sur la réalité de sa définition aujourd'hui.

Toutefois, pour en revenir à ce qui peut pousser un être humain, face à lui-même, à devenir artiste, c'est peut-être aussi parfois, une cassure, un échec pourquoi pas.

Et cela aurait surement fait plaisir et adoucit la vie de Monsieur Toulouse Lautrec de devoir remercier sa magnifique "maladie des petites jambes", chaque jour que Dieu a fait, sans quoi il ne serait surement pas devenu artiste.

Ceci étant, ​Madame Christine Angot , nous savons vous et moi comme l'agression est porteuse de bénéfices, pour augmenter sa notoriété dans un quartier mal famé , notamment passé une certaine heure.

D'ailleurs, je vais en profiter moi aussi pour faire ma petite publicité !
http://www.chez.xyz/2017/04...



Alain Jauniau Goossens

Tout à fait d'accord avec vous. Par contre cette conne est complètement à côté de ses pompes...



Jarry Anne-Marie

Bête à souhait!



Eric Batistin

Ce que l'on pourrait peut-être répondre à cette dame, c'est que oui, il faut effectivement se mettre en échec des ambitions où nous pousse le sens donné aujourd'hui aux mots "réussite" et "valeur"
pour pouvoir engager une démarche artistique cohérente.

Une saine différence entre "avoir un but dans la vie" et "donner un sens à sa vie".
Si le sens mène aussi au but,
se priver de sens chaque jour , la fin justifiant les moyens, on fini par fabriquer des oeuvres d'art qui n'ont d'autre raison d'exister que la valeur marchande qu'elles représentent.
Cela se nomme le marché de l'art, et ses dérives d'aujourd'hui.
Le marché de l'art est en augmentation de 300% sur 2017 (source Artprice) et est devenu meilleur placement que toutes les actions proposées par les Bourses "traditionnelles".
Donc, ​Madame Christine Angot , il semblerait que votre définition de l'art soit un petit peu en retard sur la réalité de sa définition aujourd'hui.

Toutefois, pour en revenir à ce qui peut pousser un être humain, face à lui-même, à devenir artiste, c'est peut-être aussi parfois, une cassure, un échec pourquoi pas.

Et cela aurait surement fait plaisir et adoucit la vie de Monsieur Toulouse Lautrec de devoir remercier sa magnifique "maladie des petites jambes", chaque jour que Dieu a fait, sans quoi il ne serait surement pas devenu artiste.

Ceci étant, ​Madame Christine Angot , nous savons vous et moi comme l'agression est porteuse de bénéfices, pour augmenter sa notoriété dans un quartier mal famé , notamment passé une certaine heure.

D'ailleurs, je vais en profiter moi aussi pour faire ma petite publicité !
http://www.chez.xyz/2017/04...



merde bordel

Cette femme est un parasite. Elle ne devrait même plus passer à la télé. Ses idées sont à vomir !



lol5Mau .

dédicasse à tous les artistes!!



DESROCHES

Christine angot elle est pistonnee c'est pas possible ! Comment elle peut tout generaliser ! Et ce n'est pas la première fois qu'elle dit des absurdités. Et Laurent ruquier aquiese bêtement .



Cerbe Pascaline

Et son plan A à elle c était quoi???



Jacques Bongiovanni

Peut-être la Angot aura-t-elle un mot lors du prochain ONPC, pour évoquer le "raté" Didier Lockwood qui aura au moins réussi sa sortie avec un plan B en mourant à 62 ans.
On ne peut pas tout rater dans sa vie...



ritch14

elle se rend compte de sa connerie ?!!! là ça devient pathétique pour cette pauvre femme . chaque semaine , elle est a la risée de tous . comment Ruquier peut encore là garder ? peut être pour les buzz ?????



Cover Mel

Moment où elle dit elle même être une artiste ;)

https://youtu.be/maBqda6lgz...



Ceciest Lemien

Quelle connasse...



comments powered by Disqus
Sur le même thème
l'info en continu
Affaire Eric Zemmour : "On s'est tous fait insulter", estime une chroniqueuse des "Terriens du dimanche"
TV
Affaire Eric Zemmour : "On s'est tous fait insulter", estime une chroniqueuse des...
"Un si grand soleil" : Takis Candilis très optimiste pour l'avenir du feuilleton quotidien de France 2
TV
"Un si grand soleil" : Takis Candilis très optimiste pour l'avenir du feuilleton...
"Les Terriens du samedi" : Yann Moix s'en prend violemment aux policiers, un syndicat de police alerte le CSA (MAJ)
TV
"Les Terriens du samedi" : Yann Moix s'en prend violemment aux policiers, un...
"Prodiges" : Daphné Bürki succède à Marianne James à la présentation du show de France 2
TV
"Prodiges" : Daphné Bürki succède à Marianne James à la présentation du show de...
Audiences samedi : Nagui battu par Nikos Aliagas, "French in the city" en baisse sur M6, "ONPC" stable sur France 2
TV
Audiences samedi : Nagui battu par Nikos Aliagas, "French in the city" en baisse...
Audiences : "Le grand concours des animateurs" leader sur TF1, France 3 2e, "NCIS" en baisse sur M6
Audiences
Audiences : "Le grand concours des animateurs" leader sur TF1, France 3 2e, "NCIS"...
Ce soir que regardez-vous ?
9
Votes
L'amour est dans le pré
Je regarde
6
Votes
Take Two : Enquêtes en...
Je regarde
3
Votes
Les sept mercenaires
Je regarde
2
Votes
Camping Paradis
Je regarde
1
Votes
Un homme et une femme
Je regarde
1
Votes
Hunger Games
Je regarde
1
Votes
Football
Je regarde
1
Votes
0
Votes
0
Votes
Zorba le Grec
Je regarde
0
Votes
0
Votes
Gladiator
Je regarde
0
Votes
0
Votes
Les enfants de la télé
Je regarde
0
Votes
La story des années 2000
Je regarde